Dennis Fentie

Dennis G. Fentie
Image illustrative de l'article Dennis Fentie
Fonctions
7e Premier ministre du Yukon
Prédécesseur Pat Duncan
Successeur Darrell Pasloski
4e chef du Parti du Yukon
Prédécesseur Peter Jenkins 
Successeur Darrell Pasloski
Député de Lac Watson à l'Assemblée législative du Yukon
Prédécesseur John Devries 
Successeur Patti McLeod
Biographie
Nom de naissance Dennis G. Fentie
Date de naissance
Lieu de naissance Edmonton, Alberta
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Parti politique Nouveau Parti démocratique du Yukon
Parti du Yukon
Conjoint Lorraine Nixon
Profession homme d'affaires

Dennis Fentie
Liste des Premiers ministres du Yukon
Dennis Fentie
Dennis Fentie.jpg
Fonctions
Premier ministre du Yukon
-
Membre de l'Assemblée législative du Yukon
-
John Devries (en)
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Dennis G. Fentie (né le 8 novembre 1950 à Edmonton, en Alberta) est un ancien homme d'affaires et un ancien homme politique canadien. Il est le 7e premier ministre du territoire canadien du Yukon, chef du Parti du Yukon de au 28 mai 2011 et député de Lac Watson de 1996 à 2011.

Biographie

Né le 8 novembre 1950 à Edmonton, dans la province canadienne de l'Alberta, il était un ancien homme d’affaires, Fentie a pris part à de nombreuses activités économiques au cours des ans dans les domaines de l’exploitation forestière, du tourisme, de l’exploitation minière, du camionnage et de la distribution de combustibles. Jusqu’à tout récemment, il était propriétaire et directeur de la société Francis River Construction Ltd., à Watson Lake. Avant d’être élu député, Dennis a occupait le poste de directeur de l’association des forêts du Yukon. Il est également un ancien directeur de la chambre de commerce de Watson Lake.

Carrière politique

Propriétaire et ancien gérant de Francis River Construction Ltd., Fentie avait été député néo-démocrate depuis 1996 avant de faire défection en mai 2002, accédant à la direction du Parti du Yukon seulement un mois après.

Premier ministre

Il mène le parti au pouvoir, remportant une majorité parlementaire aux élections de novembre 2002.

Le 8 septembre 2006, Fentie déclenche une élection générale après que des défections de plusieurs de ses députés vers les deux autres partis d'opposition l'ont réduit à une situation de gouvernement minoritaire. Dans l'élection générale du 10 octobre 2006, lui et son parti sont reconduits au pouvoir avec un gouvernement majoritaire.

Retraite

Le 27 avril 2011, il prend sa retraite de la vie politique[1].

Le 11 juin de la même année, il démissionne et est remplacé par Darrell Pasloski, élu quatorze jours plus tôt à la tête du parti[2].

Vie privée

Un an plus tard, Fentie est attaqué lorsqu'il est révélé qu'il avait été condamné et incarcéré pour trafic d'héroïne en 1974 alors qu'il avait 24 ans, ce qu'il n'avait pas rendu public auparavant étant donné qu'il avait été pardonné en 1996. En novembre 2004, suìte à une enquête d'un journaliste de la CBC sur des allégatons du chef de la Première Nation Liard, le magazine satirique Frank accuse Fentie de corruption. Fentie résiste aux appels à sa démission et est appuyé unanimement par son parti.

Lien externe

Notes et références