Félix Benneteau-Desgrois

Félix Benneteau-Desgrois
Félix Benneteau-Desgrois.jpg
Naissance
Décès
Nationalité
Français
Activité
Distinctions

Félix Benneteau-Desgrois, né le à Paris, et mort le à Nogent-sur-Marne, est un sculpteur français.

Biographie

Félix Auguste Benneteau-Desgrois est né dans le 20e arrondissement de Paris, rue de Ménilmontant, où son père était lunetier.

Admis à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris en 1904, il entre dans les ateliers d’Alexandre Falguière, d’Antonin Mercié puis de Denys Puech. En 1904, il obtient un second grand prix de Rome[1] et est couronné, en 1909, par le premier grand prix. Il devient pensionnaire de la villa Médicis à Rome de janvier 1910 à décembre 1913.

Nommé professeur à l’Académie de la Grande Chaumière à Paris, Félix Benneteau-Desgrois eut notamment pour élève la sculptrice afro-américaine Augusta Savage[2].

Il participe régulièrement aux diverses expositions d’art dont le Salon d’automne, le Salon des indépendants[3] entre 1895 et 1945, et le Salon des artistes français.

Il est mort à Nogent-sur-Marne, le [4].

Œuvres

Œuvres dans les collections publiques

Bronzes d'édition

Félix Benneteau a produit de nombreux petits bronzes destinés au commerce de l’art édités par les fondeurs Valsuani et Barbedienne.

  • Amour assis sur une tortue, groupe en bronze à patine brune nuancé vert. Cire perdue, cachet du fondeur Valsuani, 28 cm[réf. nécessaire].
  • L’Épave, bronze à patine bicolore, 49,5 cm, enfant chevauchant une vague, assis sur un morceau d'épave[17].
  • Danseuse du feu, bronze à patine vert antico signé sur la terrasse, fonte à la cire perdue de Barbedienne, 38 × 63 cm[réf. nécessaire].
  • Danseuse à la torche et danseur à la cymbale, bronze[18].
  • L’Étreinte, bronze, 50 cm[réf. nécessaire].

Notes et références

  1. Le premier grand prix étant attribué à Jean-Baptiste Larrivé.
  2. books.google.fr.
  3. gallica.bnf.fr.
  4. État-civil numérisé du 20e arrondissement de Paris.
  5. monumentsauxmorts.fr.
  6. « Monument à Eugène Silvain – Asnières », notice sur e-monumen.net.
  7. fr.topic-topos.com.
  8. Notice no 000SC021859, base Joconde, ministère français de la Culture
  9. Notice no AR015061, base Arcade, ministère français de la Culture
  10. fr.topic-topos.com.
  11. sitemap.dna.fr.
  12. Notice no 50510013528, base Joconde, ministère français de la Culture
  13. « Monument à Georges Courteline – Paris, 12e arr. », notice sur e-monumen.net.
  14. books.google.fr.
  15. Annales de l'Université de Paris.
  16. Conseiller à l’ambassade du Canada à Paris.
  17. chosesetautres-choses.com.
  18. artnet.fr.

Liens externes

  • Ressource relative aux beaux-arts : Bénézit