Disciple

Platon et Aristote

On appelle disciple (latin discipulus, l'élève) celui qui suit l'enseignement d'un maître.

Exemples de l'Histoire

Perception du disciple dans la société contemporaine

Occident

En Occident, et en particulier en France, dans le domaine de l'analyse des nouveaux mouvements religieux, la relation gourou/disciple est souvent suspecte et le disciple est fréquemment appelé un adepte. Le sens est globalement péjoratif, impliquant une forme de dépendance, d'aliénation ou de manipulation mentale de la part du gourou. On parle parfois aussi de fidèle.

Orient

Liens externes

Bibliographie

  • Karlfried von Dürckheim, Le Maître intérieur : Le Maître, le disciple, la voie, éd. Courrier du Livre.
  • J.-P. Witkin, Disciple et Maître, éd. Marval, sur la transmission dans l'art
  • Mariana Caplan, Gourou, vous avez dit gourou ?, éd. La Table Ronde, sur les péripéties de la relation maître à disciple contemporaine.

Notes et références

  1. Dans certains cas, cet élève peut également devenir le successeur de son maître.