Fédération internationale de volley-ball

(Redirigé depuis Fédération Internationale de Volleyball)

46° 30′ 26,67″ N, 6° 38′ 08,76″ E

Fédération internationale de volley-ball
Logo officiel de la FIVB
Logo officiel de la FIVB

Sigle FIVB
Création 1947
Président Drapeau : Brésil Ary Graça Filho
Siège Lausanne, Suisse
Nations membres 220 nations associées
Site internet http://www.fivb.org/

La Fédération internationale de volley-ball (FIVB) est l'association des fédérations nationales ayant pour vocation de gérer et de développer le volley-ball au niveau planétaire. Elle est située à Lausanne en Suisse. Elle gère conformément aux déclarations de Lio en 2016 plus de 2 milliards de licenciés dans le monde.[réf. nécessaire]

Histoire

La FIVB fut créée en 1947 à Paris (France). À la création, il n'y eut que 14 nations participantes. Paul Libaud fut le premier président.

En 1964, le CIO accepta le volley-ball comme épreuve olympique. Avec le temps, le nombre de fédérations nationales affiliées à la FIVB passa à 89 équipes. Plus tard, dans l'année (1969), la Coupe du monde de volley-ball fut instaurée. Cela devint un billet de qualification pour les Jeux olympiques en 1991.

Après le retirement de Paul Libaud et l'élection du mexicain Rubén Acosta pour le poste de président en 1984, la FIVB déplaça leur quartier-général de Paris (France) à Lausanne (Suisse) et intensifia le niveau pour promouvoir le volley-ball à un niveau mondial. Après les mesures prises, une compétition annuelle fut incluse pour les hommes et les femmes (la Ligue mondiale en 1990 et le Grand Prix en 1993).

En 2006, la FIVB compta 219 fédérations nationales affiliées.

Organisation

Chaque association continentale représentée par une couleur.

La FIVB préside aussi 5 organisations continentales :

Les présidents de la FIVB

  • Drapeau : France Paul Libaud (1947-1984)
  • Drapeau : Mexique Rubén Acosta (1984-2008)
  • Drapeau : République populaire de Chine Jizhong Wei (2008-2012)
  • Drapeau : Brésil Ary Graça Filho (2012-)

Notes et références

Voir aussi

Liens externes