Drève de Lorraine

Drève de Lorraine
Image illustrative de l’article Drève de Lorraine
En direction du bois de la Cambre
Situation
Coordonnées 50° 47′ 17″ nord, 4° 23′ 12″ est
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Région de Bruxelles-Capitale
Ville Blason d'Uccle Uccle
Commençant Avenue de Groenendael (bois de la Cambre)
Aboutissant Drève Saint-Hubert
Morphologie
Type Drève
Forme Rectiligne
Longueur 3 389[1] m
Histoire
Création 1611

Géolocalisation sur la carte : Bruxelles

(Voir situation sur carte : Bruxelles)
Drève de Lorraine

La drève de Lorraine (en néerlandais: Lorrainedreef) est une large drève bordée de magnifiques hêtres rouges, longue de plusieurs kilomètres, à travers la forêt de Soignes. C'est aussi, en parallèle à cette drève, que se trouve un important chemin cavalier Horse Riding - The Noun Project.svg reliant Rhode-Saint-Genèse au bois de la Cambre en passant par la drève Saint-Hubert et l'allée du Turf.

Historique

Elle porte le nom de Charles-Alexandre de Lorraine[2], gouverneur général des Pays-Bas autrichiens (1741 à 1744 et de 1749 à 1780).

Situation

Partie carrossable

Elle part de l'avenue de Groenendael, au bois de la Cambre, pour terminer sa course carrossable à la drève Saint-Hubert, qui va vers la chaussée de Waterloo. On y trouve le château de La Fougeraie, le restaurant étoilé Le Chalet de la Forêt (Etoile Michelin-2.svg), la Représentation commerciale de la fédération de Russie en Belgique et Luxembourg ainsi que le club omnisports, le David Lloyd.

Avenues, drèves et chemins connexes


Un embranchement, appelé avenue du Haras et puis Duboislaan, va, quant à lui, vers Groenendael en passant devant l'ancien prieuré.

Partie non carrossable

La drève de Lorraine continue, dans sa partie non carrossable, à travers la forêt de Soignes et finit sa course avenue Brassine, à Rhode-Saint-Genèse. On peut donc évaluer sa longueur totale à plus de 7 kilomètres.

Point culminant de la capitale

Article connexe : Drève des Deux Montagnes.

« On pense que l’Altitude Cent (à Forest) constitue le point le plus élevé de la capitale mais c’est faux ! Il se trouve en réalité en Forêt de Soignes, à proximité de la Drève de Lorraine sur le côté gauche de la route quand on va du bois de la Cambre vers Rhode-Saint-Genèse. On se situe, à cet endroit, à 148 mètres de hauteur »[3]

Notes et références

Voir aussi

Carte décrivant le tracé de l'ancien chemin de fer de la forêt de Soignes, partant de la drève Saint-Hubert, traversant la drève de Lorraine et longeant la drève des Deux Montagnes.

Articles connexes

Liens externes