Dramatik

Dramatik
Description de cette image, également commentée ci-après
Dramatik dans le Quartier Latin.
Informations générales
Surnom Dramatik
Nom de naissance Bruno Jocelyn
Naissance (45 ans)
Montréal, Québec, Canada
Genre musical Hip-hop, rap québécois
Instruments Voix
Années actives Depuis 1996
Labels Disques 7e Ciel
Site officiel www.dramatik.ca

Dramatik, de son vrai nom Jocelyn Bruno, né le à Montréal, au Québec, est un rappeur canadien, d'origine haïtienne.

Biographie

Avec Muzion

En 1996, Dramatik fonde le groupe Muzion avec ses amis et voisins de Montréal-Nord : Imposs et J.Kyll. Le groupe connait succès et notoriété, notamment par leurs récompenses au gala de l'ADISQ. Les deux albums qu'ils produisent, en 1999 et en 2002, leur font remporter deux fois le Félix dans la catégorie meilleur album hip-hop de l'année[1].

En 2004, Wyclef Jean, artiste américain d'origine haïtienne internationalement connu, fait appel à Muzion pour une collaboration qui ne passe pas inaperçue puisque Wyclef Jean chante en français sur la pièce 24 heures à vivre qui se retrouve sur son album Welcome to Haiti: Creole 101. Par la suite, les trois membres de Muzion décident de mettre les projets du groupe en suspens pour leurs albums solos.

Après Muzion

En 2005, Dramatik pose sur la compilation One Way. La chanson choisie pour faire office de single radio et télé est la sienne : I Leave, I Love, I Leave. Cette chanson lui fait décrocher le Single de l'année au Gala Montréal-Underground[2].

En 2007, Dramatik participe à la tournée organisée par le géant américain Sirius et Bandeapart.fm pour la sortie de la compilation 93 Tours[3]. En 2008, il est invité par Will Prosper (candidat de Québec solidaire) à participer à une manifestation civile, artistique et pacifique dans les rues de Montréal après la mort de Fredy Villanueva, affaire qui traumatisa le Québec. En 2009, Dramatik lance son premier album solo, La Boîte noire, sur le label Disques 7e Ciel[5]. L'album est bien reçu par la critique (« Un des meilleurs disques rap québécois de l'année » selon Philippe Renaud du journal La Presse[6]) et un grand nombre de radios[7], journaux[6],[8],[9],[10],[11],[12], magazines[13],[14],[15] et sites web spécialisés[16],[17],[18] lui accordent des articles et des émissions[19],[20]. La chanson L'Oubli inspire un article sur le site du Guide de Montréal-Nord[21]. La chanson 40 barz joue sur les palmarès de radios communautaires et universitaires[22]. Il fait la couverture de la version imprimée du journal culturel anglophone Hour qui lui accorde une entrevue en anglais[23].

En 2010, Dramatik pose sur la compilation HHQC : La Force du nombre. La chanson Rep Ton Hood, sur laquelle il figure, est le troisième single officiel de l'album. Le vidéo-clip de cette chanson reste plusieurs semaines dans le palmarès francophone de Musique Plus et dépasse les 100 000 vues sur YouTube. En 2011, Dramatik est invité à l'émission Univer9 sur les ondes de MusiquePlus pour interpréter la pièce Mon zion en direct[24] avant de présenter le vidéo-clip de ladite chanson ; vidéo-clip pour lequel il remporte le prix Vidéoclip de l’année au Gala Montreal Hip Hop Awards[25]. En 2012, un court documentaire est produit sur Dramatik par l’Institut national de l'image et du son (INIS), qui est diffusé sur Canal D, ONF et Radio-Canada[26]. En 2013, Dramatik se prépare à défendre son titre de champion de battle lors de la 11e édition des Word UP Battles au Club Soda à Montréal où il est annoncé en tête d'affiche contre Loe Pesci, champion du King of the Dot, l'équivalent torontois des Word Up Battles.

Prix et distinctions

  • Single de l'année au Gala Montréal-Underground (I Leave, I Love, I Leave) - 2005[2]
  • Nomination album hip-hop de l'année - ADISQ - 2010
  • Nomination album hip-hop de l'année - GAMIQ - 2010[27]
  • Vidéoclip de l'année au Gala Montreal Hip Hop Awards (Mon Zion) - 2011
  • Chanson de l'année au Gala Montréal Hip Hop Awards (Karim, Dramatik et BNB - HipHop) - 2011
  • Nomination Album francophone de l'année - SOBA - 2011[28]
  • Récipiendaire d'un des trois prix Toner décernés par Bandeapart.fm pour les meilleurs textes (L'Oubli) - 2009[29]

Spectacles marquants

Dramatik figure parmi les artistes à suivre sur le site du Calendrier musical de Montréal (Camuz)[32], qui est également publié chaque mois sous forme de magazine papier.

