Facteur d'authentification

Le facteur d'authentification est un facteur physique, cognitif ou biologique produisant une empreinte qu'un utilisateur peut prendre pour être authentifié par un système informatique. L'empreinte doit être personnelle à l'utilisateur et doit pouvoir être numérisée.

Types de facteurs

Quatre types de facteurs répondent à ces prérequis :

Facteur mémoriel (ce qu'il sait)
  • Empreinte : une information qu'il a mémorisé.
  • Exemples : le nom de sa mère ou un mot de passe.
Facteur matériel (ce qu'il possède)
Facteur corporel (ce qu'il montre)
  • Empreinte : une trace corporelle qu'il peut laisser quelque part.
  • Exemples : une empreinte digitale, les caractéristiques de sa pupille, sa voix.
Facteur réactionnel (ce qu'il fait)
  • Empreinte : un geste qu'il peut reproduire.
  • Exemples : sa signature.

Le type de facteur le plus couramment utilisé sur Internet est le facteur mémoriel. La montée du phishing pousse les applications en ligne à surmonter l'authentification simple classique avec un deuxième facteur d'authentification (authentification forte).

Authentification Forte

Article détaillé : Authentification forte.

L'authentification forte ou authentification multifacteur réfère à l'utilisation par un système de plusieurs facteurs d'authentification (connue sous le terme MFA pour l'anglais "Multi-Factor Authentication"). Ces méthodes sont à opposer à l'authentification simple qui n'utilise qu'un seul facteur, en général un facteur mémoriel tel qu'un tuple nom d'utilisateur et mot de passe.

Ambiguïté

Selon les perceptions, la classification peut devenir incertaine lorsque l'empreinte est virtuelle, comme un cookie par exemple. Mais si une empreinte virtuelle est unique et qu'elle est inscrite sur un disque dur, alors elle répond bien à la définition d'une empreinte de type matériel.

Voir aussi