Derby de Liège

Derby de Liège
Stade Vélodrome de Rocourt, stade du RFC Liège, lieu du dernier derby liègeois
Stade Vélodrome de Rocourt, stade du RFC Liège, lieu du dernier derby liègeois
Généralités
Sport Football
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Villes ou région Liège
Rivalité Derby de Liège
Statistiques
RSCL Nuls RFCL Total
Division 1 50 29 29 108
Coupe de Belgique 4 0 0 4
Coupe de la Ligue Pro 0 3 1 4
Division 2 1 3 0 4

Total 55 35 30 120
Situation actuelle
Division 1 Standard de Liège
Division 3 RFC Liège
Localisation des clubs
Géolocalisation sur la carte : Liège (grand ring)

Le derby de Liège est une rencontre de football opposant le Standard de Liège et le RFC Liège, les deux principales équipes de la ville de Liège. Il s'agit de l'une des rivalités le plus vielle et les plus intenses de Belgique[1].

Les premières confrontations en championnat de Belgique ont lieu lors de la saison 1909-1910 et se concluent toutes les deux sur un score nul.

Historique de la rivalité

Standard de Liège
RFC Liège

À l'instar de bien d'autres endroits de par le monde, la Ville de Liège et sa région découvrirent le football en raison de la présence de nombreux cadres et ouvriers anglais qui contribuaient, depuis le milieu du XIXe siècle, à l'installation et au développement du bassin industriel liégeois.

La ville de Liège fut alors le berceau du football wallon puisque le premier club de football en Wallonie fut le Football Club Liégeois fondé en 1892, c'est le quatrième plus vieux club de Belgique, il fut créé par des membres du Liege Cyclist's Union qui avaient organisé la même année la 1re édition de Liège-Bastogne-Liège (appelée alors « Liège-Bastogne et retour ») (L'organisation de la deuxième édition de « La Doyenne » fut confiée au Pesant Club Liégeois), du fait le RFC Liège fut bien représentatif du sport liégeois.

Le FC liégeois, surnommé l'Old Great Wallon ou les sangs et marines participèrent à la toute première édition du Championnat de Belgique lors d'une saison 1895-1896 où les liégeois remportèrent cette toute première édition.

Le club liégeois ne réédita pas l'exploit la saison suivante, terminant deuxième à quatre points du premier, le Racing.

Cette seconde place déçut une partie des supporters du FC liégeois dont un groupe d'élèves du collège Saint-Servais qui décidèrent de créer leur propre équipe, à l'issue d'un vote pour déterminer le nom du club. Le « Standard » l'emporte, d'une seule voix, devant le « Skill ». Le nom du club naissant est inspiré de celui du Standard A.C., club parisien populaire à l'époque. Les joueurs choisissent pour couleurs le rouge et le blanc, des couleurs qui en fait sont à l'origine les couleurs des maillots de leur première partie, des maillots... prêtés par le Football Club Liégeois[2].

Le FC Liège prouva quelques peu le contraire en remportant deux autres éditions du championnat les deux saisons qui suivirent.

Les premières confrontations en championnat de Belgique ont lieu lors de la saison 1909-1910 et se concluent toutes les deux sur un score nul.

Par la suite, les deux clubs descendent en division 2 mais le Standard de Liège parvient à retrouver l'élite tout comme le FC Liège mais qui contrairement au Standard, ne parvient pas à se maintenir et se retrouva même division 3.

Alors que les résultats du Standard restaient stable, en 1943, le RFC Liège évoluait en Division 3, il retrouve la Division d’Honneur en 1945 grâce à deux montées successives.

Dans les années 1950, ce sont les Sang & Marine qui sont au devant de la scène puisqu'ils reviennent en puissance avec un quatrième titre de championnat en 1952, une cinquantaine d'années après le dernier, le club réalisa après le doublé en remportant leur cinquième sacre en 1953.

Puis ce fut au tour du Royal Standard Club Liégeois de se mettre au devant de la scène en remportant son premier sacre, la Coupe de Belgique de 1954 puis son premier sacre de championnat en 1958.

Entre les années 1960 et les années 1980, ce fut l'âge d'or du Standard de Liège où les mosans remportèrent en tout treize titres à savoir sept titres de championnat de Belgique mais aussi trois sacres de Coupe de Belgique, deux Supercoupe de Belgique ainsi qu'une Coupe de la Ligue pro, que remporta également le RFC Liège en 1986.

Dans les années 1990, alors que le Standard de Liège et ses résultats furent entachés à cause de l'affaire Standard-Waterschei, le RFC Liège est confronté à de graves problèmes économiques, ainsi il fut relégué en 1995 en division 3 à cause d'un problème de licence où le célèbre matricule 4, au bord de la faillite dû entamer une procédure de fusion avec un autre club, le Royal Football Club Tilleur-Saint-Nicolas qui évoluait alors division 3. Massivement opposé à cette fusion, les supporters eurent indirectement gain de cause puisque l'Union Belge la déclara non conforme, entraînant la disparition du Matricule (21) de Tilleur au profit du maintien de celui de Liège (4). néanmoins, le club ainsi formé se nomma Royal Tilleur Football Club Liégeois (RTFCL) et évolua dès lors au stade de Buraufosse, notamment à cause de la démolition du Stade Vélodrome de Rocourt pour la construction d'un cinéma, le nom du club redevint RFC Liège quand il déménagea au stade du Pairay à Seraing. Après plusieurs années d'exil, le RFC Liége est retourné sur ses terres historiques à Rocourt où il occupe un stade temporaire en attendant la construction de son stade « définitif » (débuts des travaux prévus théoriquement en juin 2016).

Depuis cette saison 1994-1995, les deux formations ne se sont plus jamais rencontrés qu'à l'occasion de matchs « amicaux » d'avant saison...

Palmarès

Mis à jour le 30 mai 2018.

Compétition Standard de Liège RFC Liège
Championnat de Belgique 10 5
Coupe de Belgique 8 1
Coupe de la Ligue Pro 1 1
Supercoupe de Belgique 4 0
Division 2 2 3
Total 25 10

Localisation des clubs liégeois

Liege-Main-Football-Stadium.png
Les deux cercles liégeois sont :
(1) Royal Football Club de Liège
(8) Standard de Liège

Liste des rencontres

Les deux lieux du derby liégeois comme ils étaient dans les années 1990 :
À savoir, le stade de Sclessin (à gauche) du Standard de Liège et le stade Vélodrome de Rocourt (à droite) du RFC Liège

Annexes

Notes


Références

  1. « Derbies et grands classiques du football belge », sur sonuma.be, (consulté le 16 décembre 2016)
  2. « Le Royal Standard de Liège et son histoire », sur Royal Standard de Liège (standard.be), cop. 1996-2008 (consulté le 6 avril 2010), p. 2
  3. « RFC Liégeois / Standard », sur http://www.sonuma.be/, ? (consulté le 9 décembre 2015)

Sources et liens externes