Diego Schwartzman

Diego Sebastián Schwartzman
Image illustrative de l'article Diego Schwartzman
Diego Schwartzman au tournoi d'Eastbourne en 2017.
Carrière professionnelle
2010
Nationalité Drapeau de l'Argentine Argentine
Naissance (25 ans)
Drapeau : Argentine Buenos Aires
Taille / poids 1,70 m (5 7) / 64 kg (141 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Juan Ignacio Chela
Gains en tournois 3 756 971 $
Palmarès
En simple
Titres 2
Finales perdues 2
Meilleur classement 15e (02/04/2018)
En double
Titres 0
Finales perdues 2
Meilleur classement 69e (13/04/2015)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 1/16 1/64 1/4
Double 1/16 1/32 1/16 1/16

Diego Sebastián Schwartzman, né le à Buenos Aires, est un joueur de tennis argentin, professionnel depuis 2010.

Carrière

Après avoir échoué à 5 reprises en finale de tournois Challenger en 2013, il en remporte 5 de cette même catégorie en 2014. Le premier à Aix-en-Provence puis à Prague, Campinas, San Juan et enfin le tournoi ATP Challenger Tour Finals. Il participe aussi pour la première fois à Roland-Garros. Il parvient à s'extirper des qualifications avant de battre au 1er tour Gastão Elias en 3 sets. Il s'incline au tour suivant face à Roger Federer (6-3, 6-4, 6-4). En fin de saison, il est qualifié pour l'US Open où il tombe au premier tour face au numéro 1 mondial Novak Djokovic qui le bat (6-1, 6-2, 6-4). À l'issue de la saison 2014, Schwartzman rentre dans le top 100 et atteint la 61e place mondiale.

Début 2015, il participe au tournoi ATP d'Auckland. Il passe le premier tour en éliminant Guillermo García-López (37e mondial) avant de chuter face à l'Américain Donald Young. Il participe ensuite à l'Open d'Australie où il affronte le géant sud-africain et 16e joueur mondial Kevin Anderson. Il s'incline au terme d'un match accroché en 4 sets (7-6, 7-5, 5-7, 6-4). La suite de la saison est plus compliquée, malgré quelques bons matchs comme contre Fabio Fognini à Rio ou face à Jerzy Janowicz à Indian Wells, les résultats tardent à venir. À Istanbul, il réalise son premier beau tournoi sur le circuit principal. Il élimine aux premiers tours Blaž Kavčič et Jürgen Melzer 6-1, 6-2 et 6-0, 6-2. En 1/4, il se défait de Santiago Giraldo après avoir perdu la première manche 6-0, il remporte les deux suivantes 6-2, 6-2. En 1/2 il affronte pour la troisième fois de sa carrière Roger Federer. Et pour la première fois, il remporte un set. Il n'est pas loin de sortir le Suisse mais s'incline finalement 2-6, 6-2, 7-5. Au Masters de Rome, il sort des qualifications avant d'abandonner au premier tour. Il participe par la suite à son deuxième Roland-Garros. Il bat au premier tour l'Autrichien auteur d'un bon début de saison Andreas Haider-Maurer en 4 sets : 6-3, 5-7, 6-3, 7-6. Au second tour, il affronte la tête de série no 13 et ancien demi-finaliste, Gaël Monfils. À la surprise, il domine le match et mène même par 2 sets à 1. Il se procure des balles de break dans la 4e manche mais ne les convertit pas. Par la suite Monfils parvient à s'imposer dans les 4e et 5e sets, pour s'imposer finalement : 4-6, 6-4, 4-6, 6-2, 6-3.

Après un début 2016 un peu compliqué, Schwartzman remporte son premier titre à Istanbul (à sa première finale). Il écarte au premier tour Facundo Bagnis (6-1, 6-4), puis se débarrasse de la tête de série no 1 du tournoi Bernard Tomic en 2 petits sets (6-2, 6-2). En 1/4, il s'impose face à Damir Džumhur après avoir perdu la première manche (5-7, 7-64, 6-2). Il réédite un tel retour en 1/2 contre Federico Delbonis en gagnant (65-7, 6-3, 6-2). Il décroche ainsi sa première finale sur le circuit principal. Lors de cette finale, il est opposé à Grigor Dimitrov, tête de série no 2 du tournoi. Après un premier set ponctué de nombreux break c'est le Bulgare qui mène 1 manche à 0. Dans le deuxième set Dimitrov va mener 5-2 avant de voir revenir Schwartzman qui arrache le second set au tie-break. L'Argentin parvient à breaker dès le début de l'ultime manche, Dimitrov craque ensuite totalement mentalement et finira à 5-0 40A par casser une troisième raquette qui lui vaudra un jeu de pénalité et donnera ainsi à Schwartzman son premier titre sur le circuit au terme d'un match héroïque de sa part[1],[2].

