Deadpool 2

Deadpool 2
Réalisation David Leitch
Scénario Rhett Reese
Ryan Reynolds
Paul Wernick
Acteurs principaux
Sociétés de production 20th Century Fox
Marvel Entertainment
Kinberg Genre
The Donners' Company
TSG Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre comédie de super-héros
Durée 119 minutes
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Deadpool 2 est un film de super-héros américain réalisé par David Leitch, sorti en 2018. Il met en scène le personnage du même nom tiré des comics, interprété par Ryan Reynolds.

Il s'agit de la suite de Deadpool de Tim Miller, sorti en 2016.

Synopsis

Deadpool se voit contraint de rejoindre les X-Men : après une tentative ratée de sauver un jeune mutant au pouvoir destructeur, il se retrouve dans une prison anti-mutants. Arrive Cable, un soldat venant du futur et ayant pour cible le jeune mutant, en quête de vengeance. Deadpool décide de le combattre. Peu convaincu par les règles des X-Men, il crée sa propre équipe, la « X-Force ». Mais cette mission lui réserve de grosses surprises, des ennemis de taille et des alliés indispensables.

Résumé détaillé

Deux ans après les événements du premier film, Deadpool / Wade Wilson est devenu un mercenaire tuant de nombreux criminels à travers le monde. Lors d'une mission dans sa ville, il s'apprête à tuer un baron de la drogue, qui réussit à s'échapper dans un premier temps. Il rentre chez lui pour célébrer l'anniversaire de son couple avec Vanessa Carlysle et les deux s'échangent leurs cadeaux : Vanessa reçoit un jeton de la salle d'arcade de leur première rencontre et Wade reçoit le stérilet de sa compagne, qui lui annonce qu'elle est prête à fonder une famille avec lui. Plus tard dans la nuit, le baron de la drogue et ses hommes attaquent l'appartement de Wade et Vanessa qui est tuée d'une balle en plein cœur durant l'assaut. Anéanti, Wade poursuit le criminel dans la rue, puis l'étreint sur la route, alors qu'un camion les renverse à toute vitesse, tuant ainsi le baron.

Six semaines plus tard, Deadpool décide de mettre fin à ses jours en explosant son appartement à l'aide de barils d'essence. Pendant sa « mort », Wade retrouve Vanessa dans une vision de leur appartement dans l'au-delà, qui lui dit qu'il doit poser son cœur à la bonne place, le laissant dans une grande confusion. Wade est renvoyé dans la réalité, au moment où le X-Man Colossus, en investigation de l'explosion, ramène les restes de son corps au manoir du professeur Xavier, afin de l'aider à surmonter son deuil et le recruter dans l'équipe des X-Men. Deadpool accepte d'intégrer l'équipe avec beaucoup de réserves, jusqu'à ce qu'ils soient, avec Colossus et Negasonic Teenage Warhead, appelés sur le terrain où un jeune mutant nommé Russell (capable de produire des températures extrêmement hautes avec ses mains et d'enflammer les objets proches) est entré en crise de nerfs devant l'orphelinat Essex pour jeunes mutants où il vit. Après avoir échoué plusieurs fois à calmer le jeune garçon, Deadpool découvre que Russell a subi des maltraitances de la part du directeur et du personnel de l'établissement. Il décide alors d'abattre un membre du personnel. Deadpool et Russell sont maîtrisés avec un collier explosif inhibiteur de pouvoirs mutants, y compris le facteur régénérateur de Deadpool, qui voit son cancer revenir rapidement, le tuant à petit feu.

Wade et Russell sont incarcérés dans le Blockhaus, une prison de haute sécurité pour mutants contenant des dizaines de criminels équipés du même collier. Russell tente de se lier d'amitié avec Wade, qui le repousse sans ménagement. C'est alors que la prison est attaquée par Cable, un mutant cybernétique venu du futur pour tuer Russell, que Wade, libéré de son collier dans l'attaque, tente de protéger. Durant leur combat, Wade réussit à s'éjecter avec Cable hors de la prison, alors que Russell est toujours à l'intérieur. Quand il tombe dans l'eau glacée non loin de la prison, Wade a une nouvelle vision de Vanessa, qui lui fait comprendre qu'il peut encore sauver Russell et se pardonner. Pendant ce temps, le jeune garçon, isolé, se lie d'amitié avec un mutant mystérieux emprisonné dans les sous-sols de la prison, capable de faire trembler les murs par sa force.

