Dunkerque (film, 2017)

Dunkerque
Description de l'image Dunkirk logo.jpg.
Titre original Dunkirk
Réalisation Christopher Nolan
Scénario Christopher Nolan
Acteurs principaux
Sociétés de production Syncopy Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de la France France
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Genre Guerre
Durée 107 minutes
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Dunkerque (Dunkirk) est un film de guerre américano-britannico-franco-néerlandais écrit et réalisé par Christopher Nolan, sorti en 2017. Il s'agit du plus grand succès mondial de tous les temps, en termes de recettes, d'un film traitant de la Seconde Guerre mondiale[1],[2].

Dunkerque (film, 2017)

Sommaire

Synopsis

Au début de la Seconde Guerre mondiale, en , environ 400 000 soldats britanniques, canadiens, français et belges se retrouvent encerclés par les troupes allemandes dans la poche de Dunkerque. L'opération Dynamo est mise en place pour évacuer le Corps expéditionnaire britannique (CEB) vers l'Angleterre.

L'histoire s'intéresse aux destins croisés des soldats, pilotes, marins et civils anglais mobilisés pour leurs bateaux durant l'opération Dynamo. Alors que le CEB est évacué par le port et les plages de Dunkerque, trois soldats, Tommy, Gibson et Alex, arrivent à embarquer sous les bombardements, avec un peu d'ingéniosité et de chance. Mais un autre périple les attend : la traversée du détroit du Pas de Calais. De l'autre côté de la Manche, M. Dawson, un propriétaire de bateau de plaisance, prépare avec son fils cadet, Peter, et un jeune garçon, George, la réquisition de son embarcation par la Royal Navy. Enfin, dans les cieux, trois pilotes britanniques, dont Collins et Farrier, sont en route pour Dunkerque, avec pour mission de couvrir l'évacuation contre les chasseurs et bombardiers allemands, tout en surveillant leur réserve de carburant.

Fiche technique

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Distribution

: Source VF : AlloDoublage ; version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[8]

Production

Développement

Après avoir envisagé de tourner en Angleterre, notamment dans le comté du Suffolk[9], Christopher Nolan effectue son premier repérage à Dunkerque en août 2015[10], dans l'anonymat le plus complet, avec son chef décorateur Nathan Crowley. Ils parcourent notamment la longue plage, du port jusqu'à Bray-Dunes. En décembre 2015, le cinéaste est cette fois aperçu en compagnie de son frère Jonathan Nolan. La Voix du Nord révèle qu'il est en repérage pour son nouveau film, intitulé Dunkirk, qui contera l'évacuation de Dunkerque de mai / juin 1940, épisode majeur de la Seconde Guerre Mondiale.

Le , The Hollywood Reporter annonce que le film se tournera sur pellicule 65 mm et également en IMAX. « Dunkerque est l'une des plus grandes histoires de l'histoire humaine, jamais racontée dans le cinéma moderne. (...) J'ai voulu utiliser ma caméra grand format pour immerger le public dans ce périple incroyable. Le film place les spectateurs dans les bottes de quelqu'un qui était là sur la plage, dans le cockpit d'un pilote de Spitfire, sur le pont d'un yacht civil entrant en enfer. (...) C'est une odyssée en IMAX, de la réalité virtuelle sans les lunettes spéciales » explique Christopher Nolan dans une interview à Empire en décembre 2016[13].

C'est son épouse et co-productrice Emma Thomas qui a amené le cinéaste à s'intéresser à l'opération Dynamo[14]. « Il y a quelques années, je suis tombée sur un livre de témoignages sur Dunkerque. Je l’ai fait lire à Christopher et il a tout de suite vu ce qu’il pouvait en tirer. À part l’incroyable plan-séquence de Reviens-moi, cette histoire n’a jamais été racontée de façon moderne. Dunkerque est un film sur la survie, sur l’espoir et l’expérience de la guerre. C’est un projet différent pour Chris, mais qui lui correspond totalement. L’opération Dynamo fut à la fois une victoire et une défaite et c’est cette contradiction qui rend le sujet passionnant » confie-t-elle au magazine Première en mars 2017.

Comme pour Interstellar, Christopher Nolan choisit comme chef opérateur Hoyte van Hoytema. « Chris a tout de suite été très clair : il voulait tourner sur les lieux de l’action et il faudrait respecter ces lieux. L’histoire et la géographie ont donc été les deux contraintes principales du tournage. J’ai vu des dizaines de reportages d’époque, des films tournés pendant les combats aériens ; j’ai regardé des centaines et des centaines de photos » déclare ce dernier au magazine Première en mars 2017.

Selon The Hollywood Reporter[15], Christopher Nolan obtient une avance de 20 millions de dollars par Warner Bros. et doit percevoir 20 % des recettes du film, ce qui fait de lui le réalisateur le mieux payé d'Hollywood depuis Peter Jackson sur King Kong en 2005. En tant que co-producteurs via leur société Syncopy Films, Christopher Nolan et son épouse Emma Thomas participent toutefois au financement de Dunkerque. « C'est un projet sur lequel il est très investi. Il investit lui-même son propre argent », déclare sur France 3 Nord Pas-de-Calais[16] Malika Aït Gherbi Palmer, directrice générale de Pictanovo, l'agence de la région Nord Pas-de-Calais chargée du soutien et de l'accompagnement des projets audiovisuels.

Influences

Expérience personnelle

Dans une tribune parue dans le Telegraph[17] le 8 juillet 2017, Christopher Nolan raconte avoir éprouvé pour la première fois « la réalité de Dunkerque » lors d'une traversée en voilier entre les côtes anglaises et la cité portuaire. « Il y a environ 20 ans, pendant la production de mon premier film, Following, ma productrice (et future femme) Emma Thomas et moi sommes montés à bord du petit voilier d'un ami pour traverser la Manche vers Dunkerque, à la même période de l'année lors de laquelle s'est déroulée l'évacuation. (...) Le temps était très mauvais, la mer très difficile et la traversée a pris beaucoup plus de temps que prévu. (...) Et il n'y avait personne qui nous jetait des bombes. Nous ne nous dirigions pas vers une zone de guerre. J'en suis reparti avec un tout autre niveau de respect pour la réalité de Dunkerque, pas le conte de fées. »

Cinéma et littérature

Dans un entretien accordé au magazine Première[14], Christopher Nolan évoque de nombreuses références cinématographiques et littéraires pour son film :

  • Alfred Hitchcock : « Hitchcock réussissait à vous faire vibrer pour un personnage quel que soit le jugement moral que vous pouviez lui porter. On s’intéresse au succès ou à l’échec d’une action au moment où elle se produit. (...) C’est la force du cinéma de Hitchcock : vivre l’intensité du moment présent, sans avoir à expliquer ce qu’il s’est produit avant. C’est le principe de Dunkerque, trouver l’intensité immédiate . »
  • Henri-Georges Clouzot : « Le Salaire de la peur. La plupart des membres de l’équipe n’ont pas compris pourquoi je leur projetais ce film. Mais c’est celui qui faisait le plus sens. Pur suspense. Qui parle de mécanique, de procédure et des difficultés physiques. Regardez la scène où le camion doit faire marche arrière sur la plateforme et les roues ne répondent plus... C’est ce genre de choses que je devais aller chercher pour Dunkerque ! Je voulais montrer comment on amène un camion sur la jetée ; ce qu’il arrive quand les pneus ne passent pas, quand les roues ne répondent plus. De la physique pure ! »
  • Robert Bresson : « Les procédures me fascinent, les processus mécaniques et humains. C’était l’une de mes obsessions sur Dunkerque. J’ai revu Pickpoket et Un condamné à mort s’est échappé rien que pour ça. Bresson détaille tout, crée du suspense avec des détails. Tout n’est que procédures, mouvements. »
  • Le cinéma muet (Friedrich Wilhelm Murnau, Erich von Stroheim, David W. Griffith) : « La manière dont les figurants bougent, évoluent, la façon dont l’espace est mis en scène, les points de vue utilisés. Pour le storytelling de Dunkerque revoir Intolérance, L’Aurore ou même Les Rapaces a été un exercice très stimulant. Je cherchais des œuvres aux échelles immenses. Ce qui me fascine avec les films muets, c’est la façon dont ils utilisent la géographie, l’espace pour raconter l’histoire. »
  • Franz Kafka : « En mai 1940, la situation sur cette plage était kafkaïenne. Je compare cela au cauchemar bureaucratique ultime. Des queues immenses, qui s’allongent et personne pour vous dire quoi faire, où aller, à qui s’adresser. (...) C'est dans (le paradoxe de la bureaucratie, le réel qui s’échappe) que (Kafka) a pu puiser la source de ses romans et notamment du Procès. »
  • Joseph Conrad : « Ce n’est pas un hasard si Au cœur des ténèbres de Conrad est l’un de mes romans préférés. C’est la plus pure forme de géographie et de storytelling. Conrad ne se répète jamais, il s’enfonce progressivement au plus profond de l’esprit humain. »
  • La Bible : « Dunkerque parle d’un lieu très particulier qui évoque carrément la Bible. En mai 1940, les Anglais ce sont les Juifs chassés d’Égypte et acculés devant la mer Rouge. Et dans une civilisation judéo-chrétienne ça rajoute un niveau de mythologie très fort. »

Le 24 mai 2017, le British Film Institute dévoile la programmation d'une rétrospective intitulée Christopher Nolan Presents - Films That Inspired The Director's New Release Dunkirk[18], proposée au BFI Southbank à Londres du 1er au 31 juillet 2017. Ces films, qui ont inspiré Dunkerque, ont été sélectionnés par Christopher Nolan lui-même. Il s'agit de A L'Ouest Rien de Nouveau de Lewis Milestone (1930), Le Salaire de la Peur d'Henri-Georges Clouzot (1953), Alien de Ridley Scott (1979), Speed de Jan de Bont (1994), Unstoppable de Tony Scott (2010), Les Rapaces d'Erich von Stroheim (1924), L'Aurore de Friedrich Wilhelm Murnau (1927), La Fille de Ryan de David Lean (1970), La Bataille d'Alger de Gillo Pontecorvo (1966), Les Chariots de Feu de Hugh Hudson (1981) et Correspondant 17 d'Alfred Hitchcock (1940).

Christopher Nolan a également projeté à son équipe, avant le tournage, La Ligne Rouge de Terrence Malick (1998). « Nous nous le sommes projeté avant de faire Dunkerque, mais le parallèle n'est pas pertinent, sauf dans l'intemporalité du style, de sa texture même. Il semble très contemporain, alors même qu'il parle de la Seconde Guerre Mondiale ; nous tenions beaucoup à ce que cette dimension apparaisse dans la texture du film », explique le cinéaste[19].

Joshua Levine, écrivain

Christopher Nolan a été conseillé, sur le plan historique, par l'écrivain et producteur de télévision britannique Joshua Levine, auteur du livre Forgotten Voices of Dunkirk, constitué de témoignages de vétérans de l'opération Dynamo. C'est cet ouvrage qui a conduit Emma Thomas et le cinéaste à s'intéresser à cette histoire[21].

Joshua Levine a publié le 27 juin 2017 un nouveau livre, lié à la sortie du film, intitulé Dunkirk: The History behind the Major Motion Picture, incluant un long entretien avec le cinéaste. La traduction française - Dunkerque : Le livre officiel du film événement - est sortie le 5 juillet 2017[22].

Les vétérans de l'Opération Dynamo

Pendant la préparation du film, Christopher Nolan et Joshua Levine ont rencontré plusieurs vétérans de l'évacuation de Dunkerque[23], parmi lesquels Harold "Vic" Viner[24]. Jeune officier de la Royal Navy, âgé de 23 ans en 1940, il œuvra pendant près d'une semaine comme "beach master", à Bray-Dunes, sous les ordres du capitaine William Tennant, pour organiser le rembarquement des troupes. Son frère aîné, Albert Viner, alors âgé de 25 ans, fut tué avec 300 autres hommes, à bord du Crested Eagle, un paddle steamer (bateau à roues à aube) réquisitionné pour l'évacuation. Vic Viner est décédé le 29 septembre 2016, à l'âge de 99 ans, sans avoir pu voir le film. La scène du soldat désespéré se débarrassant de ses affaires pour se jeter dans la mer - visible dès les premières bandes-annonces de Dunkerque - est directement inspirée de ses souvenirs de l'opération Dynamo[23],[17]. « Le nombre de morts sous les bombardements... aucun chiffre n'a vraiment été donné, ils ne sont pas sûrs. Et il y a eu autre chose : les suicides », racontait-il dans le livre Dunkirk : From Disaster to Deliverance - Testimonies of the Last Survivors de Sinclair McKay[25]. « Ils marchaient simplement dans la mer. On n'entend plus beaucoup parler de ça aujourd'hui. Ils jetaient leurs fusils - quand ils avaient encore des armes - retiraient leur sac à dos et marchaient vers la mer. (...) C'est arrivé quelques fois. Dans mon petit secteur, j'évaluerais à une quinzaine ceux qui sont partis comme ça en marchant. »

« Les vétérans ont des interprétations variées de la signification de l'esprit de Dunkerque. On a rencontré des vétérans qui pensent que ça s'applique aux Little Ships qui sont arrivés pour aider. D'autres pensent que ça s'applique plus spécifiquement aux hommes qui ont tenu le périmètre pour permettre aux autres de s'échapper. Et d'autres pour qui ce n'était que de la propagande, tout simplement », raconte Christopher Nolan[17].

Distribution des rôles

« Dunkirk devrait rendre hommage aux soldats qui ont foulé cette plage il y a plus de 75 ans (...). On sait que le film sera épique, spectaculaire, et servi par un casting cinq étoiles », indique Warner Bros. en janvier 2016[26]. Tom Hardy, Kenneth Branagh et Mark Rylance sont les premiers comédiens dévoilés, mais le studio précise que les acteurs seront principalement « des inconnus qui doivent encore être sélectionnés »[27]. En mars 2016, à l'issue d'auditions menées au Royaume-Uni[28] par John Papsidera et Tobby Whale, les noms de Fionn Whitehead, Harry Styles, Aneurin Barnard et Jack Lowden sont ajoutés à la distribution du film[29]. Cillian Murphy est annoncé à son tour début avril.

Les débuts d'acteur d'Harry Styles

Dunkerque marque les débuts au cinéma d'Harry Styles, l'un des chanteurs du célèbre groupe britannique One Direction. Selon Jack Lowden, il n'aurait bénéficié d'aucun passe-droit pour jouer dans le film, malgré sa notoriété. « J'ai été dans les mêmes salles d'auditions qu'Harry, c'est un processus assez épuisant, donc je pense que Chris a vu quelque chose en lui. Je ne pense pas qu'on puisse tromper Christopher Nolan », assure l'acteur écossais en octobre 2016[28]. « Pour les gars sur la plage, nous voulions vraiment de jeunes inconnus. Il n'est pas vraiment un inconnu, mais il n'avait jamais rien fait avant en tant qu'acteur. Alors il a passé les auditions. J'ai littéralement auditionné des milliers de jeunes hommes avec différentes combinaisons de jeunes gens. Et il l'a eu », explique Christopher Nolan en mars 2017 lors du CinemaCon[31]. Son épouse et co-productrice Emma Thomas reconnaît toutefois dans le livre The Making of Dunkirk[32] que la candidature d'Harry Styles a été appuyée par Greg Silverman, qui était à l'époque le président du développement créatif et de la production mondiale chez Warner Bros.

Pendant le tournage à Dunkerque, de nombreuses fans font le pied de grue, jour et nuit, devant l'Hôtel Borel où il réside[33]. Des paparazzi le photographient faisant un footing dans les rues dunkerquoises, entouré de gardes du corps[34]. Outre-Manche, certaines fans se prennent de passion pour l'histoire du film et lancent le 21 juillet 2016 une cagnotte pour collecter des fonds pour rénover le Skylark IX[35], un Little Ship qui participa à l'opération Dynamo en 1940.

Harry Styles s'exprime pour la première fois sur le film dans une interview accordée au magazine de mode Another Man en septembre 2016[36]. « Pour mon premier jour de tournage il faisait si froid, j'avais du sable dans les yeux, c'était très intense. Le film est très ambitieux. J'ai été impressionné de voir à quel point tout le processus était énorme », raconte-t-il.

Les débuts au cinéma de Fionn Whitehead

Fionn Whitehead est un jeune acteur totalement inconnu quand The Wrap[37] annonce, en mars 2016, que Christopher Nolan va lui confier l'un des rôles principaux de Dunkerque. Le comédien anglais, âgé de 19 ans, a suivi les cours d'été du National Youth Theatre[38], ce qui lui a ouvert la porte des castings. Lorsqu'il passe les auditions pour Dunkerque, il participe au même moment, dans la banlieue de Londres, à son tout premier tournage, celui de la mini-série fantastique Him (diffusée sur ITV à l'automne 2016), dont il occupe le rôle-titre (un adolescent tourmenté, doué de pouvoirs télékinésiques qu'il peine à maîtriser). « Il auditionnait pour le film de Nolan à l'époque, mais ne parlait de rien d'autre que de ce qui était prévu, le jour suivant, pour le tournage de Him, donc pour moi, il a eu la bonne attitude. », raconte l'actrice Katherine Kelly[39], qui incarne sa mère dans cette série. Pendant les auditions, Christopher Nolan reste extrêmement secret. « Tout le monde avançait à l'aveugle. Personne ne savait combien il y avait de personnages, qui étaient les personnages, quel âge ils avaient, l'intrigue, rien », confie Fionn Whitehead au Los Angeles Times, en avril 2017[40].

« La première chose essentielle qui ressort des récits de première main de l'évacuation de Dunkerque, c'est la jeunesse et l'inexpérience des soldats. Il m'a paru important, en particulier pour le rôle de Fionn, de prendre quelqu'un de vraiment nouveau », explique Christopher Nolan dans Entertainment Weekly, en décembre 2016[41]. « Il y a un naturel et une authenticité dans la façon dont Fionn joue, c'est extraordinaire. Il a une présence très charismatique. Il me fait penser à un jeune Tom Courtenay », ajoute le réalisateur dans le Los Angeles Times, en avril 2017[40].

Fionn Whitehead arrive à Dunkerque plusieurs semaines avant le début du tournage pour se préparer physiquement[41]. « J'ai beaucoup nagé dans un uniforme en laine détrempé, avec des bottes ferrées et des armes à feu. C'était un travail difficile, mais j'ai vraiment apprécié. Que serait la vie sans un peu de défi », explique le jeune acteur à Entertainment Weekly en décembre 2016[41].

La génération montante du cinéma britannique mobilisée

Huit acteurs de Dunkerque ont été désignés « Stars of Tomorrow » (stars de demain) par Screen International, le magazine britannique des professionnels de l'industrie cinématographique : Aneurin Barnard en 2010, Elliott Tittensor en 2012, Jack Lowden en 2014, Kevin Guthrie en 2014, Barry Keoghan en 2015[42], Brian Vernel en 2015[43], Fionn Whitehead en 2016[38] et Tom Glynn-Carney en 2017[44].

Depuis 2004, cette sélection récompense chaque année les acteurs et actrices britanniques jugés les plus prometteurs, sur les conseils de professionnels du cinéma et de la télévision (producteurs, réalisateurs, directeurs de casting, agents artistiques)[45].

Plus d'un millier de figurants recrutés

Pour la première partie du tournage à Dunkerque, la production va recruter près de 1500 figurants[46]. La mairie a reçu en amont plus de 4500 candidatures. Les castings débutent en avril 2016 : les candidats doivent être des hommes entre 18 et 50 ans ne dépassant pas 1m83. Un casting féminin est également organisé, principalement pour des rôles d'infirmières[47]. La production exige qu'il n'y ait pas de coloration pour les cheveux, pas de coupes courtes, avec une longueur minimum au niveau des épaules. Un casting supplémentaire est organisé en juin 2016, pendant le tournage, pour recruter des hommes de 45 à 80 ans, « ayant l'expérience des sorties en mer », qui incarneront des marins britanniques[48].

Fin mai 2016, un casting de figurants a également lieu aux Pays-Bas, pour la suite du tournage à Urk[49]. Les candidats doivent fournir un certificat assurant qu'ils savent nager. Fin juin 2016, d'autres castings sont organisés à Swanage et à Weymouth au Royaume-Uni, où Christopher Nolan et son équipe vont aussi tourner des scènes[50]. La production recherche alors aussi bien des hommes que des femmes de plus de 16 ans pour jouer des civils et des soldats.

Parmi tous ces figurants, le visage de Mathias Novais Luque, étudiant en médecine à Lille, va régulièrement apparaître dans les bandes-annonces, les photos promotionnelles et les posters du film[51]. Il campe un soldat britannique levant la tête vers le ciel, au milieu d'une foule de combattants entassés sur la jetée Est de Dunkerque.

En famille

Christopher Nolan a confié quelques petits rôles du film à des membres de sa famille. Son oncle, John Nolan, joue le vieil aveugle qui réconforte les soldats évacués à leur retour en Angleterre. Il était déjà apparu dans trois autres films du cinéaste, Following, Batman Begins et The Dark Knight Rises.

Sa tante par alliance, Kim Hartman, épouse de John Nolan[52], campe l'hôtesse, à bord d'un bateau à roue à aubes, qui donne la réplique au commandant Bolton (Kenneth Branagh).

Sa cousine, Miranda Nolan, fille[52] de John Nolan et Kim Hartman, joue l'infirmière qui accueille les soldats à bord d'un destroyer. Elle figurait déjà dans deux films de Christopher Nolan, Inception et The Dark Knight Rises. Son cousin, Tom Nolan, fils[52] de John Nolan et Kim Hartman, incarne un lieutenant de la Royal Navy. Il apparaissait déjà dans Batman Begins.