En octobre sur dur indoor, il atteint la finale à Anvers en battant Nicolas Mahut, Taylor Fritz, Pablo Cuevas et la tête de série numéro 1, David Goffin (7-5, 2-6, 7-5) en écartant deux balles de match[3]. Il s'incline (64-7, 1-6) face à la tête de série numéro 3, Richard Gasquet après un premier set accroché[4].

2017. Premiers quarts de finale en Masters 1000 et en Grand Chelem, premières victoires contre des top 10

Comme l'année précédente, Diego attend la saison de terre battue européenne pour commencer à faire des performances et à aller loin dans les tournois. Au Masters de Monte-Carlo, il passe facilement Bernard Tomic, puis la tête de série numéro 12, Roberto Bautista-Agut (6-3, 7-63) et le qualifié Jan-Lennard Struff (6-3, 6-0) pour se qualifier à son premier quart de finale de Masters 1000. Il perdra (4-6, 4-6) dans un match plus accroché que le score laisse indiquer contre le futur vainqueur, l'Espagnol Rafael Nadal[5]. Alors tenant du titre au tournoi d'Istanbul, il s'incline en demi-finale face au 8e mondial, Marin Čilić (1-6, 67-7) futur lauréat. Enfin à Roland-Garros, il passe au terme d'un match compliqué (0-6, 6-4, 6-2, 63-7, 9-7) de cinq manches contre le lucky loser Andrey Rublev au premier tour et le qualifié Stefano Napolitano (6-3, 7-5, 6-2). Au 3e tour, il pousse dans ses derniers retranchement le no 2 mondial et tenant du titre Novak Djokovic, au terme d'une rencontre à suspense menant deux manches à une avant de craquer physiquement dans les deux dernières manches (7-5, 3-6, 6-3, 1-6, 1-6)[6].

Sur dur au Masters du Canada, il atteint les quarts de finale pour la première fois sur cette surface. Passant le qualifié Reilly Opelka (6-3, 62-7, 6-4), puis le 7e mondial, Dominic Thiem (6-4, 67-7, 7-5) battant ainsi le premier top 10 de sa carrière au terme d'un match physique[7]. Après en huitième l'Américain Jared Donaldson (0-6, 7-5, 7-5) après se voir infligé une bulle dans la première manche et renversant totalement le match[8]. Il s'incline (6-4, 3-6, 3-6) après le gain de la première manche face à Robin Haase, loupant une occasion de passer en demi-finale dans cette catégorie de tournoi[9]. Schwartzman confirme sa forme du moment sur dur à l'US Open alors tête de série numéro 29. Il se qualifie facilement pour le 3e tour en battant son compatriote Carlos Berlocq et Janko Tipsarević en trois manches. Avant de réaliser la plus grande performance de sa carrière en Grand Chelem, en battant le 7e mondial et vainqueur en 2014, le Croate Marin Čilić (4-6, 7-5, 7-5, 6-4)[10] libérant ainsi la partie basse du tableau, plus ouverte que jamais[11]. En huitième, il passe le Français Lucas Pouille tête de série numéro 16, (7-63, 7-5, 2-6, 6-2) en 2 h 34[12]. Se qualifiant de fait pour son premier 1/4 de finale en Grand Chelem pour son gabarit et son jeu[13]. Il s'incline contre la tête de série numéro 12, Pablo Carreño-Busta (4-6, 4-6, 2-6) dans un duel de terrien en seulement 1 h 58 de jeu[14].

Sur la tournée asiatique, au tournoi de Tokyo, il passe Donald Young (6-2, 7-5), puis facilement Bernard Tomic (6-3, 6-1) et Steve Johnson (6-0, 7-5) pour atteindre le dernier carré. Il s'incline en deux tie-breaks contre David Goffin, le futur vainqueur[15]. Au Masters de Shanghai, il tombe dès le 2e tour face au 2e mondial, Roger Federer (64-7, 4-6) qui gagnera le tournoi[16].

