Fontaine du Château d'eau (Gabriel Davioud)

Fontaine du Château d'eau (Gabriel Davioud)
La place Félix-Éboué avec la fontaine au centre.

La fontaine du Château d'eau (ou fontaine des lions) est un monument parisien situé place Félix-Éboué.

Conçue par Gabriel Davioud, sur des indications d’Haussmann, la fontaine est composée d'un grand bassin circulaire, surmonté de trois bassins. Le bassin est orné de huit lions assis en bronze (ou fonte de fer ?) crachant des jets d’eau. Les lions ont été réalisés par le sculpteur Henri-Alfred Jacquemart et fondus par la fonderie d'art Thiébaut Frères[1]. Louis Villeminot a sculpté les têtes de femmes qui figurent sur les consoles en pierre. Les consoles et le piédouche soutiennent la vasque inférieure.

Un des huit lions d'Henri-Alfred Jacquemart.

Sa construction est commencée en 1869, mais la guerre de 1870 et les combats de la Commune en 1871 retardèrent son achèvement, elle ne fut inaugurée qu'en 1874[2].

La fontaine a dans un premier temps été installée place du Château-d'Eau (l'actuelle place de la République), avant d’être déplacée place Daumesnil (l’actuelle place Félix-Éboué) en 1880, afin de la remplacer par le Monument à la République des frères Léopold et Charles Morice.

Bibliographie

  • Marie-Hélène Levadé et Hugues Marcouyeau, Les Fontaines de Paris. L'eau pour le plaisir, Paris, Éditions Chapitre Douze, 2008, 592 p. (ISBN 9782915345056).
  • Daniel Rabreau, Paris et ses fontaines, Paris, Délégation à l'action artistique de la ville de Paris, 1997, 318 p. (ISBN 9782905118806).

Notes et références

  1. « Fontaine du Château-d’Eau, Paris 12e arr. », sur e-monumen.net (consulté le 5 février 2016).
  2. Michel Belloncle, La Ville et son eau. Paris et ses fontaines, Serg, 1978, 266 p. (ISBN 978-2858690374).

Voir aussi