Drapeau de la Guyane

Drapeau de la Guyane (non officiel)
Drapeau
Utilisation Drapeau civil Utilisé principalement lors de rassemblements et manifestations publics.
Caractéristiques
Création 1967
Proportions 2:3
Adoption de 2010 à 2015 par le conseil général de la Guyane
Éléments Deux triangles, l'un vert et l'autre couleur or, frappé en son centre d'un pentacle rouge.

Le drapeau de la France est le drapeau officiel de la Guyane et des DROM-COM. Le plus fréquemment utilisé pour représenter le territoire[réf. nécessaire] est composé de deux triangles : le vert qui représente la forêt et le jaune qui représente les richesses du territoire. L'étoile rouge représente le socialisme ou le sang[1]. Il reprend les couleurs propres aux drapeaux des indépendances africaines prônées par le RDA.

Histoire

Ce drapeau a été créé à Paris dans les années 1960 par des étudiants guyanais proches des cercles indépendantistes africains[2]. Il est adopté en lors d'un congrès par l'Union des travailleurs guyanais, sous l'égide de Turenne Radamonthe[1].

Le , le conseil général de la Guyane adopte finalement le drapeau sous l'impulsion d'Alain Tien-Liong, président indépendantiste du conseil général de Guyane. Cette adoption a lieu peu après la victoire du « non » au référendum sur l'autonomie de la Guyane et pour lequel le conseil général s'était beaucoup investi pour la victoire du « oui ».

En 2016, au moment de la fusion des conseils général et régional, la nouvelle collectivité n'a pas repris ce drapeau. Il est toutefois largement utilisé [réf. nécessaire] par les manifestants participant au mouvement social de 2017. A la suite du mouvement, la nouvelle collectivité de Guyane et plusieurs institutions et municipalités arborent ce drapeau.

À l'occasion du congrès des élus de Guyane du 27 novembre 2018, le représentant des peuples autochtones, puis le député Lénaïck Adam, contestent la légitimité de ce drapeau. Selon Lénaïck Adam, « il est légitime de porter un drapeau au congrès des élus, toutefois, il aurait fallu que ce drapeau eut été accepté par l'ensemble des composantes de la société guyanaise. Et ce en n'utilisant pas des stratégies de légitimation très marxistes-léninistes. Ce drapeau est inabouti dans la mesure où, au moment où il a été conçu, les Amérindiens et les Bushinengués étaient classés au rang de sauvages, de primitifs et que l'identité guyanaise ne se résumait qu'aux Créoles »[3].

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes