Fantasio (Musset)

(Redirigé depuis Fantasio (pièce de théâtre))

Fantasio est une comédie en deux actes d'Alfred de Musset publiée en 1834 mais créée seulement en 1866 après la mort de l'auteur[1]. En 1872, Jacques Offenbach en tira l'opéra Fantasio, sur un livret de Paul de Musset, frère d'Alfred.

Argument

Fantasio est cynique, blasé, révolté. Il a « le mois de mai sur les joues, le mois de janvier dans le cœur ». Bref, il s'ennuie, malgré sa jeunesse. Dans cette Allemagne mi-bourgeoise, mi-féodale et romantique où il vit, son ami Spark, solide gaillard qui sait composer avec la médiocrité de la société, tente en vain de le ramener au « normal ». Mais ce que Fantasio cherche au plus profond de lui, c'est une grande pensée, une grande action à accomplir. Celle-ci se présente à lui le jour où l'on prépare le mariage – forcé – de la princesse Elsbeth avec un fat et ridicule prince de Mantoue.

Fantasio prend la place du fou de la Cour qui vient de mourir, et sous ce déguisement, tente de convaincre l'héritière du trône d'obéir à son cœur plutôt qu'à la raison d'État. Devant l'hésitation de cette dernière, il commet un acte de bravoure, qui le conduit droit en prison, mais débarrasse la cour de la présence de l'horrible prétendant. Fantasio se réconcilie avec lui-même ; la princesse voudra lui donner la somme correspondant à sa dette mais Fantasio refusera de la couvrir, pour pouvoir garder l'excitation du danger.

La princesse acceptera à une condition : que Fantasio vienne se cacher dans son jardin habillé en bouffon s'il est poursuivi. Elle ne veut pas quitter l'image de son vieil ami défunt.

Reprises

Comédie-Française (21 août 1925)
Distribution


Théâtre Le Ranelagh (17 septembre - 17 novembre 2007)[2]
Distribution
  • Nicolas Vaude : Fantasio
  • Sarah Capony : Elsbeth
  • Olivier Foubert : Spark
  • Frédéric Longbois : le prince de Mantoue
  • Maxime Lombard : Marinoni
  • Mathias Maréchal : Hartmann / un page
  • Sébastien Pépin : Rutten / Facio / un page
  • Jean-Michel Kindt : le roi de Bavière / la gouvernante d'Elsbeth
  • Mise en scène : Stéphanie Tesson, assistée de Charlotte Rondelez
  • Décors : Olivier Balais
  • Costumes : Angéla Seraline
  • Maquillages : Stéphanie Aznarez
  • Lumières : Philippe Matthieu
  • Musique originale : Frédéric Ozanne


Comédie-Française (18 septembre 2008 - 15 mars 2009 ; 19 février - 31 mai 2010)
Distribution

Notes et références

  1. Page de garde de l’édition Charpentier et Fasquelle (1889) disponible sur Gallica
  2. Spectacle créé au château de Versailles dans le cadre du Mois Molière du 24 au 26 juin 2005, suivi d'une tournée en festivals en 2005-2006.
  3. Le choix de faire jouer le rôle de Fantasio par une femme dans la tradition des rôles travestis du XIXe siècle (il avait déjà été tenu par Réjane lors d’une reprise de la pièce à l’Odéon en 1892)[réf. nécessaire], donna lieu à une controverse[réf. nécessaire]. Critique de Bettina Jacquemin sur unfauteuilpourlorchestre.com, 25 février 2010.
  4. a et b Réalisés dans les ateliers de la Comédie-Française.

Liens externes