Essai sur la révolution

Essai sur la révolution
Essai sur la révolution
Auteur Hannah Arendt
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Théorie politique
Version originale
Langue Anglais
Titre On Revolution
Éditeur The Viking Press
Date de parution 1963
Version française
Traducteur Michel Chrestien
Éditeur Gallimard
Collection Les Essais (réédition en 1985 dans la collection Tel)
Date de parution 1967
Nombre de pages 475

Essai sur la révolution (titre original : On Revolution[1]) est un ouvrage d'Hannah Arendt paru en 1963.

Hannah Arendt y propose une analyse originale de ce qu'est une révolution, analyse par laquelle elle veut sortir de l'oubli les « trésors perdus » de la révolution : au modèle de la Révolution française, et des luttes contre la misère, elle oppose des événements historiques qui tentent de fonder la liberté. L'enjeu pour Hannah Arendt est que les générations futures aient la possibilité de fonder elles-mêmes leur constitution, d'où sa défense du principe fédératif et des conseils. Parmi les événements historiques correspondant à ce modèle de révolution, elle met notamment en exergue la Commune de Paris (1871), la révolution hongroise, mais aussi la révolution américaine, point de départ de son livre, écrit alors qu'elle se préparait à acquérir la nationalité américaine.

Références