Electro (comics)

Electro
Personnage de fiction apparaissant dans
Spider-Man.

Cosplay d'Electro.
Cosplay d'Electro.

Nom original Electro
Alias Maxwell Dillon
(véritable identité)
Naissance Endicott, État de New York, États-Unis[1]
Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sexe Homme
Espèce Humain amélioré
Cheveux Blonds-roux[1]
Yeux Bleus[1]
Activité Criminel professionnel, ancien monteur de câbles à haute tension chez Consolidated Edison[1]
Pouvoirs spéciaux
Adresse Mobile[1]
Taille 1,80 m[1]
Famille Divorcé
Jonathan Dillon (père, probablement décédé), Anita Dillon (mère, décédée), Norma Lynn (ex-femme)[1]
Affiliation Co-fondateur des Sinistres Six, ancien membre des Superior Six, du syndicat criminel de Hood, des Émissaires du Mal et des Terrifics, ancien membre du groupe informel d’Opale, ancien partenaire de Mystério, Blizzard et de l’Homme pourpre[1]
Ennemi de Spider-Man, Iron Man, Captain America

Créé par Stan Lee
Steve Ditko
Première apparition (en) The Amazing Spider-Man (vol. 1) #9 (février 1964)

(fr) Marvel (Lug) no 4 (juillet 1970)

Éditeurs Marvel Comics

Maxwell « Max » Dillon, alias Electro, est un super-vilain évoluant dans l'univers Marvel de la maison d'édition Marvel Comics. Créé par le scénariste Stan Lee et le dessinateur Steve Ditko, le personnage de fiction apparaît pour la première fois dans le comic book The Amazing Spider-Man #9 en février 1964.

C'est un des ennemis récurrents du super-héros Spider-Man.

Biographie fictive

Enfance et débuts

Né à Endicott dans l'état de New York, Maxwell Dillon est abandonné par son père Jonathan à l'âge de huit ans et, surprotégé par sa mère Anita, hérite d'un complexe d'infériorité.

Travaillant comme poseur de lignes électriques pour la société Consolidated Edison, un jour où il répare un poteau électrique, il est électrocuté par un éclair. Maxwell s'accroche à la ligne électrique et les deux chocs électriques s’annulent mutuellement, provoquant un changement mutagénique sur Dillon, ce qui lui donne le don de maîtriser et produire de l'électricité. Se surnommant Electro, il se lance tout de suite dans une carrière criminelle.

Partenaire du crime

Sa première confrontation avec Spider-Man se produit quand il dévalise le Daily Bugle. Il affronte ensuite Daredevil avant de rejoindre les Sinistres Six. Il attaque Les Quatre Fantastiques lors du mariage de Red Richards et Jane Storm, sous le commandement du Docteur Fatalis. Il reforme ensuite les Émissaires du Mal (avec le Matador, le Gladiateur, l'homme aux échasses, et l'Homme-Grenouille) pour se venger de Daredevil.

À une occasion, il s'allie avec Blizzard contre le Tisseur, puis aide un gang à combattre les Défenseurs.

Il rejoint ensuite les Terrifics. Après avoir refusé de rejoindre les organisations criminelles du Caméléon et de Hammerhead, il opte pour retourner dans les Sinistres Six du Docteur Octopus et combat de nouveau Spider-Man. Mais à chaque fois, il est vaincu, que ce soit par une perte de son pouvoir ou à cause d'un adversaire plus puissant. Electro, fatigué de perdre la face contre Spider-Man décide un jour de se retirer. Il ne réapparaît que pour affronter Kaine avec Mysterio.

Dillon sort de sa retraite quand il est engagé par la Rose  (le fils de Wilson Fisk), qui augmente ses pouvoirs grâce à plusieurs expérimentations. En échange, il aide le mafieux à se débarrasser d'une secte d'assassins proche de la Main. Puis, il tente de s'emparer de New York, pour finalement être stoppé de nouveau par le Tisseur. Il se jette, chargé d'électricité, dans les eaux de l'Hudson river, provoquant apparemment sa mort.

Il survit et reprend part aux actions des Sinistres Six qui désiraient se venger d'Octopus. Son pouvoir retrouve peu à peu un niveau normal. Quand Vénom cherche à éliminer ses anciens collègues un par un, Electro est laissé pour mort, une fois de plus.

Il travaille pendant un temps avec le Vautour et il apprend à utiliser ses pouvoirs avec plus d'intelligence. Il réussit presque à vaincre Spider-Man, mais leur combat fait exploser une raffinerie de gaz, le blessant sérieusement. Après son rétablissement, il rejoint les Sinistres Douze assemblés par le Bouffon Vert, qui sont battus par les Fantastiques aidés de Daredevil, Captain America, Iron Man et le Pourpoint-Jaune.

