Fagauvea

Fagauvea
Pays Nouvelle-Calédonie
Région Ouvéa
Nombre de locuteurs 2 219
Classification par famille
Statut officiel
Régi par Académie des langues kanak
Codes de langue
ISO 639-3 uve
IETF uve
Glottolog west2516

Le fagauvea ou faga-uvea est une langue polynésienne parlée dans l'île d'Ouvéa, aux Îles Loyauté, par 2 219 locuteurs[1]. Il s'agit d'une des 28 langues kanak de Nouvelle-Calédonie, régie par l'Académie des langues kanak. Elle dérive du wallisien (Faka uvea)[2].

La langue

Le fagauvea constitue la seule langue polynésienne qui soit indigène à la Nouvelle-Calédonie. Elle est issue des migrations des Wallisiens partis de Wallis ('Uvea) au XVIIIe siècle. Depuis son installation à Ouvéa, cette communauté polynésienne est en contact avec le iaai, l'autre langue parlée sur l'île. Ce contact linguistique a profondément affecté la phonologie et le lexique du fagauvea[3].

Dénomination

Le fagauvea est appelé West Uvean en anglais pour la distinguer de sa langue parente, le wallisien, dénommé East Uvean.

Références

  1. Fagauvea, site de l'Académie des langues Kanak
  2. http://www.alk.gouv.nc/portal/page/portal/alk/langues/fagauvea
  3. « Fagauvea », sur corpusdelaparole.huma-num.fr (consulté le 23 octobre 2016)

Voir aussi

Bibliographie

  • « Fagauvea », sur corpusdelaparole.huma-num.fr (consulté le 23 octobre 2016) (présentation de la langue et des principales publications à son sujet)
  • Alexandre Djoupa (Directrice de thèse : Claire Moyse-Faurie), Analyse syntaxique et sémantique du fagauvea (Ouvéa, Iles loyauté, Nouvelle-Calédonie) (Thèse de doctorat en Langues, littératures et sociétés du monde), Paris, INALCO,
  • Alexandre Djoupa, « Bien manger la langue ou l’art de « troper » le non-dit en fagauvea (Ouvéa, îles Loyauté, Nouvelle-Calédonie) », Journal de la Société des Océanistes, vol. 138-139,‎ (lire en ligne)
  • (uve+fr) K.J. Hollyman, Françoise Ozanne-Rivierre (collab.), Gervais Tulangi (collab.) et Madeleine Tulangi (collab.), De muna fagauvea : dictionnaire fagauvea-francais, Auckland, Linguistic Society of New Zealand, , p. 271

Articles connexes

Lien externe