Dragons (film, 2010)

Dragons
Description de l'image Dragons (film, 2010) Logo.png.

Titre original How to Train Your Dragon
Réalisation Dean DeBlois
Chris Sanders
Scénario Adam F. Goldberg
Peter Tolan
Dean DeBlois
Chris Sanders
Sociétés de production DreamWorks Animation
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Animation
Durée 98 minutes
Sortie 2010

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Dragons (How to Train Your Dragon) est un film américain d'animation en 3D , réalisé par Dean DeBlois et Chris Sanders, sorti en 2010. Il a donné lieu à deux suites, Dragons 2 en 2014 et Dragons 3 : Le Monde caché en 2019, ainsi qu'à plusieurs autres œuvres dérivées.

Le scénario est inspiré d'un roman pour enfant de Cressida Cowell publié en 2003 et traduit en français en 2005 sous le titre Comment dresser votre dragon[1], bien que l'histoire diffère beaucoup de l'originale.

Synopsis

Sur une île des mers boréales appelée île de Beurk, un village viking subsiste malgré les attaques de dragons qui viennent piller les réserves depuis des siècles en dépit des efforts des habitants pour protéger leurs biens. Harold, jeune apprenti forgeron et fils du chef Stoïk, essaye d'apporter son aide aux guerriers mais sa maladresse provoque plus de dégâts encore. Curieux et inventif, il arrive à toucher en plein vol un dragon furtif avec un canon de son invention mais personne ne le croit. Parti en secret retrouver la trace de sa victime, il le retrouve, blessé, prisonnier d'une cuvette naturelle dont il ne peut s'échapper. Afin de l'aguerrir, son père accepte sur les conseils de son ami Gueulfor de lui faire subir tout de même l'entraînement qui fera de lui un tueur de dragons malgré l'opposition du garçon : ayant eu la Furie à sa merci, il n'a pas pu la tuer et il se sait désormais incapable de devenir un vrai guerrier comme il l'espérait. Malgré ses tentatives, son père refuse de l'écouter et Harold commence son entraînement, en compagnie de Varek, un grand connaisseur des dragons, Rustik, surnommé le Morveux, égoïste qui rêve de tuer des dragons, les faux jumeaux Kognedur et Kranedur qui se disputent sans arrêt et Astrid, une guerrière très douée, tout en observant son prisonnier qu'il arrive lentement à apprivoiser en le nourrissant et en apprenant à le connaître, le baptisant Krokmou.

Ses observations l'aident à comprendre les points forts et les points faibles de chaque dragon, ce qui lui permet de dominer une à une toutes les races auxquelles il est confronté dans l'arène, pendant que Stoïk a pris la mer, espérant trouver le nid des dragons afin de les détruire. À son retour, Stoïk est surpris de voir que son fils affronte en finale la belle et forte Astrid pour le titre de champion de l'arène, titre que Harold décroche, gagnant le droit de tuer en public un des dragons prisonniers du clan. Harold essaye de faire comprendre à son père que tout leur savoir sur les dragons est faux mais ce dernier ne l'écoute toujours pas. Harold a usé de ses talents de forgeron pour fabriquer à Krokmou une dérive de queue qu'il a perdue lors du dernier pillage et dont la perte lui interdisait de prendre son envol. Il conçoit également après beaucoup d'essais une selle et un système de contrôle de la dérive afin de diriger le dragon en plein vol. S'interrogeant sur les raisons du savoir de Harold qui ont fait du garçon le champion de l'arène, Astrid arrive à le suivre et découvre son secret. Harold arrive à lui prouver que le dragon est inoffensif et l'invite à un court voyage afin d'acheter son silence.

Perdus dans les nuages, le trio se retrouve cerné par des centaines de dragons tous chargés d'un butin qu'ils rapportent à leur nid, caché au sein d'un volcan. Son instinct pousse Krokmou à suivre la horde. Dissimulés derrière un pilier de pierre, Harold et Astrid découvrent que les dragons offrent leur nourriture à un gigantesque dragon qui n'hésite pas à dévorer ceux qui ne rapportent rien ou que des proies sans valeur.

Revenu au village, Harold tente d'avertir son père une nouvelle fois mais il est forcé d'affronter le dragon qui lui est réservé, nommé le Cauchemar monstrueux qui peut s’enflammer sur tout son corps. Harold est sur le point de dresser la créature à la surprise générale mais l'excitation de la foule déclenche la colère du dragon. Krokmou, qui avait senti qu'Harold était en danger, arrive et affronte le dragon. Stoïk est forcé d'intervenir et Harold doit lui avouer toute la vérité. Krokmou est fait prisonnier et tous les guerriers vikings embarquent à nouveau pour le volcan où ils espèrent éliminer le nid dans son ensemble. Rejeté par son père, Harold est sur le point de renoncer mais Astrid le pousse à agir en lui disant que même s'il est le premier Viking à avoir refusé de tuer un dragon, il est le premier à en avoir chevauché un. Avec ses anciens concurrents, Harold dresse rapidement les dragons de l'arène et le groupe s'envole pour prêter main-forte à leurs parents.

Parvenus sur les rives du volcan en observant les réactions d'un Krokmou enchaîné, les Vikings entament l'attaque. Les dragons s'enfuient à leur approche pour laisser leur roi affronter la tribu. Malgré le courage des Vikings, le gigantesque dragon n'a aucun mal à balayer les attaquants. Harold arrive à temps et commence à étudier la créature afin de déterminer une stratégie efficace. Mais le navire sur lequel Krokmou était enchaîné est incendié et coule. Harold plonge pour le sauver mais il ne peut briser ses chaînes. Stoïk plonge à son tour pour sauver son fils et retourne sauver le dragon, ayant compris qu'il restait leur dernière chance.

