DmC: Devil May Cry

DmC
Devil May Cry
Image illustrative de l'article DmC: Devil May Cry

Éditeur Capcom
Développeur Ninja Theory

Date de sortie PlayStation 3 & Xbox 360
  • Sortie internationale 15 janvier 2013
  • Japon 17 janvier 2013

Windows
  • États-Unis Australie 24 janvier 2013
  • Europe Corée du Sud 25 janvier 2013

Definitive Edition
Genre beat them all
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme
Ordinateur(s) :
Console(s) :
Média BD, DVD
Contrôle Manette

Évaluation CERO : D ?
ESRB : M ?
PEGI : 16 ?
Moteur Unreal Engine 3

DmC: Devil May Cry est un jeu vidéo d'action développé par Ninja Theory et édité par Capcom. Il est commercialisé le 15 janvier 2013 sur PlayStation 3 et Xbox 360 et le 25 janvier 2013 sur PC. Ce cinquième volet des Devil May Cry propose de renouveler la série sur de nouvelles bases, il n’intègre donc pas la continuité des épisodes précédents.

Le jeu propose d'incarner le personnage de Dante (Devil May Cry), adolescent et à la recherche de ses origines.

Synopsis

Le monde est presque sous le contrôle total de Mundus, roi des démons, qui le tient par la dette. Dante, fils de Sparda (un démon) et Eva (un ange), est un jeune chasseur de démon arrogant. Ils sont, avec son frère jumeau Vergil, les derniers « nephilims ». Selon la légende, seul un nephilim (hybride né du croisement entre un démon et un ange) serait capable de tuer le roi démon. Traqué par Mundus, Dante aidé de Kat et Vergil et armé de son épée Rébellion et de ses pistolets Ebony et Ivory va tenter de sauver le monde…

Doublages français

Musique

C'est la voix du chanteur Andy Laplegua, du groupe de musique Combichrist, ainsi qu'une soundtrack du groupe Noisia qui sont responsable de l'ambiance sombre et envoûtante que l'on peut entendre en jouant Dante dans le jeu. L'album de Combichrist se nomme No Redemption, sorti en 2013.

Critiques

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Le jeu a reçu un accueil plutôt positif de la part de la presse internationale. Applaudissant le gameplay et la direction artistique, certains organismes n'hésitent pas cependant à critiquer son scénario décevant, malgré quelques bonnes idées. Quelques notes de la presse française et internationales :

  • Jeuxvideo.com : 15/20 (16/20 sur PC)
  • Gameblog : 4/5
  • Gamekult : 7/10
  • Famitsu : 34/40
  • Game Informer : 9/10

Notes et références