Groupement football de l'Albanais 74

GFA 74
Généralités
Nom complet Groupement Football Albanais Rumilly Vallières
Noms précédents Club sportif rumilien (1932-1942)
Football club sportif Rumilly (1942-2018)
Fondation 1932
Couleurs Bleu marine
Stade Stade des Grangettes
Siège 12 rue du stade
74150 Rumilly
Championnat actuel National 3
Président Luc Chabert, Bernard Vellut, François Baudet, Bruno Piccon
Entraîneur Fatsah Amghar
Site web http://gfa74.footeo.com/

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
National 3 2019-2020
0

Le Groupement football de l'Albanais 74 est un club de football français situé à Rumilly dans le dans le Pays de l'Albanais (département de la Haute-Savoie). Il résulte de la fusion en 2018 du Football club sportif de Rumilly, fondé en 1932, avec d'autres clubs voisins, notamment l'ES Vallières.

Groupement football de l'Albanais 74

Sommaire

Historique

Après une tentative à la fin des années 1900 avortée par la guerre[1], le rugby est relancé à Rumilly sous l'impulsion de l'Avant-garde albanaise, club de gymnastique de la ville. Dans le même temps, une équipe de football est engagée en championnat. Cependant, en raison de désaccords au sein de l'association, le football est rapidement abandonné alors que le rugby sera développé au sein du Football Club Rumilly, créé en 1929[2].

En 1932, c'est le retour du football dans la ville avec la création du Club sportif rumillien. Les matchs se jouent à l'époque sur la place d’Armes (place qui existe toujours), la fontaine publique s'y trouvant fait usage de douches et l’hôtel du Commerce devient le siège du nouveau club, avant d'être transféré au Grand Café puis à l’hôtel de la Poste. Jouant en troisième série du district haut-savoyard, l’équipe gravit un à un les échelons départementaux, avant que la guerre n'éclate, obligeant les dirigeants à cesser toute activité[3].

Le 24 avril 1942, dans le salon de l’Hôtel du Cheval Blanc, le Football Club Rumilly (club de rugby) accède à une demande de fusion avec le CS Rumillien dont les délégués sont alors nommés : Choquard, Bornand, Béchet et Pagliano, cette réunion s'effectuant dans le cadre d'une concorde sportive demandée par le gouvernement vichyste. C'est la naissance du Football club sportif de Rumilly qui sera plus tard reconnue par le Journal officiel de la République française le 25 mai 1945[2],[3],[4],[5]. Pendant cette période, le football reprend à Rumilly grâce notamment à des jeunes issus des chantiers de la jeunesse française. Le club se développe et une équipe réserve est créée en 1946 puis une équipe junior en 1948. La Place d’Armes devenue injouable, les matchs ont lieu sur terrain de la Croix Noire, puis, sur celui de l’Aumône avant de se déplacer enfin à l'actuel stade des Grangettes (inauguré pendant la saison 1956-1957[2]). À l'issue de la saison 1952-1953, le club est relégué en première division de district et il lui faut attendre 11 ans avant de retrouver la division d’Honneur en 1964, ayant connu trois promotion de suite à partir de 1961[3],[6].

Le club retombe au niveau de la Promotion de District dès 1967 après trois relégations consécutives. Il remonte en division d'Honneur en 1975. Il essaye de s'installer à ce niveau malgré deux relégations en promotion d'Honneur (en 1979 et 1984) suivies des deux remontées en DH (en 1981 et 1988). Le club parvient enfin à se maintenir durablement au plus haut niveau régional[6].

En 1989, le FCSR finit champion de Division d'Honneur et accède au Championnat de France de Division 4. Au bout de deux ans en Division 4, le FCSR finit deuxième de son groupe et parvient à accéder à la troisième division.

L'équipe ne réussit cependant pas à s'y maintenir, étant relégué en D4 en 1992, puis reversé en National 3 (D5) en 1993 (à la suite de la réorganisation des championnats amateurs nationaux)[6]. Deuxième de son groupe de National 3, le FCSR remonte en quatrième division, appelée maintenant National 2. Il n'arrive toujours pas à se maintenir, retournant en National 3 dès 1995.

Le FCSR évolue au cinquième niveau national jusqu'en 2001 (entre temps le championnat prend le nom de « championnat de France amateur 2 »). Il est relégué en division d'Honneur, ayant terminé la saison à la dix-septième place. Il fait sa réapparition en CFA 2 de 2003 à 2005, étant vice-champion de DH en 2003[6].

À la suite de trois relégations en six ans, se retrouve en Promotion d'Honneur régional (8e niveau national, et 3e niveau régional) en 2010[6].

En 2018, le club a réussi à remonter les échelons régionaux. Il évolue dans le Championnat de France de National 3 et fusionne avec le club de la commune voisine Vallières.

Palmarès

Entraîneurs

Références

  1. Tracol et Mallinjoud 2011, p. 12.
  2. a b et c Tracol et Mallinjoud 2011, p. 7.
  3. a b et c Flo Lyonnaz, « Histoire du club », sur le site officiel du club, (consulté le 18 août 2014).
  4. Alain Mizzi et Rémy Naville (dir.), « Le Rugby des montagnards : La Haute-Savoie, terre de rugby depuis 112 ans », Alpéo, no 2,‎ , p. 16-19 (ISSN 1957-7567, lire en ligne, consulté le 18 août 2014).
  5. « Histoire du club », sur le site officiel du FCSR Rugby Rumilly (consulté le 18 août 2014).
  6. a b c d et e « Palmarès du Football Club Sportif RUMILLY », sur savoie-foot.com (consulté le 18 août 2014).

Bibliographie

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Henry Tracol et Roland Mallinjoud (préf. Serge Jacquemier), 100 ans de Rugby à Rumilly, Thonon-les-Bains, Éditions de l'astronome, coll. « Rumilla », , 290 p. (ISBN 9782916147635, présentation en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Henry Tracol, 60 ans de photographie 1946-2006 : L'album de Rumilly, capitale de l'Albanais, Les Marches, La Fontaine de Siloë, coll. « Pour mémoire », , 287 p. (ISBN 9782842063108)