Dramelay

Dramelay
Tour du château de Dramelay.
Tour du château de Dramelay.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Lons-le-Saunier
Canton Moirans-en-Montagne
Intercommunalité Petite Montagne
Maire
Mandat
Philippe Lamard
2014-2020
Code postal 39240
Code commune 39204
Démographie
Population
municipale
29 hab. (2015 en diminution de 14,71 % par rapport à 2010)
Densité 4,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 24′ 27″ nord, 5° 32′ 12″ est
Altitude Min. 340 m
Max. 629 m
Superficie 6,53 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Franche-Comté

Voir sur la carte administrative de Franche-Comté
City locator 14.svg
Dramelay

Géolocalisation sur la carte : Franche-Comté

Voir sur la carte topographique de Franche-Comté
City locator 14.svg
Dramelay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Dramelay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Dramelay

Dramelay est une commune française située dans le département du Jura, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie

Dramelay compte deux hameaux : Le Mont et Le Château. Ce dernier est inhabité, les dernières maisons ayant été désertées peu après la Seconde Guerre mondiale. Le seul bâtiment encore en état est la Chapelle, qui a été restaurée il y a quelques années.

Communes limitrophes

Économie

Histoire

La dynastie des Dramelay

Le premier sire de Dramelay connu est Amédée de Dramelay, en 1044. Son petit-fils, Onfroy, seigneur de Dramelay vers 1090 est en relation avec le prieuré clunisien de Romainmotier.

Bernard de Dramelay, Grand Maître du Temple en 1152, meurt au siège d'Ascalon en Palestine le 16 aout 1153.

Hugues de Dramelay est connétable du Comté de Bourgogne en 1173. Il est le père de Hugues II, seigneur de Dramelay de 1189 à 1217. En 1240, son fils est chassé du château, pour fait de guerre[Qui ?][Quoi ?]. Le château devient alors possession du Comte de Chalon.

Une autre branche de la famille, issue de Guy de Dramelay, qui participe à la conquête du Péloponnèse en 1209, possèdera une dizaine de châteaux dans la principauté d'Achaïe (la baronie de Chalandritsa ) et pas moins de 34 châteaux en Franche-Comté (par exemple Présilly). Un de ses descendants, Amédée, archevêque de Besançon, fera construire la chapelle que l'on trouve en contrebas de la tour.

Le temps des Chalon

En 1240, le fief de Dramelay passe sous la possession de Jean de Chalon. En 1248, il est inféodé à Rodolphe de Courtenay, beau-frère de Jean de Chalon. La tour (ou ce qu'il en reste) date de cette époque.

En 1260, Jean de Chalon donne à son fils ainé Hugues ses fiefs et châteaux. Jean II de Chalon-Auxerre est seigneur de Dramelay de 1292 à 1361, puis le site passe à une branche cadette, les seigneurs de Châtel-Belin, et enfin aux Chalon-Arlay, princes d'Orange.

Le château a été détruit par les troupes françaises de Louis XI, lors de la guerre qui opposa la Franche-Comté à la France, après la mort de Charles le Téméraire.

Héraldique

Blason de Dramelay Blason D’or au chef de gueules.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Philippe Lamard SE Professeur des écoles

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[2].

En 2015, la commune comptait 29 habitants[Note 1], en diminution de 14,71 % par rapport à 2010 (Jura : -0,23 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
276 161 186 144 267 249 227 214 199
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
220 202 173 162 140 151 142 148 127
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
121 106 86 96 89 95 97 72 49
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
42 45 43 43 44 32 31 34 29
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments

  • Les Ruines du château de Dramelay.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Dramelay sur le site de l'Institut Géographique National

Sources

Bibliographie

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références

  1. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.