Dureté Shore

Dureté Shore

L'échelle de dureté Shore mesure la dureté des élastomères, de certaines matières plastiques, des cuirs et des bois.

Cette échelle a été développée dans un but de réaliser des mesures hors laboratoire avec un duromètre Shore portable (par exemple pour mesurer la dureté des pneus de véhicules[1],[2]).

La mesure est basée sur la déformation d'un ressort en fonction d'un déplacement connu. La qualité du ressort détermine donc la qualité de l'appareil[3].

Échelles de mesure

Il existe en fait douze échelles de mesure Shore. Les plus courantes sont les échelles A et D, reconnues notamment par les normes ISO 868 et 7619, ASTM D 2240 et DIN 53505 :

  • Shore A (pour les matériaux mous) ;
  • Shore D (pour les matériaux durs).

La géométrie du pénétrateur différencie ces deux échelles.

Le cadran du duromètre est gradué en degrés SHORE de 0 à 100, de mou à dur.

Notes

  1. Par exemple, la dureté à froid et à chaud d'un pneu de motocyclette basique est de l'ordre de 66 et 59 Shore A, respectivement.
  2. L'unité historique de référence est le IRHD (International Rubber Hardness Degree).
  3. À titre d'anecdote, la société Bareiss GmbH, la référence dans le domaine des élastomères et notamment en Allemagne pour l'automobile et spécialiste dans le domaine de la mesure de dureté d'élastomères, fait vieillir ses ressorts cinq ans avant de les placer dans ses appareils, afin d'obtenir une stabilité parfaite dans le temps.