Fœtus Party (groupe)

Fœtus Party est un groupe français d'Anarcho-punk formé en 1994 à Tours.

Il est constitué d'une chanteuse, de deux guitaristes et d'une boîte à rythme agrémentée de samples. Selon eux, leur musique est plutôt abordable, cependant "les Punks-à-chiens se barrent au bout de 5 minutes de concert, les jeunes skateurs nous trouvent pas assez mélodiques, les raveurs n'aiment pas nos guitares et s'ennuient à mourir" (sic), ce qui expliquerait leur faible diffusion. Leur musique est légèrement inspirée de Crass, No Pasaran, les Béruriers Noirs, et les textes sont à très forte tendance anarchiste et contestataire. Ils ont joué souvent avec les Pekatralatak.

Leur nom est inspiré d'un roman pessimiste de Pierre Pelot : Fœtus-Party.

Historique

Avertissement : cet historique n'est probablement pas complètement exact, certaines informations étant difficiles à vérifier

  • 1994 - création du groupe
  • 1996 - sortie d'une "démo K7"
  • 1999 - sortie d'un premier album DIY (Do It Yourself), auto-produit, qui devient posthume, car le groupe se sépare
  • 2000 - début d'une série de concert "posthumes"
  • 2001 - concert avec Pekatralatak enregistré et organisé par Apache
  • 2001-2003 - le groupe entame une tournée d'adieu
  • 2003 - deuxième album en vinyle, reprenant une grande partie des morceaux passés. Préparation d'un troisième album.
  • 2004-2005 - le groupe continue ses tournées, notamment des concerts sur Paris fin 2005
  • 25 nov. 2005 - le groupe annonce un arrêt définitif, mais prévoit tout de même quelques concerts pour 2006…
  • Septembre 2008 Les membres restants respectivement de Fœtus Party et des Pekatralatak enregistrent un 5 titres intutilé "Recyclages" en soutien aux inculpés/incarcérés du contre sommet de l'OTAN à Strasbourg en avril 2009.

Discographie

  • sortie d'une démo K7
  • "On ne fait pas d'omelette sans casser de bourgeois" 1999, album
  • "live du concert Apache avec les Pekatralatak"
  • "SI TU AS FAIM, MANGE TON PATRON", 2004, album vinyl uniquement, sorti chez Maloka

Article connexe

Liens externes

    Article publié sur Wikimonde Plus