Fabien Bacquet

Fabien Bacquet
Fabien Bacquet THV 2013 (Cropping).jpg
Fabien Bacquet lors du Tour du Haut-Var 2013.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipes amateurs
Équipes professionnelles

Fabien Bacquet, né le à Soissons est un ancien coureur cycliste professionnel français. Il est membre des formations Skil-Shimano,[2] de 2007 à 2008, BigMat-Auber 93[3] entre 2009 et 2013 et de l'équipe continentale belge Veranclassic-Doltcini[4],[5] pour une partie de la saison 2014.

Biographie

Débuts cyclistes et carrière amateur

Natif du département de l'Aisne, Fabien Bacquet commence le cyclisme à l'Union vélocipédique Pinon-Anizy[6] puis intègre le CC Villeneuve Saint-Germain près de Soissons en 2001.

En 2005 et 2006, il poursuit son apprentissage dans les rangs des amateurs du CC Nogent-sur-Oise. Il se fait remarquer quand il remporte quelques belles courses du calendrier amateur français comme le Prix des blés d'or (une des épreuves de la Mi-août bretonne où il succède au palmarès à Kévin Lalouette), Dijon Auxonne Dijon[6] ou le Grand Prix de la Braderie à Saint-Quentin qu'il gagne en solitaire devant le sprinteur bielorusse Yauheni Hutarovich[7].

Carrière professionnelle

Fabien Bacquet avec le maillot de l'équipe Bibmat-Auber en 2010

Ces performances lui permettent de signer un contrat de deux ans avec l'équipe continentale professionnelle néerlandaise Skil-Shimano en 2007,[2]. Il obtient quelques places d'honneur au cours de ses deux années d'exil et se classe notamment sixième du Grand Prix de l’Escaut et huitième de Nokere Koerse en 2008. Il court cependant assez peu et doit souvent se contenter d'un rôle d'équipier bien loin de ses aspirations[3].

Insatisfait de son programme et de son statut au sein de la formation néerlandaise, il s'engage en faveur de l'équipe continentale Auber 93 dirigée par Stéphane Javalet à la fin de l'année 2008[3].

Fabien Bacquet glane quatre victoires entre 2009 et 2013 sous les couleurs de la formation française. Il s'agit de trois étapes du Tour de Normandie remportées en 2009[8] et 2011[9] et de l'Étoile d'or qu'il ajoute à son palmarès en 2010[10]. Ses talents de sprinteur lui valent aussi d'engranger de nombreuses places d'honneur au cours de cette période. Il termine par exemple second du Grand Prix de Lillers-Souvenir Bruno Comini en 2011 derrière Denis Flahaut[11], quatrième du Grand Prix de Denain et septième du championnat de France de cyclisme sur route[12] en 2012. Il est également quatrième de la Route Adélie en 2013[13].

Non conservé par ses dirigeants à l'issue de la saison 2013, il est recruté en même temps que six autres coureurs par l'équipe continentale belge Veranclassic-Doltcini au début du mois d'octobre[4],[5] mais ne participe qu'à quelques courses sous ses nouvelles couleurs afin de donner la priorité à son projet de réorientation professionnelle[14].

Reconversion

Reconverti dans le secteur de l'agro-alimentaire après l'arrêt de sa carrière, il prend la présidence de l’Entente Cycliste de Chauny Beautor dans le département de l’Aisne à la fin de l’année 2017[15],[16].

Palmarès

Classements mondiaux

Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
UCI Europe Tour 1233e[17] 1187e[18] 571e[19] 186e[20] 327e[21] 193e[22] 144e[23] 366e[24]

Notes et références

Notes

  1. Du 1er janvier 2014 au 14 mai 2014

Références

  1. a et b « Fabien Bacquet to Skil-Shimano », sur cyclingnews.com, (consulté le 26 octobre 2013)
  2. a b et c « Interview de Fabien Bacquet », sur photos-cyclisme-pro.com, (consulté le 26 septembre 2013)
  3. a et b « Cyclisme : Fabien Bacquet va prendre l'accent belge (Transfert) », sur aisnenouvelle.fr, (consulté le 26 octobre 2013)
  4. a et b « Veranclassic-Doltcini annonce six recrues », sur directvelo.com, (consulté le 5 octobre 2013)
  5. a et b « Fabien Bacquet met le turbo », sur leparisien.fr, (consulté le 26 octobre 2013)
  6. « 04/09 - GP de la Braderie de Saint-Quentin : Bacquet en patron », sur velo.yellis.net, (consulté le 26 octobre 2013)
  7. « Cyclisme. Le Français Fabien Bacquet (Auber 93) remporte la 4e étape du Tour de Normandie », sur saint-lo.maville.com, (consulté le 26 septembre 2013)
  8. « Seconde victoire de Fabien Bacquet sur le Tour de Normandie », sur lamanchelibre.fr, (consulté le 26 octobre 2013)
  9. « Etoile d'Or : Fabien Bacquet s'impose », sur velostory.net, (consulté le 26 octobre 2013)
  10. « Denis Flahaut en pur sprinteur », sur nordeclair.fr, (consulté le 26 octobre 2013)
  11. « Cyclisme: Nacer Bouhanni champion de France au sprint », sur lepoint.fr, (consulté le 26 octobre 2013)
  12. « Route Adélie de Vitré : Gérard 7e », sur bretagne-seche-environnement, (consulté le 26 octobre 2013)
  13. « Cyclisme : Bacquet, «Une DN1 me conviendrait» », sur aisnenouvelle.fr, (consulté le 6 septembre 2014)
  14. Jacky Lamborion, « Fabien Bacquet, le sprinteur devient président », sur courrier-picard.net, (consulté le 18 mars 2018)
  15. Frédéric Houriez, « Fabien Bacquet relance le vélo à Beautor », sur lunion.fr, (consulté le 18 mars 2018)
  16. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  17. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  18. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)
  19. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  20. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  21. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  22. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  23. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes

  • Ressources relatives au sport :