Fonds de développement des Nations unies pour la femme

Fonds de développement des Nations unies pour la femme
Image illustrative de l'article Fonds de développement des Nations unies pour la femme
Organe de l'ONU
Type d'organisation Fonds de l'ONU
Acronymes UNIFEM
Directrice exécutive
Statut Actif
Siège New York (États-Unis)
Création 1976
Site web http://www.unifem.org
Organisation parente Assemblée générale des Nations unies

Le Fonds de développement des Nations unies pour la femme (UNIFEM) est une agence spécialisée de l'Organisation des Nations unies (ONU) et est associé au Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Son rôle est de promouvoir la participation des femmes à la vie économique et politique des pays en voie de développement et d'améliorer la condition des femmes à travers le monde.

Son siège est à New York, aux États-Unis.

Histoire

C'est à la suite de la conférence des Nations unies sur les femmes de Mexico de 1975 que fut créé en 1976 le Fonds de contributions volontaires pour la décennie des Nations unies pour la femme par une résolution de l'Assemblée générale des Nations unies[1], notamment grâce à Helvi Sipilä.

Le , l'Assemblée générale des Nations unies le rendit permanent et l'associa au PNUD.

Rôle

Son objectif est annoncé par la devise « Working for Women's Empowerment and Gender Equality », ou en français « Travailler pour l'émancipation des femmes et l'égalité entre les sexes ». Il est décliné en quatre points[2] :

  • réduire la pauvreté et l'exclusion des femmes
  • éliminer la violence contre les femmes
  • arrêter la propagation du VIH/sida dans la population féminine
  • élargir l'accès des femmes aux postes de responsabilité au sein des gouvernements et dans la reconstruction après un conflit

Composition

Le , l'Espagnole Inés Alberdi est nommée directrice exécutive de l'organisation, remplaçant ainsi Noeleen Heyzer. L'organisation se fond en 2010, à l'occasion d'une réforme de l'ONU, dans l'ONU Femmes.

Directrices

  • 1978-1989 : Margaret C. Snyder
  • 1989-1994 : Sharon Capeling-Alakija
  • 1994-2007 : Noeleen Heyzer
  • 2007-2014 : Inés Alberdi

Notes et références

  1. (fr) « Résolution 31/133 de l'Assemblée générale des Nations unies », Assemblée générale des Nations unies, (consulté le 28 novembre 2007)
  2. (fr) « About Us », Fonds de développement des Nations unies pour la femme (consulté le 28 novembre 2007)

Articles connexes

Articles connexes

Liens externes