Sur dur indoor, il atteint sa seconde finale d'affilée à Anvers en passant Ernesto Escobedo, David Ferrer (7-5, 6-2) et le qualifié Stéfanos Tsitsipás (6-3, 7-5) sans perdre de manche[17]. Il perd (3-6, 5-7) contre le Français Jo-Wilfried Tsonga après un second set accroché[18]. Puis il atteint les 1/4 de finale à Vienne en passant Fabio Fognini et Pablo Carreño Busta en trois manches, avant de s'incliner (5-7, 66-7) contre Philipp Kohlschreiber.

2018. 1er titre ATP 500 et entrée dans le top 20

Diego Schwartzman débute bien la saison avec un 1/8 de finale à l'Open d'Australie. Il passe dans un match accroché en cinq manches (2-6, 6-3, 5-7, 6-4, 11-9) Dušan Lajović au 1er tour, puis le jeune qualifié Casper Ruud et Alexandr Dolgopolov (61-7, 6-2, 6-3, 6-3) pour obtenir son meilleur résultat à Melbourne[19]. Après 3 h 51 d'un match intense et accroché, il s'incline contre le no 1 mondial, Rafael Nadal (3-6, 7-64, 3-6, 3-6)[20].

En février, il dispute des tounois sur terre battue, avec d'abord Buenos Aires où il s'incline en 1/4 de finale (4-6, 4-6) contre Aljaž Bedene, le futur finaliste. Puis à l'ATP 500 de Rio de Janeiro, il profite au premier tour de l'abandon de Casper Ruud, puis sans perdre de set bat Federico Delbonis, Gaël Monfils et la surprise du tournoi, le Chilien Nicolás Jarry pour se qualifier en finale[21]. Il remporte le titre le plus important de sa carrière contre Fernando Verdasco (6-2, 6-3) au terme d'une semaine aboutie[22]. À la suite de son parcours, il atteint son meilleur classement à la 18e place mondiale[23].

Palmarès

Titres en simple messieurs

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 25-04-2016 Drapeau : Turquie TEB BNP Paribas Istanbul OpenIstanbul ATP 250 426 530 Terre (ext.) Drapeau : Bulgarie Grigor Dimitrov 65-7, 7-64, 6-0 Parcours
2 19-02-2018 Drapeau : Brésil Rio Open by ClaroRio de Janeiro ATP 500 1 695 825 $ Terre (ext.) Drapeau : Espagne Fernando Verdasco 6-2, 6-3 Parcours

Finales en simple messieurs

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 17-10-2016 Drapeau : Belgique European OpenAnvers ATP 250 566 525 Dur (int.) Drapeau : France Richard Gasquet 7-64, 6-1 Parcours
2 16-10-2017 Drapeau : Belgique European Open, Anvers ATP 250 589 185 Dur (int.) Drapeau : France Jo-Wilfried Tsonga 6-3, 7-5 Parcours

Finales en double messieurs

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 09-02-2015 Drapeau : Brésil Brasil Open
 São Paulo
ATP 250 444 650 $ Terre (int.) Drapeau : Colombie Juan Sebastián Cabal
Drapeau : Colombie Robert Farah
Drapeau : Italie Paolo Lorenzi 6-4, 6-2 Parcours
2 25-04-2016 Drapeau : Turquie TEB BNP Paribas Istanbul Open
 Istanbul
ATP 250 426 530 Terre (ext.) Drapeau : Italie Flavio Cipolla
Drapeau : Israël Dudi Sela
Drapeau : Argentine Andrés Molteni 6-3, 5-7, [10-7] Parcours

Parcours dans les tournois du Grand Chelem

En simple

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2014 2e tour (1/32) Drapeau : Suisse Roger Federer 1er tour (1/64) Drapeau : Serbie Novak Djokovic
2015 1er tour (1/64) Drapeau : Afrique du Sud Kevin Anderson 2e tour (1/32) Drapeau : France Gaël Monfils 1er tour (1/64) Drapeau : Australie Nick Kyrgios 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne Rafael Nadal
2016 1er tour (1/64) Drapeau : Australie John Millman 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine Guido Pella 1er tour (1/64) Drapeau : Pays-Bas Robin Haase 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine J. M. del Potro
2017 2e tour (1/32) Drapeau : Belgique Steve Darcis 3e tour (1/16) Drapeau : Serbie Novak Djokovic 1er tour (1/64) Drapeau : Bulgarie Grigor Dimitrov 1/4 de finale Drapeau : Espagne P. Carreño-Busta
2018 1/8 de finale Drapeau : Espagne Rafael Nadal