Tournage

En France

Le tournage débute le 23 mai 2016[53] à Dunkerque, sur les lieux mêmes de l'Opération Dynamo, pour une durée de cinq semaines, sous le nom de code Bodega Bay, en référence à la station balnéaire californienne où se déroule l'action du film Les Oiseaux d'Alfred Hitchcock[54].

Les prises de vue se déroulent dans le port et sur la jetée Est de Dunkerque[55], dans les rues Belle-Rade et des Fusillés à Malo-les-Bains[56], sur la plage et la digue de Mer de Malo-les-Bains[57], sur la digue du Braek[58], sur la plage et les dunes de la rue Pierre Loti à Leffrinckoucke[53], ainsi qu'à l'Aéroport de Calais-Dunkerque à Marck[59]. La jetée Est de Dunkerque est recréée dans son apparence de 1940 par le décorateur calaisien Guy Belegaud[60]. « Le môle est ce qui m’a tout de suite fasciné dans cette histoire. (...) Un kilomètre de long qui s’avance dans la mer. 2,5 mètres de large (...) . J’y voyais une image élémentaire. (...) C’est une image que je n’avais jamais vue avant et qui possède une force métaphorique, allégorique si vous voulez, qui résonne immédiatement dans l’inconscient » explique Christopher Nolan dans une interview à Première en mars 2017[14].

Le Kursaal, palais des congrès de Dunkerque, est transformé en cimenterie pour masquer l'aspect trop contemporain du bâtiment[61]. Parmi les autres éléments de décor figurent le Maillé-Brézé, un escorteur habituellement amarré à Nantes, classé monument historique[62], et le Rogaland, un paquebot norvégien transformé en navire-hôpital pour le film[54]. Trois anciens vaisseaux militaires néerlandais sont aussi affrétés pour le tournage : le Castor, le Naaldwijk et le Sittard[56]. La production fait également appel à d'authentiques bateaux ayant participé à l'opération Dynamo[56] : le MTB 102[56], le bateau à roues à aubes Princess Elizabeth[63] et plusieurs Little Ships[55]. Deux Supermarine Spitfire et un Yakovlev Yak-52 modifié, équipé d'une caméra IMAX, sont utilisés pour les prises de vue aériennes[59], ainsi que des répliques miniatures radiocommandées de Junkers Ju 87 Stuka et de Messerschmitt BF109[56]. Pour les véhicules terrestres, la production acquiert six Bedford auprès d'une famille de collectionneurs d'Oye-Plage[64].

Fionn Whitehead, Aneurin Barnard, Harry Styles, Kenneth Branagh, James D'Arcy, Matthew Marsh, Jack Lowden, Mark Rylance, Barry Keoghan ou encore Tom Glynn-Carney participent aux différentes scènes. Tom Hardy, lui, arrive à Dunkerque en toute fin de tournage, à l'abri des regards[56],[65],[66].

Aux Pays-Bas

Le tournage à Dunkerque s'achève le 23 juin 2016[56] pour reprendre à Urk, aux Pays-Bas, le 27 juin[67]. L'équipe du film y reste quatre semaines pour filmer des scènes navales sur l'IJsselmeer, le plus grand lac néerlandais, aux eaux calmes, peu profondes et non soumises aux aléas des marées. La production utilise également les aéroports de Lelystad[68] et Hoogeveen[69]. Un bombardier de type Bristol Blenheim[70], un Hispano-Buchon, "maquillé" en Messerschmitt BF109[71], trois Supermarine Spitfire[72] et une réplique miniature radiocommandée de Heinkel He111[73] sont utilisés pour de nouvelles prises de vue aériennes.

Cillian Murphy rejoint le tournage, en uniforme d'officier britannique[74]. Fionn Whitehead, Harry Styles, Jack Lowden, Mark Rylance, Kevin Guthrie, Barry Keoghan et Tom Glynn-Carney participent eux aussi aux scènes tournées aux Pays-Bas.

Au Royaume-Uni

Après les Pays-Bas, la production se déplace au Royaume-Uni, dans les comtés du Dorset et de l'Hampshire, au sud de l'Angleterre. Des scènes sont tournées à la gare de Swanage, rebaptisée "Woking", les 25 et 26 juillet 2016, avec Harry Styles[75], puis dans le port de Weymouth[76] les 27 et 28 juillet 2016, toujours avec le chanteur des One Direction, accompagné cette fois de Cillian Murphy, Jack Lowden, Mark Rylance, Barry Keoghan, Kevin Guthrie et Tom Glynn-Carney. Fionn Whitehead est absent : c'est sa doublure, Jordan Bosher[77], qui apparaît aux côtés des autres acteurs principaux[78],[79].

Des nouvelles séquences aériennes sont filmées depuis le Daedalus Airfield, à Lee-on-the-Solent, au-dessus du Solent et de l'île de Wight jusqu'au 5 août 2016[80].

Aux États-Unis

Le tournage de Dunkerque s'achève à Los Angeles aux États-Unis dans les studios hollywoodiens de Warner Bros. et les bassins d'Universal Studios à Falls Lake, avec l'utilisation notamment de répliques à demi-échelle de navires. L'intérieur d'un destroyer est reconstitué à partir de pièces récupérées dans une casse à bateaux au Texas[81], de même que celui d'un chalutier. Harry Styles, Fionn Whitehead, Aneurin Barnard, Jack Lowden, Cillian Murphy, Brian Vernel, Kevin Guthrie, Elliott Tittensor, Tom Glynn-Carney et Jochum ten Haaf font partie des acteurs présents[82].

Des scènes extérieures sont également tournées à Rancho Palos Verdes, entre le 22 et le 26 août 2016[83], au phare de Point Vicente, au bord d'une falaise surplombant l'Océan Pacifique. Le 22 août, une réplique grandeur nature de Supermarine Spitfire est acheminée sur le site[84] pour être suspendue à une grue les jours qui suivent. Une section de fuselage représentant le cockpit, capable de pivoter latéralement et verticalement, est installée pour filmer les acteurs en plan serré. Le 26 août 2016, le Daily Mail publie les premières photos de Tom Hardy sur le tournage de Dunkerque, en tenue de pilote[85]. Jack Lowden est là lui aussi.

Le tournage du film se termine le 2 septembre 2016 aux studios Warner Bros[86] de Burbank, où Dunkerque sera ensuite monté et mixé.

Bateaux utilisés sur le tournage

Désirant limiter l'usage d'effets spéciaux numériques, Christopher Nolan a recherché dès le départ « de vrais navires et de vrais avions qui correspondent le plus possible à ceux de l'époque »[17] pour reconstituer l'opération Dynamo. « Plus de 230 bateaux ont été perdus lors des évacuations quotidiennes, dont six destroyers britanniques. Il y a des moments où je me suis dit que j'avais eu les yeux plus gros que le ventre. Je crois qu'on a eu jusqu'à 62 vaisseaux de sortie, sur l'eau, lors d'une journée. Je n'avais jamais dirigé quelque chose comme ça auparavant et je ne sais pas si quelqu'un l'a déjà fait », raconte le cinéaste, qui a demandé conseil à Steven Spielberg et Ron Howard pour le tournage de ces séquences navales[17].

Vaisseaux militaires

Nom Type Année Port/Pavillon Particularités Rôles/fonctions dans le film Lieux de tournage
Maillé-Brézé
Escorteur d'escadre de classe T47
Escorteur d'escadre de classe T47 1955 Nantes

Drapeau de la France

Navire musée[87] depuis 1988 et classé Monument Historique en 1991, le Maillé-Brézé est dépourvu d'hélice. Il a dû être remorqué pour être acheminé de Nantes à Dunkerque puis pour manœuvrer lors des prises de vue. Ce sont des responsables du port de Dunkerque qui ont conseillé à l'équipe du film d'utiliser ce navire pour le tournage[88]. Des tours radars ont du être retirées et des lance-missiles masqués. Destroyer britannique HMS Vivacious (D36) [56] Naval Ensign of the United Kingdom.svg

Destroyer britannique HMS Vanquisher (D54) [56] Naval Ensign of the United Kingdom.svg

Dunkerque
MLV Castor
MLV Castor - Port of Rotterdam.jpg
Bateau-pilote 1950 Rotterdam

Drapeau des Pays-Bas

Le Castor est la propriété d'une fondation privée[89]. Destroyer britannique HMS Basilisk (H11)[56] Naval Ensign of the United Kingdom.svg Dunkerque

Urk

Hr.Ms. Naaldwijk
PW 809 Naaldwijk (1).jpg
Dragueur de mines de classe Dokkum 1955 Haarlem

Drapeau des Pays-Bas

Propriété d'une fondation privée[90], le Naaldwijk a été classé Monument Naviguant en 2006 aux Pays-Bas. Dragueur de mines britannique HMS Britomart (J22)[56] Naval Ensign of the United Kingdom.svg Dunkerque
Hr.Ms. Sittard
Sittard M830.jpg
Dragueur de mines de classe Dokkum 1956 Harlingen

Drapeau des Pays-Bas

Le Sittard sert de bateau-école aux cadets de la marine néerlandaise[91]. Detroyer britannique HMS Havant (H32)[56] Naval Ensign of the United Kingdom.svg

Destroyer britannique HMS Jaguar (F34)[56] Naval Ensign of the United Kingdom.svg

Dunkerque

Urk

Weymouth

HMS Medusa (ML1387)
HDML 1387 HMS Medusa.jpg
Motor Launch (vedette de sûreté portuaire) 1943 Gosport

Drapeau du Royaume-Uni

Propriété d'un trust privé[92], le Medusa a participé au débarquement allié en Normandie le 6 juin 1944[93]. Il figure au registre national des navires historiques au Royaume-Uni[94]. Motor Launch de la Royal Navy[56] Naval Ensign of the United Kingdom.svg Dunkerque
MTB 102
MTB 102 (Motor Torpedo Boat).png
Motor Torpedo Boat (vedette-torpilleur) 1937 Lowestoft

Drapeau du Royaume-Uni

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le MTB 102 était l'un des navires les plus rapides de la flotte britannique. Il a véritablement participé à l'opération Dynamo de 1940, au cours de laquelle il servit de vaisseau-amiral au contre-amiral Frederic Wake-Walker[95]. En 1944, il embarqua à son bord le Premier ministre britannique Winston Churchill et le général américain Dwight Eisenhower lors de la revue de la flotte alliée avant le débarquement en Normandie[95]. Avant Dunkerque, il était déjà apparu dans deux films : L'Aigle s'est envolé (1976) de John Sturges et Le Choix du destin (1977) de Paul Verhoeven. Il appartient à un trust privé[96] et figure au registre nationale des navires historiques au Royaume-Uni[95]. Vedette amirale de la Royal Navy[56] Naval Ensign of the United Kingdom.svg Dunkerque
USN P22
L'USN P22.jpg
Patrouilleur 1952 Sandwich

Drapeau du Royaume-Uni

De construction allemande, le P22 fut mis en service pour le compte de l'US Navy. Il appartenait à la Rhine River Patrol[97] créée en Allemagne, le long du Rhin, pendant la Guerre Froide. Transformé en bateau de plaisance[98], il appartient à un trust privé[99]. Vedette amirale de la Royal Navy[56] Naval Ensign of the United Kingdom.svg Dunkerque

Nathan Crowley, le chef décorateur, voulait utiliser le HMS Cavalier[100], un authentique destroyer britannique de 1943 conservé aux docks historiques de Chatham, mais le navire est en cale sèche et les responsables des docks ont refusé de le louer pour le tournage[88]. La production a également recherché d'anciens vaisseaux militaires en Pologne, en Lettonie et aux Etats-Unis, sans succès[88].

Authentiques Little Ships de l'Opération Dynamo

En plus du MTB 102, Christopher Nolan a mobilisé 11 autres bateaux ayant véritablement participé à l'évacuation des troupes alliées à Dunkerque en mai / juin 1940 pendant l'opération Dynamo.

Nom Type Année Port/pavillon Particularités Rôles / fonctions dans le film Lieux de tournage
Caronia
Le Caronia sur le tournage de Dunkirk.jpg
lugger (ketch) 1927 Brighton

Drapeau du Royaume-Uni

Propriété privée, ce bateau de pêche participa à l'opération Dynamo en 1940[101]. Il fut reconverti en bateau de plaisance après la Seconde Guerre Mondiale. Laissé quasiment à l'abandon à Shoreham, il fut restauré dans les années 1990 et figure au registre national des navires historiques au Royaume-Uni[102]. Little Ship[55] Civil Ensign of the United Kingdom.svg (Red Ensign , pavillon arboré par les navires marchands, de pêche et de plaisance britanniques) Dunkerque
Elvin
Elvin sur le tournage de Dunkirk.jpg
yacht motorisé 1937 Hampton

Drapeau du Royaume-Uni

Le 29 mai 1940, le lieutenant-commander Buchanan fut chargé de prendre les commandes de ce yacht à Oulton Broad, dans le Suffolk, pour le conduire à Ramsgate et participer à l'opération Dynamo[103]. Il constitua un équipage hétéroclite composé d'un vieux pêcheur à la retraite, d'un docker et d'un écrivain, vétéran de la Première Guerre Mondiale. Ils partirent pour Dunkerque la nuit du 2 au 3 juin 1940. L'Elvin se retrouva en surcharge après avoir embarqué, près de la jetée Est de Dunkerque, 25 soldats français et 8 britanniques qu'il ramena finalement sains et saufs à Ramsgate. Après la Seconde Guerre mondiale, il connut une existence plus paisible au Portugal. Il fut ramené au Royaume-Uni en 2008 par son propriétaire et figure au registre national des navires historiques[104]. Little Ship[55] Civil Ensign of the United Kingdom.svg (Red Ensign , pavillon arboré par les navires marchands, de pêche et de plaisance britanniques) Dunkerque
Endeavour
L'Endeavour sur le tournage de Dunkirk.jpg
cockle Bawley (canot) 1924 Leigh-on-Sea

Drapeau du Royaume-Uni

Réquisitionné par l'Amirauté, ce frêle bateau de pêche prit la mer en convoi le 31 mai 1940 depuis Leigh-on-Sea avec cinq autres embarcations pour participer à l'opération Dynamo[105]. Il parvint à évacuer des soldats depuis la plage, esquivant les bombes et les mines allemandes qui endommagèrent toutefois son gouvernail. Il regagna Ramsgate remorqué par le caboteur Ben & Lucy. Après la guerre, il reprit ses activités de pêche. En 1987, il sombra lors d'une tempête alors qu'il était amarré le long des quais historiques de Chatham mais des plongeurs parvinrent à le renflouer. Un pêcheur de Leigh-on-Sea, Paul Gilson[106], le racheta, le rénova et le ramena à son port d'origine. Il figure au registre national des navires historiques au Royaume-Uni[107]. Little Ship[55] Civil Ensign of the United Kingdom.svg (Red Ensign , pavillon arboré par les navires marchands, de pêche et de plaisance britanniques) Dunkerque
Hilfranor
L'Hilfranor sur le tournage de Dunkirk.jpg
yacht motorisé 1935 Marlow

Drapeau du Royaume-Uni

Le nom de ce yacht vient de la contraction des prénoms des trois filles du premier propriétaire : Hillary, Frances et Norah. Il fit partie de la flotte rassemblée sur la Tamise par Douglas Tough pour l'opération Dynamo en 1940[108], avec une mitrailleuse installée à sa poupe. L'Hilfranor fut endommagé par les bombardements allemands et abandonné par son équipage. Des soldats français, fuyant Dunkerque, parvinrent tout de même à monter à bord, à faire redémarrer son moteur et à conduire le yacht jusqu'au banc de sable de Goodwin Sands, avant de commencer à sombrer à l'approche de Ramsgate. Un dragueur de mines britannique le repéra et le remorqua jusqu'en Angleterre.

Réquisitionné par l'Amirauté jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, il reprit ensuite une existence bien plus paisible. Il fut entièrement restauré dans les années 1990 et 2000. Il appartient à un propriétaire privé et figure au registre national des navires historiques au Royaume-Uni[109].

Little Ship[55] Civil Ensign of the United Kingdom.svg (Red Ensign , pavillon arboré par les navires marchands, de pêche et de plaisance britanniques) Dunkerque
Mary Jane
Mary Jane sur le tournage de Dunkirk.jpg
yacht motorisé 1926 Londres

Drapeau du Royaume-Uni

Propriété privée, ce bateau de plaisance participa à l'opération Dynamo en 1940[110] mais on dispose de peu d'informations à son sujet. Il figure au registre national des bateaux historiques au Royaume-Uni[111]. Little Ship[55] Civil Ensign of the United Kingdom.svg (Red Ensign , pavillon arboré par les navires marchands, de pêche et de plaisance britanniques) Dunkerque
Mimosa
Mimosa sur le tournage de Dunkirk.jpg
yacht motorisé 1935 Kingston-upon-Hull[112]Drapeau du Royaume-Uni Réquisitionné pour l'opération Dynamo en 1940[113], ce yacht fut placé sous le commandement du lieutenant-commander Dixon à Douvres et effectua trois voyages vers les plages dunkerquoises.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Royal Navy l'utilisa comme patrouilleur et le rebaptisa Ocelot. Il appartient à un propriétaire privé.

Little Ship[55] Civil Ensign of the United Kingdom.svg (Red Ensign , pavillon arboré par les navires marchands, de pêche et de plaisance britanniques) Dunkerque
New Britannic
Le New Britannic sur le tournage de Dunkirk.jpg
navire à passagers britannique 1930 Conyer

Drapeau du Royaume-Uni

Propriété d'un ingénieur australien, Greg McLeish[114], qui lui a redonné son apparence de 1940, le New Britannic a été conçu à l'origine pour embarquer jusqu'à 120 personnes et effectuer des excursions en mer entre Ramsgate, Goodwin Sands et Deal. Son skipper, Walter Read, participa à l'opération Dynamo en 1940[115], accompagné de son fils Joe, âgé de 15 ans. À son bord, ils sauvèrent pendant trois jours et deux nuits[116] quelque 3000 soldats, effectuant de nombreuses rotations depuis les plages dunkerquoises pour réembarquer les troupes vers des navires plus grands, stationnés au large. Après la Seconde Guerre mondiale, le bateau reprit ses activités de transport le long de la côte sud de l'Angleterre. Mis à la retraite en 1991, il fut sauvé par le Dunkirk Little Ships Restoration Trust et restauré à Southampton. Il figure au registre national des navires historiques au Royaume-Uni[117]. Little Ship[55] Civil Ensign of the United Kingdom.svg (Red Ensign , pavillon arboré par les navires marchands, de pêche et de plaisance britanniques) Dunkerque
Nyula
Le Nyula sur le tournage de Dunkirk.jpg
yacht motorisé 1933 Soar

Drapeau du Royaume-Uni

Propriété privée, ce yacht fut mis en service sous le nom de Betty[118]. Il fut réquisitionné en 1940 par l'Amirauté pour participer à l'opération Dynamo puis affecté à des patrouilles en rivières sur la côte est anglaise. Un constructeur de bateaux le sauva en 1970 alors qu'il était amarré à Woodbridge, dans un piteux état : il fut restauré, rebaptisé Nyula puis revendu six ans plus tard. Son glorieux passé dunkerquois ne fut redécouvert qu'en 1985, grâce à des documents de l'Amirauté qui permirent d'identifier son moteur. Little Ship[55] Civil Ensign of the United Kingdom.svg (Red Ensign , pavillon arboré par les navires marchands, de pêche et de plaisance britanniques) Dunkerque
Papillon
Le Papillon sur le tournage de Dunkirk.jpg
yacht motorisé 1930 Cowes

Drapeau du Royaume-Uni

Propriété de Ian Gilbert, commodore (contre-amiral) de l'Association des Little Ships de Dunkerque[119], ce yacht se présenta à Douvres, le 30 mai 1940, pour participer à l'opération Dynamo, avec un moteur défectueux, ce qui ne l'empêcha pas de prendre la mer, le 2 juin, en direction de Dunkerque, avec à son bord quatre hommes d'équipage. Il figure au registre national des navires historiques au Royaume-Uni[120]. Little Ship[55] Civil Ensign of the United Kingdom.svg (Red Ensign , pavillon arboré par les navires marchands, de pêche et de plaisance britanniques) Dunkerque
Princess Elizabeth
Le Princess Elisabeth - Dunkerque.jpg
paddle steamer (bateau à roues à aubes) 1927 Dunkerque

Drapeau de la France

Propriété de la Communauté Urbaine de Dunkerque, ce paddle steamer a été baptisé ainsi en l'honneur de la petite-fille du roi d'Angleterre George V, la future reine Elisabeth II. D'abord dédié au transport de passagers le long de la côte sud de l'Angleterre, il fut réquisitionné par la Royal Navy dès le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, en septembre 1939, pour servir de dragueur de mines. En juin 1940, il effectua quatre voyages sur la Mer du Nord lors de l'opération Dynamo, pour évacuer 1673 soldats (dont 500 Français) de Dunkerque vers Douvres. Après la guerre, il devint tour à tour bateau de croisière, casino flottant, restaurant puis galerie d'art le long des quais de la Seine à Paris. Racheté en 1999 par la ville de Dunkerque, il a servi de salle de réception et de centre d'accueil d'une école de voile. Il abrite un restaurant / salon de thé depuis le 7 juillet 2017[121],[122]. Il a déjà participé à deux films par le passé : Les Enfants du Capitaine Grant (1962), une production Walt Disney Pictures réalisée par Robert Stevenson, et Khartoum (1966) de Basil Dearden. Little Ship[56] Drapeau du Royaume-Uni

Selon le chef décorateur Nathan Crowley, il doit « servir à évoquer le paquebot Crested Eagle (avec lequel il a quelques similitudes) coulé par l’aviation allemande »[63].

