Dorimond

Dorimond

Nicolas Drouin, dit Dorimond (parfois orthographié Dorimont ou Dorimon), (1628?-avant 1673), est un comédien et dramaturge français. Il publia, au début des années 1660, sept comédies qui ont influencé (ou ont été influencées par) Molière.

Son interprétation du Festin de pierre lui vaut les éloges de plusieurs critiques[1].

Œuvres

  • L'Apologie du théâtre, dédiée à Son Altesse Royale Mademoiselle, par le Sieur Dorimond, Rouen, 1655, 22 p., 524 vers alexandrins.
  • Le Festin de pierre ou le Fils criminel, tragi-comédie, Lyon, Antoine Offray, 1659.
  • La Précaution inutile ou l'École des cocus, 1659
  • L'Inconstance punie, 1659
  • L'Amant de sa femme, 1660
  • La Femme industrieuse, 1661
  • La Rosélie, 1661

Références

Liens externes