N.B. : à droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2014 1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine M. González
Drapeau : Autriche A. Peya
Drapeau : Brésil Bruno Soares
2015 2e tour (1/16)
Drapeau : Argentine H. Zeballos
Drapeau : Royaume-Uni D. Inglot
Drapeau : Roumanie F. Mergea
1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine F. Delbonis
Drapeau : France P.-H. Herbert
Drapeau : France M. Mahut
1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine L. Mayer
Drapeau : Croatie Ivan Dodig
Drapeau : Brésil M. Melo
2e tour (1/16)
Drapeau : Argentine F. Delbonis
Drapeau : Argentine L. Mayer
Drapeau : Portugal João Sousa
2016 1er tour (1/32)
Drapeau : Russie T. Gabashvili
Drapeau : États-Unis N. Monroe
Drapeau : Nouvelle-Zélande Artem Sitak
2e tour (1/16)
Drapeau : Argentine F. Delbonis
Drapeau : Royaume-Uni Jamie Murray
Drapeau : Brésil Bruno Soares
2e tour (1/16)
Drapeau : Argentine A. Molteni
Drapeau : Espagne D. Marrero
Drapeau : Espagne F. Verdasco
2017 1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine A. Molteni
Drapeau : Canada Daniel Nestor
Drapeau : France É. Roger-Vasselin
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis F. Tiafoe
Drapeau : États-Unis R. Harrison
Drapeau : Nouvelle-Zélande M. Venus
1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine N. Kicker
Drapeau : France J. Benneteau
Drapeau : Canada V. Pospisil
1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine Guido Pella
Drapeau : Corée du Sud Chung Hyeon
Drapeau : Taipei chinois Lu Yen-hsun
2018 1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine Guido Pella
Drapeau : Chili H. Podlipnik
Drapeau : Biélorussie A. Vasilevski

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat, tandis que le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2015 2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
1er tour
Drapeau : Autriche D. Thiem
1er tour
Drapeau : France J. Chardy
1er tour
Drapeau : Brésil T. Bellucci
2016 1er tour
Drapeau : Pays-Bas Robin Haase
1er tour
Drapeau : Canada V. Pospisil
2017 1er tour
Drapeau : Portugal João Sousa
3e tour
Drapeau : Belgique D. Goffin
1/4 de finale
Drapeau : Espagne R. Nadal
2e tour
Drapeau : Japon K. Nishikori
1er tour
Drapeau : États-Unis Jack Sock
1/4 de finale
Drapeau : Pays-Bas Robin Haase
1er tour
Drapeau : Russie K. Khachanov
2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
2e tour
Drapeau : États-Unis John Isner
2018 2e tour
Drapeau : Chypre M. Baghdatís
3e tour
Drapeau : Canada M. Raonic
2e tour
Drapeau : France R. Gasquet

N.B. : sous le résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Parcours en Coupe Davis

# Date Lieu Surface Gagnant(s) Perdant(s) Score
2015 - 1er tour (groupe mondial) - Argentine - Brésil 3:2
1 06-08/03/2015 Drapeau : Argentine Buenos Aires Terre (ext.) Drapeau : Brésil Marcelo Melo
Drapeau : Brésil Bruno Soares
Drapeau : Argentine Carlos Berlocq
Drapeau : Argentine Diego Schwartzman
7-5, 6-3, 6-4 Parcours
2015 - 1/4 de finale (groupe mondial) - Argentine - Serbie 4:1
2 17-19/07/2015 Drapeau : Argentine Buenos Aires Terre (int.) Drapeau : Serbie Dušan Lajović Drapeau : Argentine Diego Schwartzman 6-1, 6-4 Parcours
2015 - 1/2 finale (groupe mondial) - Belgique - Argentine 3:2
3 18-20/09/2015 Drapeau : Belgique Bruxelles Dur (int.) Drapeau : Belgique David Goffin Drapeau : Argentine Diego Schwartzman 6-3, 6-2, 6-1 Parcours
2017 - play-off (groupe mondial) - Kazakhstan - Argentine 3:1
4 15-17/09/2017 Drapeau : Kazakhstan Astana Dur (int.) Drapeau : Argentine Diego Schwartzman Drapeau : Kazakhstan Dmitry Popko 6-4, 6-2, 6-2 Parcours
Drapeau : Kazakhstan Mikhail Kukushkin Drapeau : Argentine Diego Schwartzman 6-4, 6-4, 7-62