Dunkerque
RIIS I
Le RIIS 1 sur le tournage de Dunkirk.jpg
yacht motorisé 1920 West Mersea

Drapeau du Royaume-Uni

Mis en service sous le nom de White Heather, ce yacht prit part à l'opération Dynamo à partir du 1er juin 1940[123]. Il achemina d'abord des soldats depuis Dunkerque vers des navires plus grands, stationnés au large, puis effectua trois voyages directs vers l'Angleterre. Il vint aussi à la rescousse de la 51e division des Highlands retenue à Saint-Valéry-sur-Somme. Réquisitionné par la Royal Navy, il fut rebaptisé HMS Manatee pendant la Seconde Guerre mondiale. Il fut rendu à son propriétaire en 1947 qui le revendit deux ans plus tard. Il prit le nom de RIIS I en 1949. Il appartient à un propriétaire privé et figure au registre national des navires historiques au Royaume-Uni[124]. Little Ship[55] Civil Ensign of the United Kingdom.svg (Red Ensign , pavillon arboré par les navires marchands, de pêche et de plaisance britanniques) Dunkerque

La production avait également établi des contacts en avril 2016 avec les propriétaires de trois autres bateaux ayant participé à l'opération Dynamo : le remorqueur à vapeur Challenge, le paddle steamer Medway Queen (utilisé pour le tournage du Dunkerque de Leslie Norman en 1958) et le bateau-pompe Massey Shaw (vu aussi dans le Dunkerque de 1958)[125]. Pour les deux premiers, l'équipe du film n'a finalement pas donné suite. Pour ce qui est du bateau-pompe, le Massey Shaw Education Trust a refusé les termes du contrat proposé[126].

Autres bateaux

Nom Type Année Port/Pavillon Particularités Rôles / fonctions dans le film Lieux de tournage
Revlis
Le Moonstone du film Dunkirk.jpg
yacht motorisé 1939[127] Inverness

Drapeau du Royaume-Uni

Revlis signifie Silver à l'envers[128], du nom de son constructeur, John A.Silver, installé à Rosneath en Écosse. Réquistionné par la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale, il fut utilisé par démagnétiser des mines dans l'estuaire de la Clyde puis comme vedette amirale. Son ancien propriétaire l'avait mis en vente en 2013[129] pour 25 000 £ au profit d'actions caritatives (Sail 4 Cancer, Turn To Starboard)[130]. C'est Neil Andrea, le coordinateur maritime du film, qui l'a trouvé à Inverness, en Ecosse, et la production en a fait l'acquisition[131]. Le Moonstone, un Little Ship ayant pour membres d'équipage Dawson (Mark Rylance), George (Barry Keoghan) et Peter (Tom Glynn-Carney)[55].

Il arbore le Blue Ensign[76] Government Ensign of the United Kingdom.svg, un pavillon de poupe britannique réservé aux retraités et réservistes de la Royal Navy ainsi qu'aux membres de certains vieux clubs nautiques.

Dunkerque

Urk

Weymouth

M/S Rogaland
MS Rogaland.JPG
paquebot 1929 Stavanger

Drapeau de la Norvège

Ce paquebot est la propriété d'une fondation d'anciens combattants norvégiens[132]. Mis en service sous le nom de California, il fut gravement endommagé pendant la Seconde Guerre mondiale, lors d'un bombardement sur le port de Bergen en avril 1944, puis réparé et rénové au lendemain du conflit. Le Rogaland est inscrit au patrimoine culturel norvégien. Navire-hôpital Flag of the Red Cross.svg Dunkerque
Prunella
Le Prunella sur le tournage de Dunkirk.jpg
yacht motorisé 1938 Brundall

Drapeau du Royaume-Uni

Ce yacht fut réquistionné par l'Amirauté pendant la Seconde Guerre mondiale mais les historiens de la marine britannique manquent encore d'information sur ses véritables missions à l'époque. Il appartient à un propriétaire privé et figure au registre national des navires historiques au Royaume-Uni[133]. Little Ship[55] Civil Ensign of the United Kingdom.svg (Red Ensign, pavillon arboré par les navires marchands, de pêche et de plaisance britanniques) Dunkerque
Xylonite
Xylonite sur le tournage de Dunkirk.jpg
barge 1926 Maldon[134]

Drapeau du Royaume-Uni

Longtemps dédiée au commerce maritime, cette barge sert désormais de bateau de croisière[135]. Elle figure au registre national des navires historiques au Royaume-Uni[136] et a été mise en vente en août 2017[137]. Little Ship[55] Civil Ensign of the United Kingdom.svg (Red Ensign, pavillon arboré par les navires marchands, de pêche et de plaisance britanniques) Dunkerque
Lotte
Lotte Dunkirk.jpg
péniche 1926 Colchester

Drapeau du Royaume-Uni

Cette péniche a été construite et mise en service aux Pays-Bas. Dédiée à l'origine au transport de marchandises, elle a été reconvertie en bateau de plaisance sous pavillon britannique[138]. Ses propriétaires proposent des croisières en France. Elle a déjà servi de décor à une émission télévisée de Channel 5, intitulée Build a New Life. Little Ship[139] Civil Ensign of the United Kingdom.svg (Red Ensign, pavillon arboré par les navires marchands, de pêche et de plaisance britanniques) Dunkerque
La Goele
La Goele sur le tournage de Dunkirk.jpg
sloop ostréicole 1937 Dunkerque

Drapeau de la France

Propriété du Dunkerquois Luc Cartiaux, ce navire a été déclaré Bateau d'Intérêt Patrimonial en 2012 par la Fondation du Patrimoine Maritime et Fluvial[140],[141] Little Ship[55] Civil Ensign of the United Kingdom.svg (Red Ensign, pavillon arboré par les navires marchands, de pêche et de plaisance britanniques) Dunkerque
Henry Finlay
Le Henry Finlay sur le tournage de Dunkirk.jpg
canot de sauvetage 1912 DartmouthDrapeau du Royaume-Uni Ce caneau a été vendu par son ancienne propriétaire à Warner Bros. pour le tournage de Dunkerque[142]. Affecté jusqu'en 1931 au poste de secours de Machrihanish, à Campbeltown, en Écosse, puis servit à Teignmouth, dans le sud de l'Angleterre, jusqu'en 1945. Reconverti ensuite dans le transport de passagers sous le nom de Teignmouth Belle. Il fut entièrement restauré en 2012 et figure au registre national des navires historiques au Royaume-Uni[143]. Little Ship[55] Civil Ensign of the United Kingdom.svg (Red Ensign, pavillon arboré par les navires marchands, de pêche et de plaisance britanniques) Dunkerque

Urk

Regge
Le Regge sur le tournage de Dunkirk.jpg
remorqueur 1928 Urk

Drapeau des Pays-Bas

Le Regge appartient à un propriétaire privé[144]. Little Ship[55], Civil Ensign of the United Kingdom.svg (Red Ensign, pavillon arboré par les navires marchands, de pêche et de plaisance britanniques) Dunkerque

Urk

Pavona
Haven Urk 2012 - Coaster Pavona (1951).JPG
caboteur 1951 Urk

Drapeau des Pays-Bas

Propriété de Daniel Hartman qui l'a sauvé de la destruction[146] en 2012, ce caboteur a été mis en service sous le nom de Pavonis[147]. Il a navigué sous pavillons suédois et portugais. Little Ship[148] Civil Ensign of the United Kingdom.svg (Red Ensign, pavillon arboré par les navires marchands, de pêche et de plaisance britanniques) Urk
Jacob (HD-4)
De HD4 JACOB bij Sail Amsterdam 2015 (01).JPG
chalutier 1932 Urk

Drapeau des Pays-Bas

Propriété privée, ce chalutier est inscrit au registre de la fondation "Historische Westhaven Urk"[149]. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il fut réquisitionné par les Allemands puis rendu à son propriétaire en 1945. Il a été reconverti en bateau de plaisance[150]. Little Ship[151] Civil Ensign of the United Kingdom.svg (Red Ensign, pavillon arboré par les navires marchands, de pêche et de plaisance britanniques) Urk
Neeltje (UK-61)
Urk - 2012 -032.JPG
navire de charge 1920 Urk

Drapeau des Pays-Bas

Propriété privée, ce navire est inscrit au registre de la fondation "Historische Westhaven Urk"[149]. Il a été reconverti en bateau de plaisance. Little Ship[148] Civil Ensign of the United Kingdom.svg (Red Ensign, pavillon arboré par les navires marchands, de pêche et de plaisance britanniques) Urk
Jonge Jacob (UK-114)
Urk - ansjooprace 2014 - UK 114.JPG
navire de charge 1929 Urk

Drapeau des Pays-Bas

Propriété de la fondation "Urker Botter"[152], ce navire a été mis en service sous le nom de Pieter Gerda. Il fut pendant plus de 30 ans la propriété de l'écrivain néerlandais Lennaert Nijgh qui le rebaptisa Jonge Jacob ("jeune Jacob") en référence au prénom d'un de ses frères. Little Ship[153] Urk
Jacob van Berlijn clipper 1910 Groningue

Drapeau des Pays-Bas

Propriété privée, ce navire de charge a été reconverti en bateau de croisière[154]. Little Ship Urk
Joyce navire de reconnaissance 1943 Weymouth

Drapeau du Royaume-Uni

Commandé par l'Amirauté, ce navire était chargé de récupérer les torpilles lors des essais effectués par la Royal Navy. Il appartient à un propriétaire privé et figure au registre national des navires historiques au Royaume-Uni[155]. Little Ship à quai dans un port anglais[156] Weymouth
Cirrus ketch 1926 Weymouth

Drapeau du Royaume-Uni

Ce voilier appartient à un propriétaire privé et figure au registre national des navires historiques au Royaume-Uni[157]. Little Ship à quai dans un port anglais[158] Civil Ensign of the United Kingdom.svg (Red Ensign, pavillon arboré par les navires marchands, de pêche et de plaisance britanniques) Weymouth
Condorline pinasse 1909 Londres

Drapeau du Royaume-Uni

Propriété privée, cet ancien vaisseau militaire a été reconverti en péniche habitable. Il figure au registre national des navires historiques au Royaume-Uni[159]. Navire à quai dans un port anglais[160] Weymouth
Queen Galadriel
Queen Galadriel in Portsmouth Harbour - geograph.org.uk - 1423319.jpg
Baltic Trader (navire de charge) 1937 Ipswich

Drapeau du Royaume-Uni

Construit et mis en service au Danemark sous le nom d'Else[161], ce navire appartient au Cirdan Sailing Trust[162] qui organise notamment des croisières et des sorties en mer pour des jeunes défavorisés. Il fut rebaptisé en 1983 Queen Galadriel, du nom du personnage du Seigneur des Anneaux de J. R. R. Tolkien. Navire amarré dans un port anglais[163] Civil Ensign of the United Kingdom.svg (Red Ensign, pavillon arboré par les navires marchands, de pêche et de plaisance britanniques) Weymouth
Excelsior
Excelsior at Weymouth Harbour.jpg
caboteur 1921 Lowestoft

Drapeau du Royaume-Uni

Propriété d'un trust privé[164], l'Excelsior sert de bateau d'entraînement à la navigation à voile. Avant Dunkerque, il fut utilisé en août 2014 pour le tournage d'Alice de l'autre côté du miroir (2016) de James Robin, sur les docks historiques de Gloucester. Il figure au registre national des navires historiques au Royaume-Uni[165]. Navire amarré dans un port anglais[166] Weymouth
Moonfleet of Swanage cotre 1930 Swanage

Drapeau du Royaume-Uni

Construit et mis en service aux Pays-Bas, ce navire appartient à la société britannique Moonfleet Adventure Sail Training[167] qui l'utilise pour des excursions et l'entraînement à la marine à voile. Navire amarré dans un port anglais[156] Weymouth
MT Kingston
Poole, Back Water Channel - geograph.org.uk - 1205452.jpg
remorqueur 1962[168] Poole

Drapeau du Royaume-Uni

Mis en service sous le nom de Sun-XXIV[169], ce remorqueur appartient à la société britannique Griffin Towage & Marine[170]. Navire à quai dans un port anglais Weymouth
MT Sandsfoot Castle remorqueur 1965[171] Poole

Drapeau du Royaume-Uni

Ce remorqueur appartient à la société britannique Griffin Towage & Marine[170]. Navire à quai dans un port anglais[163] Weymouth
My Girl navire à passagers 1931 Weymouth

Drapeau du Royaume-Uni

Propriété de la société britannique Coastline Cruises[172] qui organise des excursions autour de Weymouth, ce navire fut réquisitionné pendant la Seconde Guerre Mondiale par le Royal Army Service Corps pour être affecté aux ports de Weymouth et Portland et transporter des soldats. Il figure au registre national des vaisseaux historiques au Royaume-Uni[173]. Navire à quai dans un port anglais[174],[175] Weymouth
Pilkington Morecambe Bay prawner 1900 Portland

Drapeau du Royaume-Uni

Propriété privée, ce bateau de pêche a été restauré et transformé en yacht dans les années 1980. Il figure au registre national des vaisseaux historiques du Royaume-Uni[176]. Navire à quai dans un port anglais[177]
Surprise (FY759) canot 1992 Weymouth

Drapeau du Royaume-Uni

Ce bateau de pêche appartient à un propriétaire privé[178]. Navire à quai dans un port anglais[179] Weymouth
Rampant (WH148) canot 1984 Weymouth

Drapeau du Royaume-Uni

Ce bateau de pêche appartient à un propriétaire privé[180]. Navire à quai dans un port anglais[179] Weymouth
Quest 2 bateau à fond plat 2012 Portland

Drapeau du Royaume-Uni

Propriété de la société britannique Quest Underwater Services[181], le Quest 2

est aussi l'un des bateaux de l'équipe de production.

Navire à quai dans un port anglais[182] (arrière-plan) Weymouth
Ernest and Mabel
Weymouth Lifeboat - geograph.org.uk - 349298.jpg
canot tous temps de classe Severn 2002 Weymouth

Drapeau du Royaume-Uni

Ce canot appartient à la Royal National Lifeboat Institution[183], en charge du sauvetage en mer au Royaume-Uni. Navire à quai dans un port anglais[182] (arrière-plan) Weymouth
Dart Fisher navire de maintenance offshore 2014 Lowestoft

Drapeau du Royaume-Uni

Ce navire appartient à la société britannique James Fisher Marine Services[184]. Navire à quai dans un port anglais[182] (arrière-plan) Weymouth
Channel Chieftain VII navire de maintenance 2003 Weymouth

Drapeau du Royaume-Uni

Ce navire appartient à la société britannique Carlin Boat Charters[185]. Navire à quai dans un port anglais[182] (arrière-plan) Weymouth

Bateaux de l'équipe de production

Nom Type Année Port/pavillon Particularités Fonctions pendant le tournage Lieux de tournage
Ocean Wind 4
L'Ocean Wind 4 sur le tournage de Dunkirk.jpg
catamaran motorisé 2010 Hartlepool

Drapeau du Royaume-Uni

Propriété de la société britannique Windcrew Workboats[186], ce catamaran sert en temps normal à des opérations de maintenance sur des champs d'éoliennes offshore. Bateau caméra IMAX[55],[56],[148] Dunkerque

Urk

Weymouth

Quest 1
Le Quest 1 sur le tournage de Dunkirk.jpg
barge de débarquement 2005 Portland

Drapeau du Royaume-Uni

Propriété de la société britannique Quest Underwater Services[187], cette ancienne barge militaire a été reconvertie en navire de services. Effets spéciaux (fumée[188] , pompe à eau[189]).

Remorquage d'une réplique de chalutier sur l'IJsselmeer[190].

Dunkerque

Urk

Quest 2 bateau à fond plat 2012 Portland

Drapeau du Royaume-Uni

Ce bateau est la propriété de la société britannique Quest Underwater Services[181]. Transport de matériel et de figurants[191], aménagement du port de Weymouth pour le tournage[192]. Weymouth
Interlope 2
L'Interlope 2 sur le tournage de Dunkirk.jpg
canot pneumatique hors-bord de marque britannique Ballistic 2007 Granville

Drapeau de la France

Ce canot appartient à la société française Blue Life Services Nautiques[193]. Transport des techniciens, guidage des navires, sécurité[194] Dunkerque

Urk

Interlope 4 canot pneumatique hors-bord de marque italienne BWA 2004 Granville

Drapeau de la France

Ce canot appartient à la société française Blue Life Services Nautiques[195]. Transport des acteurs, des figurants et des techniciens, guidage des navires, sécurité[148] Dunkerque

Urk

Interlope 5
L'Interlope 5 sur le tournage de Dunkirk.jpg
canot pneumatique hors-bord de marque italienne Cappelli 2005 Granville

Drapeau de la France

Ce canot appartient à la société française Blue Life Services Nautiques[196]. Transport des acteurs, des figurants et des techniciens, guidage des navires, sécurité[197] Dunkerque

Urk

René-Gérald II vedette 2010 Dunkerque

Drapeau de la France

Ce bateau appartient à la Société Coopérative des Lamaneurs du Port de Dunkerque[198]. Lamanage du Rogaland[199] et du Princess Elizabeth[200]. Dunkerque
L'Aventureux (VB 41) remorqueur 1999 Dunkerque

Drapeau de la France

Ce remorqueur appartient à la société Boluda France[201],[202]. Remorquage du Maillé-Brézé[203] Dunkerque
Le Clairvoyant (VB 40)
Le Clairvoyant sur le tournage de Dunkirk.jpg
remorqueur 1999 Dunkerque

Drapeau de la France

Ce remorqueur appartient à la société Boluda France[204],[202]. Remorquage du Maillé-Brézé[55] Dunkerque
Le Farouche (VB 44) remorqueur 1999 Dunkerque

Drapeau de la France

Ce remorqueur appartient à la société Boluda France[205],[202]. Remorquage du Maillé-Brézé[203] Dunkerque
Le Puissant (VB 71) remorqueur 2008 Dunkerque

Drapeau de la France

Ce remorqueur appartient à la société Boluda France[202],[206]. Remorquage du Maillé-Brézé[207] Dunkerque
Le Triomphant (VB 42)
Le Triomphant et le Moonstone sur le tournage de Dunkirk.jpg
remorqueur 1999 Dunkerque

Drapeau de la France

Ce remorqueur appartient à la société Boluda France[202],[208]. Remorquage du Maillé-Brézé[55] Dunkerque
Jean Bart II canot tous temps 1997 Dunkerque

Drapeau de la France

Ce canot est la propriété de la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM)[209]. Sécurité[55] Dunkerque
Jetstream canot pneumatique hors-bord de marque française Tornado 2012 Urk

Drapeau des Pays-Bas

Ce canot appartient à la société néerlandaise Post Workboats[210]. Transport des acteurs, des figurants et des techniciens[211] Urk
Tornado canot pneumatique hors-bord de marque française Tornado 2008 Urk

Drapeau des Pays-Bas

Ce canot appartient à la société néerlandaise Post Workboats[212]. Transport des acteurs, des figurants et des techniciens[213] Urk
Twister canot pneumatique hors-bord de marque française Tornado Urk

Drapeau des Pays-Bas

Ce canot appartient à la société néerlandaise Post Workboats. Transport des acteurs, des figurants et des techniciens[214] Urk
Seahunter canot pneumatique hors-bord Urk

Drapeau des Pays-Bas

Ce canot a été développé par et pour la société néerlandaise Post Workboats[215]. Transport des acteurs, des figurants et des techniciens[148].

Guidage de certains navires.

Urk
Thunder canot pneumatique hors-bord de marque suisse Sika Huizen

Drapeau des Pays-Bas

Propriété de la société néerlandaise Waterhupdienst[216]. Transport des acteurs, des figurants et des techniciens[217] Urk
Redbad
ENI 02316085 REDBAD (01).JPG
drague 1965 Jutrijp

Drapeau des Pays-Bas

Cette drague a été mise en service sous le nom d'Arundo. Elle appartient à la société néerlandaise Aannemersbedrijf Zijsling en Zonen B.V.[218]. Équipée d'une grue, elle est utilisée d'ordinaire sur des chantiers en voies navigables ou dans les zones portuaires. Effets spéciaux, transport et manipulation de répliques de navires[67] et d'avions. Urk
Ram barge 1967 Constanta[219]

Drapeau de la Roumanie

Cette barge, équipée d'une grue, appartient à la société néerlandaise Dutch Underwater Contractors B.V.[220], domiciliée à Urk. Transport et manipulation du décor d'épave sur l'IJsselmeer[221]. Urk
Jelle Auke remorqueur 1918 Urk

Drapeau des Pays-Bas

Mis en service en Allemagne sous le nom d'Ernst, ce remorqueur appartient à la société néerlandaise Kapitein Maritiem[222]. Il a été entièrement rénové et modernisé en 2009[223]. Remorquage d'une barge transportant du matériel d'effets spéciaux, ainsi qu'une réplique de Supermarine Spitfire positionnée sur une rampe[224] Urk
Fire Fly drague Urk

Drapeau des Pays-Bas

Cette drague appartient à la société néerlandaise Kapitein Maritiem[225]. Logistique[148] Urk
Triton vedette Urk

Drapeau des Pays-Bas

Cette drague appartient à la société néerlandaise Kapitein Maritiem[226]. Sécurité[148] Urk
Blue Jacket canot pneumatique hors-bord de marque britannique Ribcraft 2009 Portland

Drapeau du Royaume-Uni

Ce canot appartient à la société britannique Quality Time Training[227]. Transport des acteurs et des figurants[228] Weymouth

Aéronefs utilisés sur le tournage

Comme pour les navires, Christopher Nolan opte pour l'usage de véritables avions pour les séquences aériennes, dont plusieurs appareils de la Seconde Guerre Mondiale restaurés. « Il nous fallait des experts. On est entré en contact avec un type qui s'appelle Dan Friedkin qui possède six Spitfires et qui est un fantastique pilote. On a parlé avec lui des caractéristiques des avions, comment ils volent, de la force G qu'un pilote peut vraiment supporter. Quand des réalisateurs créent des combats aériens sur ordinateur, ils violent les lois de la physique au profit de l'énergie visuelle », explique le réalisateur[17] qui a effectué lui-même un vol à bord d'un Spitfire biplace de l'Imperial War Museum Duxford pendant la préparation du film[229].

