Du sang, du labeur, des larmes et de la sueur

Winston Churchill (1942).

« [Je n'ai à offrir que] Du sang, du labeur, des larmes et de la sueur », soit en anglais : « I have nothing to offer but blood, toil, tears and sweat », est une phrase célèbre prononcée par Winston Churchill le , dans son premier discours devant la Chambre des communes[1], après sa nomination au poste de Premier ministre du Royaume-Uni durant la Seconde Guerre mondiale. Il remplace Neville Chamberlain le , et, par ce discours, il demande à la Chambre d'appuyer son gouvernement.

Histoire

La phrase de Churchill, « Je n'ai rien d'autre à offrir que du sang, du labeur, des larmes et de la sueur », a été qualifiée de paraphrase de celle prononcée le par Giuseppe Garibaldi lors du rassemblement de ses forces révolutionnaires à Rome : « J'offre faim, soif, marche forcée, bataille et mort ».

Dans sa jeunesse, Churchill avait envisagé d'écrire une biographie de Garibaldi[2]. Les circonstances dans lesquelles ce dernier a prononcé ce discours — la République révolutionnaire romaine étant envahie et Garibaldi devant maintenir le moral de ses troupes dans une retraite très dangereuse à travers les montagnes des Apennins — étaient à certains égards comparables à la situation de la Grande-Bretagne, la France étant envahie par l'armée allemande[3].

Autres phrases ou expressions de Churchill

Citation originale Traduction française
Never was so much owed by so many to so few Jamais tant de gens n'ont dû autant à si peu
Be Ye Men of Valour  Montrez votre valeur
We shall fight on the beaches Nous combattrons sur les plages
This was their finest hour C'était là leur heure de gloire
Iron curtain Rideau de fer

Notes et références

  1. (en) Hansard debate, 13 May 1940 "HIS MAJESTY'S GOVERNMENT".
  2. (en) John Lukacs, Blood, Toil, Tears and Sweat : The Dire Warning: Churchill's First Speech as Prime Minister, New York, Basic Books, (présentation en ligne), p. 47.
  3. G. M. Trevelyan, Garibaldi's Defence of the Roman Republic, London, UK, Longmans, (lire en ligne), 227.

Annexes