Fernando Muslera

Fernando Muslera
image illustrative de l’article Fernando Muslera
Fernando Muslera sous le maillot de la sélection nationale uruguayenne
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Turquie Galatasaray SK
Numéro 1
Biographie
Nom Néstor Fernando Muslera Micol
Nationalité Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Drapeau de l'Argentine Argentine
Nat. sportive Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Naissance (32 ans)
Lieu Buenos Aires (Argentine)
Taille 1,91 m (6 3)
Période pro. 2004-
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
2001-2004 Drapeau : Uruguay Montevideo Wanderers
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2004-2006 Drapeau : Uruguay Montevideo Wanderers044 0(0)
2006-2007 Drapeau : Uruguay Nacional011 0(0)
2007-2011 Drapeau : Italie Lazio Rome 113 0(0)
2011- Drapeau : Turquie Galatasaray SK 281 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2003 Drapeau : Argentine Argentine -18 ans002 0(0)
2005 Drapeau : Argentine Argentine -20 ans001 0(0)
2007 Drapeau : Uruguay Uruguay -20 ans007 0(0)
2009- Drapeau : Uruguay Uruguay 102 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 6 juillet 2018

Néstor Fernando Muslera Micol est un joueur de football international uruguayen évoluant au poste de gardien de but né le 16 juin 1986 à Buenos Aires, en Argentine, de parents uruguayens.

Biographie

En club

Début juillet 2011, Fernando Muslera est transféré de la Lazio Rome au club turc Galatasaray SK, en échange de 7 millions d'euros et de la venue de Lorik Cana dans le club italien. Le 8 avril 2012, lors de la dernière journée du championnat turc, Muslera marque sur penalty à la 83e minute contre Manisaspor et participe à la victoire de son équipe 4-0, il réalise ainsi l'un de ses rêves (marqué un but en tant que gardien), "le premier objectif de sa carrière" dira-t-il aux journalistes à la sortie du match, remerciant au passage son entraîneur Fatih Terim de lui avoir laissé tirer ce pénalty (alors même qu'il avait refusé ce privilège à Taffarel douze années auparavant)[1].

Le 12 mai 2012, son équipe Galatasaray SK remporte le Championnat de Turquie pour la 18e fois.

Lors de la saison 2012-2013, Fernando Muslera est un élément indispensable pour le club turc, notamment en Ligue des champions. Il devient à nouveau champion de Turquie en 2015, ce qui constitue le 19e titre de champion de Galatasaray.

En 2015, champion pour ce qui constitue le 20e sacre de son club, il rajoute une étoile sur son maillot.

En 2018, il remporte avec son équipe le 21e sacre du club en devançant Fenerbahce (l’équipe challenger).

En équipe nationale

Fernando Muslera joue son premier match avec l'Uruguay le 10 octobre 2009, contre l'Équateur (victoire 1-2)[2].

Il participe à la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud avec l'équipe d'Uruguay, dont il est le gardien titulaire. Le 2 juillet 2010, lors du quart de finale, il arrête deux tirs au but ghanéens (de Mensah et d'Adiyiah qu'il nargue avant et après leurs tirs au but[3]) qualifiant ainsi l'Uruguay en demi-finale à l'issue d'un match nul 1-1 après prolongation. Il joue l'intégralité des sept matchs lors de ce mondial, qu'il dispute à l'âge de 24 ans (il fête son anniversaire le jour de la rencontre Afrique du Sud-Uruguay, qui est un franc succès pour son équipe).

Il arrête le penalty de Carlos Tévez pendant la phase aux tirs au but et est élu homme du match des quarts de final de la 2011, remporté face à l'Argentine. Il remporte le tournoi, s'imposant contre le Paraguay en finale.

Il dispute ensuite le mondial 2014 organisé au Brésil, où il est à nouveau le gardien titulaire. Il joue quatre matchs lors de ce mondial, qui voit l'Uruguay s'incliner en huitièmes de finale face à la Colombie, suite à un doublé de James Rodriguez.

Également titulaire lors du mondial 2018 organisé au Russie, il bat le record de matchs joués par un Uruguayen en coupe du monde détenu jusqu'alors par Ladislao Mazurkiewicz[4]. Il n'encaisse aucun but pendant la phase de poule mais voit le Portugal mettre fin à son invincibilité (de 345 minutes) sur une tête de Pépé en huitièmes malgré la qualification des siens. En quart de finale contre la France, il commet une faute de main en relâchant le ballon sur une frappe flottante d'Antoine Griezmann pour le deuxième but français qui signe l’élimination de son équipe.

Palmarès

Club

Drapeau : Italie Lazio Rome

Drapeau : Turquie Galatasaray SK

Statistiques

Statistiques de Fernando Muslera au 9 août 2018
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B C M B M B
2007-2008 Drapeau de l'Italie Lazio Rome Serie A 9 0 4 0 - - C1 - - 13 0
2008-2009 Drapeau de l'Italie Lazio Rome Serie A 15 0 6 0 - - - - - 21 0
2009-2010 Drapeau de l'Italie Lazio Rome Serie A 36 0 4 0 1 0 C3 4 0 45 0
2010-2011 Drapeau de l'Italie Lazio Rome Serie A 36 0 - - - - - - - 36 0
Sous-total 96 0 14 0 1 0 - 4 0 115 0
2011-2012 Drapeau de la Turquie Galatasaray SK SuperLig 33 1 6 0 - - - - - 39 1
2012-2013 Drapeau de la Turquie Galatasaray SK SuperLig 33 0 - - 1 0 C1 10 0 44 0
2013-2014 Drapeau de la Turquie Galatasaray SK SuperLig 29 0 3 0 1 0 C1 6 0 39 0
2014-2015 Drapeau de la Turquie Galatasaray SK SuperLig 31 0 1 0 1 0 C1 5 0 38 0
2015-2016 Drapeau de la Turquie Galatasaray SK SuperLig 33 0 6 0 1 0 C1+C3 6+2 0+0 48 0
2016-2017 Drapeau de la Turquie Galatasaray SK SuperLig 34 0 - - 1 0 - - - 35 0
2017-2018 Drapeau de la Turquie Galatasaray SK SuperLig 33 0 3 0 - - C3 2 0 38 0
2018-2019 Drapeau de la Turquie Galatasaray SK SuperLig - - - - 1 0 C1 - - 1 0
Sous-total 226 0 19 0 6 0 - 31 0 282 0
Total sur la carrière 322 0 33 0 7 0 - 35 0 397 0

Sélection

Drapeau : Uruguay Uruguay

Distinctions individuelles :

  • Élu meilleur joueur de l'année 2015
  • Élu meilleur gardien de l'année 2015

Références

  1. (en) « Galatasaray keeper Muslera fulfils dream of scoring a goal », sur boxscorenews.com, (consulté le 6 août 2018)
  2. (en) Fiche de Fernando Muslera sur national-football-teams.com
  3. (en) « The most memorable match of 2010 », sur www.youtube.com, (consulté le 6 août 2018)
  4. Augustin Ditlhoholo, « KFC Moments of the Day: Fernando Muslera equals old tournament record, Cristiano Ronaldo nets historic goal », Goal,‎ (lire en ligne)

Liens externes