Emanuel Mink

Emanuel Mink
Biographie
Naissance
Décès
Nationalités
Activités
Autres informations
Parti politique
Armes
Grade militaire
Conflits
Commandement
Compagnie Naftali Botwin ()
Lieux de détention
Distinctions
Chevalier de l'ordre national du Mérite
Citoyen d'honneur de l'Espagne démocratique ()

Emanuel Mink (né le à Tomaszów Mazowiecki en Pologne, mort le à Paris 12e) est un résistant et déporté français. Il est un des premiers engagés volontaires dans les Brigades internationales lors de la guerre d'Espagne.

Biographie

Emanuel Mink, sous le pseudonyme de Mundek, est un des premiers engagés volontaires dans les Brigades internationales pendant la guerre d'Espagne, de 1936 à 1939[1]. Il est le dernier commandant de la compagnie Naftali Botwin, compagnie constituée exclusivement de Juifs polonais[2], au sein du bataillon Dombrowski (composé majoritairement de communistes polonais).

Résistant en France sous l'Occupation, il est déporté dans le premier convoi de Drancy à Auschwitz, et témoigne ensuite sur les camps de concentration. De ce convoi parti le avec un millier de Juifs, Emmanuel Mink est un des 24 seuls survivants.

Emanuel Mink est « citoyen d'honneur de l'Espagne démocratique» et chevalier de l'ordre national du Mérite[3].

Il est mort le à Paris[1],[4].

Documentaire

Liens externes

Références

  1. a et b « Emanuel Mink, une figure de la guerre civile espagnole », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 11 mars 2020).
  2. « Décès de l'un des derniers responsables des Brigades internationales », dépêche AFP du 1er avril 2008
  3. Carnet du Monde daté du 2 avril 2008, annonce de sa famille.
  4. « Fichier INSEE des décès Emanuel Mink », sur deces.matchid.io (consulté le 16 juillet 2020).
  5. « La Rafle dite des notables du 12 décembre 1941 ». Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah. Samedi 25 novembre 2017.