Avions de la Seconde Guerre mondiale

Modèle Type Année Pays N°de série Immatriculation Particularités Rôles / fonction dans le film Lieux de tournage
Supermarine Spitfire Mk.I-A
Spitfire Mk1A AR213 (7515703800).jpg
chasseur 1941 Drapeau du Royaume-Uni AR213[80],[230] G-AIST Drapeau du Royaume-Uni Propriété des milliardaires américains Tom et Dan Friedkin (Comanche Fighters), cet appareil fut livré à la Royal Air Force en juillet 1941 mais ne fut jamais envoyé au combat pendant la Seconde Guerre mondiale[231].

Utilisé pour le tournage du film La Bataille d'Angleterre (1969) de Guy Hamilton, il a été entièrement restauré entre 2002 et 2007.

Supermarine Spitfire Mk.I de la Royal Air Force immatriculé R9632 RAF roundel.svg

Porte le code d'un escadron de réserve (LC)[232] et un camouflage noir et blanc sur le ventre.

Dunkerque

Marck

Lelystad

Hoogeveen

Lee-on-the-Solent

Supermarine Spitfire Mk.I-A
Supermarine Spitfire Ia X4560 KL-A (G-CGUK) (9293972447).jpg
chasseur 1940 Drapeau du Royaume-Uni X4650[80],[233] G-CGUK Drapeau du Royaume-Uni Propriété des milliardaires américains Tom et Dan Friedkin (Comanche Fighters), cet appareil était affecté à l'escadron 54 de la Royal Air Force. Il effectua son premier vol en octobre 1940[234]. Le 28 décembre 1940, son jeune pilote, le sergent Howard Squire, entra en collision avec l'appareil d'Alan Christopher Deere , as néo-zélandais de la RAF et commandant de l'escadron 54, lors d'un vol d'entraînement au-dessus du Yorkshire du Nord[235]. Les deux hommes parvinrent à s'éjecter en parachute. L'épave du X4650 ne fut redécouverte qu'en 1976, sur les rives de la rivière Lever, près d'une ferme de Kirklevington. Elle fut acquise en 1995 par Peter Monk (The Spifire Company) qui entreprit de reconstruire intégralement le Spitfire pour un coût de 3 millions de £[236]. L'avion a pu reprendre son envol en mars 2012 à Biggin Hill. Supermarine Spitfire Mk.I de la Royal Air Force immatriculé R9612 RAF roundel.svg

Porte le code d'unescadron de réserve (LC)[232] et un camouflage noir et blanc sur le ventre.

Dunkerque

Marck

Lelystad

Hoogeveen

Lee-on-the-Solent

Supermarine Spitfire Mk.V-B
Supermarine 349 Spitfire G-CISV (R9649) - Flying Legends 2016 (28193239776).jpg
chasseur 1942 Drapeau du Royaume-Uni EP122[80],[230] G-CISV Drapeau du Royaume-Uni Propriété des milliardaires américains Tom et Dan Friedkin (Comanche Fighters), cet appareil était affecté à l'escadron 185 de la Royal Air Force. Il fut livré et assemblé à Malte en juin 1942, pour défendre cette île méditerranéenne contre les raids aériens allemands et italiens pendant la Seconde Guerre mondiale[237]. Il fut piloté entre autres par le sergent américain Claude Weaver III et le lieutenant-colonel John Marlow Thompson , l'un des as britanniques de la RAF. Le 27 mars 1943, l'appareil fut sérieusement endommagé lors d'un atterrisage forcé sur l'île maltaise de Gozo et fut jeté du haut d'une falaise dans la baie de Dwerja[238]. Des plongeurs découvrirent en 1969 son épave[239] qui fut longtemps exposée au Musée national de la guerre à La Valette. En 2012, Peter Monk (The Spitfire Company) entreprit de le reconstruire intégralement. L'avion reprit son envol en mai 2016 à Biggin Hill, peu de temps avant le début du tournage de Dunkerque. Supermarine Spitfire Mk.I de la Royal Air Force immatriculé R9649 RAF roundel.svg

Porte le code d'unescadron de réserve (LC)[232] et un camouflage noir et blanc sur le ventre.

Lelystad

Hoogeveen

Lee-on-the-Solent

Bristol Bolingbroke Blenheim IVT
Bristol Blenheim Mk.I (20876808220).jpg
bombardier 1943 Drapeau du Royaume-UniDrapeau du Canada 10201 / L6739[230],[240] G-BPIV Drapeau du Royaume-Uni Propriété de la société britannique Blenheim Duxford Limited, ce bombardier de conception britannique fut livré à l'Aviation Royale Canadienne en mai 1943[241]. ll fut entièrement restauré en 1987 mais s'écrasa un mois seulement après son premier vol[242]. Il fut reconstruit mais connut un nouvel accident à l'atterrisage en mai 2003 à Duxford, au Royaume-Uni. L'appareil fut encore une fois réparé mais on lui greffa un nez court de Mk.I, la première génération de Bristol Blenheim. II porte depuis les couleurs de l'escadron 23 de la Royal Air Force. Bristol Blenheim Mk.I. RAF roundel.svg Lelystad

Pendant le tournage du film, le site Indie Revolver a lancé une rumeur selon laquelle Christopher Nolan et Warner Bros. avaient acquis pour 5 millions de dollars un authentique avion allemand de la Seconde Guerre Mondiale pour le truffer de caméras IMAX et le faire s'écraser[243]. Le réalisateur démentira cette histoire le 30 mars 2017 dans une interview à Fandango[244]. « Ce n'est pas vrai. Je pense que la raison pour laquelle cette rumeur s'est développée est liée au fait qu'on ait beaucoup tourné avec de véritables avions. On a compris comment on pouvait faire avec les pilotes et ces avions pour rendre réels les combats rapprochés. On a ensuite construit des répliques parfaites pour les crash et je pense qu'il y a eu un peu de confusion entre tout ça. Nous n'aurions jamais crashé un avion d'époque, ils ont trop de valeur. Et je ne parle pas seulement de valeur financière. Le Spitfire, par exemple, est sans doute la plus magnifique machine jamais conçue. C'est juste la chose la plus merveilleuse. »

Autres avions

Modèle Type Année Pays N°de série Immatriculation Particulartités Rôles / fonctions dans le film Lieux de tournage
Hispano-Aviacion 1112 MIL Buchon
Hispano HA.1112M1L Buchon 'Black 2' (G-AWHK) (36053481566).jpg
chasseur 1959 Drapeau de l'Espagne C4K-102[80],[230] G-AWHK Drapeau du Royaume-Uni Propriété de la société britannique la société Historic Flying Ltd, basée à Duxford, cet appareil fut construit en Espagne sur le modèle du chasseur allemand Messerschmitt Bf109, avec un moteur Rolls-Royce Merlin à la place d'un Daimler-Benz. Livré à l'Ejército del Aire en 1959[245], il fut vendu aux enchères avec 26 autres appareils, en 1968, à la société Spitfire Production, en vue du tournage de La Bataille d'Angleterre (1969) de Guy Hamilton.

Il fut également utilisé dans le film Walkyrie (2008) de Bryan Singer.

Messerchmitt Bf109 de la Luftwaffe Luftwaffe roundel WW2.png

Combats aériens avec les Spitfires.

Lelystad

Hoogeveen

Lee-on-the-Solent

Yakovlev Yak 52 TW
Yakolev Yak52TW ‘N699DP’ (26134347593).jpg
avion biplace d'entraînement et de voltige 2002 Drapeau de la Roumanie 0212302[230],[246] N699DP Drapeau des États-Unis Propriété de la société américaine Theoretical Pictures, domicilée aux studios Warner Bros., à Burbank, en Californie, cet appareil de conception soviétique a été construit par SC Aerostar, en Roumanie. "Maquillé" en Supermarine Spitfire Mk.I de la Royal Air Force[247], avec l'immatriculation R9612 RAF roundel.svg

Christopher Nolan a fait installer une caméra IMAX à l'intérieur et au-dessus du cockpit mais aussi sur les ailes, afin de réaliser des plans qui seront ensuite assemblés au montage avec les prises de vue des véritables Spitfires. Le pilote du Yak se positionnait en général à l'arrière de l'appareil tandis qu'un opérateur caméra ou un acteur se plaçait à l'avant, pour filmer ou être filmé.

Jack Lowden a été photographié plusieurs fois à bord de cet avion, en tenue de pilote de la Royal Air Force[248],[247].

Dunkerque

Marck

Lelystad

Lee-on-the-Solent

Appareils de la production

Modèle Type Année Pays N°de série Immatriculation Particularités Fonctions pendant le tournage Lieux de tournage
Piper Aircraft Aerostar 601P  avion léger 1978 Drapeau des États-Unis 61P-0531-224[249],[250] N369QC Drapeau des États-Unis Propriété de la société américaine Hosking Aerobatics[251] de Craig Hosking, basée à Ogden, dans l'Utah.

Pilote et coordinateur des séquences aériennes du film, Craig Hosking a déjà travaillé sur de nombreuses productions cinématographiques (The Revenant, Spectre, American Sniper, The Dark Knight Rises...).

L'avion est équipé de caméras insérées dans son nez et sa queue.

Prises de vue aériennes Lee-on-the-Solent 
Aérospatiale AS355 F1 Ecureuil 2
G-OHCP (8726079651).jpg
hélicoptère 1982 Drapeau de la France 5249[252] G-OHCP Drapeau du Royaume-Uni Propriétaire privé Prises de vue aériennes.

Équipé d'une caméra mobile IMAX[56] à l'avant.

Dunkerque

Marck

Eurocopter AS350 B2 Ecureuil
G-WHST Ecureuil AS350 Helicopter (23198607791).jpg
hélicoptère 1996 Drapeau de la France

Drapeau de l'Allemagne

2915[230],[253] G-WHST Drapeau du Royaume-Uni Propriétaire privé Prises de vue aériennes.

Équipé d'une caméra mobile IMAX à l'avant.

Urk

Lelystad

Lee-on-the-Solent 

Eurocopter AS355 NP Ecureuil 2
G-DCAM Ecureuil AS355 Helicopter (25819786541).jpg
hélicoptère 2007 Drapeau de la FranceDrapeau de l'Allemagne 5750[72],[254] G-DCAM Drapeau du Royaume-Uni Propriété de la société britannique GB Helicopters[255], basée à Ashley. Prises de vue aériennes Urk

Lelystad

Eurocopter AS355 N Ecureuil 2
G-VGMC AS355 Ecureuil Cheshire Helicopters Ltd (25817499391).jpg
hélicoptère 2001 Drapeau de la FranceDrapeau de l'Allemagne 5693[256],[257] G-VGMCDrapeau du Royaume-Uni Propriété de la société britannique Cheshire Helicopters[258], basée à Macclesfield. Transport, coordination[259] Urk

Lelystad

Hoogeveen

American Eurocopter AS350 B3 Ecureuil hélicoptère 2012 Drapeau des États-Unis 7380[260],[261] N161UG Drapeau des États-Unis Porte l'insigne The Horsemen Flight Team désignant The Horsemen Aerobatic Team , un escadron américain de démonstration aérienne auquel appartient le milliardaire Dan Friedkin , propriétaire des trois Supermarine Spitfire utilisés pour le film. Prises de vue aériennes[262] ,[263].

Équipé d'une caméra mobile IMAX[264] à l'avant.

Urk

Lelystad

Lee-on-the-Solent 

Eurocopter AS350 N Ecureuil 2
Formula One 2016 Austrian GP (06) (27498117704).jpg
hélicoptère 1996 Drapeau de la FranceDrapeau de l'Allemagne 5621[265],[266] OO-HCE Drapeau de la Belgique Propriété de la société belge Heli and Co[267], basée à l'aéroport de Liège. Prises de vue aériennes[268].

Équipé de plusieurs caméras dont une caméra mobile IMAX à l'avant[269],[270]

Urk

Lelystad

Lee-on-the-Solent 

Crédits d'impôt pour la production

En France

Dunkerque a bénéficié de la revalorisation en France du Crédit d'impôt International (C2I)[271] dont le taux est passé, le 1er janvier 2016, de 20 % à 30 % des dépenses effectuées par une production étrangère sur le sol français (avec un plafond fixé à 30 millions d'euros). « Nous sommes restés six semaines sur place. Sans ce taux de 30 %, le tournage se serait limité à cinq jours », a reconnu l'un des co-producteurs, John Bernard (Peninsula Films), dans une entrevue à Variety[272].

Aux Pays-Bas

Christopher Nolan a bénéficié du même dispositif aux Pays-Bas, avec un taux fixé là aussi à 30 % des dépenses. Selon Screen Daily[273], le film a reçu 1,2 million de dollars (1 million d'euros) de crédit d'impôt pour les quatre semaines de tournage passées à Urk.

Musique

Le musique du film a été composée par Hans Zimmer, qui signe ainsi sa sixième collaboration avec Christopher Nolan après Batman Begins, The Dark Knight : le Chevalier Noir, Inception, The Dark Knight Rises et Interstellar. L'album de cette bande-originale, qui contient 11 titres, est sorti le 21 juillet 2017[274] chez WaterTower Music.

Les pistes 10 (Variation 15) et 11 (End Titles) sont très fortement inspirées du thème de Nimrod, la neuvième des Variations Enigma d'Edward Elgar[275].

No Titre Durée
1. The Mole 5:35
2. We Need Our Army Back 6:28
3. Shivering Soldier 2:52
4. Supermarine 8:03
5. The Tide 3:48
6. Regimental Brothers 5:04
7. Impulse 2:36
8. Home 6:02
9. The Oil 6:10
10. Variation 15 (Dunkirk) 5:51
11. End Titles 7:12

Promotion

Bandes-annonces

Première bande-annonce ("Announcement")

La première bande-annonce officielle de Dunkerque, d'une durée d'une minute, est dévoilée le 4 août 2016[276], avant la fin du tournage. On y voit des images tournées sur la digue du Braek, la jetée Est et la plage de Malo-les-Bains à Dunkerque[277] avec comme intertitres : « Au bord de la débâcle (...), au bord de l'annihilation (...), la survie est une victoire. ». Dans le dernier plan, plusieurs soldats britanniques rassemblés sur la jetée Est se couchent, en entendant la sirène stridente d'un bombardier allemand Stuka piquant sur eux. Il s'agit de figurants français. L'un d'entre eux est vivement critiqué sur les réseaux sociaux et par certains médias pour avoir esquissé un léger sourire pendant la scène[278],[279].

Deuxième bande-annonce ("Survival Teaser")

D'une durée légèrement supérieure à 2 minutes, la seconde bande-annonce est diffusée le 14 décembre 2016[280] à l'issue d'un long direct - sur Facebook et sur le site officiel du film - proposant pendant 24 heures des images de la jetée Est et de la plage de Malo-les-Bains, filmées spécifiquement depuis Dunkerque par une équipe mandatée par Warner Bros[281], avec un accompagnement musical et sonore évolutif, évoquant le "tic-tac" d'un compte-à-rebours, des bruits mécaniques, une fréquence cardiaque et sur la fin des sirènes de Stukas. « En 2017, l'espoir est une arme, la survie est une victoire », indique le texte de cette bande-annonce.

Troisième bande-annonce ("Official Main Trailer")

La troisième bande-annonce, d'une durée de 2 minutes 18 secondes, est diffusée le 5 mai 2017[182] à l'issue d'un compte-à-rebours lancé quatre jours plus tôt sur le site officiel du film. Ce décompte a démarré à 400 000, soit le nombre de soldats alliés encerclés dans la poche de Dunkerque au moment du déclenchement de l'opération Dynamo. Plusieurs petits clips de 15 secondes - intitulés "400 000 hommes"[282], "933 navires"[283] , "26 miles"[284] et "9 jours"[285] - ont également précédé ce lancement, avec des images inédites furtives en introduction. Dans cette bande-annonce, une voix-off récite des extraits du célèbre discours de Winston Churchill, We Shall Fight on The Beaches, prononcé le 4 juin 1940 : « Ce qui s'est passé est un désastre militaire colossal (...). Nous irons jusqu'au bout, nous ne nous rendrons jamais (...) Nous nous battrons sur les plages, sur les terrains d'aviation (...) Nous ne nous rendrons jamais. »

En Angleterre, les médias locaux du Dorset relèvent un anachronisme[286] dans un plan large du port de Weymouth où on aperçoit furtivement la Jurassic Skyline, une tour d'observation panoramique inaugurée en 2012.

Prologue IMAX

À partir du 15 décembre 2016, un prologue de Dunkirk - d'une durée de 5 minutes et 20 secondes[287] - est projeté en ouverture du film Rogue One : A Star Wars Story dans 150 salles IMAX dans le monde[288], dont 5 en France et 1 en Belgique.

Ce prologue propose trois séquences mises en parallèle[289] : la première au sol, la seconde en mer, la troisième dans les airs. À Dunkerque, deux soldats - Tommy (Fionn Whitehead) et Gibson (Aneurin Barnard) - doivent transporter un blessé sur un brancard le long la plage de Malo-les-Bains puis sur la jetée Est pour l'embarquer sur un navire-hôpital, alors que l'aviation allemande bombarde le port. En Angleterre, Dawson (Mark Rylance) se prépare à bord du Moonstone, avec son fils Peter (Tom Glynn-Carney), à prêter main-forte pour l'évacuation des soldats encerclés par les Allemands de l'autre côté de la Manche. Un autre jeune homme, George (Barry Keoghan), décide au dernier moment d'embarquer pour la traversée. Dans le ciel, trois Spitfire britanniques volent au-dessus de la mer, lorsqu'ils sont attaqués par un Messerchmitt Bf109 allemand. L'un des pilotes, Collins (Jack Lowden), est pris en chasse par cet appareil ennemi que son camarade d'escadrille Farrier (Tom Hardy) parvient à abattre. Les deux hommes surveillent leur niveau de carburant, la jauge de Farrier étant endommagée à la suite du combat. Le prologue se conclut sur l'image de Farrier qui entend le moteur de son Spitfire s'arrêter et voit son hélice se figer en plein vol.

Ce prologue de Dunkerque est de nouveau projeté dans une centaine de salles IMAX, à partir du 10 mars 2017, en ouverture cette fois de Kong : Skull Island[290]. Christopher Nolan vient le présenter en personne le 29 mars 2017 au CinemaCon de Las Vegas[291].

Du 25 mai au 27 juillet 2017, il est projeté de façon itinérante, dans un cinéma mobile, dans plusieurs villes des États-Unis[292], du Royaume-Uni et des Pays-Bas.

Expositions

À partir du 26 mai 2017, pour marquer le 77e anniversaire de l'évacuation de Dunkerque, des costumes du film sont exposés dans plusieurs lieux symboliques en Angleterre : les uniformes de Kenneth Branagh, Harry Styles et Fionn Whitehead sont montrés au Château de Douvres[293], là-même où l'amiral Bertram Ramsey pilota l'opération Dynamo en 1940, tandis que la tenue de pilote de Tom Hardy est présentée au Royal Air Force Museum de Londres[294].

Le 2 août 2017, une exposition gratuite, intitulée "L'envers du décor", est ouverte au Fonds régional d'art contemporain, à Dunkerque, pour présenter des décors du film : des éléments de la jetée en bois, des soldats en carton, des camions militaires, des trompe-l'oeil, une maquette du navire-hôpital ou encore une fausse cheminée d'épave[295]. Des témoignages audio de figurants du film sont également proposés aux visiteurs. Cette exposition doit durer un an.

Jeux vidéo

Le 6 juin 2017, Wargaming, éditeur des jeux en ligne World of Tanks, World of Warships et World of Warplanes, annonce un partenariat avec Warner Bros. pour promouvoir le film et commémorer la Bataille de Dunkerque[296].

Accueil

Avant-premières

L'avant-première mondiale de Dunkerque s'est déroulée le jeudi 13 juillet 2017 à l'Odeon Leicester Square de Londres, en présence de l'équipe du film, du prince Henry de Galles, de plusieurs vétérans de l'opération Dynamo et de personnalités du showbizz britannique, comme la chanteuse Dua Lipa ou l'actrice et mannequin Clara Paget[297]. Une seconde projection s'est déroulée le même jour, dans la capitale britannique, au BFI Southbank[18], en présence de Christopher Nolan et des acteurs du film.

L'avant-première française s'est tenue à Dunkerque, au cinéma Ociné du Pôle Marine, le dimanche 16 juillet 2017, en présence de Christopher Nolan, Emma Thomas, Harry Styles, Fionn Whitehead, Jack Lowden et Tom Glynn-Carney[298].

Dates de sortie

Le film sort officiellement en France, en Belgique et en Suisse romande le , puis aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni le .

Pays
Drapeau de la France France 19 juillet 2017
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la Suisse Suisse romande
Drapeau de la Suède Suède
Drapeau de la Finlande Finlande
Drapeau de la Norvège Norvège
Drapeau de l'Islande Islande
Drapeau de l'Australie Australie 20 juillet 2017
Drapeau de Chypre Chypre
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Drapeau de la Croatie Croatie
Drapeau du Danemark Danemark
Drapeau de Hong Kong Hong Kong
Drapeau de la Hongrie Hongrie
Drapeau d’Israël Israël
Drapeau de la Malaisie Malaisie
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau des Philippines Philippines
Drapeau du Portugal Portugal
Drapeau de la République tchèque République tchèque
Drapeau de la Russie Russie
Drapeau de la Serbie Serbie
Drapeau de Singapour Singapour
Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
Drapeau de la Slovénie Slovénie
Drapeau de la République de Chine Taïwan
Drapeau de la Thaïlande Thaïlande
Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Drapeau du Canada Canada 21 juillet 2017
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Drapeau du Cambodge Cambodge
Drapeau de l'Égypte Égypte
Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau de l'Estonie Estonie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Inde Inde
Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Drapeau de l'Irlande Irlande
Drapeau de la Lettonie Lettonie
Drapeau de la Lituanie Lituanie
Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau de la Roumanie Roumanie
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de la Turquie Turquie
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 27 juillet 2017
Drapeau de l'Argentine Argentine
Drapeau de l'Autriche Autriche
Drapeau de la Bolivie Bolivie
Drapeau du Brésil Brésil
Drapeau du Chili Chili
Drapeau de la Colombie Colombie
Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis
Drapeau du Liban Liban
Drapeau du Mexique Mexique
Drapeau du Panama Panama
Drapeau du Pérou Pérou
Drapeau de Porto Rico Porto Rico
Drapeau de la Suisse Suisse alémanique
Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud 28 juillet 2017
Drapeau du Venezuela Venezuela
Drapeau de la Grèce Grèce 24 août 2017
Drapeau de l'Italie Italie 31 août 2017
Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1er septembre 2017
Drapeau du Japon Japon 9 septembre 2017

Warner Bros. a décidé de ressortir Dunkerque le 1er décembre 2017, en formats IMAX et 70mm, dans cinquante salles des Etats-Unis, afin d'assurer sa promotion en vue des Oscars. Le film sera projeté dans 250 salles supplémentaires à partir du 24 janvier 2018, au lendemain de l'annonce des nominations[299].

Box-office

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis 188 045 546 $[300] 18
Drapeau de la France France 2 525 630 entrées[301] 15
Monde Monde 525 045 546 $[300] 18

Dunkerque a officiellement franchi le 14 septembre 2017 le cap des 500 millions de $ de recettes dans le monde[302],[303]. C'est le plus grand succès mondial de tous les temps, en termes de recettes, d'un film traitant de la Seconde Guerre Mondiale (sans prise en compte de l'inflation)[1].

Aux Etats-Unis, où il a rapporté plus de 188 millions de $, il se classe derrière Il faut sauver le Soldat Ryan et Pearl Harbor[304]. Il a rassemblé un peu plus de 21 millions de spectateurs américains[305].

Au Royaume-Uni et en Irlande, il est resté quatre semaines d'affilée en tête du box-office[306], générant plus de 50 millions de £ lors de son premier mois d'exploitation, ce qui en fait le deuxième plus gros succès de l'année 2017 outre-Manche derrière La Belle et la Bête[307].

En France, Dunkerque n'est pas parvenu à égaler l'audience de Week-End à Zuydcoote, le film d'Henri Verneuil consacré à l'opération Dynamo, qui avait été vu par 3,1 millions de spectateurs en 1964/1965[308].

Rang Pays Box-office[309] Classement

box-office 2017

1 Drapeau des États-Unis États-Unis 188 millions de $ 11e [310]
2 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 74,8 millions de $ 2e [311]
3 Drapeau de la République populaire de Chine Chine 50,9 millions de $ 39e [312]
4 Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 21,9 millions de $ 17e [313]
5 Drapeau de la France France 21,5 millions de $ 14e [314]
6 Drapeau de l'Australie Australie 18,5 millions de $ 10e [315]
7 Drapeau du Japon Japon 14,8 millions de $ 26e [316]
8 Drapeau de l'Italie Italie 10,6 millions de $ 8e [317]
9 Drapeau de l'Espagne Espagne 10,6 millions de $ 13e [318]
10 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 8,1 millions de $ 5e [319]

Accueil critique

Selon l'agrégateur Rotten Tomatoes, Dunkerque recueille 93 % d'avis positifs sur un total de 339 critiques[320]. L'agrégateur Metacritic lui attribue la note de 94 sur 100 à partir de 52 critiques[321]. En France, le site Allociné lui donne une note de 4,1 sur 5 d'après 25 critiques de presse.

Pour Alexandre Buyukodabas des Inrocks, Nolan signe avec Dunkerque « son film le plus précis, le plus épuré et le plus intense »[326]. Dans L'Obs, François Forestier loue une « belle épopée impressionniste, à hauteur d’homme »[327]. Dans Le Monde, Jacques Mandelbaum salue un film spectaculaire, réussissant à transmettre un sentiment de terreur à travers la narration et le montage, mais estime que la vision parcellaire du film aboutit à masquer la complexité de l'opération Dynamo, notamment la contribution des forces françaises[328]. Même sentiment chez Geoffroy Caillet du Figaro pour qui « le focus choisi par Nolan est si étroit qu'il ne permet pas davantage de comprendre l'épisode historique qu'une caméra GoPro embarquée sur le cheval de Napoléon ne nous aurait renseignés efficacement sur Waterloo »[329]. Dans Libération, Didier Péron et Olivier Lamm soulignent « quelques tableaux de champ de bataille parmi les plus subjuguants jamais vus au cinéma » mais reprochent à Nolan d'« omettre de formuler la plus infime histoire humaine ou morale sur un épisode fondateur de l’histoire européenne »[330].

Distinctions

Récompenses et nominations
Prix Date Pays Récompenses / Catégories Résultat
Globes de Cristal[331] 12 février 2018 Drapeau de la France Meilleur film étranger Nomination
Satellite Awards[332] 10 février 2018 Drapeau des États-Unis Meilleur film Nominations
Meilleur réalisateur pour Christopher Nolan
Meilleur acteur dans un second rôle pour Mark Rylance
Meilleur scénario original
Meilleure photographie pour Hoyte van Hoytema
Meilleure musique originale pour Hans Zimmer
Meilleurs effets visuels
Meilleurs décors
Meilleur montage pour Lee Smith
Meilleur son
Meilleurs costumes pour Jeffrey Kurland
Evening Standard British Film Awards[333] 8 février 2018 Drapeau du Royaume-Uni Meilleur film Nomination
Grammy Awards[334] 28 janvier 2018 Drapeau des États-Unis Meilleure bande-son pour un media visuel pour Hans Zimmer Nomination
SAG Awards[335] 21 janvier 2018 Drapeau des États-Unis Meilleures cascades Nomination
Critics' Choice Awards[332] 11 janvier 2018 Drapeau des États-Unis Meilleur film Nominations
Meilleure distribution
Meilleur réalisateur pour Christopher Nolan
Meilleure photographie pour Hoyte van Hoytema
Meilleurs décors pour Nathan Crowley et Gary Fettis
Meilleurs effets visuels
Meilleure musique pour Hans Zimmer
Golden Globes[336] 7 janvier 2018 Drapeau des États-Unis Meilleur film dramatique Nominations
Meilleur réalisateur pour Christopher Nolan
Meilleure musique de film pour Hans Zimmer
HFCS Awards[337] 6 janvier 2018 Drapeau des États-Unis Meilleur film Nominations
Meilleur réalisateur pour Christopher Nolan
Meilleure photographie pour Hoyte van Hoytema
Meilleure musique originale pour Hans Zimmer
AACTA International Awards[338] 4 janvier 2018 Drapeau de l'Australie Meilleur film Nominations
Meilleur réalisateur pour Christopher Nolan
Meilleur acteur dans un second rôle pour Tom Hardy
Meilleur scénario
Los Angeles Online Film Critics Society Awards[339] 3 janvier 2018 Drapeau des États-Unis Meilleur réalisateur masculin pour Christopher Nolan Nominations
Meilleur montage
Meilleure musique
Meilleures cascades
Meilleur film d'action ou de guerre
Meilleur blockbuster
Meilleure photographie pour Hoyte van Hoytema
Meilleurs effets visuels
North Texas Film Critics Association Best of 2017[340] janvier 2018 Drapeau des États-Unis Meilleur acteur dans un second rôle pour Mark Rylance Nominations
Meilleur réalisateur pour Christopher Nolan
Meilleur film
Meilleure photographie pour Hoyte van Hoytema
PFCS Awards 19 décembre 2017 Drapeau des États-Unis Meilleur film Nominations
Meilleur réalisateur pour Christopher Nolan
Meilleure distribution
Meilleure musique originale
Meilleur montage
Meilleurs décors
Meilleurs effets visuels
SFCS Awards[341] 18 décembre 2017 Drapeau des États-Unis Meilleur film Nominations
Meilleur réalisateur pour Christopher Nolan
Meilleure photographie pour Hoyte van Hoytema
Meilleur montage pour Lee Smith
Meilleure musique originale pour Hans Zimmer
Meilleurs décors pour Nathan Crowley et Gary Fettis
Meilleurs effets visuels pour Andrew Jackson, Andrew Lockley, Scott Fisher et Paul Corbould
VFCC Awards[342] 18 décembre 2017 Drapeau du Canada Meilleur film Nominations
Meilleur réalisateur pour Christopher Nolan
StLFCA Awards[343] 17 décembre 2017 Drapeau des États-Unis Meilleure photographie pour Hoyte van Hoytema Nominations
Meilleur montage pour Lee Smith
Meilleurs décors pour Nathan Crowley et Gary Fettis
Meilleurs effets visuels
Meilleure musique pour Hans Zimmer
Phoenix Critics Circle Awards[344] 16 décembre 2017 Drapeau des États-Unis Meilleur film Nominations
Meilleur réalisateur pour Christopher Nolan
Meiilleure musique pour Hans Zimmer
DFWFCA Awards[345] 13 décembre 2017 Drapeau des États-Unis Meilleur film 6e
Meilleur réalisateur pour Christopher Nolan Finaliste
Meilleure musique pour Hans Zimmer
Dublin Film Critics' Circle Awards[346] 13 décembre 2017 Drapeau de l'Irlande Meilleur film Gagné
Meilleur réalisateur pour Christopher Nolan
Révélation de l'année pour Barry Keoghan (également pour Mise à Mort du Cerf Sacré)
Meilleur scénario pour Christopher Nolan 7e
Meilleure photographie pour Hoyte van Hoytema 2e
CFCA Awards[347] 12 décembre 2017 Drapeau des États-Unis Meilleur réalisateur pour Christopher Nolan Gagné
Meilleur film Nominations
Meilleure direction artistique
Meilleur montage pour Lee Smith
Meilleure musique originale pour Hans Zimmer
Meilleure photographie pour Hoyte van Hoytema
SDFCS Awards 11 décembre 2017 Drapeau des États-Unis Meilleure photographie pour Hoyte van Hoytema Gagné
Meilleur réalisateur pour Christopher Nolan Finaliste
Meilleur montage pour Lee Smith
Meilleurs effets visuels
Meilleur film Nominations
Meilleur scénario original
Meilleurs décors pour Nathan Crowley
Meilleure utilisation de la musique
Atlanta Film Critics Awards[348] 10 décembre 2017 Drapeau des États-Unis Meilleur réalisateur pour Christopher Nolan Gagné
Meilleure photographie pour Hoyte van Hoytema
Top 10
BSFC Awards[349] 10 décembre 2017 Drapeau des États-Unis Meilleure photographie pour Hoyte van Hoytema Gagné
NYFCO Awards[350] 10 décembre 2017 Drapeau des États-Unis Top 10 Gagné
SFFCC Awards[351] 10 décembre 2017 Drapeau des États-Unis Meilleur réalisateur pour Christopher Nolan Nominations
Meilleure photographie pour Hoyte van Hoytema
Meilleurs décors pour Nathan Crowley
Meilleure musique originale pour Hans Zimmer
Meilleur montage pour Lee Smith
BOFCA Awards[352] 9 décembre 2017 Drapeau des États-Unis Meilleur montage pour Lee Smith Gagné
Meilleur film 6e
WAFCA Awards[353] 8 décembre 2017 Drapeau des États-Unis Meilleur réalisateur pour Christopher Nolan Gagné
Meilleur film Nominations
Meilleure distribution
Meilleurs décors pour Nathan Crowley et Gary Fettis
Meilleure photographie pour Hoyte van Hoytema
Meilleur montage pour Lee Smith
Meilleure musique originale pour Hans Zimmer
AFI Awards[354] 7 décembre 2017 Drapeau des États-Unis Films de l'année Gagné
DFCS Awards[355] 7 décembre 2017 Drapeau des États-Unis Meilleur réalisateur pour Christopher Nolan Nomination
LAFCA Awards[356] 3 décembre 2017 Drapeau des États-Unis Meilleur montage pour Lee Smith Gagné
National Board of Review Awards[357] 28 novembre 2017 Drapeau des États-Unis Top films Gagné
Hollywood Professional Association Awards[358] 16 novembre 2017 Drapeau des États-Unis Meilleur montage cinéma pour Lee Smith Gagné
Teen Choice Awards 13 août 2017 Drapeau des États-Unis Révélation cinéma pour Harry Styles Nomination

Polémiques

La représentation et la place de l'armée française

Le journal Le Monde qualifie de « cinglante impolitesse » et de « navrante indifférence »[328] le peu de place accordée à l'armée française dans Dunkerque. « Où sont, dans ce film, les 120 000 soldats français également évacués de Dunkerque ? Où sont les 40 000 autres qui se sont sacrifiés pour défendre la ville face à un ennemi supérieur en armes et en nombre ? », déplore le quotidien. Le Figaro dénonce même une « trahison »[329], reprochant à Christopher Nolan de réduire les Français à « un groupe de silhouettes furtives et dérisoires, censées représenter les 40 000 d'entre eux qui affrontèrent héroïquement l'armée allemande dans Dunkerque bombardée ou ralentirent, à Lille avec la première armée, la progression des blindés de la Wehrmacht ». Dans une tribune publiée dans Le Monde[359], le lieutenant-colonel Jérôme de Lespinois, historien des armées, estime que Dunkerque « conforte l’idée, fausse, que les Anglais sont meilleurs tout seuls ».

« Cette histoire raconte l’expérience britannique à Dunkerque, tout en saluant la résistance française qui l’a rendue possible », nuance l'historien et documentariste britannique Paul Reed[360]. Pour lui, Dunkerque dissipe au contraire l'idée « très répandue en Grande-Bretagne que les Français se sont discrètement rendus au tout début de la guerre, alors qu’en réalité ils se sont encore battus trois semaines après l’évacuation britannique ». En dehors des Spitfire et la DCA des navires britanniques, seuls les Français sont représentés en train de combattre l'ennemi, derrière des barricades, pour protéger l'évacuation. Le personnage de Bolton rappelle également le rôle de l'armée française dans l'opération. Les soldats belges et canadiens, eux, n'apparaissent pas du tout dans le film.

L'absence de troupes et de marins indiens

Le Times of India reproche à Christopher Nolan d'avoir « oublié »[361] la présence, au sein du Corps Expéditionnaire Britannique, de quatre compagnies de soldats indiens des Royal Indian Army Service Corps en charge du transport logistique à dos de mulets[362]. Le quotidien cite également un officier de la Royal Navy, le lieutenant commander Manish Tayal, pour qui le cinéaste « a manqué l'opportunité de parler des lascars », ces marins indiens qui servaient, selon lui, sur les vaisseaux marchands et non marchands venus prêter main-forte lors de l'opération Dynamo.

Dans une tribune publiée dans The Guardian[363], la romancière indienne Sunny Singh  déplore « le manque de visages indiens et africains » dans Dunkerque, dénonçant la faible représentation des troupes coloniales britanniques et françaises à l'écran, où seuls quelques tirailleurs africains apparaissent furtivement. Elle accuse Christopher Nolan d'avoir « choisi de blanchir le passé ».

Toutefois, selon l'historienne Yasmin Khan, « les soldats indiens ont eu un rôle mineur à Dunkerque, bien que déjà notable. Ils se comptaient en centaines plutôt qu'en milliers et étaient surtout engagés dans les compagnies de transport, aidant à acheminer des vivres avec des milliers de mulets qui avaient été envoyés de Bombay »[364].

Clouston et Bolton

Le commandant James Campbell Clouston a inspiré le personnage du commandant Bolton interprété par Kenneth Branagh dans le film. Cet officier de la Royal Navy, d'origine canadienne, était en charge du rembarquement des troupes alliées sur la jetée Est de Dunkerque pendant l'opération Dynamo. Il trouva la mort le 3 juin 1940, à la toute fin de l'évacuation, lorsque le bateau qui le transportait fut bombardé par des avions allemands. Son fils, Dane Clouston, déplore que le nom de son père ne fut pas utilisé dans Dunkerque, ni même mentionné au générique[365]. Il explique au Daily Mail en avoir fait la demande dans une lettre adressée à la production en janvier 2017. « Je comprends qu'il est impossible d'utiliser les noms de chacun correctement dans un film, mais il était le seul responsable de la jetée, il n'y avait personne d'autre qui avait ce rôle. Évidemment, nous sommes très fiers de ce qu'il a accompli et déçus qu'il n'ait pas de reconnaissance », regrette-t-il.

Dans un entretien accordé à USA Today, Christopher Nolan estime que James Campbell Clouston « a une histoire incroyable à laquelle nous n'aurions pas pu rendre justice dans le film »[366]. Son épouse et co-productrice Emma Thomas a répondu à Dane Clouston dans une lettre citée par le Daily Mail[365] : selon elle, le choix d'utiliser des noms fictifs pour les personnages du film a été pris par « par respect pour les vrais héros » de l'opération Dynamo.

Historicité des événements

Les faits réels qui ont inspiré le film

Sur les plages et la jetée

Comme au début du film, la Luftwaffe a bien largué des tracts de propagande au-dessus de Dunkerque pour inciter les soldats alliés à se rendre[367]. La production a juste changé leur apparence pour les rendre plus lisibles pour le spectateur[368].

Plusieurs soldats britanniques ont joué les brancardiers et transporté des blessés pour tenter d'embarquer plus rapidement vers l'Angleterre, comme Tommy (Fionn Whitehead) et Gibson (Aneurin Barnard) dans Dunkerque. Joshua Levine, le consultant historique de Christopher Nolan, cite l'exemple du caporal Charles Nash qui parvint ainsi à s'échapper[369]. Comme les personnages du film, plusieurs soldats se réfugièrent sous la jetée en bois, entre les croisillons, lors d'un raid aérien allemand, dans la matinée du 29 mai 1940, comme en témoigna l'équipage du Manxman, un bateau à vapeur venu évacuer les troupes[370].

Un navire-hôpital britannique, le Isle of Guernsey, fut bien pris pour cible par l'aviation allemande alors qu'il embarquait des blessés, le long de la jetée Est[371]. Mais il ne sombra pas et parvint à regagner l'Angleterre. Un autre navire-hôpital britannique, le Paris, fut en revanche coulé par les bombardements des Stukkas le 2 juin 1940 alors qu'il approchait de Dunkerque[372].

Les plages situées à l'est de Dunkerque, à la frontière franco-belge, près de La Panne, ont bien été désertées à compter du 31 mai 1940 par les troupes britanniques qui avaient été informées que plus aucun bateau ne viendrait les chercher dans ce secteur[373]. C'est l'endroit où Tommy (Fionn Whitehead), Alex (Harry Styles) et Gibson (Aneurin Barnard) s'échouent dans le film après le torpillage du destroyer et où Farrier (Tom Hardy) pose son Spitfire à la fin du film. Ces deux scènes sont filmées sur la digue du Braek, à l'ouest de Dunkerque, mais le montage les situe bien à l'est de la ville, à la limite du périmètre de défense, près des lignes allemandes.

La présence d'un chalutier néerlandais échoué dans ce secteur n'est pas avérée, mais Joshua Levine, le consultant de Christopher Nolan, se réfère à une archive mentionnant l'arrivée à Dunkerque, fin mai 1940, du Johanna, un pêcheur d'anguilles hollandais[373]. Des schuits, petits caboteurs néerlandais, ont en revanche activement participé à l'Opération Dynamo[374].

Comme l'indique le commandant Bolton (Kenneth Branagh) dans le film, les Britanniques continuèrent de rembarquer des soldats français jusqu'au 4 juin 1940, principalement par la jetée Est de Dunkerque, deux jours après avoir évacué leur Corps Expéditionnaire. 123 095 Français figurent parmi les 338 226 combattants extraits de la "poche" de Dunkerque lors de l'opération Dynamo[375].

En mer

Le Sundowner
Charles Lightoller

L'équipage du Moonstone est inspiré de plusieurs véritables équipages de Little Ships, notamment celui du Sundowner. Ce yacht motorisé était conduit par Charles Lightoller, un ancien officier de marine, rescapé du naufrage du Titanic en 1912[376], âgé alors de 66 ans. Comme M.Dawson (Mark Rylance) dans le film, il insista pour effectuer lui-même la traversée[377] alors que l'Amirauté souhaitait réquisitionner son navire pour l'opération Dynamo. Il embarqua avec son fils aîné Roger et un jeune scout marin de 18 ans, Gerald Ashcroft.

Le 1er juin 1940, le Sundowner vint à la rescousse, en mer, de l'équipage du Westerly, en flammes, qu'il ramena vers Dunkerque. Contrairement au Moonstone, il put rejoindre la cité portuaire et évacuer 130 soldats par la jetée Est[378], alors que le yacht ne pouvait en transporter en théorie qu'une vingtaine[379]. Comme M.Dawson, Charles Lightoller avait un autre fils, Brian, pilote de la Royal Air Force, qui fut tué en mission aux commandes d'un bombardier au-dessus de l'Allemagne, le 4 septembre 1939, au lendemain de l'entrée en guerre du Royaume-Uni. Grâce aux informations qu'il lui avait transmises, Lightoller connaissait bien le comportement des avions et des bombardiers, ce qui lui permit d'esquiver les tirs et les bombes lors de l'évacuation, comme le fait le capitaine du Moonstone dans Dunkerque.

La scène des soldats naufragés, brûlés par le mazout qui s'est répandu dans la mer, est quant à elle inspirée par le naufrage du Crested Eagle[381], un bateau à roues à aubes détruit par l'aviation allemande en face de Bray-Dunes.

Dans les airs

Alan Christopher Deere

250 avions britanniques ayant déjà été perdus le 15 mai 1940, la Royal Air Force décida de ne plus déployer d'appareils en France et d'affecter les escadrons dans le sud de l'Angleterre pour mener des missions vers le territoire français[382], comme le font Collins (Jack Lowden) et Farrier (Tom Hardy) dans le film.

L'atterrissage en urgence de Farrier sur la plage est inspiré par celui effectué par l'as néo-zélandais Alan Christopher Deere , le 28 mai 1940[383],[384], sur une plage belge, après avoir été touché par un Dornier Do 17 allemand. Le pilote se blessa à l'arcade sourcilière mais ne fut pas capturé par les Allemands comme le personnage du film. Deere parvint à rejoindre en camion la jetée Est de Dunkerque et à embarquer pour l'Angleterre, non sans avoir essuyé les critiques des soldats britanniques qui lui reprochaient l'inaction de la Royal Air Force alors qu'il combattait depuis dix jours dans les airs, aux commandes de son Spitfire[385]. Dans le film, c'est Collins (Jack Lowden) qui est confronté aux reproches des soldats évacués, à son retour en Angleterre.

L'amerrissage de Collins est en partie inspiré par celui effectué le 31 mai 1940 par Eric Barwell aux commandes de son Defiant[386]. Endommagé par des bombardiers allemands Heinkel qui menaçaient un convoi de Little Ships[387], il hésita à s'éjecter avant de choisir d'amerrir à proximité de deux destroyers et de bateaux de pêche. Contrairement à Collins, il parvint à s'extraire lui-même de l'appareil et à sauver son canonnier, avant d'être hissé à bord d'un des destroyers. Joshua Levine, le consultant historique de Christopher Nolan, cite également le cas du sergent Jack Potter qui parvint à amerrir à bord de son Spitfire endommagé, le 1er juin 1940, à proximité des côtes anglaises[386]. L'appareil flotta quelques dizaines de secondes avant de commencer à sombrer, entraînant sous l'eau son pilote, piégé par son parachute qu'il avait déployé pour s'en servir comme bouée. Potter réussit à se libérer[388], avant d'être repêché par l'équipage d'un bateau français.

Anachronismes et inexactitudes

Le nez jaune des Messerschmitt

Dans le film, les Messerschmitt Bf109 allemands arborent un nez peint en jaune, alors que ce type de décoration n'est apparue qu'à partir d'août 1940, deux mois après l'opération Dynamo. « Il fallait qu'on puisse rapidement les identifier. (...) Le plus évident, c'était de coller un gros nez jaune à l'ennemi. Et puis ça avait de la gueule », justifie Nathan Crowley, le chef décorateur du film[232].

L'architecture dunkerquoise

La ville de Dunkerque ayant été détruite à 90 %[389] pendant la Seconde Guerre mondiale, Christopher Nolan a du parfois composer avec des bâtiments contemporains. Lorsque Tommy (Fionn Whitehead) rencontre Gibson (Aneurin Barnard) sur la dune, les maisons en arrière-plan, situées boulevard Jean-Baptiste Trystram à Leffrinckoucke, sont de construction nettement postérieures aux années 1940, avec la présence de fenêtres de toit. Même chose pour les hangars situés sur le port de Dunkerque. Depuis la plage de Malo-les-Bains, on aperçoit le bâtiment du Fonds régional d'art contemporain, inauguré en 2013. Les stores des cafés et restaurants de la digue de Mer de Malo-les-Bains et des immeubles modernes de Dunkerque sont visibles lors du survol de la plage par le Spitfire de Farrier (Tom Hardy). Les grandes grues de l'usine sidérurgique ArcelorMittal, aperçues en arrière plan, sur la plage de la digue du Braek, sont également de construction postérieure aux années 1940. Dans le livre Making of Dunkirk, Christopher Nolan semble assumer certains de ces anachronismes. « La règle de base que j'ai essayé de donner à tous mes départements était : "Faites de la façon la plus intemporelle et contemporaine possible, jusqu'au point de distraction". Nous voulions vraiment que le monde ressemble au monde d'aujourd'hui. C'est le monde dans lequel nous vivons aujourd'hui. L'esthétique change, mais elle ne change pas aussi fondamentalement que l'histoire du cinéma nous le fait croire parfois », explique-t-il[390].

L'éclairage public

Lorsque Gibson (Aneurin Barnard) observe les bombardements sur Dunkerque, de nuit, depuis le destroyer, on aperçoit de l'éclairage public, alors que la ville en était privée pendant l'opération Dynamo[391].

Les conditions météorologiques

Pendant la deuxième semaine de tournage à Dunkerque[56], Christopher Nolan a été confronté à des conditions météorologiques très difficiles[392], avec des vents violents, de la pluie et une mer très agitée qui endommagea le décor de la jetée en bois[393]. Ce n'était pas le cas, en 1940, lors de la véritable opération Dynamo qui bénéficia d'un temps globalement clément[394], ce qui contribua à son succès. Mais le cinéaste s'est finalement accomodé de cette mauvaise météo jugeant le rendu plus spectaculaire. « Je pense qu'il y a beaucoup de supers plans dans le film qui ont été tournés les jours où personne n'aurait normalement tourné », estime-t-il[393].

Autour du film

Retombées économiques du tournage

En France

En juin 2016, le maire de Dunkerque, Patrice Vergriete, estime à au moins 100 000 euros par jour les retombées économiques du tournage pour la ville et ses environs (chambres d'hôtel, restauration...)[395]. Six mois plus tard, Jean-Yves Frémont, son adjoint au développement du tourisme, évalue ces retombées entre 5 et 7 millions d'euros au total[396]. En juillet 2017, le Centre National du Cinéma indique que le tournage a généré 19 millions d'euros de dépenses dans la région Hauts-de-France, dont la moitié pour la ville de Dunkerque[397].

À la suite du tournage, la ville et la communauté urbaine de Dunkerque ont décidé d'agrandir le Mémorial du Souvenir du Bastion 32, rebaptisé Musée de Dunkerque 1940 - Opération Dynamo[398]. La surface a été doublée pour s'étendre sur 1 400 m2 au total. L'inauguration de ce nouveau musée agrandi s'est déroulée le 12 juillet 2017[399], juste avant la sortie du film. Profitant du succès de Dunkerque, il accueille 30 000 visiteurs en quatre mois, contre 28 000 l'année précédente, d'avril à septembre 2016[400].

Aux Pays-Bas

Selon la chaîne de télévision locale Omroep Flevoland[401], le tournage de Dunkerque a contribué à une année record pour l'hôtellerie à Urk, avec 11 000 nuitées réservées en 2016.

Au Royaume-Uni

Selon le Dorset Echo, le tournage de Dunkerque aurait généré 128 000 £ de retombées pour le comté du Dorset (environ 32 000 £ en moyenne par jour)[402].

L'opération Dynamo au cinéma

Avant Christopher Nolan, d'autres cinéastes se sont penchés sur la Bataille de Dunkerque et l'opération Dynamo :

Jusqu'à présent, Christopher Nolan est le seul réalisateur, avec Henri Verneuil, à avoir reconstitué l'opération Dynamo sur les véritables plages du Dunkerquois. Henry King et William Wyler avaient tourné tous deux en Californie : le premier à Point Mugu et sur un grand lac de 18 hectares surnommé "Lake Michigan"[405], le second dans les studios de la MGM à Los Angeles. Leslie Norman avait choisi Rye et Camber dans le Sussex (sud-est de l'Angleterre). Joe Wright avait recréé Malo-les-Bains à Redcar[406], une station balnéaire du Yorkshire du Nord (nord-est de l'Angleterre). Lone Scherfig, elle, a tourné au Pays de Galles[407].

Christopher Nolan assure ne pas avoir vu le Dunkerque de 1958 avant de tourner son film[14]. « Je ne connaissais même pas son existence avant de lancer la production de Dunkerque. Dès que j’ai commencé à me renseigner sérieusement sur les événements, ce film est très vite réapparu. Mais je n’ai pas voulu le revoir. Une des raisons pour lesquelles je désirais raconter cette histoire, c’est que je pensais qu’il fallait la raconter de manière moderne, pour les spectateurs d’aujourd’hui. »

