Dollar gap

Dollar gap

Le dollar gap fait référence au manque de dollar dont ont souffert certains pays au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Sa conséquence était un risque de ralentissement du commerce international lié à l'inconvertibilité des monnaies européennes en dollar. Le système monétaire de l'époque, mis en place à Bretton Woods, faisant en effet du dollar la devise clé, utilisée lors les transactions internationales.

Entre 1946 et 1951, les États-Unis accumulent les excédents commerciaux. Il s’ensuit une pénurie de dollars car l’Europe a besoin de dollar pour financer ses importations en provenance des États-Unis et elle n’exporte pas assez en contrepartie.

La résolution de cette pénurie passait par une sortie des dollars américains hors des États-Unis afin de fournir les autres nations en moyen de paiements (un des objectifs du Plan Marshall) et par la mise en place d'institutions de compensation (Union européenne des paiements). À plus long terme, le dollar gap sera résolu par les déficits américains.

Articles connexes