EM Strasbourg Business School

EM Strasbourg Business School
Absolute pege strasbourg 01.JPG
Logo de l'EM Strasbourg Business School.png
Histoire et statut
Fondation
2007 issue de la fusion entre l'IECS créé en 1919 et de l'IAE de Strasbourg
Type
Fondateur
Président
Directeur
Herbert Castéran
Localisation
Campus
Localisation
Pays
Chiffres-clés
Étudiants
3300
Effectif
190
Enseignants-chercheurs
80 enseignants-chercheurs
Budget
27 000 000 d’euro
Divers
Devise
Be distinctive
Membre de
Site web

L’EM Strasbourg Business School est une école de commerce française née de la fusion en entre l’IECS (Institut d’enseignement commercial supérieur) créé en 1919 et l’Institut d'administration des entreprises (IAE) de Strasbourg[4]. Elle fait partie du Réseau des IAE et de la Conférence des grandes écoles. L’EM a la particularité d'être la seule école de commerce française à être totalement intégrée à une université, à savoir l’université de Strasbourg[5].

Histoire

En 1919, à l’initiative de la chambre de commerce et d'industrie de Strasbourg et du Bas-Rhin, l'IECS (Institut d’enseignement commercial supérieur) est créé. En 1956, en accord avec la CCI, l'IECS se rattache à l’université de Strasbourg et de fait au ministère de l'Éducation nationale.

En 1994, l'IECS intègre la Banque commune d'épreuve (BCE) pour son concours d'entrée post classes préparatoires et instaure l'année obligatoire à l'étranger pour son programme « Grande École ».

En 1999, l’IECS s'installe, aux côtés de l'IAE de Strasbourg et de la faculté des sciences économiques et de gestion de Strasbourg, dans de nouveaux locaux : le PEGE (Pôle européen de Gestion et d'Économie).

Le , l’IECS et l’IAE de Strasbourg fusionnent pour former l’École de management Strasbourg. Elle est intégrée à l’université de Strasbourg en 2009.

Construit sur des anciennes subsistances militaires et situé en bordure du campus central de Strasbourg, le PEGE s'étend sur 26 000 m2 répartis sur quatre niveaux. La nouvelle architecture impose un style moderne avec des façades de brique rouge ornées de verre et d'acier. En 2016, l'école entreprend un projet d'extension de ses locaux avec un investissement de 21 millions d'euros[6].

La même année, l'école met fin aux fonctions de sa directrice générale, dans des conditions jugées polémiques[7].

Recherche académique

Les enseignants-chercheurs sont accueillis au sein de deux laboratoires de recherche rattachés à l'EM Strasbourg : HuManiS (EA 7308) centré sur le management et l'entreprenariat, et le LaRGE (EA 2364) (laboratoire commun avec la Faculté des sciences économiques et de gestion de Strasbourg et l'institut d'études politiques de Strasbourg) centré sur la finance.

Formations

L'EM Strasbourg propose 5 programmes préparant globalement aux métiers de la finance, de la gestion et de l'entreprenariat :

  • Bachelor Affaires internationales (bac+3) accessible après le bac.
  • Programme Grande École (bac+5) qui aboutit à un diplôme de master.
  • Masters universitaires (bac+5)
  • Executive Education (formation)
  • Programme doctoral (bac+8)[8].

Classements

Diplômé célèbre

Notes et références

  1. http://www.em-strasbourg.eu/docs/plaquettes/em-strasbourg-pge.pdf
  2. http://www.cge.asso.fr/ecoles/ECOLE215.phtml
  3. http://www.reseau-iae.org/
  4. « EM Strasbourg, l’école de commerce « deux en un » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 18 juillet 2018)
  5. letudiant.fr
  6. « Un agrandissement de l'Ecole de Management en vue », sur www.20minutes.fr (consulté le 18 juillet 2018)
  7. « Polémique autour de l’éviction d’Isabelle Barth, directrice de l’EM Strasbourg »,
  8. « Bienvenue - Augustin Cournot Doctoral School », sur Augustin Cournot Doctoral School (consulté le 18 juillet 2018)
  9. letudiant.fr
  10. Le Point, magazine, « Grandes écoles de commerce - Classement 2018 - Le Point », sur Le Point.fr (consulté le 18 juillet 2018)
  11. « Palmarès des Ecoles de Commerce du Parisien Etudiant - Le classement 2018 », Le Parisien Etudiant,‎ (lire en ligne, consulté le 18 juillet 2018)
  12. « Le classement des écoles de commerce en 2018 - Écoles avec prépa - Challenges.fr », sur Challenges (consulté le 18 juillet 2018)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes