Fouad Massoum

Fouad Massoum
فؤاد معصوم
Fouad Massoum en 2015.
Fouad Massoum en 2015.
Fonctions
Président de la République d'Irak
En fonction depuis le
(3 ans, 1 mois et 9 jours)
Élection
Vice-président Khoudaïr al-Khouzaï
Nouri al-Maliki
Iyad Allaoui
Oussama al-Noujaïfi
Premier ministre Nouri al-Maliki
Haïder al-Abadi
Prédécesseur Jalal Talabani
Président du Conseil des Représentants
(intérim)

(4 mois et 28 jours)
Président Jalal Talabani
Prédécesseur Ayad al-Samarrai
Successeur Oussama al-Noujaïfi
Biographie
Nom de naissance Mohammed Fouad Massoum
Date de naissance (79 ans)
Lieu de naissance Koy Sanjaq, province d'Arbil (Irak)
Nationalité irakienne
Religion Islam sunnite
Résidence Palais de la République

Fouad Massoum
Présidents de la République d'Irak

Fouad Massoum, de son nom complet Mohammed Fouad Massoum (arabe : محمد فؤاد معصوم Muḥammad Fūād Ma‘ṣūm ; kurde : محمد فوئاد مەعسووم), né le à Koya dans la province d'Arbil, est un homme politique irakien d'origine kurde, président de la République depuis 2014.

Le , il est élu président de la République par le Parlement[1],[2]. Massoum est le deuxième président non-arabe de l'Irak, succédant à Jalal Talabani, également d'ascendance kurde. Après avoir étudié le droit et la charia à l'université de Bagdad, il sort diplômé de l'université al-Azhar au Caire en 1975 d'un doctorat de philosophie islamique.

Carrière politique

Parti communiste

Massoum rejoint le Parti communiste irakien en 1962 et en 1964 il voyage en Syrie pour rencontrer le secrétaire du parti communiste syrien, Khalid Bakdash . Après avoir découvert les attitudes de ce dernier contre les Kurdes, il quitte le parti pour rejoindre le Parti démocratique du Kurdistan (PDK).

Parti démocratique du Kurdistan

En 1968, Massoum est le représentant du PDK à Bassorah. Il est également le représentant de la révolution kurde au Caire jusqu'en 1975.

Union patriotique du Kurdistan

Massoum est l'un des fondateurs de l'Union patriotique du Kurdistan (UPK) en 1976. Entre le et le , il est Premier ministre du Kurdistan irakien. En 2003, à la suite de l'invasion de l'Irak, il retourne à Bagdad pour être membre de la délégation représentant le Kurdistan, et a été membre du comité de rédaction de la constitution. En 2010, Massoum est devenu le premier président du Conseil des représentants.

Notes et références