Diaspora portugaise

Carte du monde lusophone

La diaspora portugaise est la population portugaise et de descendance portugaise dans le monde. Elle est évaluée à plus de 82 millions dont 10 720 000 résidents au Portugal.

Histoire

Le Portugal fut dès le Moyen Âge une terre d'émigration.

Une diaspora peut arriver dans diverses circonstances, notamment financière, sociale, religieuse, économique, etc. et cela indépendamment de la période. Si celle-ci a commencé dès le Moyen- Âge, elle continue de nos jours et évolue continuellement. La diaspora portugaise a la particularité d'avoir évolué à travers les siècles. D'abord religieuse, expansionniste, socio-financière, économique...

Dès le début de l'Inquisition qui secoua la péninsule ibérique à la fin du XVe siècle, les premiers Portugais à quitter le territoire sont les juifs. Les juifs dit "portugais", qui regroupent les juifs espagnols et portugais, ont bâti plusieurs communautés à travers le monde. On peut notamment mentionner la communauté de Recife au Brésil (première communauté en Amérique latine), celle d'Amsterdam, où l'on peut visiter la Synagogue portugaise d'Amsterdam, celle de Bordeaux (cimetière des juifs portugais), celle de Rhode Island (première synagogue d'Amérique du Nord - Synagogue Touro, à Newport), celle de Montréal avec la plus ancienne synagogue du Canada, Spanish and Portuguese Synagogue of Montreal , mais également celle de Londres (Bevis Marks Synagogue ) également connue sous le nom de : Congregation of Spanish and Portuguese Jews (plus ancienne synagogue du Royaume-Uni), Hambourg, Livourne, Curaçao, etc.

Dans la même période, il y eut un processus d'expansion impériale et de colonisation, au peuplement des îles de l'Atlantique, par la colonisation du Brésil (où la plupart de la population a des ancêtres portugais) et la propagation dans d'autres parties de l'Empire qui faisait partie des communautés d'origine portugaise, culturels et académiques. Parmi les régions concernées, on peut notamment citer : Goa et Diu en Inde, Sri Lanka, Malacca en Malaisie, Phuket en Thaïlande, Macao en Chine. En outre, des élites portugaises ou mixtes existaient dans les colonies africaines et au Timor oriental en Océanie.

L'émigration économique au Brésil commença dès le XIXe siècle et se prolongea pendant la première moitié du XXe siècle, cette émigration concernant dans une moindre mesure d'autres régions des Amériques (États-Unis, Canada, Venezuela, Caraïbes, Hawaï). À partir de 1945, les migrations économiques concernèrent principalement les pays développés d'Europe occidentale : France, Allemagne, Suisse et le Luxembourg.

Tous ces processus ont produit la présence de communautés portugaises à l'extérieur du Portugal. Avec le passage du temps et des générations, ces portugais sont devenus brésiliens, américains, français, sud-africains, vénézuéliens, luxembourgeois, allemands, angolais ou encore canadiens. Selon le contexte de classements ethniques de certains pays, ils peuvent être classés comme «portugais», «luso-américains» ou «luso-brésiliens». En plus des 10 720 000 Portugais vivant au Portugal, on en compte environ 72 millions de plus dans le monde, de première génération ou luso-descendants, faisant un total de plus de 82 millions de portugais dans le monde entier. Les pays ayant la plus grande communauté portugaise, dans l'ordre décroissant d'importance démographique, sont le Brésil, les États-Unis et la France.

Répartition par continents

Europe

La population européenne d'origine portugaise s'élève à plus de 15 millions de personnes environ, répartie de la manière suivante :

En 2015, Michèle Tribalat, dans une estimation des populations d'origine étrangère en 2011[1], estime à au moins 1,5 million le nombre de personnes d'origine portugaise sur seulement deux générations en 2011 selon la répartition suivante[2] :

Pays d'origine

(milliers)

Immigrés

(tous âges confondus)

1re génération née en France

(tous âges confondus)

2e génération née en France

(moins de 60 ans uniquement)

Total
Portugal 592 613 317 1 522

Note : pour la 2e génération née en France, seules les personnes âgées de moins de 60 ans sont prises en compte.

Par ailleurs, selon cette même étude de Michèle Tribalat, les personnes d'origine portugaise sur trois générations représentent 2,7 % de la population française des moins de 60 ans en 2011[1].

Amérique

La population américaine d'origine portugaise s'élève à plus de 64 000 000 de personnes, repartie étatiquement de la manière suivante :

Afrique

La population africaine d'origine portugaise s'élève à plus de 1 700 000 de personnes, repartie de la manière suivante :

Asie

La population asiatique d'origine portugaise s'élève à 620 000 personnes.

Océanie

La population océanique d'origine portugaise s'élève à 290 000 personnes.

Personnalités de la diaspora portugaise dans le monde

Notes et références

  1. a et b Michèle Tribalat, « Une estimation des populations d’origine étrangère en France en 2011 », Espace populations sociétés, 2015/1-2, en ligne
  2. Tableau 2 pour les immigrés et la 1re génération née en France et tableau 5 pour la 2e génération née en France
  3. Population résidante permanente étrangère selon la nationalité, OFS.
  4. « Da cruz, street artiste et combattant du 19e » (consulté le 28 août 2014)

Liens externes

Voir aussi