François Cantagrel

François Cantagrel
François Cantagrel
Cantagrel, Francois Jean.jpg
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
(à 76 ans)
Paris
Nationalité
Activités

Félix François Jean (dit François) Cantagrel est un homme politique français né le à Amboise (Indre-et-Loire) et décédé le à Paris.

Étudiant en droit à Paris en 1827, il écrit des articles de critique littéraire dans la revue L'Artiste entre 1834 et 1838. Disciple de Charles Fourier, il fonde un journal, La Phalange qui devient par la suite La Démocratie pacifique. Il est député de Loir-et-Cher de 1849 à 1850, siégeant à l'extrême gauche. Il est déchu de son mandat à la suite de sa participation à la journée du 13 juin 1849. Poursuivi avant même le coup d’État du 2 décembre 1851, il s'enfuit en Belgique. Il rentre en France en 1859, au moment de l'amnistie, et devient employé de la compagnie du gaz parisien. Candidat d'opposition sous le Second Empire, il est conseiller municipal de Paris de 1871 à 1876 et député de la Seine de 1876 à 1887, siégeant à l'extrême gauche. Il est l'un des 363 qui refusent la confiance au gouvernement de Broglie, le 16 mai 1877.

Sources