Victoires sur le top 10

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Jeux olympiques
Masters 1000
500 Series
250 Series
Coupe Davis
# D.S. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 36 Drapeau : Canada Montréal 2017 Dur Drapeau : Autriche Dominic Thiem no 7 1/16 6-4, 67-7, 7-5
2 no 33 Drapeau : États-Unis US Open 2017 Dur Drapeau : Croatie Marin Čilić no 7 1/16 4-6, 7-5, 7-5, 6-4

Classements ATP en fin de saison

Classements à l'issue de chaque saison
Année 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Rang en simple 1029 en augmentation 417 en augmentation 369 en augmentation 169 en augmentation 118 en augmentation 61 en diminution 88 en augmentation 52 en augmentation 26
Rang en double 1207 en augmentation 400 en augmentation 313 en diminution 419 en augmentation 349 en augmentation 124 en augmentation 111 en diminution 143 en diminution 149

Source : (en) Classements de Diego Schwartzman sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références

  1. « Istanbul : Diego Schwartzman titré face à Grigor Dimitrov », sur L'Équipe,
  2. (en)« Schwartzman Dimitrov In Istanbul 2016 Final Highlights », sur atpworldtour.com,
  3. « Goffin, qui a eu deux balles de match, défait par Schwartzman en 1/2 à Anvers », sur rtbf.be,
  4. « Richard Gasquet remporte le titre en battant Diego Schwartzman (7-6, 6-1) », sur Eurosport,
  5. « Rafael Nadal va en demi-finale en battant Diego Schwartzman en deux sets », sur Eurosport,
  6. « Roland-Garros : Novak Djokovic s'impose en cinq sets contre Diego Schwartzman », sur Eurosport,
  7. « Dominic Thiem surpris par Diego Schwartzman à Montréal! », sur L'Équipe,
  8. « Masters 1000 de Montréal : Diego Schwartzman a renversé Jared Donaldson », sur L'Équipe,
  9. « Montréal : Première demi-finale en Masters 1000 pour Robin Haase après sa victoire face à Diego Schwartzmann », sur L'Équipe,
  10. « Marin Cilic tombe à son tour (4-6, 7-5, 7-5, 6-4) », sur Eurosport,
  11. « 6 stats improbables pour un bas de tableau vraiment pas comme les autres », sur Eurosport,
  12. « Lucas Pouille éliminé en huitièmes de finale par Diego Schwartzman », sur Eurosport,
  13. « Diego Schwartzman, le petit homme qui ne fait aucun complexe », sur Eurosport,
  14. « Carreno Busta n'a pas manqué l'occasion de s'offrir une première demi-finale en Grand Chelem », sur Eurosport,
  15. « Goffin vient à bout de Schwartzman et jouera une 2e finale de suite », sur rtbf.be,
  16. « ATP Shanghaï: Federer écarte l'obstacle Schwartzman », sur rts.ch,
  17. « Anvers : Diego Schwartzman rejoint Jo-Wilfried Tsonga en finale », sur L'Équipe,
  18. « Jo-Wilfried Tsonga s'impose face à Diego Schwartzman en finale », sur Eurosport,
  19. « Diego Schwartzman continue sur sa lancée à l'Open d'Australie », sur L'Équipe,
  20. « Rafael Nadal élimine Diego Schwartzman en quatre manches », sur Eurosport,
  21. (en)« Read & Watch: Schwartzman, Verdasco Roll Into Rio Final », sur atpworldtour.com,
  22. « Rio de Janeiro : Diego Schwartzman trop fort pour Fernando Verdasco en finale », sur L'Équipe,
  23. « Jo-Wilfried Tsonga hors du top 30, une première depuis dix ans », sur Eurosport,

Voir aussi

Liens externes