Famille Myriam

La Famille Myriam, aussi appelée Famille Myriam Beth'Lehem, est une communauté religieuse catholique mixte fondée par sœur Jeanne Bizier en 1978 pour répondre aux orientations du concile Vatican II.

Leur maison mère est située à Baie-Comeau, Québec, Canada, dans un ancien hôtel qui s'appelait jadis l'Auberge du Roc.

Elle est accueillie, le , par monseigneur Jean-Guy Couture, évêque du diocèse de Baie-Comeau. Elle est reconnue par son successeur, monseigneur Roger Ébacher, le , comme une famille spirituelle de consacrés. Elle sera reconnue canoniquement, le , par monseigneur Pierre Morissette, comme une association de fidèles. Elle attend maintenant d'être reconnue comme institut de vie consacrée de droit pontifical selon les canons de l'Église catholique romaine 575-606 [1].

Les membres internes de la Famille Myriam portent le titre de petits frères pour les hommes et petites sœurs pour les femmes. Les membres internes portent un costume bleu en l'honneur de Marie.

La Fondatrice

Jeanne Bizier est la fondatrice de la Famille Myriam. Celle-ci est née dans la Beauce, au Québec, où elle grandit jusqu'à l'âge de 16 ans. Elle était la douzième d'une famille de quatorze enfants. Elle est la fille de Saluste Bizier et de son épouse Marie Guenette. Au début, elle réalisa son appel de consacrée chez les Servantes du Saint-Cœur-de-Marie pendant près de quarante ans, avant de fonder la Famille Myriam Beth’léhem en septembre 1978. Cette fondation est la concrétisation d'une interpellation qu'aurait eue la fondatrice pour un renouveau de sa vie consacrée. Elle comprit plus tard qu'il s'agissait d'un renouveau filial de la consécration baptismale pour redonner l'espérance par un retour à l'identité du Père. Elle entendait toujours dans son cœur cette parole: « C'est une expérience de Providence que j'attends de toi. Tu la vivras comme à Nazareth. » Elle considère cette interpellation qui dura une dizaine d'années comme la parole de fondation de la Famille Myriam. Tous les membres de la Famille et ceux qui cheminent dans leur spiritualité de miséricorde découvrent leur identité d'enfants du Père, comme chef-d’œuvre de miséricorde par le baptême, rescapés de la miséricorde par l'Eucharistie qui rassemble en Famille-Église, et missionnaire de miséricorde par une mission de suppléance pour ceux qui ont perdu la foi. C'est le 13 janvier 1979, qu'elle prononce ses vœux définitifs comme petite sœur de Myriam avec Mgr Jean-Guy Couture, alors évêque du diocèse de Baie-Comeau.

Maisons

La Famille Myriam exerce sa mission de suppléance dans cinq provinces canadiennes, en France, en Suisse, en Haïti, en Russie, en Belgique, en Uruguay et, comme dernière implantation, en Pologne, avec Mgr Henryk Hoser qui accueillait ainsi ses membres en 2013: « Puisque vous être une communauté nouvelle suscitée par le renouveau insufflé dans l'Église par le Concile Vatican II, je reconnais que, par votre appel au renouveau filial de la consécration baptismale, vous avez une contribution particulière à apporter dans notre Église diocésaine, et par conséquent, dans notre pays. »[2]

Au Canada

Nom des maisons au Canada.

Autres pays

Nom des maisons de la Famille Myriam dans les pays autres que le Canada[3]. Les maisons en Haïti ont résisté au tremblement de terre de 2010.

Activités

La Famille Myriam organise des activités pour les enfants, les adolescents, les jeunes adultes et même pour des familles entières. Ces activités son appelées défis et peuvent varier de quelques heures à une fin de semaine, et pour les familles, à une semaine.

Les Défis[4]

  • Les défis des Tout-petits sont pour les enfants de 3 et 4 ans.
  • Les Défis-Petites Louanges sont pour les enfants de 5 à 8 ans
  • Les Défis-Lumière sont pour les enfants de 9 à 12 ans
  • Les Défis-Jeunesse Myriam sont pour les jeunes de 12 à 30 ans. Ils sont séparés en trois différents sous-groupes selon les âges.
    • Les Défis-Jeunesse 1 sont pour les 18 à 30 ans.
    • Les Défis-Jeunesse 2 sont pour les 15 à 17 ans.
    • Les Défis-Jeunesse 3 sont pour les jeunes de 12 à 14 ans.
    • Les Défis-Offrande.
    • Les missionnaires collaborateurs

D'autres Défis sont aussi organisés, entre autres, pour les couples, les Défis-Nazareth et pour les parents, les Défis-Parents, etc.

Autres activité

Des retraites paroissiales sont aussi organisées par la Famille Myriam. Elles sont ouvertes à un peu tout le monde (couples, familles et personnes seules). Elles durent habituellement une semaine.

La Famille Myriam enregistre des "Petits Chants" inspirés de la Parole de Dieu. Ces chants répondent aux besoins d'une nouvelle évangélisation de la culture. Ils sont disponibles en CD, en cassette audios et les partitions dans un recueil intitulé : Petits chants d'inspiration biblique de la Famille Myriam [5].

Livres de la Famille Myriam Beth'lehem

  • La sainteté pour tous, Jeanne Bizier (ISBN 2-92137451-X)
  • Au cœur de ma vie... Un Trésor caché : autobiographie de la Fondatrice en 7 tomes comme témoignage de l'esprit de miséricorde de la Famille Myriam.

Notes et références

  1. http://www.famillemyriam.org/index.php?secid=32&PHPSESSID=0c6737886fad057f715dbc033ebf63a8
  2. Mgr Henryk Hoser, 6 novembre 2013
  3. Journal du défi Jeunesse «Info-Défi» vol.19 no1 de novembre 2007
  4. http://www.famillemyriam.org/fra/index.php?secid=49=
  5. "Petits chant" d'inspiration biblique de la Famille Myriam 2e tome (ISBN 2-921374-03-X)

Voir aussi

Liens externes