Dobrolet

Dobrolet LLC (russe : ООО «Добролёт») est une compagnie low-cost russe basée à l'Aéroport International de Sheremetyevo. C'est une filiale d'Aeroflot. De 2013 à 2014, elle a exploité des vols réguliers vers des destinations domestiques[1]. Elle se serait métamorphosée en Podeba.

Dobrolet
Logo de cette compagnie
AITAOACIIndicatif d'appel
QDDOBDOBROLET
Repères historiques
Date de création Octobre 2013
Généralités
Basée à Aéroport de Moscou Sheremetyevo
Taille de la flotte 3
Nombre de destinations 9
Siège social Drapeau de la Russie Moscou
Société mère Aeroflot
Site web [http://www.dobrolet.com www.dobrolet.com]



L'histoire

Arrière-plan

Le PDG d'Aeroflot Vitaly Savelyev rencontre le Président russe Vladimir Poutine à Novo-Ogaryovo en octobre 2012. Les discussions mènent à la création de Drobolet.

Le fonctionnement des compagnies low-cost en Russie n'a encore guère été couronné de succès[2]. Sky Express a été la première tentative de compagnie aérienne low-cost russe. Les opérations de la compagnie ont débuté en 2007 et ont cessé en octobre 2011. Après avoir rencontré des difficultés financières, tous les avions et les vols ont été transférés à Kuban Airlines[3]. De même, Avianova, fondée en 2009, et dont la croissance fut la plus rapide de toutes les low-cost russes, cesse ses activités vingt jours avant SkyExpress. La raison de cette chute est l'impossible résolution de conflits opposant ses actionnaires, le groupe russe A1 Investissements et Indigo Partners.

Sanctions de l'Union Européenne et dissolution

Après la dissolution, les aéronefs de Dobrolet ont été transférés à Orenair et mis en service sur ses lignes aériennes.L'image montre le Boeing 737-800 (VQ-BTG) à l'Aéroport de Düsseldorf le 18 août 2014 dans une livrée hybride Dobrolet-Orenair pendant un vol Orenair.

À la suite de l'accident du vol 17 de la Malaysia Airlines, le 17 juillet 2014, dans l'est de l'Ukraine, l'Union Européenne ordonne le 30 juillet 2014 des sanctions supplémentaires contre les individus et entités russes, dont Dobrolet[4]. L'Union Européenne justifie ces sanctions contre la compagnie aérienne en raison de son appartenance au gouvernement Russe. Dobrolet exploite alors une ligne Moscou-Simferopol qui, selon les autorités européennes, a favorisé l'annexion de la Crimée et de Sébastopol par la Russie. De plus, l'Union Européenne juge les vols vers la Crimée comme étant une violation de la souveraineté ukrainienne.

En conformité avec les sanctions de l'UE, les partenaires européens de Dobrolet ont commencé à annuler les contrats couvrant la location, la maintenance et l'assurance des appareils. La société irlandaise SMBC Aviation Capital a annulé des contrats de leasing pour un 737-800. Lufthansa Technik a annulé les accords de mécanique couvrant la flotte de Dobrolet[5]. En raison des sanctions et de la fin des différents accords, la direction de la compagnie a annoncé le que toutes les opérations cesseraient dès le lendemain[6]. Avec cette annonce, Dobrolet est devenue la première société à cesser ses activités en raison des sanctions de l'Union européenne, conduisant Moscou à menacer l'Europe de sanctions fermes[7].

Au moment de la dissolution, la compagnie aérienne avait vendu 95 000 billets. Les détenteurs de billets pour les vols de Moscou - Simferopol et Moscou - Volgograd ont vu leurs vols assurés par Orenair, jusqu'au 15 septembre pour Simferopol et jusqu'au 20 août pour Volgograd. Les autres clients possédants des billets pour ces destinations après les dates limites ou pour les autres destinations de la compagnie ont été intégralement remboursés[8].

Néanmoins, le 6 août, la société a annoncé qu'elle avait commandé seize nouveaux Boeing 737-800 qui devaient être produits entre 2017 et 2018[9].

Après la dissolution

Le 16 septembre 2014, Aeroflot annonce qu'elle a créé une nouvelle société, ООО «Бюджетный перевозчик» (en anglais : Budget Carrier, LLC)[10], connue simplement comme Pobeda. Podeba a récupéré quelques avions de Dobrolet.

Destinations

La société a desservi neuf destinations (en octobre 2014)[11]:

Drapeau de la Russie Russie

Flotte

La flotte de Dobrolet comprenait les appareils suivants (en mai 2014)[12]:

Avion Dans la flotte Commandes Configuration Notes
C Y Total
Boeing 737-800 2 8 0 189 189 VQ-BTS, VQ-BTG

Références

  1. (ru) « Расписание движения воздушных судов ООО "Добролет" напериод 11.06.2014 – 25.10.2014 » [« Calendrier des mouvements des avion de "Dobrolet" LLC pour la période allant du 11 juin au 25 novembre 2014 »] [PDF], Добролет,‎ (consulté le 5 août 2014)
  2. Maria Karnaukh, « Flying the 'good flight' on Dobrolet », Russia Beyond The Headlines,‎ (lire en ligne[archive du 19 septembre 2014])
  3. « Kuban Airlines ceases operations, the last vestige of LCC SkyExpress? UTair gains most », Centre for Aviation,‎ (lire en ligne[archive du 17 septembre 2014])
  4. David Kaminski-Morrow, « Dobrolet and missile-launcher firm hit by EU sanctions », Flightglobal,‎ (lire en ligne[archive du 18 septembre 2014])
  5. Alexei Lossan, « EU sanctions force Russia’s only low-cost airline to halt operations », Russia Beyond the Headlines,‎ (lire en ligne[archive du 19 septembre 2014])
  6. « Russia’s Dobrolet Suspends All Flights Since August 4 Amid Sanctions », RIA Novosti, Moscou,‎ (lire en ligne[archive du 19 septembre 2014])
  7. Dirk Kaufmann, « Russia retaliates against EU sanctions », Deutsche Welle,‎ (lire en ligne[archive du 19 septembre 2014])
  8. (ru) Yegor Popov, « « Добролет » сядет в полночь » [« « Dobrolet » sera à l'arrêt à minuit »], Kommersant,‎ (lire en ligne[archive du 19 septembre 2014])
  9. (ru) « «Добролет» купит у Boeing 16 новых самолетов », RBC,‎ (lire en ligne)
  10. (ru) « "Аэрофлот" создал компанию ООО "Бюджетный перевозчик" » [« « Aeroflot » a créé la société LLC « Budget carrier » »], ITAR-TASS,‎ (lire en ligne[archive du 18 septembre 2014])
  11. Dobrolet Route Map « https://web.archive.org/web/20141013113201/http://www.dobrolet.com/en/company/aviamap/ »(Archive • Wikiwix • Archive.is • Google • Que faire ?),
  12. Dobrolet Fleet « https://web.archive.org/web/20140529084401/http://www.dobrolet.com/en/company/airforce/ »(Archive • Wikiwix • Archive.is • Google • Que faire ?),

Liens externes

  • Site officiel (en) (ru)