Wade recrute alors une équipe de mutants avec son ami Weasel  pour sauver Russell et combattre Cable. Cette équipe, que Wade baptise « X-Force », est composée de Domino, Bedlam, Shatterstar, Zeitgeist , le Fantôme et Peter, un simple humain. Ils lancent un assaut sur le convoi de transfert de prisonniers (transportant Russell et le mystérieux mutant) en se parachutant d'un avion. L'opération est un désastre : à cause des vents forts, seuls Deadpool et Domino survivent au parachutage, alors que les autres meurent tous dans divers accidents : Le Fantôme se fait électrocuter en atterrissant sur des lignes à haute tension, Bedlam s'écrase dans le pare-brise d'un bus, Zeitgeist se fait aspirer par une faucheuse après avoir acidifié Peter, et Shatterstar se fait déchiqueter en atterrissant sur des pales d'hélicoptère. Domino, dont le pouvoir est de manipuler les probabilités pour que la chance lui soit toujours favorable, réussit à s'infiltrer dans le camion, mais tombe sur Cable, venu pour tuer Russell. Le combat qui suit entre Deadpool et Cable provoque l'effondrement d'un pont autoroutier sous le camion, qui s'écrase en contrebas. Russell libère alors le mutant mystérieux, qui n'est autre que le Fléau. Ce dernier déchire le corps de Deadpool en deux et parvient à s'enfuir avec le jeune garçon qui veut tuer le directeur de l'orphelinat, qui l'a torturé pour sa mutation. Weasel et Domino retrouvent Deadpool qui fait repousser le bas de son corps chez Althea / Blind Al , son amie aveugle. Cable y fait également irruption et expose ses motivations : en tuant le directeur, Russell va prendre goût au meurtre et devenir un tueur redoutable qui causera la mort de la famille de Cable. Deadpool accepte de s'allier à lui à condition qu'il lui laisse suffisamment de temps pour convaincre une dernière fois Russell de faire le bon choix.

Deadpool tente sans succès de se racheter auprès de Colossus et se rend à l'orphelinat avec Cable et Domino pour arrêter Russell et le Fléau, mais ont de grandes difficultés à maîtriser ce dernier, doté d'une force incroyable. C'est alors que Colossus arrive et distrait le mutant suffisamment longtemps pour que Deadpool et Cable puissent rattraper Russell. De son coté, Domino neutralise les gardes de l'orphelinat et sauve les enfants à l'aide d'un bus projeté par Colossus et Le Fléau. Le Fléau est finalement vaincu par les pouvoirs combinés de Colossus, Negasonic et sa petite amie Yukio . Deadpool et Cable parviennent à rattraper Russell avant qu'il ne tue le directeur et Deadpool use de tous les moyens pour le ramener à la raison, y compris en mettant le collier inhibiteur autour de son propre cou pour neutraliser son propre pouvoir de guérison et voir si Russell est capable de le tuer de sang-froid. Cable dégaine son arme et tire sur Russell qui est tout près d'exécuter sa vengeance, mais Deadpool s'interpose et prend la balle à la place du jeune garçon. Après une longue agonie, Deadpool finit par mourir et réussit à sauver Russell qui renonce à se venger. L'ours en peluche carbonisé que Cable portait sur lui, souvenir de sa fille, reprend alors son apparence originelle, signe que sa famille est en vie dans le futur.

Wade retrouve Vanessa dans l'au-delà, qui lui dit que son heure n'est pas encore venue et qu'il doit retourner auprès de sa nouvelle famille. Cable, se sentant redevable envers Deadpool, utilise sa machine temporelle (qu'il ne pouvait utiliser qu'une seule fois pour rentrer chez lui) pour revenir quelques instants avant le combat final et placer le jeton en plomb de Vanessa dans la combinaison de Deadpool afin de stopper la balle censée le tuer. Grâce à la chance de Domino, Deadpool est libéré de son collier inhibiteur, toute l'équipe quitte l'orphelinat en ruines et le directeur est fauché par Dopinder , alors qu'il hurlait des propos anti-mutants.

Dans les scènes post-générique, Deadpool fait réparer la montre temporelle de Cable par Negasonic et Yukio afin d'en profiter pour modifier le cours des événements. Il sauve Vanessa et Peter de leurs destins funestes, crible de balles son alter ego dans le film X-Men Origins: Wolverine et par la même occasion croise Wolverine, puis tue l'acteur Ryan Reynolds après que celui-ci a lu, enthousiaste, le scénario du film Green Lantern. Finalement, Deadpool se retrouve dans une maternité où il veut tuer Adolf Hitler alors qu'il n'est seulement qu'un bébé[N 1].

Fiche technique

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  • Titre original et français : Deadpool 2
  • Réalisation : David Leitch
  • Scénario : Rhett Reese , Ryan Reynolds et Paul Wernick , d'après les comics de Rob Liefeld et Fabian Nicieza
  • Direction artistique : Roger Fires, Peter Ochotta et Gregory G. Venturi ; Dan Hermansen (superviseur)
  • Décors : Sandy Walker ; David Scheunemann (chef décorateur)
  • Costumes : Kurt and Bart
  • Photographie : Jonathan Sela
  • Montage : Craig Alpert, Elísabet Ronaldsdóttir et Dirk Westervelt
  • Musique : Tyler Bates
  • Casting : Marisol Roncali et Mary Vernieu
  • Production : Simon Kinberg, Ryan Reynolds et Lauren Shuler Donner
Production déléguée : Stan Lee, Ethan Smith, Rhett Reese, Aditya Sood et Paul Wernick
Drapeau des États-Unis États-Unis : R - Restricted
Drapeau de la France France : interdit aux moins de 12 ans[2]

Distribution

version française réalisée par la société de doublage Dubbing Brothers, sous la direction artistique de Barbara Tissier. Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage et selon le carton du doublage français cinématographique[4]; version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[5]

Production

Genèse et développement

Dès août 2015, le réalisateur Tim Miller évoque la possibilité de faire une suite à son film. En février 2016, alors que le film n'est pas encore sorti dans les salles américaines, le projet est fortement évoqué. De plus, dans la scène postgénérique du premier film, le personnage Deadpool évoque lui-même une suite avec le personnage Cable. En avril 2016, le projet est officiellement lancé[6].

En octobre 2016, le réalisateur Tim Miller quitte le projet Deadpool 2 en raison de divergences artistiques avec Ryan Reynolds. L'acteur-producteur explique ensuite ce départ : « Je sais quand je dois exercer une forme de contrôle tout comme je sais quand je dois passer la main. Ce n’est pas moi qui irai dire à Tim Miller : “Les effets visuels de Deadpool devraient être faits de telle façon”. C'est un véritable magicien des effets spéciaux. Mais il y a des choses que je maitrise très bien sur le ton et le personnage. Et c'est moi qui suis sur ce projet depuis le plus longtemps, hormis les gens qui ont travaillé sur les comics. Voilà onze ans que je pousse ce rocher de Sisyphe en haut de la colline et qu'il me retombe dessus. Alors je serai sur le coup d’un bout à l'autre ». Quelques mois plus tard, Tim Miller déclare cependant en interview « Avec Deadpool 2, je ne voulais pas faire un film stylisé au budget trois fois supérieur. (...) Je m'adresse à ceux qui lisent sur Internet. Je voulais faire le même genre de film que le premier, car c'est le genre parfait pour le personnage. Donc, ne croyez pas ce que vous lisez sur Internet ».

David Leitch, coréalisateur de John Wick (2014), est officialisé en novembre 2016.

Attribution des rôles

Ryan Reynolds, également producteur du film, reprend son rôle de Wade Wilson / Deadpool[11]. Il formera sa propre équipe de super-héros[12]. En plus du rôle-titre et d'être crédité lui-même pour ses interventions lors de scènes post-générique, il a également interprété une performance en capture de mouvement pour le visage et prêté sa voix, qui a été légèrement modifiée par ordinateur pour la rendre plus grave, au personnage du Fléau[13],[14](Juggernaut en VO), crédité aussi comme « lui-même[15] ».

En janvier 2017, les scénaristes Rhett Reese et Paul Wernick confirment que Stefan Kapičić sera à nouveau la voix et prêtera également ses expressions faciales à Colossus[16] et qu'Andre Tricoteux  sera le personnage en capture de mouvement[14], Brianna Hildebrand reprend le rôle de Negasonic Teenage Warhead[16], Leslie Uggams  celui de Blind Al [17] et Karan Soni retrouve celui du chauffeur de taxi, Dopinder [18].

En mars 2017, Ryan Reynolds a annoncé que Zazie Beetz a été choisie pour interpréter le rôle de la mercenaire Neena Thurman / Domino[19],[20] et Morena Baccarin confirme qu'elle aimerait retrouver son rôle de Vanessa Carlysle pour une éventuelle transformation en Copycat.

Pour incarner Cable, de nombreux noms ont circulé sur Internet. Alors que Ron Perlman a exprimé son intérêt pour le rôle, les noms de Liam Neeson, Jon Hamm, Michael Shannon, Dolph Lundgren, Gerard Butler ou encore Pierce Brosnan ont été évoqués de manière plus ou moins crédible. Josh Brolin est finalement choisi[25] et ajoute un deuxième personnage de l'univers Marvel à son palmarès, après Thanos dans plusieurs films de l'univers cinématographique Marvel (dont Les Gardiens de la Galaxie et Avengers: Infinity War). Cependant le film étant produit par la 20th Century Fox et non par Marvel Studios, il ne fait donc pas partie de ce même univers cinématographique Marvel.

