Font de Champdamoy

La font de Champdamoy ou source de Champdamoy est une exsurgence située sur la commune de Quincey dans la Haute-Saône. Site paléontologique et préhistorique, il s'agit également d'une source captée pour abreuver la ville de Vesoul. Il s'agit d'une des plus grandes ressources en eau captée de Franche-Comté.

Description

Son bassin d'alimentation (bassin U052) couvre une surface de 120 km2[1].

La font de Champdamoy constitue une portion d'un réseau souterrain de grande dimension, dont fait également partie le Frais-Puits. La source est un site classé depuis le 22 juillet 1913[2].

Exploration

Molaire de mammouth trouvée dans la font de Champdamoy (Vesoul, Musée Georges-Garret).

Le réseau souterrain a été exploré par des spéléologues locaux au cours du XXe siècle. Des fouilles sont menées par Jacques Collot à partir de 1942 et aboutissent à la découverte de nombreux artéfacts des âges du bronze et du fer, notamment en lien avec une sépulture de l'âge du bronze[3]

Usage

Matériel archéologique des âges du bronze et du fer découvert lors des fouilles.

La source constitue la principale source d'alimentation en eau potable de l'agglomération de Vesoul et bénéficie à ce titre d'une surveillance opérationnelle[4].

Voir aussi

Notes et références

  1. franche-comte.ecologie.gouv.fr
  2. [PDF] Site classé : Font De champdamoy, DREAL Franche-Comté
  3. J. Collot, « Grotte de Champdamoy, Quincey (Haute-Saône) », Bulletin de la Société préhistorique française, 1946, 43-7/8, p. 238-239
  4. Identifiant européen.

"Font de Champdamoy et Frais-Puits mystérieux " Daniel Sassi 2010. (ISBN 978-2-9531130-2-0)