Direction de l'ordre public et de la circulation

La Direction de l'ordre public et de la circulation (DOPC) est l'une des six grandes directions de police, dites « directions actives » de la Préfecture de police de Paris (PP). Elle est chargée du maintien de l'ordre public (manifestations festives ou revendicatives sur la voie publique), de la protection du siège des institutions de la République et des représentations diplomatiques, du contrôle du respect des dispositions du code de la route et, en particulier, de la prévention et de la lutte contre la délinquance et les violences routières.

Depuis le décret n° 2009-898 du 24 juillet 2009, la DOPC est également compétente pour les trois départements dits « de la petite couronne » soit les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne.

Missions

Au sein de la préfecture de police (PP), la DOPC assure quatre missions prioritaires :

  • Gérer la circulation et encadrer les grands événements
  • Garantir l’ordre public
  • Fluidifier et sécuriser le trafic routier régional
  • Protéger les institutions

Organisation et moyens

La Direction de l’Ordre Public et de la Circulation s'appuie sur quatre sous-directions[1] :

  • la sous-direction de l’ordre public qui est dotée d'une salle d'information et de commandement spécialisée ;
  • la sous-direction de la protection des institutions, des gardes et des transferts ;
  • la sous-direction de la circulation et de la sécurité routière ;
  • la sous-direction de l’administration et des moyens.

Les forces mises à la disposition de la sous-direction de l'ordre public sont des unités organiques de la PP (compagnies d’intervention de la DOPC) et des unités de force mobiles (UFM) appartenant à la Gendarmerie nationale (escadrons de gendarmerie mobile[2]) ou à la Police nationale (compagnies républicaines de sécurité). Ces moyens sont répartis pour utilisation entre trois districts d'ordre public.

La sous-direction des la protection des institutions dispose notamment d'une brigade d'intervention (BI) dont les missions quotidiennes incluent les missions de sécurisation (notamment avec des tireurs de précision en « couverture haute ») lors de manifestations nécessitant la protection de personnalités. Par ailleurs, la BI apporte son expertise aux autres services de la préfecture de Police lors d'interpellations judiciaires. Elle peut renforcer, en cas de crise (terrorisme, prise d'otage), la Brigade de recherche et d'intervention de la préfecture de police (BRI-PP, qui dépend de la direction de la Direction régionale de la police judiciaire de Paris) dans ses missions de libération d'otages, de lutte contre le grand banditisme et le contre-terrorisme.

La sous-direction régionale de circulation et de sécurité routière dispose de compagnies de circulation, de la compagnie du périphérique, de compagnies motocyclistes, de la compagnie républicaine de sécurité routière et de la brigade de répression de la délinquance routière. Plusieurs services spécialisés mènent également des actions de sensibilisation aux dangers de la route auprès de toutes les catégories d’usagers en milieu professionnel et scolaire.

Bilan annuel en chiffres

Selon les informations communiquées par la préfecture de police, l'activité de la DOPC peut se mesurer à l'échelle du nombre d'événements ou d'infractions gérés ou constatés annuellement[3]

  • 5 200 événements festifs, sportifs, inaugurations et cérémonies
  • 2 300 opérations de maintien de l’ordre, dont 1 600 manifestations revendicatives
  • 500 voyages officiels
  • 8 millions de déplacements motorisés par jour entre Paris et la banlieue
  • 25 000 infractions à la vitesse constatées par les policiers
  • 576 000 procès-verbaux relevés par 11 radars automatiques fixes, dont 8 sur le boulevard périphérique, et 5 radars automatiques embarqués à bord de véhicules
  • 79 000 contrôles d’alcoolémie

Références

  1. Arrêté n° 2005-21067 relatif aux missions et à l’organisation de la Direction de l’Ordre Public et de la Circulation. http://archive.wikiwix.com/cache/?url=http%3A%2F%2Fwww.prefecture-police-paris.interieur.gouv.fr%2Fpp_documentation%2Farrete%2Farrete_2005_21067.htm
  2. ou - plus rarement - compagnies et pelotons d'intervention de la garde républicaine)
  3. Présentation de la DOPC sur le site de la préfecture de police. Voir liens externes ci-dessous.

Articles connexes

Liens externes