Notes et références

  1. a et b (en) « All Time Worldwide Box Office Grosses », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 10 septembre 2017)
  2. (en) « Dunkirk becomes the highest grossing WWII film of all time », Flickering Myth,‎ (lire en ligne)
  3. (en) « Hans Zimmer to Score Christopher Nolan’s ‘Dunkirk’ | Film Music Reporter », sur Film Music Reporter, (consulté le 25 août 2017)
  4. Jérôme Nicod, « Musique/ Dunkerque par Hans Zimmer : critique », sur cinechronicle.com, (consulté le 25 août 2017)
  5. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage.qc.ca (consulté le 14 septembre 2017)
  6. (en) James Mottram, The Making of Dunkirk, Londres, Titan Books, (ISBN 9781785656798), p. 19
  7. Joshua Levine, Dunkerque, le livre officiel du film événement, Paris, HarperCollins France, (ISBN 979-1-0339-0173-0), p. 330
  8. « PressReader.com - Connecting People Through News », sur www.pressreader.com (consulté le 4 mars 2017)
  9. a, b, c et d « EXCLU : Christopher Nolan et ses collaborateurs révèlent 7 infos sur Dunkerque », Premiere.fr,‎ (lire en ligne)
  10. (en) « Director - Hollywood Salaries 2016: Who Got Raises (and Who Didn't), From Movie Stars to Showrunners », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 30 septembre 2016)
  11. « Christopher Nolan à Dunkerque : 5 questions sur un tournage hollywoodien », sur France 3 Nord Pas-de-Calais,
  12. a, b, c, d, e et f (en) « Spitfires, flotillas of boats, rough seas and 1,000 extras: Christopher Nolan on the making of Dunkirk, his most challenging film to date », The Telegraph,‎ (lire en ligne)
  13. a et b (en) « Christopher Nolan curates BFI Southbank season of influences on new film Dunkirk », British Film Institute,‎ (lire en ligne)
  14. Joshua Levine, Dunkerque, le livre officiel du film événement, Paris, HarperCollins France, (ISBN 979-1-0339-0173-0), p. 20
  15. Joshua Levine, Dunkerque: Le livre officiel du film événement, Paris, HarperCollins France, (ISBN 979-1-0339-0173-0), p. 15
  16. « La musique du film "Dunkerque", composée par Hans Zimmer, en vente le 21 juillet - France 3 Hauts-de-France », France 3 Hauts-de-France,‎ (lire en ligne)
  17. a et b Joshua Levine, Dunkerque: Le livre officiel du film événement, Paris, HarperCollins France, (ISBN 979-1-0339-0173-0), p. 25, 26, 27
  18. (en) Stephen Jones, « Last surviving WWII Dunkirk evacuation 'beach master' Vic Viner dies, aged 99 », (consulté le 30 septembre 2016)
  19. (en) Sinclair McKay, Dunkirk: From Disaster to Deliverance - Testimonies of the Last Survivors, Aurum Press Ltd, , 352 p. (ISBN 978-1781312940)
  20. « Ce qu’on sait de Dunkirk, le prochain Christopher Nolan », sur Warner Bros. France,
  21. « Repérages à Dunkerque pour le prochain film de Christopher Nolan sur l'opération "Dynamo" », France 3 Nord Pas-de-Calais,‎ (lire en ligne)
  22. a et b (en) ODE, « ‘Harry Styles went through a gruelling audition process’ says Dunkirk co-star Jack Lowden », sur Youtube, (consulté le 1er novembre 2016)
  23. (en) Dave McNary, « Harry Styles, Fionn Whitehead to Star in Christopher Nolan WW2 Action-Thriller ‘Dunkirk’ », Variety,‎ (lire en ligne)
  24. (en) Amy Kaufman, « Christopher Nolan reveals what makes the war story 'Dunkirk' a great suspense thriller », Los Angeles Times,‎ (ISSN 0458-3035, lire en ligne)
  25. (en) James Mottram, The Making of Dunkirk, Londres, Titan Books, (ISBN 9781785656798), p. 28
  26. « "Dunkirk" : Harry Styles prend la pose une dernière fois avec ses fans dunkerquoises », sur France 3 Nord Pas-de-Calais,
  27. « Harry Styles en mode footing en France, c'est la VIDÉO à voir absolument ! », sur Fan2.fr,
  28. « "Dunkirk" : des fans d'Harry Styles se cotisent pour restaurer un "Little Ship" de l'Opération Dynamo - France 3 Nord Pas-de-Calais » (consulté le 21 août 2016)
  29. (en) « Harry Styles Talks 'Intense And Ambitious' Filming Of Dunkirk | MTV UK »,
  30. (en) « Christopher Nolan Eyes Newcomer Fionn Whitehead for Lead in 'Dunkirk' », TheWrap,‎ (lire en ligne)
  31. a et b (en) « Fionn Whitehead, Stars of Tomorrow 2016 », Screen Daily,‎ (lire en ligne)
  32. (en) « Katherine Kelly says HIM is "very different" for ITV », Digital Spy,‎ (lire en ligne)
  33. a et b (en) Josh Rottenberg, « How Fionn Whitehead went from washing dishes to starring in Christopher Nolan's 'Dunkirk' », Los Angeles Times,‎ (ISSN 0458-3035, lire en ligne)
  34. a, b et c (en) Kevin P.Sullivan, « Dunkirk - Meet Fionn Whitehead, the unknown Brit at the center of Christopher Nolan's new military thriller », Entertainment Weekly,‎ (lire en ligne)
  35. (en) « Barry Keoghan, Stars of Tomorrow 2015 », Screen Daily,‎ (lire en ligne)
  36. (en) « Brian Vernel, Stars of Tomorrow 2015 », Screen Daily,‎ (lire en ligne)
  37. (en) « Stars of Tomorrow 2017: Tom Glynn-Carney (actor) », Screen Daily,‎ (lire en ligne)
  38. (en) « Screen unveils Stars of Tomorrow 2016 with BFI London Film Festival », Screen Daily,‎ (lire en ligne)
  39. « Le casting de figurants pour "Dunkirk", le prochain film de Christopher Nolan », France 3 Nord Pas-de-Calais,‎ (lire en ligne)
  40. « "Dunkirk" de Christopher Nolan : des dizaines de femmes tentent leur chance au casting ! », France 3 Nord Pas-de-Calais,‎ (lire en ligne)
  41. Le Phare Dunkerquois, « Nouveau casting pour incarner des marins britanniques à Dunkerque », Le Phare Dunkerquois,‎ (lire en ligne)
  42. « "Dunkirk" : des décors du film sont déjà arrivés aux Pays-Bas pour la suite du tournage », France 3 Nord Pas-de-Calais,‎ (lire en ligne)
  43. « "Dunkirk" : reprise du tournage aux Pays-Bas, nouveau casting de figurants en Angleterre », France 3 Nord Pas-de-Calais,‎ (lire en ligne)
  44. « "Dunkirk" : grâce à Nolan, le visage de cet étudiant nordiste est désormais connu dans le monde entier - France 3 Hauts-de-France », France 3 Hauts-de-France,‎ (lire en ligne)
  45. a, b et c (en) « Biography | Kim Hartman », sur www.kimhartman.co.uk (consulté le 20 juillet 2017)
  46. a et b « Dunkirk : les premières images du tournage », sur France 3 Nord Pas-de-Calais,
  47. a et b « Secrets, anecdotes... le tournage de "Dunkirk" de A à Z », sur France 3 Nord Pas-de-Calais,
  48. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u et v « Tournage de "Dunkirk" : du grand spectacle en mer », sur France 3 Nord Pas-de-Calais,
  49. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s et t « "Dunkirk" : 24 jours de tournage à Dunkerque avec Christopher Nolan », sur France 3 Nord Pas-de-Calais,
  50. « Tournage de "Dunkirk" : les grandes manœuvres sur la plage », sur France 3 Nord Pas-de-Calais,
  51. « "Dunkirk" : l'épave de l'"Adroit" reconstituée pour les derniers jours de tournage - France 3 Nord Pas-de-Calais » (consulté le 20 août 2016)
  52. a et b Nord Littoral, « Dunkirk: les avions de Nolan ont débarqué à Marck, allez les voir! »,
  53. La Voix du Nord, « Originaire de Calais, Guy Belegaud réalisera les décors de la superproduction « Dunkirk » »,
  54. « "Dunkirk" : la digue de Malo métamorphosée pour le tournage de Christopher Nolan », sur France 3 Nord Pas-de-Calais,
  55. « Dunkirk : le Maillé-Brézé, monument historique, arrive pour le tournage du film de C. Nolan », France 3 Nord Pas-de-Calais, .
  56. a et b La Voix du Nord, « Dunkerque: pour «Dunkirk», le Princess-Elizabeth retrouve les lieux de ses exploits (VIDÉO) »,
  57. « Oye-Plage : sa collection de véhicules militaires au générique du film "Dunkirk" », sur La Voix du Nord,
  58. (en) Jack Taggart (équipe costumes de Dunkirk), « Squeezed in one last day trip to Paris.... », sur www.facebook.com,
  59. (nl) Damy Van Aken (figurant et navigateur sur le "Regge"), « Photo Instagram de Damy Van Aken • 20 juin 2016 à 17h35 UTC », sur Instagram,
  60. a et b « "Dunkirk" : reprise du tournage aux Pays-Bas, nouveau casting de figurants en Angleterre », sur France 3 Nord Pas-de-Calais,
  61. (nl) « Urk - Hoge schermen rond filmopnames Dunkirk », Omroep Flevoland,‎ (lire en ligne)
  62. Tilman Treante, « Hoogeveen Airport Dunkirk 2017 Movie 15 jul 2016 », (consulté le 4 mars 2017)
  63. (nl) « Is Harry Styles wel de grootste ster van de film Dunkirk? Of is het de Bristol Blenheim!? », sur Aironline.nl,
  64. (nl) « G-AWHK Hispano HA-1112-M1L Buchon als nieuwe filmster op Lelystad Aiport », sur Aironline.nl,
  65. a et b (nl) « Drie Spitfires op missie boven Lelystad Airport », sur Aironline.nl,
  66. Richard Oost, « Dunkirk Model Aircraft Landing », sur Youtube,
  67. Richard Oost, « Dunkirk Filming on the Moonstone 7th of July 2016 », (consulté le 4 mars 2017)
  68. « "Dunkirk" : effervescence à Swanage en Angleterre pour la suite du tournage », sur France 3 Nord Pas-de-Calais,
  69. a et b « Christopher Nolan a terminé le tournage extérieur de "Dunkirk" », sur France 3 Nord Pas-de-Calais,
  70. (en) info@blue-compass.com, « Jordan Bosher, Actor », sur Casting Call Pro (consulté le 24 décembre 2016)
  71. (en) « Harry Styles looks the part as filming wraps for Dunkirk in Swanage », Mail Online,‎ (lire en ligne)
  72. (en) « Cillian Murphy and Harry Styles film scenes for Dunkirk in Weymouth », Mail Online,‎ (lire en ligne)
  73. a, b, c, d et e (en) « Dunkirk – Filming the Aerial Scenes for the Epic Movie », sur Warbirds News,
  74. Joshua Levine, Dunkerque, le livre officiel du film événement, Paris, HarperCollins France, (ISBN 979-1-0339-0173-0), p. 347
  75. (en) « Aneurin Barnard on Twitter » (consulté le 24 août 2016)
  76. (en) « Filming Activity at Point Vicente Interpretive Center and Point Vicente Lighthouse on August 15th-September 2nd », sur Facebook,
  77. (en) « Nolan Fans Forums »,
  78. (en) « Tom Hardy makes his FIRST appearance on the set of WWII film Dunkirk », sur Daily Mail,
  79. « Christopher Nolan a bouclé le tournage de "Dunkirk" aux Etats-Unis », sur France 3 Nord Pas-de-Calais,
  80. « Le Maillé Brézé (Bâtiment Musée Naval Monument Patrimoine Nantes) - Nantes 44187 », sur www.maillebreze.com (consulté le 21 août 2016)
  81. a, b et c (en) James Mottram, The Making of Dunkirk, Londres, Titan Books, (ISBN 9781785656798), p. 48
  82. (nl) « Home - mlv Castor », sur Loodsboot Castor (consulté le 21 août 2016)
  83. (nl) « Ex M809 Hrms Naaldwijk | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 21 août 2016)
  84. (nl) « Zkkharlingen », sur www.zkkharlingen.nl (consulté le 21 août 2016)
  85. (en) LMA Limited, « The Medusa Trust, preserving the small naval vessel of World War II », sur www.hmsmedusa.org.uk
  86. (en) Shellburst, « HMS Medusa (HDML 1387) Historic Survivor of D-Day », sur www.dday.center
  87. (en) « HMS Medusa · National Historic Ships UK », sur www.nationalhistoricships.org.uk (consulté le 5 août 2017)
  88. a, b et c (en) « MTB 102 · National Historic Ships UK », sur www.nationalhistoricships.org.uk (consulté le 21 août 2016)
  89. (en) « MTB 102 », sur www.mtb102.com
  90. (en) « USAREUR Units & Kasernes, 1945 - 1989 », sur www.usarmygermany.com (consulté le 30 août 2016)
  91. « Patrol Vessel Ex US NavyTMSY Fully Functional A vendre, 24.05m, 1952 | Boatshed Bourgogne », sur boatshed.com (consulté le 30 août 2016)
  92. (en) « Sandwich is the new home for P22 gunboat », Kent Online,‎ (lire en ligne)
  93. Joshua Levine, Dunkerque, le livre officiel du film événément, Paris, HarperCollins France, (ISBN 979-1-0339-0173-0), p. 347
  94. (en) « Caronia | Association of Dunkirk Little Ships », sur www.adls.org.uk (consulté le 23 août 2016)
  95. (en) « Caronia · National Historic Ships UK », sur www.nationalhistoricships.org.uk (consulté le 5 août 2017)
  96. (en) « Elvin | Association of Dunkirk Little Ships », sur www.adls.org.uk (consulté le 23 août 2016)
  97. (en) « Elvin · National Historic Ships UK », sur www.nationalhistoricships.org.uk (consulté le 5 août 2017)
  98. (en) « Endeavour | Association of Dunkirk Little Ships », sur www.adls.org.uk (consulté le 23 août 2016)
  99. (en) « LEIGH’S ENDEAVOUR BOAT TO STAR IN DUNKIRK FILM », sur Leigh Times,
  100. (en) « Endeavour · National Historic Ships UK », sur www.nationalhistoricships.org.uk (consulté le 5 août 2017)
  101. (en) « Hilfranor | Association of Dunkirk Little Ships », sur www.adls.org.uk (consulté le 23 août 2016)
  102. (en) « Hilfranor · National Historic Ships UK », sur www.nationalhistoricships.org.uk (consulté le 5 août 2017)
  103. (en) « Mary Jane | Association of Dunkirk Little Ships », sur www.adls.org.uk (consulté le 23 août 2016)
  104. (en) « MARY JANE · National Historic Ships UK », sur www.nationalhistoricships.org.uk (consulté le 5 août 2017)
  105. (en) « 'A missing Little Ship' arrives at Hull Marina — BWML », (consulté le 25 août 2016)
  106. (en) « Mimosa | Association of Dunkirk Little Ships », sur www.adls.org.uk (consulté le 23 août 2016)
  107. (en) « Dunkirk hero is ruling the waves again: Historic WWII little ship New Britannic chugs up the Thames for the Jubilee pageant », sur Daily Mail,
  108. (en) « New Britannic | Association of Dunkirk Little Ships », sur www.adls.org.uk (consulté le 23 août 2016)
  109. (en) « New Britannic », sur Conyer Cruising Club (consulté le 24 août 2016)
  110. (en) « New Britannic · National Historic Ships UK », sur www.nationalhistoricships.org.uk (consulté le 5 août 2017)
  111. (en) « Nyula previously Betty | Association of Dunkirk Little Ships », sur www.adls.org.uk (consulté le 23 août 2016)
  112. (en) « Papillon | Association of Dunkirk Little Ships », sur www.adls.org.uk (consulté le 23 août 2016)
  113. (en) « Papillon · National Historic Ships UK », sur www.nationalhistoricships.org.uk (consulté le 5 août 2017)
  114. « Dunkerque : le "Princess Elizabeth", bateau de l'Opération Dynamo, va accueillir un restaurant - France 3 Nord Pas-de-Calais », France 3 Nord Pas-de-Calais,‎ (lire en ligne)
  115. « "Dunkerque" : une avant-première aura lieu à Dunkerque en présence de Christopher Nolan - France 3 Hauts-de-France », France 3 Hauts-de-France,‎ (lire en ligne)
  116. (en) « White Heather now RIIS I | Association of Dunkirk Little Ships », sur www.adls.org.uk (consulté le 23 août 2016)
  117. (en) « Riis 1 · National Historic Ships UK », sur www.nationalhistoricships.org.uk (consulté le 5 août 2017)
  118. (en) « The Medway Queen Preservation Society - Journal | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 30 août 2016)
  119. (en) « Massey Shaw Fireboat - Journal | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 30 août 2016)
  120. (en) « LWLies 70: The Dunkirk issue », Little White Lies,‎ (lire en ligne)
  121. « 1939 Classic Motor Sailor 44' Boat for sale », sur www.boatersresources.com (consulté le 26 mai 2017)
  122. « Revlis for sale », sur Flickr (consulté le 26 mai 2017)
  123. (en) « Charities We Support », sur www.nostressyachting.com (consulté le 26 mai 2017)
  124. (en) James Mottram, The Making of Dunkirk, Londres, Titan Books, (ISBN 9781785656798), p. 49
  125. (no) « M/S Rogaland - Hovedside », sur www.gamlerogaland.no (consulté le 21 août 2016)
  126. (en) « Prunella · National Historic Ships UK », sur www.nationalhistoricships.org.uk (consulté le 12 septembre 2016)
  127. (en) « Maldon sailing barge to feature in Dunkirk war movie with Tom Hardy and Harry Styles », sur Maldon and Burnham Standard (consulté le 21 décembre 2016)
  128. (en) « XYLONITE », sur XYLONITE (consulté le 21 août 2016)
  129. (en) « Xylonite · National Historic Ships UK », sur www.nationalhistoricships.org.uk (consulté le 5 août 2017)
  130. (en) « Fancy Living On A Ship From The Dunkirk Film? », Rightmove Property News,‎ (lire en ligne)
  131. (en) « BARGE LOTTE - À propos | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 25 août 2016)
  132. « Julien Valcke - Photographe - Journal | Facebook », sur www.facebook.com,
  133. « Fondation du patrimoine maritime et fluvial », sur www.patrimoine-maritime-fluvial.org (consulté le 22 août 2016)
  134. « Dossier 5 – La Goele, Bateau d’Intérêt Patrimonial », (consulté le 22 août 2016)
  135. (en) « Home - The Henry Finlay - Ex RNLI Lifeboat / 2013 », sur www.henryfinlay.co.uk (consulté le 29 août 2016)
  136. (en) « Henry Finlay · National Historic Ships UK », sur www.nationalhistoricships.org.uk (consulté le 29 août 2016)
  137. (nl) « Regge », sur www.varenderfgoed.nl (consulté le 22 août 2016)
  138. (nl) « Urk - Bijzonder historisch vrachtschip in haven », sur Omroep Flevoland,
  139. (nl) 4ice Productions | S. Theuns, « Stichting Maritiem-Historische Databank », sur www.marhisdata.nl (consulté le 22 août 2016)
  140. a, b, c, d, e, f et g (en) Richard Oost, « Dunkirk Fleet entering Port of Urk », sur Youtube,
  141. a et b (nl) « Scheepsregister Stichting Historische Westhaven Urk », sur www.westhaven.opurk.nl (consulté le 22 août 2016)
  142. (nl) « Geschiedenis | Urker Noordzee Botter », sur urkernoordzeebotter.nl (consulté le 22 août 2016)
  143. (en) « Ships Used For Filming For The World War Ii Action Thriller Dunkirk By Urk Netherlands July 2016 Stock Photo 461766685 : Shutterstock », sur www.shutterstock.com (consulté le 22 août 2016)
  144. (nl) « Verslag van uitgeoefende activiteiten 2013 », sur Stitching Urker Botter
  145. (en) « Ship Used For Filming For The World War Ii Action Thriller Dunkirk By Urk Netherlands 12 July 2016 Stock Photo 451971067 : Shutterstock », sur www.shutterstock.com (consulté le 29 août 2016)
  146. (nl) « Jacob van Berlijn | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 22 août 2016)
  147. (en) « Joyce · National Historic Ships UK », sur www.nationalhistoricships.org.uk (consulté le 21 août 2016)
  148. a et b (en) Dan Shepperd, « Dunkirk filming in Weymouth 27th July (stabilised an colour corrected version) », sur Youtube,
  149. (en) « Cirrus · National Historic Ships UK », sur www.nationalhistoricships.org.uk (consulté le 5 mai 2017)
  150. (en) Alamy Limited, « Stock Photo - Harry Styles and Tom Hardy fans wait in Weymouth, Dorset as they are due to be filming the war movie Dunkirk. Weymouth harbour has period vehicles and boats for the WWII », sur Alamy (consulté le 5 mai 2017)
  151. (en) « Condorline · National Historic Ships UK », sur www.nationalhistoricships.org.uk (consulté le 8 septembre 2016)
  152. (en) « Dunkirk Film Set - Weymouth - 28.07.16 », sur Flickr (consulté le 8 septembre 2016)
  153. (en) « Queen Galadriel | Falmouth Tall Ships Regatta 2014 », sur www.falmouthtallships.co.uk (consulté le 22 août 2016)
  154. (en) « Queen Galadriel », (consulté le 22 août 2016)
  155. a et b (en) « Cirdan Sailing Trust - Journal | Facebook », sur www.facebook.com,
  156. (en) « The Excelsior Trust - Sail on board our historic ship », sur Excelsior Trust (consulté le 22 août 2016)
  157. (en) « Excelsior · National Historic Ships UK », sur www.nationalhistoricships.org.uk (consulté le 5 août 2017)
  158. (en) « Excelsior Trust - Journal | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 22 août 2016)
  159. (en) « Moonfleet Adventure Sail Training », sur Moonfleet Adventure Sail Training (consulté le 22 août 2016)
  160. (en) « Vessel details for: KINGSTON (Tug) - IMO 5344437, MMSI 235013963, Call Sign MZXE7 Registered in United Kingdom | AIS Marine Traffic », sur MarineTraffic.com (consulté le 21 août 2016)
  161. « Kingston. Un vétéran toujours très vaillant », sur Le Télégramme,
  162. a et b (en) « Tug and Towage Services - Tug Fleet », sur www.tugsandtowage.com (consulté le 21 août 2016)
  163. (en) « SANDSFOOT CASTLE - Tug - Details and current position IMO 8891065 MMSI 0 | Vessels | VesselFinder », sur www.vesselfinder.com (consulté le 22 août 2016)
  164. (en) coastlinecruises.com, « Coastline Cruises - Jurassic Coastline Cruises and Ferry Services », sur coastlinecruises.com (consulté le 8 septembre 2016)
  165. (en) « My Girl · National Historic Ships UK », sur www.nationalhistoricships.org.uk (consulté le 5 août 2017)
  166. (en) « Newscom Image : wennphotosfive918502 », sur www.newscom.com (consulté le 8 septembre 2016)
  167. (en) « Is Hollywood on its way to Dorset? Casting call for wartime film believed to be Dunkirk », sur Dorset Echo (consulté le 4 mai 2017)
  168. (en) « Pilkington · National Historic Ships UK », sur www.nationalhistoricships.org.uk (consulté le 5 août 2017)
  169. Dan Shepperd, « Dunkirk (2017, dir Christopher Nolan) filming in Weymouth harbour. (Steady version) », (consulté le 5 août 2017)
  170. (en) « SURPRISE FY759 RIVER FOWEY », sur fishing-vessels.co.uk (consulté le 11 septembre 2016)
  171. a et b (en) « Aaran Guest House - Journal | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 11 septembre 2016)
  172. (en) « RAMPANT WH148 WEYMOUTH », sur fishing-vessels.co.uk (consulté le 11 septembre 2016)
  173. a et b (en) Chas Alexander: Chasalexander.com, « Quest Underwater Services - specialist underwater salvage and marine construction company operating in Portland », sur questmarine.co.uk (consulté le 14 septembre 2016)
  174. a, b, c, d et e Warner Bros. France, « Dunkerque - Bande Annonce Officielle (VOST) - Christopher Nolan », (consulté le 5 mai 2017)
  175. (en) « Weymouth RNLI », sur www.weymouthlifeboat.org.uk (consulté le 6 mai 2017)
  176. (en) « Dart Fisher | Offshore Wind Vessels », sur vessels.offshorewind.biz (consulté le 28 mai 2017)
  177. « Carlin Boat Charters, Offshore & WindfarmSupport Vessels, Home page », sur Carlin Boat Charters, Offshore & WindfarmSupport Vessels, Home page (consulté le 28 mai 2017)
  178. (en) « Windcrew workboats | Facebook », sur www.facebook.com
  179. (en) Chas Alexander: Chasalexander.com, « Quest Underwater Services - specialist underwater salvage and marine construction company operating in Portland », sur questmarine.co.uk (consulté le 14 septembre 2016)
  180. « BB Photo Vidéo - Journal | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 15 septembre 2016)
  181. « "Dunkirk" : malgré les intempéries, le tournage de Nolan se poursuit à Dunkerque », sur France 3 Nord Pas-de-Calais,
  182. (en) « Ships Used For Filming For The World War Ii Action Thriller Dunkirk By Urk Netherlands July 2016 Stock Photo 472148686 : Shutterstock », sur www.shutterstock.com (consulté le 14 septembre 2016)
  183. (en) « Newscom Image : wennphotosfive919996 », sur www.newscom.com (consulté le 14 septembre 2016)
  184. Susan Hogben, « The Eve of filming Dunkirk in Weymouth », (consulté le 5 août 2017)
  185. Vincent Gourdel, « Location Semi rigide Bateaux Granville, Manche, Normandie », sur www.bluelife-granville.fr (consulté le 1er novembre 2016)
  186. « BB Photo Vidéo - Journal | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 1er novembre 2016)
  187. Vincent Gourdel, « Location Semi rigide Bateaux Granville, Manche, Normandie », sur www.bluelife-granville.fr (consulté le 14 septembre 2016)
  188. Vincent Gourdel, « Location Semi rigide Bateaux Granville, Manche, Normandie », sur www.bluelife-granville.fr (consulté le 14 septembre 2016)
  189. (en) « Harry Styles, Fionn Whithead Filming For The World War Ii Action Thriller Dunkirk By Urk Netherlands July 2016 Stock Photo 471630173 : Shutterstock », sur www.shutterstock.com (consulté le 14 septembre 2016)
  190. « Lamanage du port de Dunkerque », sur www.lamanage-dunkerque.com (consulté le 1er novembre 2016)
  191. « BB Photo Vidéo - Journal | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 1er novembre 2016)
  192. « Ville de Dunkerque », sur www.facebook.com (consulté le 16 avril 2017)
  193. « Marine marchande Aventureux », sur www.marine-marchande.net (consulté le 15 septembre 2016)
  194. a, b, c, d et e « Flotte - Boluda France » (consulté le 15 septembre 2016)
  195. a et b « BB Photo Vidéo - Journal | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 15 septembre 2016)
  196. « Marine marchande Clairvoyant », sur www.marine-marchande.net (consulté le 15 septembre 2016)
