Famille de Lichtervelde

Famille de Lichtervelde
Image illustrative de l’article Famille de Lichtervelde
Armoiries

Blasonnement "D'azur, au chef d'hermines."
Devise « Tres in uno pro Rege »
(en français : « Trois en un pour le Roi »)
Pays ou province d’origine Flag of Flanders.svg Comté de Flandre
Demeures Chateau de Baudries
Château d'Écaussines la Follie

La famille de Lichtervelde est une famille de la noblesse du comté de Flandre qui est ainsi titrée depuis le XIIe siècle[1].

Origines

Le château de Lichtervelde, représenté sur un ancien plan du village

Le nom de Lichtervelde apparaît pour la première fois en 1127 dans la description du meurtre de Charles le Bon écrite par le chroniqueur Galbert de Bruges, pour désigner un village situé actuellement en Flandre-Occidentale, en Belgique. Les Seigneurs de Lichtervelde y étaient basés, jusqu'à ce que vers 1400 le domaine fut transféré par mariage aux Seigneurs de Heule. Les plus anciens membres connus de la Famille de Lichtervelde sont Sigher de Lichtervelde et son frère Walter (Wauthier), qui disparurent tous deux lors de la Quatrième croisade en 1205. Le château de Lichtervelde fut détruit une première fois en 1491 par les troupes du Comte de Nassau, puis à nouveau en 1584, avec l'église, durant les troubles religieux. Il ne fut jamais reconstruit, et les Seigneurs de Lichtervelde habitèrent Bruges ou Gand à partir de 1600. La description du château par Antoon Sanderus dans son œuvre Flandria Illustrata, publiée en 1641, fut donc probablement basé sur des observations antérieures.

Diplômes anciens

Tombe de Jeanne de Lichtervelde et Jan van Kleef dans l'église Saint Michel de Roulers (Roselaere)

« Par diplômes anciens, il faut entendre ceux qui sont antérieurs à l'inscription de la famille dans la noblesse du royaume de Belgique[2]. »

Au XIIIe siècle, qualification de baron de Lichtervelde (titre resté dans une branche aînée éteinte)[3].

Le 1er février 1600 : Octroi de la chevalerie; et le 22 mai 1745, concession par l'impératrice Marie-Thérèse du titre de comte transmissible par ordre de prim. masculine en faveur de Gilles de Lichtervelde[3].

En 1751 et 1775, autorisation de la même souveraine de sommer les armes d'une couronne de Marquis sous le nom de comte de Lichtervelde en faveur de Charles puis d'Emmanuel de Lichtervelde[3].

Représentants

Portrait d'Albert Louis de Lichtervelde dans la Cathédrale Saint-Bavon de Gand
  • Sigher de Lichtervelde (né aux alentours de 1090 - 1205). Seigneur et baron de Lichtervelde, Châtelain de Courtrai.
  • Walter (Wauthier) de Lichtervelde (1120 - Andrinople, 1205). Frère de Sigher. Chevalier, Seigneur et baron de Lichtervelde, Grand veneur des Flandres. Disparut avec son frère lors de la Quatrième croisade, tué lors de la Bataille d'Andrinople, en 1205.
  • Guillaume de Lichtervelde (alentours de 1188 - 1240). Chevalier, Seigneur de Lichtervelde, Coolscamp, Assebroucq, Grand veneur des Flandres. Enterré à Oostcamp lez Bruges. Participa également à la Quatrième croisade.
  • Roger de Lichtervelde (naissance aux alentours de 1272). Conseiller du Comte Louis Ier de Flandre, dit Louis de Crécy.
  • Roger III de Lichtervelde (né aux alentours de 1302). Chevalier, Seigneur de Lichtervelde. Scelle deux traités entre la Flandre, le Brabant et la Hollande (1336 et 1339). Sans alliance connue.
  • Louis de Lichtervelde (- 10 aout 1375). Chevalier, Seigneur de Coolskamp. Conseiller du Comte de Flandre Louis de Maele de l'année 1353 jusqu'à sa mort. Il accompagna ce dernier au cours de son expédition contre le Duc de Brabant en 1356.
Seigneur viager d'Elverdinghe et de Vlamertinghe par don spécial du Comte en 1359.
Envoyé en Ambassade à Calais en juillet 1357 pour y jurer l'Alliance conclue le 26 mai précédent entre le Comte de Flandre et le Roi d'Angleterre.
Sa tombe se trouve dans l'église Saint Martin de Koolskamp, où se trouve également la tombe de Jacques de Lichtervelde. Il y apparait en habit d'armes, un lion aux pieds, aux côtés de son épouse, Béatrice Tolnaers.
  • Marie de Nevele de Lichtervelde. Aux environs de 1400, elle épouse Roger Botelinck, Seigneur de Heule. Lichtervelde fut ainsi transféré à la maison Heule, pour n'être récupéré qu'en 1744 (19 trente-sixièmes et non la totalité) par Charles Francois (Karel Francis) de Lichtervelde.
  • Gilles François de Lichtervelde (1669 - 14 janvier 1749). Premier comte de Lichtervelde (22 mai 1745), Seigneur de Vrylande, Laethem, Gheluwe, premier député aux États de Flandre.
  • Charles Joseph de Lichtervelde (Gand, 1713 - Gand, 12 avril 1783). Seigneur de Laethem, premier échevin des Parchons de Gand, autorisé, par lettres patentes de l'impératrice Marie-Thérèse, en date du 20 octobre 1751, a timbrer l'écu de ses armes d'une couronne de marquis.
  • Charles François Joseph, 2e Comte de Lichtervelde. (Gand, 4 avril 1712 - Gand, 13 février 1767). Baron de Lichtervelde (1744 en partie) et d'Herzelles (1752), Seigneur d'Eecke sur Escaut, Chambellan de leurs Majestés Impériales, les Habsbourg d'Autriche.

Lieux lies a la famille

Articles connexes

Notes