Fabienne Labrette-Ménager

Fabienne Labrette-Ménager
Illustration.
Fonctions
Maire de Fresnay-sur-Sarthe
En fonction depuis le
(4 ans, 10 mois et 1 jour)
Élection 30 mars 2014
Prédécesseur Dominique Émery
Conseillère départementale de la Sarthe
Élue dans le Canton de Sillé-le-Guillaume
En fonction depuis le
(3 ans, 10 mois et 3 jours)
Avec Gérard Galpin
Élection 29 mars 2015
Députée de la 1re circonscription de la Sarthe

(4 ans, 11 mois et 30 jours)
Élection
Prédécesseur Pierre Hellier (UMP)
Successeur Françoise Dubois (PS)
Conseillère régionale des Pays de la Loire

(3 ans, 3 mois et 10 jours)
Élection 28 mars 2004
Successeur Jean-Carles Grelier (UMP)
Conseillère générale de la Sarthe
Élue dans le canton de Fresnay-sur-Sarthe

(14 ans et 6 jours)
Élection 18 mars 2001
Prédécesseur Pierre Chesnier (PS)
Biographie
Date de naissance (58 ans)
Lieu de naissance Paris 14e
Parti politique UMP
Les Républicains
Profession Administratrice de sociétés

Fabienne Labrette-Ménager, née le à Paris 14e, est une femme politique française, membre des Républicains.

Biographie

Administratrice de société de profession, elle fait son entrée en politique en 2001 en devenant conjointement adjointe au maire de Fresnay-sur-Sarthe et conseillère générale du canton de Fresnay-sur-Sarthe.

Lors des élections régionales de 2004, elle figure sur la liste UDF-UMP menée par François Fillon. Bien que cette liste ait été battue au 2e tour, elle se retrouve élue au conseil régional des Pays de la Loire. Elle abandonne alors son mandat au conseil municipal de Fresnay-sur-Sarthe.

Fabienne Labrette-Ménager a été élu députée le 17 juin 2007, pour la XIIIe législature (2007-2012), dans la 1re circonscription de la Sarthe en battant, au deuxième tour, Françoise Dubois (PS) avec 56,55 % des suffrages. Elle succède ainsi à Pierre Hellier (UMP) qui ne se représentait pas. Elle est membre de la commission des affaires économiques, de l'environnement et du territoire.

En juin 2012, lors des élections législatives, Fabienne Labrette-Ménager perd son siège de députée en obtenant 48,24 % des voix, face à la socialiste Françoise Dubois[1].

Elle démissionne de ses fonctions de secrétaire départementale du parti en raison des "tensions" liées à la "guerre des chefs" à l'UMP, mais elle reste membre du secrétariat national de l'UMP et de la commission des recours du parti[2].

Mandats

Député
Conseiller régional
Conseiller général/départemental
Maire / conseiller municipal

Notes et références

  1. Législatives. La gauche frôle le grand chelem en Sarthe sur Le Maine libre, 17 juin 2012
  2. UMP : une démission dans la Sarthe, Le Figaro, 3 décembre 2012.
  3. À la suite de son élection comme députée, elle doit abandonner l'un de ses mandats locaux conformément à la loi sur le cumul des mandats.

Voir aussi

Article connexe

Liens externes