  197. « Marine marchande Farouche », sur www.marine-marchande.net (consulté le 17 septembre 2016)
  198. (en) vessels-in-france.net, « Vessel in France : M/V VB PUISSANT - VB 71 », sur www.dunkirk.vessels-in-france.net (consulté le 19 décembre 2016)
  199. AtooX, « Dunkirk - movie by Christopher Nolan - Day #18 -BTS », sur Youtube, (consulté le 19 décembre 2016)
  200. « Marine marchande Triomphant », sur www.marine-marchande.net (consulté le 14 septembre 2016)
  201. « JEAN BART II SNS.087 », (consulté le 15 septembre 2016)
  202. (en) « Tornado Rib 8.50 Jetstream », sur Post Workboats
  203. (en) « Post Workboats B.V - Journal | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 14 septembre 2016)
  204. (en) « Tornado », sur Post Workboats
  205. (en) « Christopher Nolan Filming For The World War Ii Action Thriller Dunkirk By Urk Netherlands July 2016 Stock Photo 461804443 : Shutterstock », sur www.shutterstock.com (consulté le 14 septembre 2016)
  206. (en) « Christopher Nolan Filming For The World War Ii Action Thriller Dunkirk By Urk Netherlands July 2016 Stock Photo 461804443 : Shutterstock », sur www.shutterstock.com (consulté le 2 octobre 2016)
  207. (en) « Demo Video Seahunter » (consulté le 14 septembre 2016)
  208. (nl) « Vloot «  Waterhulpdienst », sur www.waterhulpdienst.nl (consulté le 14 septembre 2016)
  209. (en) « Extra`S Filming For The World War Ii Action Thriller Dunkirk By Urk Netherlands July 2016 Stock Photo 461766820 : Shutterstock », sur www.shutterstock.com (consulté le 14 septembre 2016)
  210. (nl) Ewout Quax / ELMA Multimedia B.V., « THOMAS Sr - De Binnenvaart », sur www.debinnenvaart.nl (consulté le 11 septembre 2016)
  211. Anton Trommel, « Zeeschepen op het Haringvliet », sur www.zeeschepenophetharingvliet.nl (consulté le 15 août 2017)
  212. (en) « DUC Marine Group owns a fleet of multi-purpose vessels », Duc Marine Group,‎ (lire en ligne)
  213. Wouter de Heij, « At #urkharbor they are constructing a “sinking ship”, see ship’s screw. #dunkirkpic.twitter.com/enSpyukkHX », sur @deheij, (consulté le 15 août 2017)
  214. (nl) Webmind, www.webmind.nl, « Jelle Auke - Kapitein Maritiem », sur www.kapiteinmaritiem.com (consulté le 14 septembre 2016)
  215. (nl) « JELLE AUKE », sur www.varenderfgoed.nl (consulté le 14 septembre 2016)
  216. (en) Richard Oost, « Transport replica Spitfire to Filmset Dunkirk », sur Youtube, (consulté le 14 septembre 2016)
  217. (nl) Webmind, www.webmind.nl, « Fire Fly - Kapitein Maritiem », sur www.kapiteinmaritiem.com (consulté le 14 septembre 2016)
  218. (nl) Webmind, www.webmind.nl, « Triton - Kapitein Maritiem », sur www.kapiteinmaritiem.com (consulté le 14 septembre 2016)
  219. (en) « Ribcraft 8m - 'Blue Jacket' », sur www.weymouth-charters.co.uk (consulté le 14 septembre 2016)
  220. (en) « Newscom Image : wennphotosfive919884 », sur www.newscom.com (consulté le 14 septembre 2016)
  221. (en) James Mottram, The Making of Dunkirk, Londres, Titan Books, (ISBN 9781785656798), p. 54
  222. a, b, c, d, e et f (nl) « Beschikking », sur Inspectie Leefomgeving en Transport,
  223. (en) Touchdown Aviation, « Supermarine Spitfire LF Mk Ia - G-AIST - Flying Legends », sur Touchdown Aviation (consulté le 24 août 2016)
  224. a, b, c et d Joshua Levine, Dunkerque, le livre officiel du film événement, Paris, HarperCollins France, (ISBN 979-1-0339-0173-0), p. 345
  225. D. St-Sanvain, « Spitfire IA - X4650 - G-CGUK - Dan and Tom Friedkin », sur Delta Base (consulté le 24 août 2016)
  226. (en) « Flying Legends aircraft », (consulté le 24 août 2016)
  227. (en) « Forgotten Spitfire will fly again after major restoration », sur The Telegraph,
  228. (en) « Spitfire Rebuilt At Biggin Hill - FlySynergy », (consulté le 24 août 2016)
  229. (en) « Flying Legends aircraft », (consulté le 24 août 2016)
  230. (en) « Corgi Duxford’s Legendary Warbird Spectacular / News | », sur www.corgi.co.uk (consulté le 24 août 2016)
  231. (en) « Sub Aqua Club », sur RAF LUQA REMEMBERED (consulté le 24 août 2016)
  232. D. St-Sanvain, « Bolingbroke Blenheim IVT - 10201 - G-BPIV - Blenheim (Duxford) Ltd », sur Delta Base (consulté le 24 août 2016)
  233. (en) Scott Rose, warbirdsresourcegroup.org, « warbirdregistry.org - A Warbirds Resource Group Site - Bristol Blenheim/Fairchild Bolingbroke », sur www.warbirdregistry.org (consulté le 24 août 2016)
  234. Par Bertr et Brown, « Le Bristol Blenheim L6739 revole à Duxford », sur L'Echarpe Blanche,
  235. Jay- indierevolver, « RUMOR: Warner Brothers Purchased a $5 Million WW2 Plane for Christopher Nolan to Crash », (consulté le 30 mars 2017)
  236. « Exclusive Interview: Christopher Nolan on Why 'Dunkirk' Is Like Nothing You've Ever Seen Before », Fandango,‎ (lire en ligne)
  237. (en) « Flying Legends aircraft », (consulté le 24 août 2016)
  238. (en) « FAA Registry - Aircraft - N-Number Inquiry », sur registry.faa.gov (consulté le 24 août 2016)
  239. a et b (nl) « Jack in the Yak! », sur Aironline.nl,
  240. « Aérodrome Calais Marck tournage Dunkirk 2016 - Christophe Bonte | Facebook », sur www.facebook.com,
  241. (en) « Supermarine Spitfire MkI (R9612) G-CGUK & Piper Aerostar 601P N369QC Lee on Solent Airfield 2016 », sur Flickr (consulté le 25 septembre 2016)
  242. (en) « Aircraft Data N369QC, 1978 Piper AEROSTAR 601P C/N 61P-0531-224 », sur www.airport-data.com (consulté le 25 septembre 2016)
  243. (en) « Airplane Camera Stunt Work », sur www.hoskingaviation.com (consulté le 25 septembre 2016)
  244. (en) « Aircraft Data G-OHCP, 1982 Aerospatiale AS-355F-1 Ecureuil 2 C/N 5249 », sur www.airport-data.com (consulté le 25 septembre 2016)
  245. (en) « Aircraft Data G-WHST, 1996 Eurocopter AS-350B-2 Ecureuil C/N 2915 », sur www.airport-data.com (consulté le 25 septembre 2016)
  246. (en) « Aircraft Data G-DCAM, 2007 Eurocopter AS-355NP Ecureuil 2 C/N 5750 », sur www.airport-data.com (consulté le 25 septembre 2016)
  247. (en) « AS355 Twin Squirrel Helicopter » (consulté le 25 septembre 2016)
  248. (en) « Aviation Photos & History: G-VGMC Eurocopter AS355 N Ecureuil II », sur avia-dejavu.net (consulté le 10 novembre 2016)
  249. (en) « Aircraft Data G-VGMC, 2001 Eurocopter AS-355N Ecureuil 2 C/N 5693 », sur www.airport-data.com (consulté le 10 novembre 2016)
  250. (en) airframes.org, « AIRFRAMES.ORG - Aircraft Database - GVGMC », sur www.airframes.org (consulté le 10 novembre 2016)
  251. (en) Tilman Treante, « Hoogeveen Airport Dunkirk 2017 Movie 15 jul 2016 », sur Youtube, (consulté le 10 novembre 2016)
  252. (en) « Aircraft Data N161UG, Eurocopter AS-350B-3 C/N 7380 », sur www.airport-data.com (consulté le 25 septembre 2016)
  253. (en) « N161LG N161UG N385AE eurocopter AS350B3e Ecureuil C/N 7380 » (consulté le 25 septembre 2016)
  254. (nl) « Twee identieke Spitfires Mk.I op Lelystad Airport en hoe ze uit elkaar te houden », sur Aironline.nl,
  255. (en) « Lee on Solent Airfield 2016 », sur Flickr (consulté le 25 septembre 2016)
  256. (en) AFTERBURNPOWER©, « Helicopter Support Hollywood Movie DUNKIRK Lelystad Airport », sur Youtube, (consulté le 2 octobre 2016)
  257. (en) « Aircraft Data OO-HCE, 1996 Eurocopter AS-355N Ecureuil 2 C/N 5621, 1979 Piper PA-28-181 Archer II C/N 28-7990544 », sur www.airport-data.com (consulté le 25 septembre 2016)
  258. (en) « OO-HCE - Eurocopter AS355N Ecureuil 2 [5621] - Flightradar24 », sur www.flightradar24.com (consulté le 25 septembre 2016)
  259. (en) Heli and Co, « Helicopters fleet : Heli And Co », sur Heli and Co (consulté le 25 septembre 2016)
  260. Warner Bros UK, « "The most astounding experience ever offered by the IMAX format." See #Dunkirk now. Get tickets: http://www.dunkirktickets.co.uk pic.twitter.com/X2Uv2P6UHg », sur @WarnerBrosUK, (consulté le 31 août 2017)
  261. (en) « Eurocopter AS355N Ecureuil 2 OO-HCE Lee on Solent Airfield 2016 », sur Flickr (consulté le 25 septembre 2016)
  262. (en) « OO-HCE », sur Flickr (consulté le 10 novembre 2016)
  263. « CNC - c2i », sur www.cnc.fr (consulté le 24 septembre 2016)
  264. (en) Martin Dale, « 2016 Forecast as Record Year for Foreign Shoots in France », (consulté le 24 septembre 2016)
  265. (en) « Christopher Nolan's 'Dunkirk' boosts Netherlands rebate scheme »,
  266. (en) « 'Dunkirk': Get the Details on Hans Zimmer's Soundtrack », EW.com,‎ (lire en ligne)
  267. (en) Nate Jones, « The 8 Most British Things About Dunkirk », Vulture,‎ (lire en ligne)
  268. Warner Bros. France, « Dunkerque - Annonce Officielle - Christopher Nolan », sur Youtube,
  269. « "Dunkirk" : première bande-annonce 100 % dunkerquoise du film de Christopher Nolan », sur France 3 Nord Pas-de-Calais,
  270. Rachid Majdoub, « On a trouvé le figurant le plus à l'ouest de Dunkirk, le prochain film de Nolan », sur Konbini,
  271. « Christopher Nolan et la “malédiction” des figurants qui jouent mal », sur premiere.fr,
  272. Warner Bros. France, « Dunkerque - Survival Teaser VOST - Christopher Nolan », (consulté le 14 décembre 2016)
  273. « Dunkirk : le Facebook live le plus long de l'histoire sur la digue et la jetée Est de Dunkerque », France 3 Nord Pas-de-Calais,‎ (lire en ligne)
  274. Warner Bros. Pictures, « DUNKIRK - 400,000 Men », (consulté le 4 mai 2017)
  275. Warner Bros. Pictures, « DUNKIRK - 933 Ships », (consulté le 4 mai 2017)
  276. Warner Bros. Pictures, « DUNKIRK - 26 MILES », (consulté le 4 mai 2017)
  277. Warner Bros. Pictures, « DUNKIRK - 9 DAYS », (consulté le 4 mai 2017)
  278. (en) « Weymouth shines in Dunkirk trailer – but there’s something not very 40s in the background! », sur Dorset Echo (consulté le 24 mai 2017)
  279. (en) « DUNKIRK | British Board of Film Classification », sur www.bbfc.co.uk (consulté le 15 décembre 2016)
  280. (en) « Dunkirk - Official Movie Site »
  281. (en) « 'Dunkirk' Prologue: What You Need to Know about Christopher Nolan's WWII Epic », Entertainment Weekly's EW.com,‎ (lire en ligne)
  282. (en) « Exclusive: Dunkirk Prologue Is Playing with IMAX Showings of 'Kong: Skull Island' », Slashfilm,‎ (lire en ligne)
  283. (en) Dave McNary, « CinemaCon: Christopher Nolan’s ‘Dunkirk’ Stuns Theater Owners With Epic War Drama », Variety,‎ (lire en ligne)
  284. « Dunkirk Prologue Experience », sur www.dunkirkmovie.com (consulté le 3 juin 2017)
  285. « Dover Castle on Twitter », Twitter,‎ (lire en ligne)
  286. « Ross Smith on Twitter », Twitter,‎ (lire en ligne)
  287. Le Phare Dunkerquois, « Dunkerque : les décors du film de Nolan rassemblés dans une exposition (photos) », Le Phare Dunkerquois,‎ (lire en ligne)
  288. (en) « Wargaming Partners With Warner Bros. On Christopher Nolan’s “Dunkirk” », sur worldofwarplanes.eu (consulté le 7 juin 2017)
  289. « "Dunkerque" superstar sur le tapis rouge à Londres - France 3 Hauts-de-France », France 3 Hauts-de-France,‎ (lire en ligne)
  290. « Avant-première de "Dunkerque" à Dunkerque : notre album souvenir - France 3 Hauts-de-France », France 3 Hauts-de-France,‎ (lire en ligne)
  291. (en) Zack Sharf, « ‘Dunkirk’ Returns to IMAX and 70mm Theaters in December | IndieWire », sur www.indiewire.com (consulté le 17 novembre 2017)
  292. a et b (en) « Dunkirk », sur Box Office Mojo (consulté le 30 juillet 2017)
  293. « CBO Box-Office », sur CBO Box-Office (consulté le 10 août 2017)
  294. « Dunkerque franchit les 500 millions de dollars au box-office mondial », Premiere.fr,‎ (lire en ligne)
  295. (en) Anita Busch, « ‘Dunkirk’ Passes $500M Globally For Christopher Nolan, Warner Bros. », Deadline,‎ (lire en ligne)
  296. (en) « War - World War 2 Movies at the Box Office - Box Office Mojo », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 26 août 2017)
  297. « The Numbers - Movie Market Summary for Year 2017 », sur www.the-numbers.com (consulté le 28 octobre 2017)
  298. (en) Charles Gant, « The Hitman's Bodyguard knocks Dunkirk off the top of the UK box office – but only just », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne)
  299. (en) « 2017 United Kingdom Yearly Box Office Results », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 7 septembre 2017)
  300. JP, « Week-end à Zuydcoote (1964)- JPBox-Office », sur www.jpbox-office.com (consulté le 26 août 2017)
  301. (en) « Dunkirk (2017) - International Box Office Results - Box Office Mojo », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 5 septembre 2017)
  302. (en) « 2017 Yearly Box Office Results - Box Office Mojo », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 29 septembre 2017)
  303. (en) « 2017 United Kingdom Yearly Box Office Results », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 29 septembre 2017)
  304. (en) « 2017 China Yearly Box Office Results », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 29 septembre 2017)
  305. (en) « KoBiz »
  306. (en) « 2017 France Yearly Box Office Results », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 29 septembre 2017)
  307. (en) « 2017 Australia Yearly Box Office Results », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 29 septembre 2017)
  308. (en) « 2017 Japan Yearly Box Office Results », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 29 septembre 2017)
  309. (en) « 2017 Italy Yearly Box Office Results », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 29 septembre 2017)
  310. (en) « 2017 Spain Yearly Box Office Results », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 29 septembre 2017)
  311. (en) « 2017 Netherlands Yearly Box Office Results », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 29 septembre 2017)
  312. (en) « Dunkirk », sur Rotten Tomatoes (consulté le 25 juillet 2017)
  313. « Dunkirk », sur Metacritic (consulté le 25 juillet 2017)
  314. Métacritic - Dunkirk sur Métacritic.com, réaliser le 16 août 2017 (consulté le 16 août 2017).
  315. Rotten - Dunkirk sur Rottentomatoes.com (consulté le 16 août 2017).
  316. « "Dunkerque": Christopher Nolan signe son film le plus intense - Critique et avis par Les Inrocks », Les Inrocks,‎ (lire en ligne)
  317. « "Dunkerque", la grande Histoire à hauteur d'homme », L'Obs,‎ (lire en ligne)
  318. a et b « Dunkerque » : un déluge de bombes hors sol.Jacques Mandelbaum, Le Monde, 19 juillet 2017.
  319. a et b Geoffroy Caillet, « Dunkerque : où est passée l'Histoire ? », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne)
  320. « «Dunkerque» : guerre épaisse », Libération.fr,‎ (lire en ligne)
  321. « 12ème Cérémonie des Globes de Cristal : découvrez la liste des Nommés », LES GLOBES DE CRISTAL - Les prix de l'Art et La Culture,‎ (lire en ligne)
  322. a et b (en) « 2017 Nominees | International Press Academy », sur www.pressacademy.com (consulté le 2 décembre 2017)
  323. (en) « Find out which films made the Evening Standard British Film Award longlist », Evening Standard,‎ (lire en ligne)
  324. (en) « See The Full List Of 60th GRAMMY Nominees », GRAMMY.com,‎ (lire en ligne)
  325. (en) « Home | Screen Actors Guild Awards », sur www.sagawards.org (consulté le 13 décembre 2017)
  326. (en) « Nominations for the 75th Golden Globe Awards Have Been Announced », sur www.goldenglobes.com (consulté le 11 décembre 2017)
  327. (en) « Houston Film Critics Release Nominations - Awards Daily », Awards Daily,‎ (lire en ligne)
  328. (en) « International Awards | AACTA », sur www.aacta.org (consulté le 14 décembre 2017)
  329. (en) « Los Angeles Online Film Critics Society Film Nominations – LA Online Film Critics Society », sur laofcs.org (consulté le 15 décembre 2017)
  330. « Best of 2017 from the NTFCA - North Texas Film Critics Association », sur www.northtexasfilmcritics.com (consulté le 15 décembre 2017)
  331. (en) « Seattle Film Critics Society », sur Seattle Film Critics Society (consulté le 14 décembre 2017)
  332. (en) « 2018 Nominees Announced », Vancouver Film Critics Circle,‎ (lire en ligne)
  333. (en) « Shape of Water Receives 12 Nominations From the St. Louis Film Critics - Awards Daily », Awards Daily,‎ (lire en ligne)
  334. (en) « Awards », sur Phoenix Critics Circle (consulté le 14 décembre 2017)
  335. (en) « The Best Films of the Year, According to Dallas-Fort Worth Film Critics », D Magazine,‎ (lire en ligne)
  336. (en) « Dublin Film Critics Circle Awards, 2017 », the m0vie blog,‎ (lire en ligne)
  337. (en) « "Call Me By Your Name" and "The Shape of Water" lead 2017 Chicago Film Critics Association Nominees », Chicago Film Critics Association,‎ (lire en ligne)
  338. (en) « Get Out Tops Atlanta Film Critics Awards; Christopher Nolan, Timothée Chalamet, Sally Hawkins Also Honored - Awards Daily », Awards Daily,‎ (lire en ligne)
  339. (en) « 2017 Winners | Boston Society of Film Critics », sur www.bostonfilmcritics.org (consulté le 10 décembre 2017)
  340. (en) « New York Film Critics Online - Current Awards », sur www.nyfco.net (consulté le 11 décembre 2017)
  341. (en) « » Blog Archive » 2017 SAN FRANCISCO FILM CRITICS CIRCLE AWARDS », sur sffcc.org (consulté le 14 décembre 2017)
  342. (en) « Boston Online Film Critics Association – 2017 Awards | Boston Online Film Critics Association », sur bofca.com (consulté le 15 décembre 2017)
  343. « 2017 WAFCA Award Winners - The Washington DC Area Film Critics Association (WAFCA) », sur www.wafca.com (consulté le 11 décembre 2017)
  344. (en) « Here Are the AFI AWARDS 2017 Official Selections », American Film,‎ (lire en ligne)
  345. (en) « The 2017 Detroit Film Critics Society Awards », Detroit Film Critics Society,‎ (lire en ligne)
  346. « LAFCA », sur www.lafca.net (consulté le 4 décembre 2017)
  347. (en) « 2017 Archives - National Board of Review », sur National Board of Review (consulté le 2 décembre 2017)
  348. (en) « HPA Awards: 'Dunkirk' Wins Best Editing in a Feature », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne)
  349. Jérôme de Lespinois (Lieutenant-colonel de l'armée de l'air, historien, chercheur à l'Institut de recherche stratégique de l'Ecole militaire (Irsem)), « « “Dunkerque” conforte l’idée, fausse, que les Anglais sont meilleurs tout seuls » », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  350. « Non, le film "Dunkerque" ne fait pas injure à l'armée française - France 24 », France 24,‎ (lire en ligne)
  351. (en) « How Nolan forgot the desis at Dunkirk - Times of India », The Times of India,‎ (lire en ligne)
  352. (en) « Four Indian companies were present at Dunkirk », The National,‎ (lire en ligne)
  353. (en) « Why the lack of Indian and African faces in Dunkirk matters », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne)
  354. (en) Yasmin Khan, « South Asia's most important contribution in WWII was its labour », DAWN.COM,‎ (lire en ligne)
  355. a et b (en) « Family's anger over Dunkirk film snub to hero pier-master », Mail Online,‎ (lire en ligne)
  356. (en) « 'Dunkirk': How historically accurate is Christopher Nolan's WWII battle film? », USA TODAY,‎ (lire en ligne)
  357. (en) « BBC - A History of the World - Object : Dunkirk Leaflet WW2 », sur www.bbc.co.uk (consulté le 5 août 2017)
  358. (en) James Mottram, The Making of Dunkirk, Londres, Titan Books, (ISBN 9781785656798), p. 22-23
  359. Joshua Levine, Dunkerque, le livre officiel du film événement, Paris, HarperCollins France, (ISBN 979-1-03390173-0), p. 260
  360. Joshua Levine, Dunkerque, le livre officiel du film événement, Paris, HarperCollins France, (ISBN 979-1-0339-0173-0), p. 246
  361. Joshua Levine, Dunkerque, le livre officiel du film événement, Paris, HarperCollins France, (ISBN 979-1-0339-0173-0), p. 259
  362. « BBC - WW2 People's War - The Hospital Ship Parris », sur www.bbc.co.uk (consulté le 5 août 2017)
  363. a et b Joshua Levine, Dunkerque, le livre officiel du film événement, Paris, HarperCollins France, (ISBN 979-1-0339-0173-0), p. 287
  364. (en) « 31st May 1940: One of the ‘little ships’ approaches Dunkirk », sur ww2today.com (consulté le 5 août 2017)
  365. « Opération Dynamo : que s'est-il passé en mai 1940 à Dunkerque ? », Libération.fr,‎ (lire en ligne)
  366. Joshua Levine, Dunkerque, le livre officiel du film événement, Paris, HarperCollins France, (ISBN 979-1-0339-0173-0), p. 282-283
  367. (en) « Sundowner | Association of Dunkirk Little Ships », sur www.adls.org.uk (consulté le 5 août 2017)
  368. « Sundowner » Dunkirk 1940 - The Before, The Reality, The Aftermath », sur dunkirk1940.org (consulté le 5 août 2017)
  369. (en) « The hero of Titanic who survived two sinking ships and two World Wars | All About History », sur www.historyanswers.co.uk (consulté le 5 août 2017)
  370. Joshua Levine, Dunkerque, le livre officiel du film événement, Paris, HarperCollins France, (ISBN 979-1-0339-0173-0), p. 250-251
  371. Joshua Levine, Dunkerque, le film officiel du livre événement, Paris, HarperCollins France, (ISBN 979-1-0339-0173-0), p. 297
  372. « Air Commodore Alan Deere », sur www.rafhornchurch.thehumanjourney.net (consulté le 5 août 2017)
  373. (en) « Meet Al Deere, the real Kiwi hero of Dunkirk », NZ Herald,‎ (lire en ligne)
  374. Joshua Levine, Dunkerque, le livre officiel du film événement, Paris, HarperCollins France, (ISBN 979-1-0339-0173-0), p. 308
  375. a et b Joshua Levine, Dunkerque, le livre officiel du film événement, Paris, HarperCollins France, (ISBN 979-1-0339-0173-0), p. 311-312-313
  376. (en) « Wing Cdr Eric Barwell », Telegraph.co.uk,‎ (lire en ligne)
  377. (en) Norman L. R. Franks, Air Battle Dunkirk: 26 May - 3 June 1940, Grub Street, (ISBN 9781902304502, lire en ligne)
  378. « Bataille de Dunkerque | Chemins de Mémoire - Ministère des Armées - Ministère de la Défense », sur www.cheminsdememoire.gouv.fr (consulté le 28 juillet 2017)
  379. (en) James Mottram, Making of Dunkirk, Londres, Titan Books, (ISBN 9781785656798), p. 45
  380. Dominique Lormier, La Bataille de Dunkerque: 26 mai - 4 juin 1940, Tallandier, (ISBN 978-2-84734-794-4, notice BnF no FRBNF42432911, lire en ligne)
  381. « "Dunkirk" : malgré les intempéries, le tournage de Nolan se poursuit à Dunkerque - France 3 Hauts-de-France », France 3 Hauts-de-France,‎ (lire en ligne)
  382. a et b (en) James Mottram, The Making of Dunkirk, Londres, Titan Books, (ISBN 9781785656798), p. 74
  383. Le Point, magazine, « Épisode méconnu de 1940, l'opération Dynamo a inspiré le "Dunkerque" de Nolan », Le Point,‎ (lire en ligne)
  384. Le Phare Dunkerquois, « Dunkirk: 100 000 euros par jour, voire plus, pour le Dunkerquois »,
  385. « DUNKERQUE - Retombées du tournage de «Dunkirk» : entre 5 et 7 millions d’euros selon la ville », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  386. « CNC - dernières actualités - Dunkerque, symbole de la réussite du crédit d’impôt international », sur www.cnc.fr (consulté le 26 août 2017)
  387. « Dunkerque: trois étapes pour le futur musée de l’Opération Dynamo », sur La Voix du Nord,
  388. « Opération Dynamo : le musée Dunkerque 1940 double sa superficie - France 3 Hauts-de-France », France 3 Hauts-de-France,‎ (lire en ligne)
  389. « Après les travaux, nouvelle dynamique pour le musée Dynamo », sur La Voix du Nord,
  390. (nl) « Recordjaar voor Urk », sur Omroep Flevoland,
  391. (en) « SHOOTING STARS: Film and TV industry provides £600k boost to Dorset », sur Dorset Echo,
  392. « Dunkirk : regardez le film en intégralité (version 1958 !) - France 3 Nord Pas-de-Calais » (consulté le 21 août 2016)
  393. « 1964 : reportage sur le tournage de "Week-end à Zuydcoote", l'ancêtre de "Dunkirk" - France 3 Nord Pas-de-Calais » (consulté le 21 août 2016)
  394. (en) « A Yank in the R.A.F. (1941) », sur Turner Classic Movies (consulté le 14 septembre 2016)
  395. (en) Lee Maddison, « Remember When: Pictures from when Atonement was filmed in Redcar », (consulté le 14 septembre 2016)
  396. (en) « Welsh Government », sur gov.wales (consulté le 16 avril 2017)

Liens externes