En juin et août 2017, Shiori Kutsuna est confirmé dans le rôle de Yukio , une membre des X-Men et la petite amie de Negasonic Teenage Warhead[27] et Eddie Marsan apparaît comme le directeur de l'orphelinat[28].

En février 2018, l'équipe X-Force que Deadpool formera sera composé de Terry Crews (Bedlam[29]), Lewis Tan  (Shatterstar[30]), Rob Delaney  (Peter[30]) et Bill Skarsgård (Zeitgeist [31]).

En mai 2018, plusieurs caméos et scènes post-génériques sont confirmés dont Brad Pitt (le Fantôme[32]), James McAvoy (Professeur X, jeune), Nicholas Hoult (le Fauve, jeune), Evan Peters (Vif-Argent), Tye Sheridan (Cyclope, jeune), Alexandra Shipp (Tornade, jeune) et enfin Hugh Jackman (Wolverine) au travers d'images d'archives tirées du film X-Men Origins: Wolverine incluant de nouvelles images tournées et coupées de ce film, impliquant le voyage dans le temps[33],[34],[35],[36]. D'autres caméos sont faits comme Alan Tudyk[15] et Matt Damon (déguisé et crédité comme Dickie Greenleaf, faisant référence au film Le Talentueux Mr. Ripley), interprètent deux rednecks, rencontré par Cable, qui discutent d'un manifeste sur le papier toilette, inspiré par un véritable manifeste écrit par Rhett Reese[37]. Les scénaristes Rhett Reese  et Paul Wernick  interprètent respectivement un pilote d'hélicoptère et un caméraman[15]. Enfin, Stan Lee, n'ayant pas pu effectuer d'apparition dans le film comme il l'avait fait dans le premier et le court métrage No Good Deed, un buste a été intégré dans la scène où Deadpool le renverse dans le Manoir X[38], et son portrait géant apparaît sur un immeuble lorsque Domino poursuit le convoi.

Tournage

Le tournage débute le dans le château du domaine d'Hatley à Colwood au Canada, qui sert de décor au manoir des X-Men, comme la plupart des précédents films de la série X-Men[39]. Il aura ensuite lieu à Vancouver jusqu'en octobre de la même année[40].

Lors du tournage à Vancouver en août 2017, Joi « SJ » Harris, une pilote expérimentée faisant ses débuts comme cascadeuse sur le film, décède des suites d'un accident, après une cascade ratée à moto alors qu'elle ne portait pas de casque[41],[42]. À la suite de l'accident, la production du film est interrompue deux jours et reprend le 16 du même mois[43].

Musique

Original Motion Picture Score

Deadpool
Original Motion Picture Score

Bande originale de Tyler Bates
Sortie
Genre musique de film
Label Sony Classical

Après l'annonce du départ de Tim Miller, le réalisateur du premier film, Junkie XL annonce qu'il ne composera pas la musique de la suite[44]. Tyler Bates est choisi pour le remplacer. L'album Deadpool: Original Motion Picture Score, sorti en mai 2018, est la première bande originale instrumentale à se voir apposer le logo Parental advisory[45].

Liste des titres
  1. X-Men Arrive - 0:58
  2. Fighting Dirty - 2:03
  3. Hello Super Powers - 0:57
  4. Escape - 2:13
  5. Vanessa - 1:55
  6. Weasel Interrogation - 1:11
  7. Holy S*** Balls - 1:32
  8. Mutant Convoy - 3:59
  9. The Name is Cable - 1:23
  10. Sorry for Your Loss - 1:01
  11. You Can't Stop this Mother F***** [Explicit] - 1:10
  12. Ice Box - 1:19
  13. Docking - 1:16
  14. Make the Whole World our B**** - 3:15
  15. Pity D*** - 0:58
  16. Knock Knock - 0:51
  17. Let Me In - 1:43
  18. Maximum Effort - 1:38
  19. The Orphanage - 2:57
  20. Cable Flashback - 1:23
  21. Genuine High Grade Lead - 1:53
  22. Courage Mother F***** - 1:27

Original Motion Picture Soundtrack

Deadpool
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de divers artistes
Sortie
Genre rap, R'n'B, pop rock, country, soft rock
Label Columbia Records

Le 3 mai 2018, Céline Dion révèle un nouveau single, Ashes, enregistré spécialement pour le film et utilisé comme générique d'entrée[46]. La chanson est incluse sur l'album Deadpool 2: Original Motion Picture Soundtrack[47].

Liste des titres[47]
No TitreInterprètes Durée
1. AshesCéline Dion 3:18
2. Welcome to the PartyDiplo, French Montana & Lil Pump feat. Zhavia Ward 3:01
3. Nobody SpeakDJ Shadow feat. Run the Jewels 3:16
4. In Your EyesPeter Gabriel 5:29
5. Take on Me (version MTV Unplugged – Summmer Solstice)a-ha 4:14
6. If I Could Turn Back TimeCher 4:01
7. 9 to 5Dolly Parton 2:45
8. All Out of LoveAir Supply
9. We Belong (version single)Pat Benatar 3:42
10. Tomorrow (tiré de Annie)Alicia Morton 2:30
11. Mutant ConvoyTyler Bates 3:59
12. BangarangSkrillex feat. Sirah 3:35
Autres chansons présentes dans le film[48]

Différentes versions

En plus de la version sortie dans les salles de cinéma, le film connait deux autres versions. La première est une version director's cut baptisée Super Duper $@%!#& Cut et la seconde une version édulcorée pour les fêtes de fin d'année.

Version Super Duper Cut

En mai 2018, peu de temps après la sortie dans les salles américaines, le réalisateur David Leitch annonce travailler sur une version rallongée du film. Il explique notamment qu'elle devrait notamment inclure davantage de tentatives de suicide de Deadpool, une version plus longue de la scène au manoir X-Men ainsi que des version alternatives de scènes[49]. Cette nouvelle version est projetée lors du Comic-Con 2018 de San Diego lors d'un évènement intitulé Deadpool 2: Uncut Screening[50].

La version Super Duper $@%!#& Cut est présente avec la version cinéma sort de la sortie en DVD/Blu-ray/BD UHD[51].

Version Once Upon A Deadpool

En septembre 2018, la Fox annonce la sortie d'un film Deadpool pour le dans les salles. Il s'agit finalement d'une version remontée de Deadpool 2. Aux États-Unis, la version initiale du film était classifiée R - Restricted (soit « les enfants de moins de 17 ans doivent être accompagnés d'un adulte »), cette version édulcorée reçoit une classification PG-13 (« accord parental recommandé, film déconseillé aux moins de 13 ans »)[52]. Après l'annonce de la Fox, Ryan Reynolds publie une photo dans laquelle Deadpool raconte l'histoire de la version initiale du film à Fred Savage, parodiant une scène de Princess Bride (1987) dans laquelle Peter Falk racontait une histoire à un enfant incarné à l'époque par Fred Savage[53].

Clins d'œil et références

Marvel

Deadpool mentionne à nouveau le nom de Patrick Stewart, l'interprète du Professeur Xavier âgé dans les films X-Men. D'autres clins d’œil à la franchise sont présents dans le film. Il y a ainsi un Wolverine (Hugh Jackman) dans le passé, quelques X-Men voulant éviter Deadpool au manoir (le Fauve, Professeur Xavier jeune, Vif-Argent , Cyclope, Tornade et Diablo). Deadpool révèle par ailleurs le sort de Wolverine dans le film Logan (2017). Aussi, il se déplace un temps dans le fauteuil roulant du professeur, et plus tard essaie le casque du Cerebro, qu'il abîme malencontreusement.

D'autres références concernent des personnes de l'univers Marvel. Ainsi, Deadpool appelle Cable par le nom de Thanos. Josh Brolin, qui interprète ici Cable, tient le rôle de Thanos dans plusieurs films de l'univers cinématographique Marvel. En voyant son bras robotique, Deadpool hurle à Cable qu'il a volé le bras du Soldat de l'hiver, incarné par Sebastian Stan dans l'univers cinématographique Marvel[54]. Deadpool lance à Domino « Shut up, black Black Widow » (« Tais-toi Black Widow noire »). Natasha Romanoff / Black Widow est incarnée par Scarlett Johansson dans l'univers cinématographique Marvel. Ou encore, l'utilisation de la chanson de AC/DC - Thunderstruck au moment du saut en parachute, qui est utilisée dans Iron man 2 lors d'une excursion aérienne de Tony Stark dans son armure.

Lors de l’arrivée de Cable dans le présent, deux personnes écoutent Escape (The Piña Colada Song) de Rupert Holmes, qui est une des chansons du Awesome mix de Peter Quill/Star Lord dans Les Gardiens de la Galaxie.

Il est possible de voir une affiche disant M-Day is near (« Le Jour-M est proche ») dans les couloirs de l’Institut Essex. Il s’agit d'une référence à House of M, une série de comics Marvel. Lorsque le Fantôme s'électrocute, son visage est visible. Il est incarné par Brad Pitt, qui avait un temps été évoqué pour camper Cable[54].

De plus, lorsque Deadpool, Cable, Domino et Dopinder arrivent à l'orphelinat et se battent contre Le Fléau, on peut entendre Deadpool dire : « Salut mon grand, le soleil va bientôt se coucher ! » (« Hey big guy, the sun's getting real low ! » en version originale). Cette phrase renvoie au film Avengers : L'Ère d'Ultron lorsque à la fin de l'infiltration du château du Baron Strucker, Black Widow dit exactement la même phrase mais sur une intonation différente à Hulk afin qu'il se calme et redevienne Bruce Banner.

Stan Lee est apparu deux fois en caméo : en personne dans la première bande annonce, où il complimentait Deadpool sur son costume, et dans le film sous la forme d'une fresque à son effigie, dans un plan où l'on voit Domino arriver en parachute sur le convoi.

DC Comics

Dans la prison, Deadpool déclare que Cable est un méchant tellement « dark » qu'il pourrait venir de chez DC Comics[56].

Par ailleurs dans le film, Deadpool dit qu'il y a encore un personnage dont la mère s'appelle Martha, comme Martha Kent (la mère de Clark Kent) et Martha Wayne (celle de Bruce Wayne)[54].

Lorsque Deadpool se bat contre Cable, ce dernier lui demande qui il est. Deadpool lui répond : « Je suis Batman ! »

Lorsque Deadpool fait passer des entretiens pour monter une équipe, on peut voir en arrière plan un fusil avec à l'intérieur un drapeau "Bang!", en référence à l'arme du Joker.

Autres

L'affiche teaser du film et la pochette de la bande originale[47] renvoient à une célèbre scène de danse du film Flashdance (1983) d'Adrian Lyne[57].

Le générique d'introduction du film est une parodie de celui de James Bond, et plus particulièrement celui de Skyfall.[réf. nécessaire]

Pendant un combat contre Cable, il y a une référence au film Les Goonies lorsque Wade l'appelle Willy le Borgne (l'acteur Josh Brolin ayant joué Brand Walsh dans ce film).

Lors de la scène d'entretien d'embauche pour X-Force on peut voir le portrait de la juge Ruth Bader Ginsburg, membre de la cour suprême des États-Unis.

Deadpool signifie avec excitation au Fléau quand il le rencontre, à quel point il est « fan » de lui depuis tout petit. Dans ce film, les deux personnages sont campés sous le masque par le même acteur (Ryan Reynolds).

Deadpool 2 fait aussi référence à Basic Instinct lorsque Deadpool est assis sur le canapé et montre son entrejambe. De plus, ses camarades questionnent Cable comme dans le film de Paul Verhoeven et la musique est très similaire.

Quand Deadpool se fait éjecter dans le bâtiment de l'orphelinat par Russell, il signe pour l'enfant qui mange un autographe sur une boîte de céréales illustrant Hugh Jackman en Wolverine, au nom de Ryan Reynolds.

Dans la dernière scène dans l'au-delà, la chanson fait référence à un clip vidéo du groupe A-ha datant de 1984, Take on Me, dans sa version originale et dans sa version MTV Unplugged – Summmer Solstice.

Dans les scènes après le film, quand Deadpool voyage dans le temps afin de rectifier des éléments de l'« Histoire » (aussi bien l'intradiégétique et l'extradiégétique), il en profite pour tuer à la fois son homologue acteur (Ryan Reynolds) avant qu'il ne joue dans Green Lantern (au moment où il finit de lire une copie du script), et son homologue antihéros de X-Men Origins: Wolverine, s'incrustant dans la scène (tirée du film original) de la confrontation finale, juste avant son combat contre le super-héros éponyme du film[54].

A la fin de sa lecture du script de Green Lantern, Ryan Reynolds prononce « Bienvenue dans les grandes ligues, Kid » (« Welcome in the big leagues, kid » en version originale). Cette phrase fait référence à un autre long métrage de la filmographie de l'acteur : le film Foolproff.

Accueil

Deadpool 2

Score cumulé
SiteNote
Metacritic66/100
Rotten Tomatoes83%
Allociné4.1 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
CinéSéries3.0 étoiles sur 5
Télérama1.0 étoiles sur 5

Critiques

Deadpool 2 obtient un taux d'approbation de 83% sur Rotten Tomatoes, basé sur 268 critiques, et une note moyenne de 7,1/10[58]. Sur Metacritic, le film atteint une note de 66/100, basée sur 51 critiques, indiquant un consensus globalement favorable[59].

Les critiques sont plutôt partagées sur le film. Pour le magazine Rolling Stone, Deadpool 2 « réussit la prouesse de faire oublier son divertissant prédécesseur. »[60]. Plus mitigée, la rédaction de CinéSéries évoque un film « drôle et divertissant à défaut d'être franchement surprenant. »[61]. En revanche le constat est plus médiocre selon Télérama, pour qui la faute en revient surtout aux producteurs du film : « En laissant ce Deadpool 2 sombrer dans le gigantisme hollywoodien banal, les producteurs ont choisi de faire triompher la seule rentabilité. Au moment même où des mastodontes comme Black Panther ou Avengers : Infinity War trouvent comment réinventer la formule du succès [...] le farfelu Deadpool donne l’impression de rentrer dans le rang. »[62].

Box-office

En France, le film fait 2 600 250 entrées. Bien loin derrière les 3 763 671 entrées du premier film.

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau de la France France 2 600 250 entrées[63] 14
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
318 491 426 $[64] 17
Alt=Image de la Terre Mondial 734 245 921 $[64] 17

Notes et références

  1. Scène post-générique coupée dans la version cinéma.
Sources
  1. Visa & Classification - CNC
  2. Liste des comédiens située après le générique de fin.
  3. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage.qc.ca (consulté le 7 août 2018)
  4. « Deadpool 2 officiellement en développement ! », sur Melty.fr (consulté le 1er avril 2017).
  5. (en) Borys Kit, « Deadpool Sequel Already in the Works », sur The Hollywood Reporter.com, .
  6. (en) Ethan Anderton, « Deadpool 2 Trailer Breakdown: What the F*cksicle Is This? », sur Slashfilm.com, .
  7. Erwan Lafleuriel, « Deadpool 2 : Ryan Reynolds a fait la voix de ce personnage qu'on ne spoilera pas dans le titre », sur Fr.ign.com, .
  8. a et b (en) Aaron Couch, « How Colossus Became a Secret Weapon of Deadpool 2 », sur The Hollywood Reporter.com, .
  9. a b et c (en) Huw Fullerton, « Deadpool 2’s biggest and best cameos », sur Radiotimes.com, .
  10. a et b (en) Matt Goldberg, « Exclusive: Colossus and Negasonic Teenage Warhead Will Return in Deadpool 2 », sur Collider.com, .
  11. (en) Wilson Morales, « Exclusive: Leslie Uggams to Return in Deadpool 2 », sur Blackfilm.com, .
  12. (en) « Deadpool 2 Exclusive: Dopinder is Coming Back For the Sequel! », sur Nerdist.com, .
  13. (en) Maane Khatchatourian, « Deadpool 2 Casts Atlanta Star Zazie Beetz as Domino », sur Variety.com, .
  14. (en) Jacob Stolworthy, « Deadpool 2 casts Atlanta star Zazie Beetz as Domino », sur Independent.co.uk, .
  15. (en) Dave McNary, « Josh Brolin to Play Cable in Deadpool 2 », sur Variety.com, (consulté le 12 avril 2017).
  16. (en) Amanda N'Duka, « Deadpool 2 Sets Actress Shioli Kutsuna in A Key Role », sur Deadline.com, .
  17. (en) Kaitlyn Booth, « Eddie Marsan From Ray Donovan Has Been Cast in Deadpool 2 », sur Bleedingcool.com, .
  18. (en) Patrick Shanley, Ryan Parker, Aaron Couch et Graeme McMillan, « Deadpool 2 Changed the Trailer Game with Cable Reveal », sur The Hollywood Reporter.com, .
  19. a et b (en) Graeme McMillan, « Deadpool 2 Has Introduced a Surprise New Hero », sur The Hollywood Reporter.com, .
  20. (en) Zack Sharf, « Bill Skarsgård Makes Deadpool 2 Debut: ‘It’ Actor Confirmed as X-Force Mutant Zeitgeist — First Look », sur Indiewire.com, .
  21. (en) Esther Zuckerman, « Brad Pitt's Split Second Deadpool 2 Cameo: How to Not Miss the Surprise Guests in the Movie », sur Wmagazine.com, .
  22. (en) Huw Fullerton, « Deadpool 2’s weird and wonderful post-credits scenes – explained », sur Radiotimes.com, .
  23. (en) Hugh Armitage, « When is Deadpool 2 set in the X-Men timeline? », sur Digitalspy.com, .
  24. (en) Brandon Davis, « Simon Kinberg Directed That Hilarious Deadpool 2 Scene », sur Comicbook.com, .
