Exposition coloniale

Tour de l'Annam en 1906 - Marseille
Affiche de l'Exposition coloniale de 1922
par David Dellepiane

Les Expositions coloniales sont des manifestations qui furent organisées au XIXe siècle et dans la première moitié du XXe siècle dans plusieurs pays européens, aux États-Unis (où elle ne s'est finalement pas tenue), en Australie, en Afrique du Sud, etc. Elles avaient pour but de montrer aux habitants de la Métropole les différentes facettes des colonies.
Les Expositions coloniales donnaient lieu à des reconstitutions spectaculaires des environnements naturels et des monuments d'Afrique, d'Asie ou d'Océanie.

La France compte alors 41,8 millions d'habitants et son Empire colonial, deuxième derrière celui du Royaume-Uni, 67 823 000 personnes pour une superficie de 12 356 637 km². Elle montre ses colonies dans les Expositions universelles de Paris puis progressivement dans des manifestations spécifiques, la première l’Exposition coloniale de Marseille en 1906 au cours de laquelle est créé un Comité national des Expositions coloniales en France, aux colonies et à l'étranger, chargé d'organiser régulièrement ce genre d'expositions.

Chronologie des Expositions coloniales

Exposition coloniale Paris 1931
Dates Nom de l'Exposition Traduction Lieu Pays Eléments marquants
1866 Intercolonial Exhibition of Australasia Exposition intercoloniale de Australasie Melbourne Drapeau de l'État de Victoria Victoria
1870 Intercolonial Exhibition Exposition intercoloniale Sydney Drapeau de la Nouvelle-Galles du Sud Nouvelle-Galles du Sud
1875 Victorian Intercolonial Exhibition Exposition intercoloniale Melbourne Drapeau de l'État de Victoria Victoria
1876 Intercolonial Exhibition Exposition intercoloniale Brisbane Drapeau du Queensland Queensland
1883 Internationale Koloniale en Uitvoerhandel Tentoonstelling Exposition internationale et coloniale Amsterdam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
1886 Colonial and Indian Exhibition Exposition coloniale et indienne Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
1889 Exposition universelle Paris Drapeau de la France France première véritable Exposition coloniale de l'histoire de France[1]
1894 Exposition universelle, internationale et coloniale Lyon Drapeau de la France France Elle vit l'assassinat du président de la République Sadi Carnot.
1894 Exposição Insular e Colonial Portuguesa Exposition insulaire et coloniale portugaise Porto Drapeau du Portugal Portugal
1896 Exposition nationale et coloniale Rouen Drapeau de la France France
1896 Berliner Gewerbe Ausstellung Grande exposition industrielle de Berlin Berlin Drapeau : Empire allemand Allemagne exposition industrielle comprenant une exposition coloniale
1898 Exposition internationale et coloniale Rochefort-sur-Mer Drapeau de la France France
1902 Exposition française et internationale d'Indochine Hanoï Drapeau de l'Indochine française Indochine française
1902 United States, Colonial and International Exposition Exposition internationale et coloniale des États-Unis New York Drapeau des États-Unis États-Unis jamais tenue
1906 Exposition coloniale Marseille Drapeau de la France France du 15 avril au 15 novembre Elle fut lancée et dirigée par Jules Charles-Roux. Elle attira 1 800 000 visiteurs venus visiter une cinquantaine de palais et de pavillons.
1907 Exposition coloniale Paris Drapeau de la France France Elle se tint au jardin tropical dans le Bois de Vincennes. Deux millions de visiteurs défilèrent devant les villages reconstitués.
1907 Exposition maritime internationale Bordeaux, Place des Quinconces Drapeau de la France France .
1908 Franco-British Exhibition Exposition franco-britannique Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
1911 Festival of Empire Festival de l'Empire Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
1914 Esposizione internazionale di marina e igiene marinara Gênes Drapeau : Italie Italie
1914 Koloniale Tentoonstelling Exposition coloniale Semarang Drapeau des Indes orientales néerlandaises Indes orientales néerlandaises
1915 Exposition coréenne Séoul Drapeau : Japon Corée japonaise
1921 International Exhibition of Rubber and Other Tropical Products Exposition internationale du caoutchouc et autres produits tropicaux Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
1922 Exposition coloniale Marseille Drapeau de la France France avril à novembre
1924 British Empire Exhibition Exposition impériale britannique Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni tenue à Wembley
1929 Exposition coréenne Séoul Drapeau : Japon Corée japonaise
1930 Exposition internationale coloniale, maritime et d'art flamand Anvers Drapeau de la Belgique Belgique
1931 Exposition coloniale internationale Paris Drapeau de la France France Ouverture de l'Exposition le , Porte de Vincennes. Elle accueillit 8 millions de visiteurs (33 millions d'entrées vendues) et dura six mois.
1934 Exposição Colonial Portuguesa Exposition coloniale portugaise Porto Drapeau du Portugal Portugal
1935 Exposition taïwanaise Taipei Drapeau : Japon Formose japonaise
1936 Empire Exhibition Exposition de l'Empire Johannesburg Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
1937 Exposition internationale Paris Drapeau de la France France (île des Cygnes : la France d'Outre-Mer)[2]
1938 Empire Exhibition Exposition de l'Empire Glasgow Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
1939 Deutsche Kolonial Ausstellung Exposition coloniale allemande Dresde Drapeau : Allemagne Allemagne
1940 Exposição do Mundo Português Exposition du monde portugais Lisbonne Drapeau du Portugal Portugal
1948 Foire coloniale Bruxelles Drapeau de la Belgique Belgique

Notes et références

  1. Odon Abbal, L'Exposition coloniale de 1889 : La Guyane présentée aux Français, Ibis Rouge, , 110 p. (ISBN 978-2-84450-382-4)
  2. Cinquantenaire de l'Exposition internationale des arts et des techniques dans la vie moderne, Paris, Institut français d'architecture, 1987 (ISBN 285346041X)

Voir aussi

Bibliographie

  • Catherie Hodeir, Michel Pierre, L’Exposition coloniale, Bruxelles, Complexe, 1991
  • Didier Daeninckx, Cannibale, éd. Verdier, rééd. 1998 (fiction)
  • Nicolas Bancel, Pascal Blanchard et Sandrine Lemaire, « Ces zoos humains de la République coloniale », Le Monde diplomatique,‎ (ISSN 0026-9395, lire en ligne)
  • Olivier Razac, L'écran et le zoo : spectacle et domestication, des Expositions coloniales à Loft Story, Denoël, Paris, 2002, 211 p. (ISBN 2-207-25170-5)
  • Les Zoos Humains. Au temps des exhibitions humaines, avec : Nicolas Bancel, Pascal Blanchard, Gilles Boëtsch,Eric Deroo, coll. poche, La découverte, Paris, 2004 (ISBN 978-2707144010)
  • Christelle Lozère, Les Salons coloniaux en province (1850-1896), Paris, Mare & Martin,

Articles connexes

Liens externes