Harold s'envole pour forcer le gigantesque dragon à le suivre et plonge dans d'épais nuages pour lui faire perdre sa trace et le harceler. Agacé, ce dernier se met à cracher du feu partout et parvient à enflammer la prothèse de la queue de Krokmou. Alors que Krokmou et Harold descendent en piqué, le gigantesque dragon, qui les poursuit toujours, s'apprête à leur porter un coup fatal. Mais au dernier moment, Harold fait retourner Krokmou qui crache une boule de feu dans la bouche du géant dragon, provoquant un incendie interne. Les ailes de la créature, endommagées durant le harcèlement dans les nuages, se déchirent et le gigantesque dragon s'écrase sur l'île en entraînant les deux héros.

Quand Harold se réveille plusieurs jours plus tard, il est surpris de voir que le village a dressé et accueilli une horde de dragons qui ont remercié les humains de les avoir délivrés de leur tyran. Harold constate néanmoins avec dépit qu'il a perdu un pied dans l'aventure, remplacé par une prothèse.

Fiche technique

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution

Voix originales

Voix françaises

Voix québécoises[6]

Accueil

Accueil critique

Dragons
Score cumulé
SiteNote
Metacritic75/100[7]
Rotten Tomatoes99 %[8]
Allociné3.8 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote

Le film est noté à 8,2/10 sur IMDb. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, le film a obtenu la note de 91 % en appréciation de l'audience, et récolte 99 % d'opinions favorables pour 208 critiques[8]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 75100 pour 37 critiques[7].

En France, le film obtient une note moyenne de 3,85 sur le site Allociné, qui recense vingt titres de presse.

Box-office

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis/Drapeau du Canada Canada[11] 214 467 516 USD 11
Drapeau de la France France 2 225 690 entrées 11
Drapeau de la Suisse Suisse 174 113 entrées 11

Monde Total mondial 472 433 116 USD 11

Distinctions

Récompenses

  • ASCAP Award pour John Powell
  • EDA Female Focus Award pour America Ferrera
  • 38e cérémonie des Annie Awards :
    • Meilleur film d'animation pour DreamWorks Animation
    • Meilleurs effets animés pour une production animée pour Brett Miller
    • Meilleure animation de personnage pour le cinéma pour Gabe Hordos
    • Meilleur scénario pour le cinéma pour William Davies, Dean DeBlois et Chris Sanders
    • Meilleure performance vocale pour le cinéma pour Jay Baruchel
    • Meilleure musique pour le cinéma pour John Powell
    • Meilleure réalisation pour le cinéma pour Chris Sanders et Dean DeBlois
    • Meilleure direction artistique pour le cinéma pour Pierre-Olivier Vincent
    • Meilleur storyboard pour le cinéma pour Tom Owens
  • 2e cérémonie des Indiana Film Journalists Association Awards :
    • Meilleur film d'animation
  • International Film Music Critics Awards de la meilleure partition de l'année, et de la meilleure bande originale pour un film d'animation pour John Powell
  • Golden Reel Award du meilleur montage son d'un film d'animation pour Jonathan Null, Randy Thom Al Nelson, Pascal Garneau, Chris Gridley, Dennie Thorpe, Jana Vance, Colette D. Dahanne, Josh Gold, Pete Horner, Sue Fox, Andrea Gard et Richard Quinn
  • Toronto Film Critics Association Award du meilleur film d'animation
  • Mostra de Venise 2010 : 3-D Award pour Chris Sanders et Dean DeBlois
  • Visual Effects Society Awards 2011 :
    • Meilleurs effets visuels dans un film d'animation pour Andy Hayes, Laurent Kermel, Jason Mayer, Brett Miller et DreamWorks Animation
    • Meilleure animation dans un film d'animation : Simon Otto, Craig Ring et Bonnie Arnold
    • Meilleure animation de personnage dans un film d'animation pour Gabe Hordos, Cassidy Curtis, Mariette Marinus et Brent Watkins (personnage de Krokmou)

Nominations

Analyse

Références à d'autres œuvres

  • Quand Harold et Astrid survolent Beurk de nuit, cette dernière dit « démentiel » en référence au personnage de Susan du film Monstres contre Aliens.

Différence avec le livre

  • Appelé « Green Death » dans le livre, le dragon géant de la fin est renommé « Red Death ».

Autour du film

Produits dérivés

  • L'édition collector du DVD présente un court métrage intitulé Harold et la Légende du Pikpoketos, qui propose un nouveau dragon. De plus, le jeu officiel fait entrer un autre dragon inédit, le Grip-Grap.
  • Deux courts métrages sont sortis, le premier s'appelant Le Cadeau du Furie Nocturne et l'autre Le Livre des Dragons, ce dernier présentant sept nouvelles espèces.
  • La série Dragons : Cavaliers de Beurk suit Harold et ses amis (humains et dragons) qui vivent de nouvelles aventures.
  • En 2018, une édition DVD intitulée Dragons : La Collection des mini-films est sorti. Le DVD est composée de quatre courts métrages regroupant : Harold et la Légende du Pikpoketos , Le Cadeau du Furie Nocturne, Le Livre des Dragons et Première course de Dragons : Prêt, feu, partez !  (inédit).

Suites

Le succès du film a amené deux suites. Il est donc le premier d'une trilogie.

Notes et références

  1. (ISBN 978-2203129467)
  2. a et b (fr) Site officiel
  3. http://www.doublage.qc.ca/p.php?i=162&idmovie=2856
  4. a et b (en) « Dragons Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le 31 mars 2020)
  5. a et b (en) « Dragons (2010) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le 31 mars 2020)
  6. boxofficemojo.com

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes