Evgueni Goloubev

Evgueni Goloubev
Biographie
Naissance
Décès
(à 78 ans)
Moscou
Sépulture
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Maîtres
Distinctions
Artiste du peuple de la RSFSR (en)
Artiste émérite de la République socialiste fédérative soviétique de Russie ()
Œuvres principales
Concerto pour piano nº 3 ()
Могила композитора Евгения Голубева.JPG
Vue de la sépulture.

Evgueni Kirillovitch Goloubev (en russe : Евге́ний Кири́ллович Го́лубев, Moscou, 3 février 1910 (dans le calendrier grégorien) – Moscou, ) est un compositeur et pédagogue russe de la période soviétique.

Biographie

Goloubev est d'abord petit chanteur dans le chœur de l'église. À partir de 1931, il reçoit l'enseignement de Nikolaï Miaskovski au Conservatoire de Moscou pour la composition. En 1935, il a également pris des cours privés avec Prokofiev et le piano avec Feinberg. Il sort diplômé en 1936[1].

De 1937 à 1959, il enseigne la polyphonie et dès 1938 la composition au conservatoire. Entre 1956 et 1959 et dirige le département composition. Parmi ses élèves figurent, Iosif Andriasov à partir de 1958 jusqu'en 1963, Alfred Schnittke, étudiant de 1953 à 1958[2], Michael L. Geller, mais aussi Tatiana Nikolaïeva, Andreï Eschpaï, Andreï Golovine et Khrennikov.

En tant que compositeur, il laisse au moins vingt-quatre quatuors à cordes[3], sept Symphonies, trois concertos pour piano – le dernier dédié et enregistré par Tatiana Nikolaïeva –, des concertos pour violon, violoncelle et alto, dix sonates pour piano (la sixième dédiée à Miaskovski), des sonates pour violon, violoncelle et trompette (1956) (la dernière est dédiée à Sergueï Nikolaïevitch Yeryomin)[4], et des Quintettes : un pour cordes avec piano et un avec harpe, parmi d'autres œuvres. Ce quintette avec harpe est l'une des seules œuvres qui est encore parfois joué.

Le label Melodiya a publié plusieurs disques microsillon de sa musique, notamment les trois concertos pour piano, deux de ses symphonies et quelques œuvres de musique de chambre, ainsi que mélodies, qui sont plus facilement disponibles. Certains de ces disques étant réédités sur disque compact. Melodiya a réédité l'enregistrement du troisième concerto pour piano et la quatrième sonate pour piano par Nikolayeva, œuvres datées de 1942 et 1943[5].

Discographie

Bibliographie

Notes et références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Evgeny Golubev » (voir la liste des auteurs).
  1. Baker et Slonimsky 1995, p. 1509.
  2. Biographie de Schnittke sur musicsalesclassical.com.
  3. (OCLC 225661139) fait référence à une publication des deux derniers quatuors à cordes nos 23 et 24, opus 87 et 89 (édités en 1988).
  4. (en) Iskander Akhmadullin, « The Russian Trumpet Sonata: A Study of Selected Representative Sonatas for Trumpet and Piano with an Historical Overview of the Russian Trumpet School. Doctor of Musical Arts. », University of North Texas,‎ , p. 12–13, 28 (lire en ligne [PDF])
  5. melody.su lien vers l'album, sur le site de Melodiya.

Liens externes

  • Notices d'autorité :
    • Fichier d’autorité international virtuel
    • International Standard Name Identifier
    • Bibliothèque nationale de France (données)
    • Bibliothèque du Congrès
    • Gemeinsame Normdatei
    • Bibliothèque royale des Pays-Bas
    • Bibliothèque nationale de Pologne
    • Bibliothèque universitaire de Pologne
    • Bibliothèque nationale tchèque
    • Bibliothèque nationale de Lettonie
    • WorldCat
  • Catalogue des œuvres de Goloubev