Dongfeng Motor Corporation

东风汽车公司
Dongfeng Motor Corporation
logo de Dongfeng Motor Corporation
illustration de Dongfeng Motor Corporation

Création 1968
Fondateurs Drapeau : République populaire de Chine Mao Zedong
Forme juridique SA
Siège social Wuhan
Drapeau de Chine Chine
Direction Drapeau : République populaire de Chine Xu Ping (PDT)
Actionnaires Conseil des affaires de l'État de la République populaire de Chine
Activité Automobile
Produits Voitures, Camions, etc.
Société mère State-owned Assets Supervision and Administration Commission
Site web http://www.dfmc.com.cn

Résultat net en augmentation 1,24 milliard d'euros (2013)[1] 
+ 16 %
Une Citroën Fukang 5 portes, vendue en Chine

Dongfeng Motor Corporation (chinois : 东风汽车公司; Pinyin : Dōngfēng Qichē Gōngsī) est une entreprise chinoise qui fabrique des bus, des camions et des voitures en partie sous son nom et en partie dans des coentreprises avec diverses entreprises. À la fin de 2004, Dong Feng Motors employait 106 000 salariés[2].

Le groupe Dongfeng est le deuxième constructeur automobile chinois, derrière la SAIC, avec 3,810 millions de véhicules vendus en 2014 [3].

Histoire

Dongfeng (Littéralement « Vent d'Est ») a été fondée à l'époque de Mao Zedong en 1968. Elle a été implantée dans la province du Hubei, loin des côtes dans le cadre de la stratégie de « troisième front », pour le protéger d'une possible invasion par l'Est. Son capital est ouvert au privé depuis les années 2000. Il a aussi créé ses propres marques tout en gardant le logo Dongfeng :

  • Fengdu
  • Fengshen
  • Fengxing
  • Xiaokang
  • Zhengzhou-Nissan

Coopérations avec les entreprises françaises

Ce groupe est partenaire de Peugeot depuis les années 1990 au travers de la co-entreprise DPCA. Cette société fait fonctionner trois usines à Wuhan avec une capacité de production de 600 000 unités[4]. Le 20 janvier 2014, la montée de Dongfeng au capital de PSA Peugeot Citroën, à hauteur de 750 millions d'euros, soit 14 % du capital de PSA, est officiellement validée par le conseil de surveillance de PSA[5].

Un accord est signé avec Renault le 16 décembre 2013 pour créer une coentreprise qui sera active en 2016 et produira des voitures en Chine[6]. L'accord en question a été validé le 5 décembre 2013 par les autorités chinoises. La coentreprise créée est basée à Wuhan, et sa capacité de production est estimée à 150 000 véhicules par an.

Après l'entrée au capital de PSA Peugeot Citroën, Dongfeng a présenté une "Numéro 1" reprenant les caractéristiques de la Citroën C6 mais dotée d'une carrosserie différente et destinée au marché chinois. Elle ne reprend cependant pas la technologie qui a fait le succès de Citroën, la suspension hydropneumatique[7].

En mars 2015, une co-entreprise entre Faurecia et Dongfeng est créée. Le chiffre d'affaires espéré à terme de la co-entreprise est de 2 milliards d'euros[8].

Partenariats

Dongfeng est impliqué dans de nombreuses coentreprises :

Références

  1. Les profits de Dongfeng sont en hausse de 16 % en 2013, Boursier.Com, 30 mars 2014
  2. Présentation de DonFeng Motor - Voitures Chinoises
  3. China Corp. 2015 - Auto Industry DCA Chine-Analyse, mai 2015
  4. http://www.leparisien.fr/economie/automobile-et-si-les-chinois-voulaient-faire-main-basse-sur-peugeot-11-10-2013-3216095.php
  5. Site de la Croix au 20/01/2014
  6. Avec Dong Feng, Renault accède à un marché qui représente un quart des ventes mondiales, Le Monde, 16 décembre 2013
  7. « Dongfeng Number One : le haut de gamme chinois qui doit tout à PSA », sur L'Argus
  8. Faurecia forms car parts joint venture with China's Dongfeng, Laurence Frost, Reuters, 31 mars 2015

Liens externes