  25. (en) Jim Vejvoda, « Deadpool 2 End Credits Scenes Explained », sur Ign.com, .
  26. (en) Andrew Dice, « Deadpool 2 Has Another A-List Cameo (You Totally Missed) », sur Screenrant.com, .
  27. (en) Aaron Couch, « How Deadpool 2 Writers Snuck Heart Into the Raunchy Franchise », sur The Hollywood Reporter.com, .
  28. (en) Anthony Couto, « Deadpool 2 Filming X-Mansion Scenes with Reynolds in Victoria, BC » [archive du 16 juin 2017], sur Comic Book Resources.com, (consulté le 17 juin 2017)
  29. (en) « DGC BC Production List », sur Directors Guild of Canada.ca (consulté le 14 juin 2017).
  30. (en) « Deadpool 2 stunt person dead following motorcycle accident on set », sur Mashable.com, .
  31. (en) Dominic Patten, David Robb et Anita Busch, « Deadpool 2 Stunt Crash Victim ID’d As First African-American Female Pro Road Racer; Director and Fox “Deeply Saddened” – Update », sur Deadline.com, .
  32. (en) Dominic Patten et Anita Busch, « Deadpool 2 To Restart Production 48 Hours After Stunt Driver Killed », sur Deadline.com, .
  33. (en) Max Evry, « Deadpool 2 Loses Composer Junkie XL », sur Comingsoon.net, .
  34. (en) « ‘Deadpool 2’ Score Album Is First Ever to Receive a Parental Advisory Warning », sur Variety, (consulté le 18 mai 2018)
  35. (en) Mackenzie Cummings-Grady, « Celine Dion Debuts Epic New Single & Video 'Ashes' For 'Deadpool 2': Watch », sur Billboard,
  36. a b et c Deadpool 2 (Original Motion Picture Soundtrack) - Various Artists - iTunes
  37. (en) Deadpool 2 Complete List of Songs - What-song.com
  38. Eric Eisenberg, « A Deadpool 2 Extended Cut Is Coming, Here's What To Expect » [archive du 23 mai 2018], CinemaBlend, (consulté le 23 mai 2018)
  39. Adam Chitwood, « ‘Deadpool 2: Uncut’ to Screen at Comic-Con; Saturday Schedule Revealed » [archive du 8 juillet 2018], sur Collider, (consulté le 8 juillet 2018)
  40. Adam Chitwood, « ‘Deadpool 2’ Blu-ray Details Reveal an Extended Cut with 15 Minutes of New Footage » [archive du 10 juillet 2018], sur Collider, (consulté le 10 juillet 2018)
  41. (en) Anthony D'Allessandro, « ‘Alita’ Flies Out Of Christmas, ‘Dark Phoenix’ To Rise Summer, ‘Deadpool 2’ Re-release Hits Sked, ‘Gambit’ Now 2020 – Fox Date Changes » [archive du 29 septembre 2018], Deadline Hollywood, (consulté le 29 septembre 2018)
  42. (en) Jeff Sneider, « New ‘Deadpool’ Movie Coming This December; Will Feature ‘Princess Bride’ Star Fred Savage » [archive du 30 septembre 2018], Deadline Hollywood, (consulté le 30 septembre 2018)
  43. a b c et d « Deadpool 2 : Les références cachées du film (clins d’œil, caméos et easter eggs) ! », sur les Toiles héroiques, (consulté le 17 mai 2018)
  44. Deadpool 2 : avalanche d'explosions et de gags dans la bande annonce sur www.lepoint.fr, consulté le 13/05/2018
  45. « Deadpool 2 se la joue Flashdance sur une nouvelle affiche », sur Première.fr, (consulté le 8 février 2018).
  46. (en) « Deadpool 2 (2018) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 24 mai 2018)
  47. (en) « Deadpool 2 reviews », sur Metacritic (consulté le 24 mai 2018)
  48. « "Deadpool 2" : retour sanglant, retour gagnant - Rolling Stone », Rolling Stone,‎ (lire en ligne)
  49. « Deadpool 2 (Film, 2018) – La Critique – CinéSéries », CinéSéries,‎ (lire en ligne)
  50. « Hélas, ce “Deadpool 2” sombre dans le gigantisme hollywoodien banal », Télérama.fr,‎ (lire en ligne)
  51. « Deadpool 2 », sur JP's Box-Office (consulté le 18 mai 2018)
  52. a et b (en) « Deadpool 2 », sur Box Office Mojo (consulté le 18 mai 2018)

Annexes

Bibliographie

  • Nathalie Chifflet « Superhéros, métier de clown », Le Républicain Lorrain, Groupe Républicain Lorrain Communication, Woippy, 16 mai 2018, p.21, (ISSN 0397-0639)
  • Nathalie Chifflet. « Questions à Ryan Reynold. Je me suis inspiré de Marcel Marceau », ibidem.

Liens externes