Didier Quentin

Didier Quentin
Image illustrative de l'article Didier Quentin
Fonctions
Maire de Royan
En fonction depuis le
(9 ans, 5 mois et 20 jours)
Élection 9 mars 2008
Réélection 30 mars 2014
Prédécesseur Henri Le Gueut
Député de la 5e circonscription de la Charente-Maritime
En fonction depuis le
(20 ans, 2 mois et 17 jours)
Élection 1er juin 1997
Réélection 16 juin 2002
17 juin 2007
17 juin 2012
18 juin 2017
Législature XIe, XIIe, XIIIe, XIVe et XVe
Groupe politique RPR puis UMP puis LR
Prédécesseur Jean de Lipkowski
Conseiller général de la Charente-Maritime
élu dans le canton de Saint-Agnant

(13 ans, 11 mois et 17 jours)
Prédécesseur Henri Drouet
Successeur Robert Chatelier
Conseiller régional de Poitou-Charentes

(5 ans, 4 mois et 9 jours)
Biographie
Date de naissance (70 ans)
Lieu de naissance Royan (Charente-Maritime)
Nationalité Française
Parti politique UMP
Les Républicains (depuis 2015)
Diplômé de IEP de Paris
ENA

Didier Quentin, né le à Royan (Charente-Maritime), est un homme politique français.

Biographie

Études et formation

Après l'obtention de deux Licences, de Lettres et de Droit, il est diplômé de l'IEP Paris. Il intègre alors l’École Nationale d'Administration (ENA), dont il sort diplômé en 1974 (promotion Simone Weil).

Carrière politique

En poste au service de presse du ministère des Affaires étrangères (1974) puis à la représentation permanente auprès des Nations-unies à New-York (1975-1978). Il travaille au cabinet du ministre de la Culture et de la Communication, Jean-Philippe Lecat entre 1979 et 1981. Puis devient consul général de France à Houston (1981-1985) : il est conseiller diplomatique au cabinet de Charles Pasqua, ministre de l’Intérieur, et au cabinet de Robert Pandraud, ministre délégué à la Sécurité (1986). Ensuite, directeur général des relations internationales de la ville de Paris (1986-1995) et conseiller diplomatique de Jacques Chirac (1988-1995). Il reste conseiller municipal de Royan, de 1989 à 2001, tout en étant vice-président du conseil régional de Poitou-Charentes entre 1992 et 1997 et suppléant de Jean-Noël de Lipkowski, député RPR de Charente-Maritime (1993-1997). Il accède au poste de conseiller général UMP de Charente-Maritime, canton de Saint-Agnant (1994-2008) en étant vice-président de ce conseil général (1994-2008) ; ministre plénipotentiaire, Secrétaire général de la mer auprès du Premier ministre (1995-1997). Il est président de l’ANEL, Association nationale des élus du littoral (1999-2002). Il est deux fois secrétaire national : du RPR, chargé des Dom-Tom (2000-2002) et de l’UMP (2002-2005). Il devient président du groupe d’amitié France-Japon (2002-2012), puis 1er Vice-Président (depuis 2012). Puis président du Conservatoire de l’espace littoral et des rivages lacustres (2002-2008). Durant ce temps il est secrétaire au Bureau de l’Assemblée nationale (2002-2007).

Député RPR, puis UMP de la 5e circonscription de Charente-Maritime (depuis juin 1997), il était membre de la Commission des Lois de 1999 à 2013. Depuis, il est membre de la Commission des Affaires étrangères et de la Commission des Affaires européennes de l’Assemblée nationale.

Il a été élu Maire de la ville de Royan pour la première fois en mars 2008, mais a dû démissionner en juillet 2017 pour cause de non-cumul de mandat.

Le , il est condamné par le tribunal de Saintes à 7 500 euros d’amende pour prise illégale d’intérêts dans l’affaire dite « des terrains de Belmont »[1].

Il soutient Bruno Le Maire pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016[2]. En septembre 2016, il est nommé avec plusieurs personnalités délégué général au projet de la campagne[3]. En janvier 2017, il annonce qu'il se présentera aux élections législatives de 2017 en Charente-Maritime pour un cinquième mandat consécutif de député[4].

Mandats

Mandat au 16/06/2002 :

Décorations et reconnaissances

  • Chevalier de la Légion d'Honneur
  • Chevalier de l'Ordre National du Mérite
  • Ordre du Soleil Levant, Rayons d'Or et d'Argent, remis par le Premier Ministre japonais, en présence de SAI l'Empereur du Japon, au Palais Impérial à Tokyo (Japon)
  • Citoyen d'honneur du Texas par le Gouverneur George Bush (États-Unis)

Notes et références

  1. Le député maire de Royan condamné pour prise illégale d'intérêts [1]
  2. Ludovic Vigogne, « Primaire à droite: la liste des premiers soutiens parlementaires », lopinion.fr, 20 avril 2016.
  3. « Équipe politique autour de Bruno Le Maire », brunolemaire.fr, consulté le 19 septembre 2016.
  4. Ronan Chérel, « Royan : Didier Quentin officiellement candidat aux élections législatives », sur SudOuest.fr, (consulté le 31 janvier 2017)

Liens externes