Estampon

Estampon
Illustration
L'Estampon à Roquefort.
Caractéristiques
Longueur 52,1 km
Bassin collecteur Adour
Cours
Source Parleboscq
· Localisation à 100 mètres de la D37
· Altitude 157 m
· Coordonnées 43° 57′ 26″ N, 0° 00′ 18″ E
Confluence la Douze
· Localisation Roquefort
· Altitude 54 m
· Coordonnées 44° 01′ 57″ N, 0° 19′ 29″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche le ruisseau le Launet
· Rive droite les ruisseaux de Chatéou, de Bergonce et de Tauzie
Pays traversés Drapeau de la France France
Régions traversées Nouvelle-Aquitaine

L'Estampon est une rivière qui traverse les départements du Gers et des Landes et un affluent droit de la Douze dans le bassin versant de l'Adour.

Hydronymie

Géographie

D'une longueur de 52,1 kilomètres[1], il prend sa source sur la commune de Parleboscq (Landes), à l'altitude 157 mètres[2]. Il est canalisé dans sa partie supérieure (Grand canal du Marais) jusqu'à l'altitude 144 mètres sur la commune de Herré (Landes).

Il coule du sud-est vers le nord-ouest et se jette dans la Douze à Roquefort (Landes), à l'altitude 54 mètres[2].

Communes, cantons et départements traversés

Dans le département du Gers, l'Estampon traverse une commune[1] et un canton : Cazaubon (à quelques mètres à l'est de la source), dans le canton de Cazaubon.

Dans le département des Landes, la rivière traverse onze communes et deux cantons, soit dans le sens amont vers aval : Parleboscq (source), Gabarret, Créon-d'Armagnac, Herré, Losse, Estigarde, Vielle-Soubiran, Saint-Gor, Retjons, Arue et Roquefort (confluence).

Soit en termes de cantons, l'Estampon prend sa source dans le canton de Gabarret et conflue dans le canton de Roquefort.

Affluents

L'Estampon a vingt affluents référencés[1] :

  • le fossé Bernet (rg) ;
  • le fossé de Tauzia (rg), 1,7 km ;
  • le fossé de Pagès (rg), 1,7 km ;
  • le ruisseau de l'Estampon (rd), 1,8 km ;
  • le ruisseau de l'Escourre (rd), 1,8 km ;
  • le ruisseau de Belloc (rd), 3,7 km ;
  • le ruisseau de Lapeyrade (rd), 4,4 km ;
  • le ruisseau Rioulet (rg) ;
  • le ruisseau de Lange (rd), 6,7 km ;
  • le ruisseau de Terrade (rd), 3,4 km ;
  • le ruisseau de Chatéou (ou ruisseau la Losse[2]) (rd), 11,1 km ;
  • le ruisseau le Bourden (rd), 6,4 km ;
  • le ruisseau de Goutaille (rg), 7,6 km ;
  • le ruisseau de la Rombleur (rg), 7,4 km ;
  • le ruisseau le Launet (rg), 18,1 km ;
  • le ruisseau de Bergonce (rd) (ou ruisseau de Viatole), 16,1 km ;
  • le ruisseau de Tauzie (ou ruisseau de Lugaut[2]) (rd), 15,4 km ;
  • le ruisseau de Ribarrouy (rd), 6,6 km ;
  • le ruisseau de Caillaou (rg), 5,3 km ;
  • le ruisseau de Nabias (rd).

Géoportail indique d'autres affluents :

  • le Petit Canal (rg) ;
  • le fossé de Tambourin (rg) ;
  • le fossé de Baqué (rd) ;
  • le fossé des Couralets (rg) ;
  • le ruisseau de la Grande Barrade (rg) ;
  • le ruisseau du Barat Jouanin (rg) ;
  • le ruisseau de la Lande (rd).

Notes et références

  1. a b et c SANDRE, « Fiche rivière l'Estampon (Q23-0400) » (consulté le 4 août 2010).
  2. a b c et d Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 4 août 2010).

Voir aussi