Ferdinand-Frédéric-Auguste de Wurtemberg

Ferdinand-Frédéric-Auguste de Wurtemberg
Ferdinand Friedrich August von Württemberg
Biographie
Naissance

Farther Pomerania (en)
Décès
(à 70 ans)
Biebrich
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Ferdinand Friedrich August zu Württemberg
Activité
Chef militaire
Famille
Père
Mère
Fratrie
Autres informations
Conflit

Le duc Ferdinand-Frédéric-Auguste de Wurtemberg () était le cinquième fils de Frédéric-Eugène de Wurtemberg et un général au service des Habsbourgs pendant les Guerres de la Révolution française et les Guerres napoléoniennes. Il a commencé sa carrière militaire comme un Oberstleutnant en 1781. Promu Major-général en 1788, il a combattu à Belgrade au cours de la Guerre austro-turque de 1788-1791. Au cours de la Première Coalition, il a mené ses troupes à Neerwinden et avait le commandement lors du Siège de Condé en 1793.

En mars 1796 il a été promu à Feldzeugmeister, mais peu après il a été vaincu par les français à Altenkirchen et en juin, Charles-Louis d'Autriche-Teschen lui a enlevé son commandement. Il a été promu Generalfeldmarschall en 1805, mais pour le reste de sa carrière militaire, il a occupé des commandements à l'intérieur. Il était Titulaire (Inhaber) d'un régiment d'infanterie autrichien, de 1785 à 1809, puis d'un deuxième régiment d'infanterie de 1809 jusqu'à sa mort en 1834. Son frère aîné est devenu le roi Frédéric Ier de Wurtemberg et un frère cadet, le duc Alexandre de Wurtemberg, était un Général au service de l'Empire russe.

Références