Frédéric Nicolas Duvernoy

Frédéric Nicolas Duvernoy
Description de l'image Portrait du corniste Frédéric Nicolas Duvernoy (1765-1838).jpg.

Naissance
Montbéliard, France,
Décès (à 72 ans)
Paris
Activité principale Corniste, Compositeur
Style Classique - Romantique
Années d'activité 1788-1830

Frédéric-Nicolas Duvernoy est un compositeur, corniste et pédagogue français. Il est né à Montbéliard le et décède à Paris le .

Biographie

Autodidacte, Frédéric Nicolas Duvernoy arrive à Paris à la veille de la Révolution française, en 1788 et devient corniste à l'Orchestre de la Comédie italienne. En 1790 il est membre de l’orchestre de la Garde nationale. En 1797 il devient membre de l'orchestre de l'Opéra de Paris dont il est cor solo en 1799. En 1801 il est libéré de ces obligations à l'égard de l'orchestre pour se consacrer à son travail de soliste. Il deviendra membre de la Chapelle de l'empereur Napoléon Ier où il côtoiera notamment, outre son frère Charles-Frédéric (clarinette), les frères Rodolphe et Jean Nicolas Auguste Kreutzer (violon), Delcambre (basson) et Dalvimare (harpe).

Ses talents de corniste lui valurent rapidement une renommée européenne.

Professeur au Conservatoire national supérieur de musique de Paris dès 1795, il est l'auteur, en 1802, d'une Méthode pour le cor .

Comme compositeur, il est principalement l'auteur de pièces pour son instrument, concerti pour cor et orchestre, études, symphonie concertante et de pièces de musique de chambre.

Il a formé d'excellents élèves parmi lesquels Pierre-Joseph Meifred et sa Méthode est encore enseignée de nos jours.

Œuvres musicales

  • Concerto n° 1 pour cor et orchestre (1795, dédié à Rouget de Lisle)
  • Concerto n° 2 pour cor et orchestre (1796)
  • Concerto n° 3 pour cor et orchestre
  • Concerto n° 4 pour cor et orchestre
  • Concerto n° 5 pour cor et orchestre (en collaboration avec François Devienne)
  • Concerto n° 6 pour cor et orchestre
  • Concerto n° 7 pour cor et orchestre
  • Concerto n° 8 pour cor et orchestre
  • Concerto n° 9 pour cor et orchestre
  • Concerto n° 10 pour cor et orchestre
  • Concerto n° 11 pour cor et orchestre
  • Concerto n° 12 pour cor et orchestre
  • Trio pour cor, violon et piano n° 1, en ut mineur
  • Trio pour cor, violon et piano n° 2
  • Trio pour cor, violon et piano n° 3
  • Nocturne n° 1 pour cor et piano
  • Nocturne n° 2 pour cor et piano
  • Nocturne n° 3 pour cor et piano
  • Nocturne pour cor et harpe n° 1 (dédié à Madame Henriette Carvallo)
  • Nocturne pour cor et harpe n° 2 en mi bémol majeur (dédié à Madame Henriette Carvallo)
  • Nocturne pour cor et harpe n° 3 (dédié à Madame Henriette Carvallo)
  • Divertissement pour piano et cor n° 1 (vers 1820)
  • Divertissement pour piano et cor n° 2 (vers 1820)
  • Divertissement pour piano et cor n° 3 (vers 1820)
  • Quatuor pour cor, violon, alto et violoncelle n° 1
  • Quatuor pour cor, violon, alto et violoncelle n° 2
  • Quintette pour cor, deux violons, alto et basse n° 1
  • Quintette pour cor, deux violons, alto et basse n° 2
  • Quintette pour cor, deux violons, alto et basse n° 3
  • Pas de manœuvre pour orchestre d'harmonie n° 1 (vers 1794)
  • Pas de manœuvre pour orchestre d'harmonie n° 2
  • Marche du sacre de Napoléon Ier
  • Intermezzo pour flûte, opus 41 n° 2
  • Sonate n° 1 pour cor et violoncelle
  • Sonate n° 2 pour cor et violoncelle, en fa majeur
  • Études faciles pour piano et orchestre, opus 176
  • Symphonie concertante pour cor, harpe et orchestre en collaboration avec Dalvimare (dédiée à Madame Tallien)
  • 20 duos pour deux cors, opus 3
  • 4 trios pour trois cors
  • Concertino pour flûte et piano
  • Sérénade pour piano et cor (ou flûte et violon) n° 1
  • Sérénade pour piano et cor (ou flûte et violon) n° 2 (inspirée par un voyage en Suisse et dédiée à Madame Amélie de Champlouis)
  • Sérénade pour piano et cor (ou flûte et violon) n° 3 (dédiée à Madame Amélie de Champlouis)
  • Douze Fantaisies pour cor et piano (ou orgue) :
    • Fantaisie pour cor et piano n° 1
    • Fantaisie pour cor et piano n° 2 (dédiée à Madame La Maréchale Moreau)
    • Fantaisie pour cor et piano n° 3
    • Fantaisie pour cor et piano n° 4
    • Fantaisie pour cor et piano n° 5
    • Fantaisie pour cor et piano n° 6 "Réveil de Jean-Jacques Rousseau" (dédiée à Madame La Maréchale Moreau)
    • Fantaisie pour cor et piano n° 7 "O Pescator dell` Onda"
    • Fantaisie pour cor et piano n° 8 "Barcarolle vénitienne" (dédiée à son ami Louis-Joseph Costes)
    • Fantaisie pour cor et piano n° 9
    • Fantaisie pour cor et piano n° 10
    • Fantaisie pour cor et piano n° 11
    • Fantaisie pour cor et piano n° 12
  • Divertissement pour cor et piano n° 1
  • Divertissement pour cor et piano n° 2
  • Divertissement pour cor et piano n° 3
  • Divertissement pour cor et piano n° 4 (Pièce obligatoire pour le Concours international de cor à Paris, en 2008)
  • Trois Sérénades pour piano et cor
  • Duo pour cor et piano, publié dans le Manuel anacréontique des Francs Maçons (Editions des Frères Gaveau)
  • Trois trios concertants (Mes Adieux) :
    • Trio pour piano, cor et violon (ou flûte) n° 1
    • Trio pour piano, cor et violon n° 2
    • Trio pour piano, cor et violon (ou flûte) n° 3

En collaboration avec François-Joseph Naderman

  • Trois nocturnes pour harpe et cor dédiés à L'Impératrice et Reine Marie-Louise, Archiduchesse d'Autriche

Œuvre pédagogiques

  • Méthode pour le cor 1802
  • Leçons manuscrites de solfège, volume 1
  • Leçons manuscrites de solfège, volume 2

Sources

  • Biographie universelle des musiciens de François-Joseph Fétis
  • A biographical dictionary of musicians, Theodore Baker (1900)

Liens externes