Dimitri Varbanesco

Dimitri Varbanesco
Naissance
Décès
(à 54 ans)
Paris
Nationalité
Activité
Lieu de travail
Mouvement

Dimitri Varbanesco (Giurgiu, Paris, ) est un peintre d'origine roumaine appartenant à la nouvelle École de Paris.

Biographie

En 1926 Dimitri Varbanesco commence à dessiner des décors de théâtre pour L. Braga et Karel Ciapek et des « portraits synthétiques », notamment de Kafka. Arrivé en France en 1929, il s'installe à Grenoble pour suivre des études de droit en continuant de peindre. Il y reste de nombreuses années.

Aux côtés notamment de ses amis Jean Bertholle, Jean Le Moal, Étienne Martin, François Stahly et Lucien Beyer, Dimitri Varbanesco participe de 1936 à 1943 à toutes les expositions du groupe Témoignage animé à Lyon par Marcel Michaud. Par la suite il participe à des expositions de la Galerie Folklore de Michaud en 1946 et 1949 et est en relations avec André Breton.

Cinq dessins de Varbanesco figurent en mars 1939 dans le neuvième cahier des éditions GLM. Sa peinture La Femme et la Bête est reproduite dans le deuxième numéro de la revue Le Poids du monde consacré au groupe Témoignage. Il entre par ailleurs en relations avec André Breton.

Plusieurs de ses œuvres sont données en 1987 au musée de Grenoble et en 1994 au musée de Valence par sa femme Suzanne Varbanesco.

L'œuvre

Varbanesco a déclaré : « Je ne suis pas surréaliste, j'ai une mythologie personnelle ». D'après Maurice Wantellet, « son message est inquiet et profond, et il souhaite faire partager son angoisse devant la folie du monde ». Pour Jean Bertholle, en 1985, « Les œuvres de Varbanesco, mystérieuses et visionnaires, n'ont aucune mesure avec le surréalisme mais bien plutôt avec le surnaturalisme puisé en sa terre natale ».

Musées et lieux publics

Le Sacre du Printemps, 1937-1938, huile sur toile
Barrage, huile sur toile
Cheval et cavalier noyés, huile sur toile
Deux cavaliers, huile sur toile
Deux fois deux cavaliers, huile sur toile
Fleurs artificielles, huile sur toile
La dernière chevauchée, huile sur toile
La lagune, huile sur toile
Le dormeur, huile sur toile
Le vieil homme et la montagne, huile sur toile
Nature morte aux poires, huile sur toile
Nature morte aux pommes, huile sur toile
Plante grasse dans l'atelier, huile sur toile
Plantes artificielles dans l'atelier, huile sur toile
La horde, estampe
Scène de rue, 1935, crayon et encre de Chine, 32,7 × 25 cm
Eaque, 1935, encre de Chine, 37 × 28,4 cm
Ormazd ou Le génie du bien, 1936, crayon et encre de Chine, 87 × 73 cm
Composition, vers 1969, huile sur papier, 23 × 28 cm
La forêt en marche
Le Sacre du Printemps
150 gravures
Nature morte aux pommes, 1936
Nature morte aux poires, 1936
Plante grasse dans l'atelier, 1948
Fleurs artificielle, 1948
Plantes artificielles dans l'atelier, 1948
Le Dormeur, 1942, huile sur contreplaqué

Illustration

  • Panaït Istrati, La vie d'Adrien Zograffi, Guile du livre, Lausanne, 1938.
  • Cahiers GLM, 9e cahier, GLM, Paris, 1939 (5 dessins hors texte).
  • Le temps de la poésie, V, GLM, Paris, 1950 (4 illustrations pour Lautréamont).

Bibliographie

Document utilisé pour la rédaction de l’article : source utilisée pour la rédaction de cet article

Catalogues

  • Dimitri Varbanesco, 1908-1963, texte de Gabrielle Kueny, Grenoble, Musée de peinture et de sculpture, -,(22p.).
  • Varbanesco, texte de Chrystèle Burgard, Angle Art Contemporain et Musée de Valence (avec la collaboration de la Ville de Saint-Paul-Trois-Châteaux, du Ministère de la Culture et de la Francophonie, de la DRAC Rhône-Alpes et de la Conservation Départementale de la Drôme), 1994 (54 p.) [contient une biographie, une analyse de l’œuvre, les notices des œuvres, des écrits sur l’art de Dimitri Varbanesco, une bibliographie, un inventaire de la donation de Suzanne Varbanesco et les œuvres exposées à Angle Art Contemporain et au Musée de Valence].

Ouvrages généraux

  • Groupe Témoignage, 1936-1943, Musée des Beaux-Arts, Lyon, 1976. Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Bernard Gavoty, Marcel Michaud, personnalité mythique du milieu de l'art Lyonnais dans les années 1930-1950, Mémoire de maîtrise sous la direction de M. Mady Menier, Université Lyon II, 1989.
  • Marcel Michaud, Lyon, 1933-1958, Stylclair, Groupe Témoignage, Galerie Folklore, texte de Bernard Gavoty, Espace Lyonnais d'Art Contemporain, Lyon, 1989 (76 p.) (ISBN 2906709271) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Françoise Thomas de Closmadeuc / Perrot, Témoignage un groupe d’artistes « lyonnais » entre 1936 et 1940, mémoire de maîtrise d'Histoire de l'Art sous la direction de Gilles Chomer, Lyon, Université Lumière Lyon II, 1998.
  • Michel-Georges Bernard, Jean Le Moal, Éditions Ides et Calendes, Neuchâtel, 2001 [Témoignage : p. 42-51] (ISBN 2825801801). Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Alain Vollerin, Le groupe Témoignage de Lyon, Mémoire des Arts, Lyon, 2001 (120 p.) (ISBN 2-912544-16-5).
  • Maurice Wantellet, Le Dauphiné et ses peintres, une source d'inspiration, éditions Le Dauphiné, , 52 p. (ISBN 2-911739-49-3)
  • Laëtitia Blanchon-Gaudin, Regard sur Témoignage, mémoire de master I d'Histoire de l'art sous la direction d'Annie Claustres, Lyon, Université Lumière Lyon II, 2010. Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Le Poids du monde. Marcel Michaud (1898-1958), sous la direction de Laurence Berthon, Sylvie Ramond et de Jean-Christophe Stuccilli, Lyon, musée des Beaux-Arts, - , Lyon, Fages éditions, 2011, 320 p. (ISBN 9782849752517) Document utilisé pour la rédaction de l’article