Félix Renaud

Félix Renaud
Fonctions
Député
Maire
Premier président de la Cour des comptes
Biographie
Naissance
Décès
(à 74 ans)
Paris
Nationalité
Activité

Félix Renaud ( - ) est un homme politique et magistrat français.

Biographie

Né le 30 octobre 1832 à La Guiche (Saône-et-Loire), Licencié en Droit et reçu au barreau de Dijon en 1855, puis à celui de de Chalon-sur-Saône en 1860, où il est élu bâtonnier en 1868. Conseiller municipal de Chalon-sur-Saône, maire du 12 août au 4 septembre 1870. Représentant de la Saône-et-Loire à l’Assemblée Nationale (élu le 3e sur 12, par 70 063 voix) au 31 décembre 1875. Il fonde le groupe des républicains conservateurs du centre-gauche, soutien de Thiers. Plusieurs fois secrétaire de l’Assemblée, il est rapporteur en 1873 de la loi sur les contributions indirectes. Il vote pour la Paix, contre l’abrogation des lois d’exil, contre la pétition des évêques, contre le service de trois ans, contre la démission de Thiers, contre le septennat, contre le Ministère de Broglie, pour l’amendement Wallon et pour les lois constitutionnelles de 1875.

Nommé préfet de Lot-et-Garonne en mars 1876, il est muté préfet de la Somme au lendemain des élections du 16 mai 1877, mais refuse de servir le gouvernement royaliste de Albert de Broglie. Nommé préfet de la Loire en décembre 1877, puis de la Seine-Inférieure en novembre 1880. En mai 1882, il est nommé Directeur général des Contributions Indirectes du Ministère des Finances. Conseiller d’État en service extraordinaire le 17 janvier 1884, procureur général près la Cour des comptes le 15 janvier 1887, il en devient le Premier Président le 9 juillet 1901, poste qu’il occupe jusqu’à sa retraite, le 9 mars 1907. Il est décédé à Paris, le 28 avril 1907 et repose à La Guiche.

Une rue de Chalon-sur-Saône porte son nom.

Commandeur de la Légion d’Honneur le 12 juillet 1890.

Marié le 13 septembre 1859 à Chalon-sur-Saône avec Amica David de Sanson, dont il eut trois filles : Berthe, mariée à Camille Cousin, général de brigade, Amica, mariée à Henri Duréault, préfet, et Céline, mariée à Michel Provins, écrivain.

Distinctions

Publications

Discours prononcés devant la Cour à l’occasion d’audiences solennelles publiés par l’Imprimerie nationale :

  • La Compatibilité des fabriques et le décret du 27 mars 1803, Paris 1883
  • Étude sur les rapports publics de la Cour des comptes, 1887
  • La Cour des comptes depuis 1870, Études sur les réformes proposées par elle, 1888
  • L’Amortissement en France, 1891
  • Le Contrôle de l’ordonnancement des dépenses publiques par la Cour des comptes, 1896
  • Les Finances de la France pendant la guerre de 1870-1871, 1896
  • L’œuvre budgétaire de la IIIe République en matière d’assistance et de prévoyance sociale, 1897
  • Statistiques sur les travaux de la Cour des Comptes de 1870 à 1900, 1900

Notes et références

Sources

  • Dictionnaire bibliographique des Magistrats de la Cour des Comptes 1807-2007
  • « Félix Renaud », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition]
  • Dictionnaire Biographique des Préfets - septembre 1870 - mai 1982 (René Bargeton)
  • Installation de M. le Premier Président Renaud, Cour des Comptes, Audience solennelle du 22 juillet 1901, Imprimerie Nationale, MDCCCCI.
  • Bibliographie de l’histoire de la justice française (1789-2009), Criminocorpus