Civil War

Lors de Civil War, Electro est engagé par Elektra (remplacée par la reine Skrull Pagon pour libérer Sauron du Raft, un pénitencier pour super-vilains). Il provoque une évasion de masse, ce qui débouche par la suite dans la reformation des New Avengers, et finalement la Guerre Civile (Civil War).

Les Vengeurs le retrouvent et il s'enfuit sous la menace d'être sévèrement battu par Luke Cage, à la recherche d'informations sur l'évadé principal.

Quand la Guerre Civile débute et que le Registration Act passe, Electro fait partie des super-criminels capturés dans un local appartenant à Hammerhead.

Secret Invasion

Lors de Secret Invasion, Electro fait partie de la bande du Hood, qui repousse une partie de la force armée Skrull à New York.

Pouvoirs et capacités

Max Dillon a la capacité d’absorber, stocker et manipuler l’énergie électrostatique, qu’il peut ensuite libérer ou contrôler afin d'obtenir divers effets. En règle générale, il absorbe son énergie à partir d’une source électrique externe, mais il peut aussi créer de lui-même de petites quantités d’énergies électrostatiques au besoin, en transformant l’énergie chimique de son propre corps, bien que cela l’affaiblisse physiquement. Il peut aussi servir de transformateur, notamment en touchant une source d’énergie extérieure (comme un générateur électrique) et ainsi canaliser l'énergie dans son corps pour l’utiliser immédiatement, sans la stocker[1].

Son métabolisme a été amélioré par l'énergie ; il est plus fort et plus rapide qu'un homme normal, surtout quand il est chargé au maximum. Quand il est électriquement chargé, il est ainsi capable de soulever environ 250 kg (ou d’exercer une pression équivalente)[1].

Le flux électrique de sa peau est tel que, lorsqu’il est chargé à son maximum, une personne le touchant court le risque d’être électrocutée. Son corps est lui-même immunisé contre les effets de cette électricité, ainsi que celles de toute autre source. Electro ne peut donc pas être électrocuté lui-même, quel que soit le voltage en jeu. La limite de son pouvoir de stockage est inconnue, mais il a déjà volé la réserve d'une centrale électrique[1].

  • Grâce à son pouvoir, Electro peut tuer un être humain en le foudroyant à distance avec un éclair électrique, ou en le touchant. Il peut émettre ses éclairs à partir de ses doigts. Ces décharges électriques (dont il contrôle le voltage) se déplacent à la vitesse d’environ 350 mètres par seconde. Il est capable de générer des éclairs sur une portée d’environ trente mètres. Cela nécessite une différence de potentiel électrique d’environ 30 millions de volts entre lui et sa cible. L’analyse des dégâts provoqués par ses décharges montre qu’il peut atteindre une intensité de 200 ampères en quelques instants. D’autres analyses ont montré qu’au cours d’un combat il peut, sans se recharger, créer environ 1 000 décharges d’une durée moyenne d’un dixième de seconde sur une durée de 100 secondes (ce qui est équivalent à une capacité de stockage d’au moins 20 000 coulombs). Le trajet de ces éclairs ne suit pas systématiquement une ligne droite car des substances conductrices — comme les métaux ou des champs magnétiques — peuvent dévier leur trajectoires[1].
  • Il se sert aussi de l'électricité pour se déplacer plus rapidement. Il peut alors se déplacer en suivant les lignes des champs magnétiques ou tout autre objet qui possède un fort potentiel électrique (par exemple les lignes électriques ou les câbles électriques). Il crée alors de petits champs électriques autour de ses jambes, ceux-ci engendrant un champ magnétique inverse qui le porte et sur lequel il glisse. Ainsi, sur une ligne électrique, il peut se déplacer à plus de 600 km/h mais, au-delà d'une vitesse d’environ 225 km/h, il a du mal à respirer sans assistance respiratoire externe. Quand il est complètement chargé, il a déjà fait preuve de lévitation électromagnétique et a même créé des ponts électrostatiques, mais cela lui demande énormément d'énergie[1].
  • Les arcs électriques qu'il génère sont assez puissants pour faire griller ou stopper toute machine ou installation non protégée. Utilisé avec faible puissance et subtilité, il peut contrôler ces mêmes installations (démarrer des engins, ouvrir des portes automatiques, déconnecter des systèmes d’alarme, des ordinateurs ou surcharger tout système de contrôle fonctionnant électriquement qui n’est pas assez bien protégé)[1].
  • Electro a appris à utiliser son pouvoir comme un aimant pour attirer à lui ou repousser les objets, par électromagnétisme. Cependant, ce pouvoir est très faible.
  • Dillon est très sensible à l'eau, qui le court-circuite, allant de l'inconscience à la perte de sa réserve d'énergie. On l'a pourtant vu maîtriser suffisamment son pouvoir pour vaporiser l'eau avant qu'elle ne soit en contact avec lui, mais il doit être particulièrement concentré sur cette action.

Apparitions dans d'autres médias

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Films

Jamie Foxx incarne Max Dillon/Electro dans The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros (2014).

Interprété par Jamie Foxx

  • 2014 : The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros réalisé par Marc Webb – Max Dillon est un asocial qui a toujours été négligé par le monde et maltraité par ses patrons. Un jour, en chemin vers Oscorp où il travaille en tant que technicien, il est sauvé in extremis par Spider-Man alors qu'un taxi allait le renverser (à la suite d'une course-poursuite entre Spider-Man et le futur Rhino). Max développe alors une obsession pour le héros. En étant contraint de réparer une panne électrique chez Oscorp par ses patrons en dehors de ses heures de travail, il tombe accidentellement dans un bassin rempli d'anguilles électriques génétiquement modifiées qui lui confèrent le pouvoir de maîtriser l’électricité à sa guise. Les patrons d’Oscorp préfèrent dissimuler l’accident et le déclarent mort, de peur que cela fasse fuir de potentiels investisseurs (le fondateur d'Oscorp, Norman Osborn, venant tout juste de décéder et léguer son entreprise à son fils, Harry Osborn sous le regard méfiant des patrons d’Oscorp). Il se réveille à la morgue sous sa nouvelle forme et se dirige vers Times Square où il produit accidentellement d’importants dégâts, nécessitant une importante intervention policière, avant que Spider-Man n’arrive pour le canaliser après une brève discussion. Malheureusement, un policier lui tire accidentellement dessus, le rendant alors complètement incontrôlable. Il détruit Time Square, avant que Spider-Man n'arrive à le neutraliser avec une lance à eau. Il est alors secrètement envoyé par les patrons d'Oscorp à Ravencroft Industries (une sorte de prison pour les « fous-dangereux ») où il devient une sorte de cobaye pour le Dr. Kafka. Harry Osborn (mis à la porte par les patrons d’Oscorp qui lui ont collé l’accident de Max Dillon sur le dos) lui demande alors de l'aider à pénétrer dans la tour d'Oscorp, et promet de le libérer en échange, ainsi que de lui fournir un accès au réseau électrique de la ville (un ensemble de tours qui alimente tout New-York en électricité, idée proposée par Max Dillon, que ses patrons d’Oscorp se sont appropriée). Electro accepte après avoir neutralisé les agents de Ravencroft et le Dr. Kafka. Le duo pénètre ensuite dans l’enceinte d'Oscorp pour que Harry Osborn puisse obtenir ce qu’il souhaitait (le venin d’araignée). Electro a enfin le champ libre pour consommer toute l’électricité de la ville grâce au réseau de tours. Spider-Man, accompagné de Gwen Stacy, trouvent un moyen pour le neutraliser (après avoir essayé de le neutraliser infructueusement avec de l’eau, comme la première fois) en utilisant la propre énergie de Electro contre lui-même, ce qui le surchauffe de l’intérieur, jusqu’à le faire exploser.

Télévision

  • 1999 - 2001 : Les Nouvelles aventures de Spider-Man (série d'animation) : dans cette version animée, Electro est présenté comme étant un hybride de l'Autre Terre, créé par le Maître de l'évolution pour défendre sa centrale. Spider-Man fait d'ailleurs référence au Electro qu'il a affronté sur la Terre. Après un affrontement avec l'homme araignée, Electro finit par être neutralisé, et il ne réapparaît plus par la suite, supposant qu'il est probablement mort.
  • 2008 - 2009 : Spectacular Spider-Man (série d'animation) : Max Dillon travaille dans le laboratoire du Dr Connors. Un soir, en bricolant, il s'électrocute et son corps produit du courant en permanence. Les docteurs lui mettent une combinaison afin de le protéger lui et les autres.
  • depuis 2013 : dans Ultimate Spider-Man (série d'animation), Electro est transformé en un être d’électricité pure. Il peut se changer en courant électrique et se cloner, mais plus ses clones sont nombreux, moins il agit logiquement jusqu'à disjoncter. Il craint également le contact avec le sol ou l'eau si il est trop chargé.

Série animée des années 1990

Electro était supposé apparaître avec l'Homme Sable dans un film dirigé par James Cameron. Mais lorsque la production est annulée, les scénaristes le font apparaître dans la saison 5, dans l'arc des six combattants oubliés. Dans cette version, Electro se nomme Rhienholdt Kragov, et il est présenté comme étant le fils de Crâne Rouge, et le beau-frère de Caméleon. Dans les comics, il n'y a aucun lien entre ces personnages et Electro est également inspiré de la version d'Atlas Comics des années 1950.

Jeux vidéo

Homonymie

Notes et références

  1. a b c d e f g h i j k l m et n « Encylopédie - Electro (Dillon) », marvel-world.com (consulté le 14 septembre 2018).

Voir aussi

Article connexe

Liens externes