Discographie

Album studio

  • 2009 : La Boîte noire
  • 2014 : Radiothérapie

Albums collaboratifs

  • 1999 : Mentalité Moune Morne… (Ils n'ont pas compris) (avec Muzion)
  • 2002 : J'Rêvolutionne (avec Muzion)

Clips

La Boîte noire
Compilation One Way
  • 2005 : I live, I love, I leave

Notes et références

  1. Anonyme, « Dramatik », sur francofolies.com/, Spectra (consulté le 7 janvier 2013).
  2. a et b Patrick White, « Le Hip Hop Québécois primé au premier Gala Montréal-Underground », sur patwhite.com/ (consulté le 10 janvier 2013).
  3. Fiche de l'artiste sur le site de Bandeapart.fm.
  4. [1], fiche du produit sur le site du détaillant Archambault.
  5. a et b Philippe Renaud, « Dramatik : au volant de sa rage », sur http://www.lapresse.ca/, Gesca (consulté le 7 janvier 2013).
  6. Sébastien Tétrault, « LA BOÎTE NOIRE », sur http://www.bandeapart.fm, Société Radio-Canada (consulté le 7 janvier 2013).
  7. Philippe Papineau, « Vitrine du disque - 13 novembre 2009 », sur ledevoir.com, Bernard Descôteaux (consulté le 10 janvier 2013).
  8. Patrick Baillargeon, « Dramatik : Boîte à surprise », sur voir.ca/, Communications Voir Inc. (consulté le 10 janvier 2013).
  9. Olivier Lalande, « Critique de Dramatik - La boîte noire », sur voir.ca/, Communications Voir Inc. (consulté le 10 janvier 2013).
  10. Geneviève Vézina Montplaisir, « Critiques CD de la semaine du 23 au 27 novembre 2009 : Dramatik - La boîte noire », sur journalmetro.com/ (consulté le 10 janvier 2013).
  11. Yvan Fortin, « "Dramat!k avec un cas" lance "La Boîte noire" », sur guidemtlnord.com/, Transcontinental (consulté le 10 janvier 2013).
  12. Ralph Boncy, « Dramatik avec un cas : parler sur la langue », sur lactualite.com/, Rogers Communications (consulté le 10 janvier 2013).
  13. Laurent K. Blais, « Dramatik », sur nightlifemagazine.ca, NEWAD (consulté le 10 janvier 2013).
  14. André Péloquin, « Dramatik : Psyrapnanalyse », sur bangbangblog.com/ (consulté le 10 janvier 2013).
  15. Daren, « Critique - Dramatik - La boîte noire », sur hhqc.com/ (consulté le 10 janvier 2013).
  16. Riff Tabaracci, « Critique - Dramatik - La boîte noire », sur hiphopfranco.com/ (consulté le 10 janvier 2013).
  17. Jean-Christophe Laurence, « Freestyle à Montréal-Nord », sur montrealmultiple.com/ (consulté le 10 janvier 2013).
  18. En prestation lors d'une émission à Radio-Canada, avec tous les autres membres du label.
  19. Couverture du lancement par la Web-Télé CNotreStyle
  20. Article sur le site du Guide de Montréal-Nord sur la chanson L'Oubli
  21. palmarès du vendredi 23 février 2009 de CISM-FM.
  22. Stefan Christoff, « Dramatik: The Great Not-So-White North », sur hour.ca, Communications Voir Inc. (consulté le 10 janvier 2013).
  23. Prestation en direct à MusiquePlus, la première chaîne musicale télévisuelle au Québec.
  24. Prix au Montreal Hip Hop Awards 2012.
  25. Documentaire sur Dramatik produit par L'INIS.
  26. Nominations du GAMIQ, présenté sur le site de la station de radio CHYZ-FM
  27. Site web du journaliste et animateur de télé Herby Moreau
  28. [PDF] communiqué de presse officiel.
  29. Annonce dans le journal. Voir de la prestation de Dramatik pendant la 5e édition du Gala GAMIQ
  30. Reportage sur le Gala GAMIQ sur les ondes de Musique Plus, avec Dramatik et plusieurs autres
  31. Dramatik sur CAMUZ. Le calendrier musical de Montréal.

Liens externes

  • Site officiel
  • Disques 7e Ciel (label)