Finale de la Coupe des clubs champions européens 1987-1988

Finale de la Coupe des clubs champions européens 1987-1988
Image illustrative de l'article Finale de la Coupe des clubs champions européens 1987-1988
Le Neckarstadion, hôte de la finale.
Contexte
Compétition Coupe des clubs champions 1987-1988
Date
Stade Neckarstadion
Lieu Drapeau : Allemagne Stuttgart, Allemagne de l'Ouest
Affluence 68 000 spectateurs
Résultat
PSV Eindhoven Drapeau : Pays-Bas 0 – 0 Drapeau : Portugal Benfica Lisbonne
Tirs au but 6 – 5 0
Mi-temps 0 – 0 0
Acteurs majeurs
Arbitrage Drapeau : Italie Luigi Agnolin

La finale de la Coupe des clubs champions européens 1987-1988 voit le PSV Eindhoven remporter sa première C1, en s'imposant aux tirs au but contre le Benfica Lisbonne. La formation portugaise est privé de son attaquant vedette Diamantino Miranda. C'est une rencontre pauvre en spectacle et en intensité, elle sera considéré comme l'une des plus ennuyeuses de l'histoire de la compétition. À noter que le joueur du PSV Søren Lerby fera un doigt d'honneur à l'arbitre Luigi Agnolin[1].

Le gardien de la formation néerlandaise Hans van Breukelen racontera dans une interview à L'UEFA qu'il a réussi à stopper le tir de Veloso pendant la séance des tirs au but grâce à Jan Reker ancien entraineur du PSV qui avait pour habitude d'étudier les pénaltys et le côté que préférait utiliser les joueurs pour tirer. Il avait noté que Veloso avait tiré un pénalty durant un tournoi amical, le portier néerlandsais avait pour habitude d'appeler Reker pour qu'il lui donne des informations sur les joueurs des équipes adverses et le côté qu'ils préféraient choisir pour une séance de tirs au but, Reker avait noté le côté préféré de Veloso, le portier néerlandais plongea selon les notes prise par Reker et put ainsi stopper le tir et permettre à son équipe de remporter le trophée[2].

Finale de la Coupe des clubs champions européens 1987-1988

Sommaire

Parcours des finalistes

Note : dans les résultats ci-dessous, le score du finaliste est toujours donné en premier (D : domicile ; E : extérieur).

Drapeau : Pays-Bas PSV Eindhoven Drapeau : Portugal Benfica Lisbonne
Adversaire Total Aller Retour Tour Adversaire Total Aller Retour
Drapeau : Turquie Galatasaray 3 - 2 3 - 0 (D) 0 - 2 (E) Premier tour Drapeau : Albanie Partizani Tirana 4 - 0 4 - 0 (D) Annulé[3]
Drapeau : Autriche Rapid Vienne 4 - 1 2 - 1 (E) 2 - 0 (D) Deuxième tour Drapeau : Danemark AGF Århus 1 - 0 0 - 0 (E) 1 - 0 (D)
Drapeau : France Girondins de Bordeaux 1e - 1 1 - 1 (E) 0 - 0 (D) Quarts de finale Drapeau : Belgique RSC Anderlecht 2 - 1 2 - 0 (D) 0 - 1 (E)
Drapeau : Espagne Real Madrid 1e - 1 1 - 1 (E) 0 - 0 (D) Demi-finales Drapeau : République socialiste de Roumanie Steaua Bucarest 2 - 0 0 - 0 (E) 2 - 0 (D)

Feuille de match

25 mai 1988 PSV Eindhoven Drapeau des Pays-Bas 0 – 0 ap Drapeau du Portugal Benfica Lisbonne Neckarstadion, Stuttgart
(0 - 0, 0 - 0) Spectateurs : 68 000
Arbitrage : Drapeau : Italie Luigi Agnolin
Lerby Averti après 106 minute(s)106e Rapport
Koeman Réussi
Kieft Réussi
Nielsen Réussi
Vanenburg Réussi
Lerby Réussi
Janssen Réussi
Tirs au but
6 – 5
RéussiElzo
RéussiDito
RéussiHajry
RéussiAntónio Pacheco
RéussiMozer
ManquéVeloso

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe

Titulaires :
1 Drapeau des Pays-Bas Hans van Breukelen Gardien de but
2 Drapeau de la Belgique Eric Gerets Capitaine
3 Drapeau du Danemark Ivan Nielsen
4 Drapeau des Pays-Bas Ronald Koeman
5 Drapeau du Danemark Jan Heintze
10 Drapeau du Danemark Søren Lerby
6 Drapeau des Pays-Bas Berry van Aerle
8 Drapeau des Pays-Bas Gerald Vanenburg
7 Drapeau des Pays-Bas Edward Linskens
9 Drapeau des Pays-Bas Wim Kieft
11 Drapeau des Pays-Bas Hans Gillhaus Remplacé après 105+2 minutes105+2e

Remplaçants :
12 Drapeau des Pays-Bas Adick Koot
13 Drapeau des Pays-Bas Eric Viscaal
14 Drapeau des Pays-Bas Anton Janssen Entré après 105+2 minutes105+2e 
15 Drapeau des Pays-Bas Willy van de Kerkhof
16 Drapeau des Pays-Bas Patrick Lodewijks Gardien de but

Entraîneur :
Drapeau des Pays-Bas Guus Hiddink
PSV-Benfica 1988-05-25.svg
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe

Titulaires :
1 Drapeau du Portugal Silvino Gardien de but
2 Drapeau du Portugal António Veloso
3 Drapeau du Portugal Dito
4 Drapeau du Portugal Álvaro Magalhães
5 Drapeau du Brésil Carlos Mozer
6 Drapeau du Brésil Elzo
7 Drapeau du Brésil Chiquinho Carlos
8 Drapeau du Portugal António Pacheco
11 Drapeau du Portugal Rui Águas Remplacé après 56 minutes56e
10 Drapeau du Portugal Shéu Capitaine
9 Drapeau de la Suède Mats Magnusson Remplacé après 112 minutes112e

Remplaçants :
12 Drapeau du Portugal Manuel Bento Gardien de but
13 Drapeau du Portugal Samuel
14 Drapeau du Portugal Adelino Nunes
15 Drapeau du Maroc Hajry Entré après 112 minutes112e 
16 Drapeau du Brésil Wando Entré après 56 minutes56e 

Entraîneur :
Drapeau du Portugal Toni

Bibliographie

  • L'Équipe, 50 ans de coupes d'Europe, 2005

Références

  1. L'Equipe, 50 ans de coupes d'Europe, Hachette, , 384 p. (ISBN 295196059-X), page 132 "le spectacle absent de la finale"
  2. http://fr.uefa.com/uefachampionsleague/season=1987/overview/index.html#198788+le+psv+precede+oranges (voir vidéo) (consulté le 06/03/2016)
  3. Le Partizani Tirana est exclu de la compétition par l'UEFA.